La vie, comme elle va

"S'il suffisait de lire comme dans une bulle de cristal, alors, ce serait, facile.Mais il faut vite déchanter, prendre la route, sac au dos et marcher, toujours marcher pour oublier ce que l'on a déjà fait, ce que l'on va faire. Il faut attendre que la nature nous prenne et nous ouvre sa voie. C'est une progression incessante, pour de si petites choses".
Roger Dautais . Septembre 2009

Un voyage étonnant au cœur du land Art

samedi 2 mars 2019

Passion  :  pour elle.



aux fées...

Heures  imprévisibles, vous collez  à ma peau. Vous allongez  mes nuits sans sommeil de  plages vides.
Sur le sable,étrangère, tes pas s'effacent quand la mer  monte. 
Je m'efface aussi.
Lorsque je prend la route, quittant le  monde  bruyant, je marche  pour écouter la nature, je regarde, je découvre. Elle me donne. Je ne  peux me  passer de faire ainsi.. Au  milieu du secret de  l'initié,  j'apprends tous les jours,  humblement.
Mes land art sont des respirations posées  le  long de mon chemin. Éphémères,  ils  ponctuent  mon parcours, comme les années, ma  longue vie d'homme. Dans les écueils, je navigue  à vue, conscient  chaque jour, que le terme du voyage approche.

Roger Dautais

LE CHEMIN DES  GRANDS  JARDINS
http://rogerdautais.blogspot.com/

Photo  : création land art de Roger Dautais
" Passion   :   pour Erin, seulement.

Le  grand témoin de Kerleano




En ton cœur, coulait du sang Corse,
Marie-Claude, amour de ma vie.

Elle l'ignorait...




Le Grand Pardon...

Au cœur de ma nuit d’insomnie, mes yeux se troublent, en lecture.
Fatigue profonde. Je souffre depuis si longtemps.
Je prends le livre de Houellebecq, "Les parages du vide"*.
la voix d'Aubert, troublante présence d'un ami qu'elle m'avait fait connaître,sur la route, de nuit.

Hier, entre quatre murs, elle m'avait embrassée, avant d'entrer dans la galerie Vannetaise. Je l'aimais depuis 1966. Il y avait eu ce break, cette déchirure, ce départ, ce retour. Dans ses yeux couleur mer, il y avait eu toute sa colère. Dans son baiser brûlant, aussi. Réconciliés...
Nous avons retrouvé nos vingts ans devant les Venus callipyges. Le vieux gardien de la galerie nous expliquait le œuvres de ciment blanc. On pensait à nos nuits, à nos jours de vieux amants, maintenant ,et cela suffisait à notre bonheur.

Elle était venue du Sal, pieds nus. Elle était passée, elle m'avait aimée, elle s'était retirée. Nous avions compris qu'aucune morale ne s'était immiscée, aucun reproche, dans la peine, mais le secret espoir de garder dans l'oubli,
notre jardin secret, en friche pour toujours.
Roger Dautais
Route de nuit, en Mor Braz 2019

*Les parages du vide "
Aubert chante Houellebeck
Editions La Loupe

LE CHEMIN DES GRANDS JARDINS
http://rogerdautais.blogspot.com/

Photo : Roger Dautais
" le grand témoin de Kerleano " .
Aux lectrices de mes nuits d'insomnie.
Ajouter une légende


Pas de tombe pour moi...



Subtil parcours des fougères juvéniles au jade, enfouis, à pas comptés, de telluriques pensées inutiles entrent en moi. Sous l'humus, comme le ferait un chien, à quatre pattes, au temps de acacias morts, je remonte le temps. En ria, l'ange patiente et nos souffles désunis s'assèchent maintenant un rythme du jusant, près de la cabane des silences.
Ici s'écrit une toute autre chanson d'amour qui descend la rivière de nos souvenirs perdus.
Roger Dautais

LE CHEMIN DES GRANDS JARDINS
http://rogerdautais.blogspot.com/

Photo : création land art de Roger Dautais
" rêve d'inachevé " pour qui se souvient de ça.

Kerleano - Auray
Bretagne - 2019

Followers

Archive du blog

Qui êtes-vous ?

Ma photo
Landartiste, photographe, auteur de livres pour enfants, Roger Dautais est aussi un artiste atypique, sensible et attachant.Il a sû, dans la diversité de ses expressions, trouver une harmonie par la pratique quotidienne de cet art éphémère : le Land Art. Il dit "y puiser forces et ressources qui lui permettent, également, depuis de nombreuses années, d'intervenir auprès de personnes en grande difficulté ( Centre de détention pour longues peines et personnes âgées atteintes de la maladie d'Alzheimer) pour les aider par la médiation de l'art.