La vie, comme elle va

"S'il suffisait de lire comme dans une bulle de cristal, alors, ce serait, facile.Mais il faut vite déchanter, prendre la route, sac au dos et marcher, toujours marcher pour oublier ce que l'on a déjà fait, ce que l'on va faire. Il faut attendre que la nature nous prenne et nous ouvre sa voie. C'est une progression incessante, pour de si petites choses".
Roger Dautais . Septembre 2009

Un voyage étonnant au cœur du land Art

samedi 27 mars 2010





Aux oiseaux de mer.
..


Nous sommes loin de l'été et je ne sais plus dire s'il reviendra...Sans doute, mais plus comme avant. Je parcourais pour la centième fois le chemin qui devait me conduire aux plages de l'estuaire. La mer montait déjà, qui allait dévier mon chemin si je tardais trop. Pourtant, comment résister à élever quelques pierres, sorte de guetteurs anonymes et éphémères qu'elle se chargerait de mettre à bas dans une heure ou deux. Je suis arrivé jusqu'à la plage et, une fois de plus, j'ai admiré ce paysage que l'on contemple là-bas, avec à gauche l'estuaire
"remué "par un fort courant et la mer grignotant chaque mètre de la plage. Ici, pas de foule, pas de nageurs, les courants sont trop dangereux et sur cette plage déserte, on trouve parfois quelques bois flottés ou autres objets intéressants. Mais là, je n'avais rien trouvé. Je me décidais à rentrer en longeant le trait de côte puis en empruntant la rive gauche de l'estuaire lorsque mon regard fut attiré par une masse noire déposée sur le sable. Lorsque je me suis approché cette forme m'a tout de suite fait penser à ces oiseaux pêcheurs, au plumage noir, qui font sécher leurs ailes en les ouvrant largement au soleil., les cormorans J'avais en poche quelques petites baies rouges que j'ai très vite installées devant lui, comme s'il en devenait le gardien provisoire. J'ai pris une photo et j'ai laissé l'oiseau imaginaire à sa toute nouvelle mission. Nul doute qu'il se sera envolé depuis longtemps.




Roger Dautais

" Le chemin des grands jardins "






Mages elles ignorent la déroute
de dieu et du diable
et qui officie le mensonge
quels filtres proposeront-elles
aux humiliés et aux stigmatisés
de l'histoire
elles qui mélangent les cartes
te font plus de sept nœuds
en lisant dans tes peurs et tes désirs
dans ton espoir et ta cupidité
et se payent de ta poche
le paradis terrestre
leur bonne étoile
et ta grande Fortune.



Myriam Montoya

"Traces"

Followers

Archive du blog

Qui êtes-vous ?

Ma photo
Landartiste, photographe, auteur de livres pour enfants, Roger Dautais est aussi un artiste atypique, sensible et attachant.Il a sû, dans la diversité de ses expressions, trouver une harmonie par la pratique quotidienne de cet art éphémère : le Land Art. Il dit "y puiser forces et ressources qui lui permettent, également, depuis de nombreuses années, d'intervenir auprès de personnes en grande difficulté ( Centre de détention pour longues peines et personnes âgées atteintes de la maladie d'Alzheimer) pour les aider par la médiation de l'art.