La vie, comme elle va

"S'il suffisait de lire comme dans une bulle de cristal, alors, ce serait, facile.Mais il faut vite déchanter, prendre la route, sac au dos et marcher, toujours marcher pour oublier ce que l'on a déjà fait, ce que l'on va faire. Il faut attendre que la nature nous prenne et nous ouvre sa voie. C'est une progression incessante, pour de si petites choses".
Roger Dautais . Septembre 2009

Un voyage étonnant au cœur du land Art

mercredi 20 mai 2009


" Dans l'histoire du land art, la spirale reste un classique dont il serait dommage de se passer. Personnellement, après en avoir tracé des centaines, sur les plages de France, mais aussi dans le sud du Maroc et du nord au sud de la Tunisie, j'éprouve toujours autant de plaisir à les réaliser.
Dans mon imaginaire, j'associe la spirale au temps qui passe, et donc à la vie. Travailler au petit matin sur un sol gelé, disposer des petits cailloux pour reproduire cette figure, le long d'un fleuve paisible en France, où au fond d'une oasis en Afrique sous le regard des enfants, parcourir le désert de pierres du sud Tunisien et retrouver ces gestes mille fois répétés font maintenant parti de mes rituels de création, devenus indissociables de ma vie de landartiste".

Roger DAUTAIS
LE CHEMIN DES GRANDS JARDINS

Les cairns sont des créations particulières qui marquent un lieu et l'associent, pour moi, à une personne ou un animal proches. Difficiles à élever car ils peuvent rassembler en 6 à 10 tonnes de pierres, ils subissent parfois les assauts de la mer, d'un jour à l'autre où le démontage de la part d'inconnus, ce qui m'oblige à les remonter plusieurs fois. Lorsque j'y ajoute du feu, c'est un élément qui fait référence à la crémation donc à la disparition de l'être honoré.

Roger Dautais
LE CHEMIN DES GRANDS JARDINS

Lorsque j'ai crée cette sphère, en travaillant les branches de coudrier, c'est à mon grand'père que je pensais, puisqu'il avait aussi employé ce bois car il était sourcier. J'ai, par la suite voulu faire voyager cette sphère pendant un an. Je l'ai habillée suivant les lieux et les saisons, avec les matériaux trouvés sur place, puis mise en scène et photographiée pendant une année, pour quelle connaisse toutes les saisons, avant de disparaitre. Ce n'était qu 'un jeu entre elle et moi, qui devint dans le temps, une véritable complicité.
Il m'est indispensable de ressentir cette composante de jeu dans la création, avant d'aller plus loin dans la réflexion. Si je n'éprouve pas de plaisir à faire une installation, il est rare qu'elle soit satisfaisante


La pratique du land art nécessite de provoquer des rencontres avec un lieu, une lumière, un instant particulier, propres à faire naître des créations "in situ". On a perpétuellement un rapport avec la perte, l'échec, la chute...l'équilibre se trouve là, même si l'on sait créer avant tout, de "l'éphémère".

R.Dautais
LE CHEMIN DES GRANDS JARDINS




Je ne pense pas avoir laissé de côté l'expression du temps qui passe, dans mes créations, ni mon angoisse de la mort que je tente d'apaiser en construisant des gisants de paille d'herbe, de sable, d'algues où de pierres, donnés à voir "in situ" même si cela doit provoquer chez les passants , des réactions parfois très inattendues.
R.Dautais.
LE CHEMIN DES GRANDS JARDINS

Il ajoute " ressentir de fortes émotions en traçant d'immenses spirales dans le sable, que la mer engloutira au soleil levant, sous le regard étonné de quelques promeneurs ".



Minérales ou végétales, simplement posées sur son chemin, comme une offrande au lieu, ses installations constituent la trace éphémère de son travail de créateur et son rapport singulier avec le monde qui l'entoure.

Roger Dautais est né en 1942, dans le sud de la Bretagne. Il vit et travaille actuellement en Normandie où il pratique le Land Art depuis de nombreuses années. Il vous présente ici, une partie de ses oeuvres réalisées qui vous révèleront un monde à part, né de son imaginaire. Roger Dautais exprime à sa façon des créations imaginaires et poétiques, parcourant les saisons, nées dans le quotidien d'une pratique inscrite au milieu de la nature.

Roger Dautais nous dit " je recherche dans le voyage et la contemplation du paysage, une inspiration puis une concrétisation d'un rêve lointain, remontant à l'enfance qu'il me faut matérialiser par des installations sans cesse renouvelées".

Followers

Archive du blog

Qui êtes-vous ?

Ma photo
Landartiste, photographe, auteur de livres pour enfants, Roger Dautais est aussi un artiste atypique, sensible et attachant.Il a sû, dans la diversité de ses expressions, trouver une harmonie par la pratique quotidienne de cet art éphémère : le Land Art. Il dit "y puiser forces et ressources qui lui permettent, également, depuis de nombreuses années, d'intervenir auprès de personnes en grande difficulté ( Centre de détention pour longues peines et personnes âgées atteintes de la maladie d'Alzheimer) pour les aider par la médiation de l'art.