La vie, comme elle va

"S'il suffisait de lire comme dans une bulle de cristal, alors, ce serait, facile.Mais il faut vite déchanter, prendre la route, sac au dos et marcher, toujours marcher pour oublier ce que l'on a déjà fait, ce que l'on va faire. Il faut attendre que la nature nous prenne et nous ouvre sa voie. C'est une progression incessante, pour de si petites choses".
Roger Dautais . Septembre 2009

Un voyage étonnant au cœur du land Art

lundi 7 juin 2010







La semaine passée étant consacrée au tournage des dernières scènes de mon film consacré à la maladie d'Alzheimer, en présence des comédiens, j'avoue ne pas avoir eu beaucoup de temps pour me consacrer au Land art. Je vais tâcher de l'animer à nouveau. Je dédie cette page à toute l'équipe du film:

à André, Jean-Jacques, Valentin, Claudy, Marie-Claude, Yvon, Cendres, Bass




" Au cours de ces milliers d'installations de land art, grandes ou petites, de ces instants intenses, consacrés au travail de "ces mémoires instantanées" aussitôt disparues pour laisser place à d'autres créations, j'ai continué à tisser la trame d'une histoire, la mienne, oubliant qu'elle aurait une fin. Tout s'est accumulé au cours des dix dernières années, en strates colorées. Au hasard de ce blog, je vais à la rencontre des photos qu'il me reste et vous propose de découvrir cette longue suite de documents, infinis, indéfinis, commentés ou non et qui trouveront une place auprès de mes travaux futurs. Pour le moment, cette histoire continue".

Il y a un an, j'écrivais ce billet dans les premières pages de ce nouveau blog, ne sachant pas s'il durerait quelques semaines. C'est pourquoi, je suis si étonné de le voir, toujours présent et en belle progression de lecteurs. Je dois vous en remercier chaleureusement, ici. De mon côté, j'ai découvert de nombreux blogs de qualité, des artistes, des créateurs que je ne connaissais pas. J'ai découvert aussi, ces échanges de commentaires qui servent à humaniser ce monde virtuel.
Mais je reste viscéralement attaché à la Nature, au land art et j'y consacre une grande partie de ma vie, sans pour le moment, pouvoir m'en passer. Ce que je vis, en réalisant mes installations sur le terrain, est difficile à raconter, à partager et la photo m'y aide une peu. Merci encore une fois de votre présence fidèle qui je l'espère,durera longtemps.


Roger Dautais







Le fond de l'eau est clair
Comme les autres disent
Mais je ferme les yeux
Pour mieux sentir
Mon bleu translucide
tout entier


Les mains posent
Dans l'eau
Comme une pensée
S-y déforment-elles
Par la transparence ?



Marie Sunahara ( Japon)

Followers

Archive du blog

Qui êtes-vous ?

Ma photo
Landartiste, photographe, auteur de livres pour enfants, Roger Dautais est aussi un artiste atypique, sensible et attachant.Il a sû, dans la diversité de ses expressions, trouver une harmonie par la pratique quotidienne de cet art éphémère : le Land Art. Il dit "y puiser forces et ressources qui lui permettent, également, depuis de nombreuses années, d'intervenir auprès de personnes en grande difficulté ( Centre de détention pour longues peines et personnes âgées atteintes de la maladie d'Alzheimer) pour les aider par la médiation de l'art.