La vie, comme elle va

"S'il suffisait de lire comme dans une bulle de cristal, alors, ce serait, facile.Mais il faut vite déchanter, prendre la route, sac au dos et marcher, toujours marcher pour oublier ce que l'on a déjà fait, ce que l'on va faire. Il faut attendre que la nature nous prenne et nous ouvre sa voie. C'est une progression incessante, pour de si petites choses".
Roger Dautais . Septembre 2009

Un voyage étonnant au cœur du land Art

samedi 15 août 2009





à Patricyan, prêteresse et veilleuse aux frontières de l'inconscient












L'imaginaire et le réel sont les deux lieux de la vie
Jacques Lacan.





Il y avait cette marche longue, dans les sables et puis sur la grève. Il y avait un espace vert, entre les dunes et le fleuve, dans l'estuaire. Il y avait, la mer retirée, le soleil de plomb, l'eau salée et la solitude. Au début des travaux, nous étions deux pour casser le silence. Je parlais. l'homme mutant avait cessé de parler. Ses paroles ont sèche, l'enveloppant d'une croûte blanche et cassante.Je répétais:" Il faut sauver sa peau" pendant que les oiseaux de mer intrigués par la scène tournaient dans le ciel au-dessus de nous.
L'homme mutant, la tête tournée vers la mer, était devenu blanc comme je l'avais imaginé. Alors, j'ai commencé la récolte d'algues séchées. Longtemps après, sous le même soleil, j'ai fini ce tapis-linceul, réalisé pour son départ. Je me suis mis debout à ses pieds et je l'ai regardé. Je me suis éloigné un peu puis j'ai repris la route. La mer a monté. La mer est passée engloutir le gisant de Sallenelles. Il n'y a plus rien en place, mais tout est mémoire en ce lieu.

Roger Dautais
Le gisant de Sallenelles

LE CHEMIN DES GRANDS JARDINS

Followers

Archive du blog

Qui êtes-vous ?

Ma photo
Landartiste, photographe, auteur de livres pour enfants, Roger Dautais est aussi un artiste atypique, sensible et attachant.Il a sû, dans la diversité de ses expressions, trouver une harmonie par la pratique quotidienne de cet art éphémère : le Land Art. Il dit "y puiser forces et ressources qui lui permettent, également, depuis de nombreuses années, d'intervenir auprès de personnes en grande difficulté ( Centre de détention pour longues peines et personnes âgées atteintes de la maladie d'Alzheimer) pour les aider par la médiation de l'art.