La vie, comme elle va

"S'il suffisait de lire comme dans une bulle de cristal, alors, ce serait, facile.Mais il faut vite déchanter, prendre la route, sac au dos et marcher, toujours marcher pour oublier ce que l'on a déjà fait, ce que l'on va faire. Il faut attendre que la nature nous prenne et nous ouvre sa voie. C'est une progression incessante, pour de si petites choses".
Roger Dautais . Septembre 2009

Un voyage étonnant au cœur du land Art

mardi 9 juin 2009


"Je n'ai gardé que le secret d'une blessure et des histoires maintes fois racontées qui me rattachent au passé. Il n'y a pas de frontière entre nuit et brouillard. Je marcherai dans la mémoire, jusqu'à la fin".

Roger Dautais

"à Raymond A. rescapé de la rafle du Vel 'd'Hiv. de juillet 1942 et aux nombreux membres de sa famille , morts en déportation "

LE CHEMIN DES GRANDS JARDINS

à Marie-Claude

"Patience...écoute,
la prochaine vague
nous apportera bien
un peu d'espoir,
si ce n'est, un autre rêve
que de voir

une vague de plus,
tutoyer
nos pieds nus

et rejouer pour nous,
l'éternelle ronde
des écumes sauvages"

Roger Dautais
"
extrait de : Un jour sans elle en Normandie"
LE CHEMIN DES GRANDS JARDINS

" Et voici que sur la rive advient le temps du choix. Un lieu va devenir, dans ce paysage marin, lieu de prédilection. Entre deux eaux, les hautes et les basses, sous un ciel gris comme vase, j'ai tracé le cercle d'herbes et d'algues, de vent et d'attente, non loin des pierres silencieuses, a demi enfouies, qui savent les secrets du fleuve. Elles ont vu ses remous meurtriers quand la mer s'y engouffre. Ici, tout geste devient symbolique et celui-ci se veut, d'apaisement envers la mer, grande prêtresse du lieu, pour l'avenir".

Roger Dautais

" Le cercle vert "
LE CHEMIN DES GRANDS JARDINS

Followers

Archive du blog

Qui êtes-vous ?

Ma photo
Landartiste, photographe, auteur de livres pour enfants, Roger Dautais est aussi un artiste atypique, sensible et attachant.Il a sû, dans la diversité de ses expressions, trouver une harmonie par la pratique quotidienne de cet art éphémère : le Land Art. Il dit "y puiser forces et ressources qui lui permettent, également, depuis de nombreuses années, d'intervenir auprès de personnes en grande difficulté ( Centre de détention pour longues peines et personnes âgées atteintes de la maladie d'Alzheimer) pour les aider par la médiation de l'art.