La vie, comme elle va

"S'il suffisait de lire comme dans une bulle de cristal, alors, ce serait, facile.Mais il faut vite déchanter, prendre la route, sac au dos et marcher, toujours marcher pour oublier ce que l'on a déjà fait, ce que l'on va faire. Il faut attendre que la nature nous prenne et nous ouvre sa voie. C'est une progression incessante, pour de si petites choses".
Roger Dautais . Septembre 2009

Un voyage étonnant au cœur du land Art

mercredi 21 novembre 2018

le solitaire de Carnac  : pour Clémence Dujardin



C'est vivre et cesser de vivre
qui sont des solutions imaginaires.
L'existence est ailleurs.
André Breton.


'Sauvé par la nature...

.../Hier, en débouchant sur cette plage, j'étais perdu. Perdu par la disparition des gros amas de pierres et galets, enfouis par les marées successives, sous des tonnes de sable. Perdu en descendant vers la mer, sur l'estran, colonisé par des algues vertes. Plus envie de rien. Si, de faire demi tour. Stopper tout. Je ne me situais plus dans cet espace. Qu'y faire ?
Je me suis lancé dans une marche rapide sur les sables mouillés en remontant vers l'est de la plage. Je me disais qu'un jour, cesserait bien toutes ces courses, cette agitation et que je ne perdrai plus ma vie, seul, à pratiquer le land art, à me geler, à me faire tremper par cette pluie de Novembre, glacée, sans aucune idée de création.
Et puis, mon regard s'est porté sur des pierres oblongues, couchées dans une mare, en partie ensablées. Je les ai vus. Je les ai vus, ces personnages hirsutes, hagards, déambulant, recherchant une solution dans la fuite, l'exil. Je me suis arrêté, je les ai levées, ces pierres, une à une, puis couronnées d'une tête, pour former ces groupes d'exilés, dont je parle depuis presque dix ans, avec mes pierres. J'ai presque oublié le froid, la pluie et je suis parti dans une séries d'installation jusqu’à la nuit tombée.
C'est à ça que je pensais, en élevant ce cairn unique, à Carnac, une fois le beau temps revenu.
Roger Dautais
Notes de land art pour la Route 75

LE CHEMIN DES GRANDS JARDINS
http://rogerdautais.blogspot.com/

" Photo : création land art de Roger Dautais
" le solitaire de Carnac " pour Clémence Dujardin
Carnac - Bretagne Sud.


*


En marge des dires anciens

en marge de dires anciens
le silence se replie
on manque d'air
plus de conteurs
pour
taire le chagrin
refuser
le mur qui sépare
plus de dépanneurs…
pour un monde
virtuel
de vraies guerres
pourtant
des drames
une énorme blessure en forme de
‘trou du côté gauche’

Brigitte Gyr

Followers

Archive du blog

Qui êtes-vous ?

Ma photo
Landartiste, photographe, auteur de livres pour enfants, Roger Dautais est aussi un artiste atypique, sensible et attachant.Il a sû, dans la diversité de ses expressions, trouver une harmonie par la pratique quotidienne de cet art éphémère : le Land Art. Il dit "y puiser forces et ressources qui lui permettent, également, depuis de nombreuses années, d'intervenir auprès de personnes en grande difficulté ( Centre de détention pour longues peines et personnes âgées atteintes de la maladie d'Alzheimer) pour les aider par la médiation de l'art.