La vie, comme elle va

"S'il suffisait de lire comme dans une bulle de cristal, alors, ce serait, facile.Mais il faut vite déchanter, prendre la route, sac au dos et marcher, toujours marcher pour oublier ce que l'on a déjà fait, ce que l'on va faire. Il faut attendre que la nature nous prenne et nous ouvre sa voie. C'est une progression incessante, pour de si petites choses".
Roger Dautais . Septembre 2009

Un voyage étonnant au cœur du land Art

mardi 10 novembre 2009

à Vincent et Fanny,
Papa




Si tu vois dans le ciel, une étoile filante, fais un veux pour moi...






Il n'est pas aisé de mettre en place un film, une équipe et de commencer réellement le travail.
Ce jour est le premier jour du réel travail. Il suit 6 mois de préparation personnelle, de contacts, de repérages, d'écriture et de nuits blanches. Il traitera de mon parcours d'artiste, de landartiste et surtout d'art thérapeute en relation avec les déments Alzheimer. Docu-fiction, ce film est tourné sous la forme d'un road moovie , en Base Normandie.
Je continuerai à alimenter ce blog en fonction de mon temps libre. Je remercie LE PORTAIL DU LAND ART qui a aidé au lancement de ce site. Je remercie mes nombreux lecteurs, Français et étrangers.
Grâce à ce blog LE CHEMIN DES GRANDS JARDINS, co-produit ce film et sera avec mon épouse, moi- même, une partie de l'équipe, en résidence d'artiste au Canada à l'automne prochain.
Mon projet littérature jeunesse va bien. Je commence la mise en ondes sonores d'un autre conte "Le dérouleur de rêves" avec une équipe de six personnes, Marie-Claude, mon assistante et moi, compris. Fin décembre un autre de mes contes sera diffusé au Canada et en France métropolitaine, et outre mer. C'est le résultat d'un travail d'une vie qui continue, avec des hauts et des bas. Je cherche en permanence des artistes graphiques pour des projets ponctuels d'illustration de contes. Si vous en connaissez, prévenez les.
Le land art, ce n'est pas terminé. Il y aura encore de belles aventures, de terrain, d'amitié avec mon groupe international de land art PLAGES DE LIBERTE; Il y aura, 'l'été prochain, un documentaire, le 4 ème sur ma pratique de landartiste. Et puis je réaliserai un rêve en allant pratiquer le Land Art au Canada. La Tunisie, c'est notre rêve à nous, retourner à Matmata dans le grand sud Tunisien que nous connaissons et aimons. Nous sommes des voyageurs, nés dans le voyage et nous mourrons dans le voyage. On ne se refait pas. Je crois en mon étoile et la vie s'ouvre devant moi. Chaque matin est le premier nouveau jour de ma nouvelle vie et j'y vais d'un bon pas.
Epamin' la sage, me guide comme un GPS sur les chemins de l'amitié. Par elle, j'ai connu de très nombreuses personnes qui m'ont suivi ou suivent mon travail d'artiste. Je la remercie, elle et ses esperlurettes, come je remercie Géco, et Emmanuel Prunevieille, génial échotier du land art et ami du Web. Je remercie aussi Sylvain Arbez et j'ai une pensée affectueuse pour sa maman. Dans les nouveaux apparus au ciel de ma vie, Guy Allix, poète mais surtout homme de combat, courageux et debout dans la tempête, un frère pour moi. Je ne fais pas le tour de ma famille si absente, juste un salut à mon frère, Jacques Dautais, Président de mes deux associations, qui me donne son amour fraternel depuis 62 ans.
Pour ceux que j'ai oubliés ou qui nous ont oublié en route, je leur dis, nous sommes en bonne santé sur LE CHEMIN DES GRANDS JARDINS.

Roger Dautais dit An Eostig
Voilà, il fait encore nuit. Une nuit de travail avec un petit dormi d'une heure, ça arrive.
Bonne journée à tous

Followers

Archive du blog

Qui êtes-vous ?

Ma photo
Landartiste, photographe, auteur de livres pour enfants, Roger Dautais est aussi un artiste atypique, sensible et attachant.Il a sû, dans la diversité de ses expressions, trouver une harmonie par la pratique quotidienne de cet art éphémère : le Land Art. Il dit "y puiser forces et ressources qui lui permettent, également, depuis de nombreuses années, d'intervenir auprès de personnes en grande difficulté ( Centre de détention pour longues peines et personnes âgées atteintes de la maladie d'Alzheimer) pour les aider par la médiation de l'art.