La vie, comme elle va

"S'il suffisait de lire comme dans une bulle de cristal, alors, ce serait, facile.Mais il faut vite déchanter, prendre la route, sac au dos et marcher, toujours marcher pour oublier ce que l'on a déjà fait, ce que l'on va faire. Il faut attendre que la nature nous prenne et nous ouvre sa voie. C'est une progression incessante, pour de si petites choses".
Roger Dautais . Septembre 2009

Un voyage étonnant au cœur du land Art

lundi 17 août 2009




à Marie Claude




La petite seconde
Fût bleue

L'autre
Éternité

Nous avions franchi
L'explosion d'amour

Anéantis
Plissés

Les draps chauds attendaient
L'ouverture de la fenêtre

Peut-être
Se disaient-ils

Aurons nous l'oxygène

Il était deux heures,
Le soleil n'attendit rien

Nous étions en nage
En âge d'attendre... L'autre éternité

La petite seconde
Fût bleue

Mortelle randonnée
en morgue

Cet été là
Bossa nova

Les étincelles de ton corps
Mort d'amour

Nos rectitudes parallèles
Elles

Furent séparées
De clous cuivrés,

De pin vernis
Puis enfouis

L'autre petite seconde
Fût bleu nuit.

An Eostig


18 décembre 1991

Followers

Archive du blog

Qui êtes-vous ?

Ma photo
Landartiste, photographe, auteur de livres pour enfants, Roger Dautais est aussi un artiste atypique, sensible et attachant.Il a sû, dans la diversité de ses expressions, trouver une harmonie par la pratique quotidienne de cet art éphémère : le Land Art. Il dit "y puiser forces et ressources qui lui permettent, également, depuis de nombreuses années, d'intervenir auprès de personnes en grande difficulté ( Centre de détention pour longues peines et personnes âgées atteintes de la maladie d'Alzheimer) pour les aider par la médiation de l'art.