La vie, comme elle va

"S'il suffisait de lire comme dans une bulle de cristal, alors, ce serait, facile.Mais il faut vite déchanter, prendre la route, sac au dos et marcher, toujours marcher pour oublier ce que l'on a déjà fait, ce que l'on va faire. Il faut attendre que la nature nous prenne et nous ouvre sa voie. C'est une progression incessante, pour de si petites choses".
Roger Dautais . Septembre 2009

Un voyage étonnant au cœur du land Art

mardi 26 février 2019

Land art  à la rivière  :  pour Maria-Dolorès Cano

Pourquoi, tant de souffrances ?




à Marie-Claude, femme aimée...

Pour accrocher à ton Edo,
sur la plage de l'Île aux Moines



C'est trop beau
le ciel
étoilé
quand je m'enfrissonne
au cœur
de ta nuit.

Tu rêves pour deux, Amour,
et je te suis.

Moïse Clément


*


E CHEMIN DES GRANDS JARDINS
http://rogerdautais.blogspot.com
Photo Création land art de Roger Dautais

Land art à la rivière : pour Maria Dolorèes Cano
Normandie années 2000

Les cahiers du Ponant 2018
Energie du gel   :  à Théophane Dautais



à ma fille ...
car son voyage est aussi ma vie.
Roger Dautais


Cette nuit a été longue, très longue...mes douleurs, fortes, très fortes, du cœur au reste. Je n'ai pas pu résister, je suis sorti sous les étoiles., compter les jours qu'il me reste.
A Locmariaquer, la mer battait les roches de Ty Bihan. Le golfe dormait, quelques pêcheurs faisaient route.
Maintenant; je sais, et c'est ma vie.
Il me reste un peu d'écriture, beaucoup d'amour, peu de regrets. Sur ma route maritime, les miennes idées noire, rangées dans l'écume seront présentes.
J'aimerai goûter à la "simpitude" car elle n'existe pas.
Tu m'as sauvé jadis. Mon cœur en jachère, n'écoutait que toi.
Maintenant que tu t'éloignes, ton voyage est le mien, enfant de l'amour et nous rêvons avec toi de te revoir un jour.
Roger Dautais

LE CHEMIN DES GRANDS JARDINS
http://rogerdautais.blogspot.com/

Photo : création land art de Roger Dautais
""énergie du gel "" à théophane Dautais
Hérouville Saint Clair - années 2000


*

à ma mère...

C'est
une page
blanche qui me parle
de toi

Demain
arrive et gèle
le toit

de la hutte.

Le chat n'est pas rentré
non plus.
Je veille

Il n'est plus tard
maintenant.
sans toi.

Moïse Clément- Dautais
Cahiers du Ponant - 2019
Les trois frères :  Aux Îliennes du Ponant



Pardonnez-moi d'exister, mais je ne sais faire rien d'autre.
Homme épi, j'ai poussé dans l'ornière d'un champ de blés d'or,
cabossé par les saisons lourdes.
Roger Dautais


Le silence des pierres.

Le tout n'est pas de pratiquer le land art sans convictions mais bien d'inventer
un langage singulier, qui permette le cœur à cœur. Après, si le partage se fait bien, si le lien s'établit avec mon alter ego, on passe dans une autre dimension. Mais, quelque soit le résultat, sans amour,le jeu s'arrête très vite.
Land art en Bretagne.

aux Îliens du Ponant
Entre deux absences de toi, le jour s'effiloche et abandonne les pierriers à leur
vie de noctambule . Je marche droit devant, tête haute dans le vent, face à l'océan. Mes pas enfoncent, dans le sable mou du tombolo. L'Île de Stuhan accueille les derniers rayons de soleil. Dans deux heures, Carnac enveloppera de sa nuit, cairns et dolmens, en terre sacrée, .
Je vis l'hiver de ma vie. C'est mon lot, ma solitude de marcheur, avec dans mon esprit, le souvenir de ton sourire.Il existe,à-bas, près des terres noires et des chênes conquérants, à deux pas de notre chemin creux, il est notre secret amour, il est toi..
Je ferai demi-tour, quitterai l'île, une fois les cairns élevés, lorsque le temps sera venu de te retrouver. Après, ma vie continuera sans attendre, à dérouler on destin.
J'aime le silence des pierres, mais aussi leur chant quand il s'élève, fraternel et pacifie l'histoire.
Roger Dautais

LE CHEMIN DES GRANDS JARDINS
http://rogerdautais.blogspot.com/

Photo : création land art de RogerDautais
" Les trois frères " aux Iliennes du Ponant

Île de Stuhan,
un jour d'hiver en Bretagne


*

Parfois un ange nous traverse,
comme une absence,
un rire dont nous n’aurions perçu
que la transparence.

Un affluent nous a rejoint
au seul souci
de se mêler à notre eau.

Nous avançons plus forts,
sans même savoir que,
au plus profond de nous,
un visage
nous a fait don de disparaître.

PHILIPPE MATHY


Vivre cette histoire,nous l'avons fait. Nous y avons laissé des plumes et le sol jonché de blanc, en témoigne. Mais l'amour incandescent n'appartient qu'aux anges. Quel qu'en soit le prix, nous étions amants, dans la tempête, indestructibles et fragiles. La mort nous a touchés. Phoenix, la renaissance est dans les arbres des cerisiers du Japon. Le printemps frémit.
Roger Dautais.

Followers

Archive du blog

Qui êtes-vous ?

Ma photo
Landartiste, photographe, auteur de livres pour enfants, Roger Dautais est aussi un artiste atypique, sensible et attachant.Il a sû, dans la diversité de ses expressions, trouver une harmonie par la pratique quotidienne de cet art éphémère : le Land Art. Il dit "y puiser forces et ressources qui lui permettent, également, depuis de nombreuses années, d'intervenir auprès de personnes en grande difficulté ( Centre de détention pour longues peines et personnes âgées atteintes de la maladie d'Alzheimer) pour les aider par la médiation de l'art.