La vie, comme elle va

"S'il suffisait de lire comme dans une bulle de cristal, alors, ce serait, facile.Mais il faut vite déchanter, prendre la route, sac au dos et marcher, toujours marcher pour oublier ce que l'on a déjà fait, ce que l'on va faire. Il faut attendre que la nature nous prenne et nous ouvre sa voie. C'est une progression incessante, pour de si petites choses".
Roger Dautais . Septembre 2009

Un voyage étonnant au cœur du land Art

samedi 12 septembre 2009

aux aveugles...

A la question :
- qui êtes-vous?
je voudrais répondre :
- je suis un être, un être humain.
Je voudrais que ma réponse me rende " semblable", m'intègre au monde, m'identifie, sans rien ajouter.
Être emporté par la vague, jusqu' à l'autre rive.
Tourner une dernière spirale pour rejoindre le tourbillon cosmique. Prendre le soleil pour témoin. Dire au monde que j'existe, semblable aux autres êtres.
Mais est-ce encore possible, en ces temps de contrôles permanents ?
Où sont les frontières de l'art, les barbelés protecteurs de privilèges, que je les efface.
Il faudrait inventer une parole, un geste, une attitude, pour sauver ce qui reste.
Il faudrait, simplifier le monde.
Il faudrait, aimer mieux.
Vous me rêvez, oiseau muet, je ne suis qu' un rossignol.


Roger Dautais dit " an eostig "

Le land art, bien sûr, mais sans oublier de regarder notre monde tel qu' il est

aux oracles...

" Nous sommes des abeilles de l'invisible. Nous butinons éperdument, le miel du visible pour l'accumuler dans la grande ruche d'or de l'invisible"

Ces quelques lignes de Rilke, nous lient, nous relient, de l'aurore à l'aube, d'un chemin à l'autre. Comme une vibration invisible, une fragrance de l'air, elles disent si bien l'avenir, déjà écrit, déjà contenu dans le Tout.

Roger Dautais
LE CHEMIN DES GRANDS JARDINS


Land art : Roger Dautais
Le voyage de la sphère
Normandie 2005


Aux danseurs du Cercle Angela Duval et du Cercle de Plouha...

Fest Noz,

Girondes, elles nous emmènent vers le pays des mères noires. Elles nous charment , elles nous enlèvent. Nos danses rassemblent et parlent à nos corps vieillissants. Elles disent l'amour, au corps à coeur et la révolte lorsque nos pieds, soulevant la poussière, scandent une transe collective. Ici, la Bretagne exprime sa fierté d'être, dans le silence des mots. C'est la fête. Les sonneurs et les accordéonistes ont apporté l'alibi dans leurs étuis à musique. Nous ne faisons qu'un seul corps et le soir vient nous envelopper doucement. Le soir tombe sur le temple romain de Lanleff. De l'autre côté du mur, le diable a tremblé dans sa source. Nulle femme ne viendra, ce soir, lui vendre son enfant pour quelques louis d'or brûlants.

Followers

Archive du blog

Qui êtes-vous ?

Ma photo
Landartiste, photographe, auteur de livres pour enfants, Roger Dautais est aussi un artiste atypique, sensible et attachant.Il a sû, dans la diversité de ses expressions, trouver une harmonie par la pratique quotidienne de cet art éphémère : le Land Art. Il dit "y puiser forces et ressources qui lui permettent, également, depuis de nombreuses années, d'intervenir auprès de personnes en grande difficulté ( Centre de détention pour longues peines et personnes âgées atteintes de la maladie d'Alzheimer) pour les aider par la médiation de l'art.