La vie, comme elle va

"S'il suffisait de lire comme dans une bulle de cristal, alors, ce serait, facile.Mais il faut vite déchanter, prendre la route, sac au dos et marcher, toujours marcher pour oublier ce que l'on a déjà fait, ce que l'on va faire. Il faut attendre que la nature nous prenne et nous ouvre sa voie. C'est une progression incessante, pour de si petites choses".
Roger Dautais . Septembre 2009

Un voyage étonnant au cœur du land Art

dimanche 31 mars 2019

 " Synapses " au Docteur Annick Aubourg-Vandermerch



Demain, j'embarque vers l'invisible consolation.

Toujours seul et au loin, je deviens une île au milieu de nulle part.
Dans le murmure du monde, j'entends battre ton cœur, égal au mien. Toujours seule et au loin, tu deviens une île sous les tourbillons d'aile des sternes. Nous avons laissé de l'immuable dans l'éphémère valse des marées de l'Ile de Stuhan. L'instant me les fait revivre mais je ne m'arrête pas dessus. Le prix de la liberté passe par le détachement.
Restera l'amour, entre les roches et le cri des oiseaux de mer perdus dans notre quête d'immensité.
J"ai quitté le château d'Histoire d'Ô, pour toujours.
Demain, j'embarque vers l'invisible consolation.
Roger Dautais.
Dernière ligne droite. Notes de land art.

Photo : création land art de Roger Dautais
"Synapses " pour le Docteur Annick Aubour -Vandermerch

Commande réalisée en résidence d'artiste, pour les besoins d'un film documentaire, au château de Courseulles sur Mer..
Ce château, fût un des lieux d'écriture du fameux roman érotique, Histoire d'Ô, de Dominique Aury ( Pauline Réage ).
Ma création avait un tout autre sujet à évoquer " La maladie d'Azheimer.

Plusieurs occasions se sont présentées à moi, sous forme de commandes de décor de cinéma, où j'avais le loisir d'y introduire le land art. Il m'est arrivé à l'époque de travailler avec le plasticien et ami, Driss sans Arcidet, lui-même, décorateur de cinéma et de théâtre. Son aide et son génie décalé me furent précieux.
Roger Dautais
Notes de nuit.

LE CHEMIN DES GRANDS JARDINS

Photo : création land art de Roger Dautais
«  Synapses «  pour le Docteur Annick Aubourg-Vandermerche
Château de Courseulles sur Mer – Normandie.

9 commentaires:

  1. Tu as su donner de la rondeur aux lignes classiques du château.
    Mes pensées amicales avec toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Manouche,
      Merci, Manouche
      L'un de mes fils documentaires LA MÉMOIRE AMNÉSIQUE a été tourné, en partie dans le parc du château de Courseulles, mais il ne s'agit pas de cette création, qui a fait l'objet d'une autre commande.
      Belle soirée en amitié.
      Roger

      Supprimer
  2. Plein d'énergies positives pour demain. Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Thérèse.
      Merci Thérèse. Pour le moment, ça va. A partir du 9 avril, ça dépendra de tellement de choses,qu'il s'agira d'abord, d'être maintenu en vie.
      Dans ces 15 derniers jours, j'ai pu échanger cette sur idée et recevoir tellement de commentaire différents. Je pense que réellement, peu de gens s'imaginent l'enjeu d'une telle opération,ses grands risques. Peu en sont touchés, parce que c'est une réalité loin de leur imaginaire. Une sorte de voyage dans un pays étranger. Et puis il y a aussi, ceux qui s'éloignent courageusement,ceux qui banalisent, ma famille proche, y compris. C'est beaucoup plus confortable à vivre. J'ai la chance d’avoir une bonne mémoire et, après de telles épreuves déjà subies, j'ai beaucoup de mal à partager quoi que ce soit avec ces gens là.
      Je ne comprends pas que l'on puisse faire passer, l'argent, le profit, le plaisir personnel en s'en gavant, , le matériel avant la vie d'un homme, surtout quand on est attaché à une religion et son cortège de croyances. Il y a un tel écart entre les deux mondes, que je préfère ne pas perdre mon temps en paroles inutiles et fausses. Cette hauteur sociale affichée comme étant la norme absolue de la réussite,qui ne doit pas se perdre en sensibleries ne me convainc que d'une chose : résister à ce genre de personnages et ne pas les fréquenter.
      Pour moi, l'humanité a encore un sens et ce n'est pas celui-là. Je reviendrai donc pour continuer le combat.
      Amitiés.
      Roger

      Supprimer
  3. Bonjour Roger
    Que les augures te soient favorables
    Pensées et énergies positives
    Je t'embrasse
    Océanique

    RépondreSupprimer
  4. Océanique, Merci mon amie.
    J'ai répondu à Thérèse à propos de ce que je vis autour de cette préparation d'opération du cœur. Mais, j'ai oublié de dire que c'est ici, sur ce blog, que je reçois tant d’Amour, d'amitié,de soutien. Tout ce que j'emporterai dans mon esprit, avec l'image de Marie-Claude, quand je fermerai les yeux et qui m'aidera à gagner ce combat pour la vie.
    Je t'embrasse très fort.
    Roger

    RépondreSupprimer
  5. Cher Roger,
    Il y a bien longtemps que j'ai quitté Ggle....... Je ne m'y sentais plus à l'aise.
    C'est tjrs avec une grande émotion que je lis, & relis vos si belles phrases, qui m'émeuvent à chaque fois...... & espère pouvoir le faire encore longtemps !
    J'ai également lu les divers commentaires qui vous sont adressés.
    Je vous souhaite tt le courage nécessaire pour affronter cette "grosse" journée, & Dieu que vous en avez bcp du courage........
    & si j'osais, je me permettrais de vous embrasser très amicalement.
    A vous relire très vite cher Roger.
    Nicole :-)

    RépondreSupprimer

Followers

Archive du blog

Qui êtes-vous ?

Ma photo
Landartiste, photographe, auteur de livres pour enfants, Roger Dautais est aussi un artiste atypique, sensible et attachant.Il a sû, dans la diversité de ses expressions, trouver une harmonie par la pratique quotidienne de cet art éphémère : le Land Art. Il dit "y puiser forces et ressources qui lui permettent, également, depuis de nombreuses années, d'intervenir auprès de personnes en grande difficulté ( Centre de détention pour longues peines et personnes âgées atteintes de la maladie d'Alzheimer) pour les aider par la médiation de l'art.