La vie, comme elle va

"S'il suffisait de lire comme dans une bulle de cristal, alors, ce serait, facile.Mais il faut vite déchanter, prendre la route, sac au dos et marcher, toujours marcher pour oublier ce que l'on a déjà fait, ce que l'on va faire. Il faut attendre que la nature nous prenne et nous ouvre sa voie. C'est une progression incessante, pour de si petites choses".
Roger Dautais . Septembre 2009

Un voyage étonnant au cœur du land Art

lundi 25 janvier 2010



Expression de la liberté
...

J'ai créé cet ensemble cet après midi, sur une plage normande, en pensant à tous ces réfugiés Kurdes débarqués en France, dernièrement pour y tenter une autre vie.



Quand un enfant pleure, nous dit un oriental, sa mère comprend d'instinct s'il a faim, s'il a soif, s'il a froid ou s'il a mal. De la même manière, lorsqu'elle chante une berceuse pour endormir son enfant, elle souffle instinctivement l'esprit de l'amitié, de l'amour et de la beauté.

Nul doute que les petits enfants kurdes débarqués la nuit dernière clandestinement sur les côtes Corses, et il y en avait de très petits, auront entendu leur maman reprendre cette berceuse kurde traditionnelle dont voici un extrait:


.../ Je chante une berceuse pour mon enfant chéri
Pour que le vent du nord vienne caresser ses cheveux
Je chante une berceuse du fond de mon cœur
Pour que mon enfant s'endorme sur un oreiller de fleurs.
Ma berceuse est douce et son oreiller est fait de plumes d'oie
Une caravane joyeuse et pleine de couleurs arrive de loin.
Tu es venue pour assister à un mariage

Et donner un doux baiser à ta mère .../


Bienvenue et bonne chance à eux.

Roger Dautais

LE CHEMIN DES GRANDS JARDINS


6 commentaires:

  1. une construction pleine d'espoir et de poésie. Merci !
    En espérant que des berceuses, il y en ait encore beaucoup

    RépondreSupprimer
  2. Bienvenue,oui et bonne chance pour trouver ce fragile équilibre entre l'ancien et le nouveau...entre le figé et le mouvement...entre l'attente,l'absence,l'habitude qui fige et recouvre de mousse nos espoirs devenus trop frileux et cette jeunesse pleine de rêve , de fraicheur et d'arrogance qui se hisse sur le passé pour construire un avenir...

    RépondreSupprimer
  3. comment fais-tu ?

    c'est tellement beau. ce que tu construis, ce

    que tu écris.

    cet amour qui t'habite.

    RépondreSupprimer
  4. bienvenue .... à ceux qui pourront rester car ce n'est pas gagné.
    Un beau travail qui me touche.

    RépondreSupprimer
  5. Pierre qui roule n'amasse pas mousse,
    mais pierres du cœur s'entourent de douceur...

    RépondreSupprimer

Followers

Archive du blog

Qui êtes-vous ?

Ma photo
Landartiste, photographe, auteur de livres pour enfants, Roger Dautais est aussi un artiste atypique, sensible et attachant.Il a sû, dans la diversité de ses expressions, trouver une harmonie par la pratique quotidienne de cet art éphémère : le Land Art. Il dit "y puiser forces et ressources qui lui permettent, également, depuis de nombreuses années, d'intervenir auprès de personnes en grande difficulté ( Centre de détention pour longues peines et personnes âgées atteintes de la maladie d'Alzheimer) pour les aider par la médiation de l'art.