La vie, comme elle va

"S'il suffisait de lire comme dans une bulle de cristal, alors, ce serait, facile.Mais il faut vite déchanter, prendre la route, sac au dos et marcher, toujours marcher pour oublier ce que l'on a déjà fait, ce que l'on va faire. Il faut attendre que la nature nous prenne et nous ouvre sa voie. C'est une progression incessante, pour de si petites choses".
Roger Dautais . Septembre 2009

Un voyage étonnant au cœur du land Art

dimanche 24 mars 2019

Monde  oublié



Saisir les forces actives
du présent
pour devenir
plus libre
plus léger.
Roland Barthes



Me retrouver dans la complicité des gens perdus
et continuer sur le chemin de la sagesse.
R.D.

Vision pour un futur proche
On peut tout dire, tout raconter sur moi, car, si je ne pratiquais pas le land art avec l'engagement et la foi qu'il demande pour un agnostique, j'aurais tout simplement arrêté de vivre. Artiste ou pas, land artiste doué ou pas, ce n'est plus l’heure de prouver quoique ce soit, ni d'être le bas courtisan cupide, à l'affût de la bonne affaire. J'invente ma vie, je la rêve, puis la réalise, sans avoir besoin des honneurs que je laisse aux présidents de pacotille. Pour eux, le hochet écarlate, pour moi, les terres noires, les ajoncs, les landes, les chênaies, les pinèdes, les bocages, les mares aux dormantes, les chemins d'oyats qui mènent à la mer, et l'an dro que je danse au fest noz avec mes morts.
Passez, passantes, vous êtes mon dernier horizon et dites bien aux sternes que j’arrive bientôt.

Roger Dautais
Notes de land art pour la route 77

" Monde oublié " pour Maria-Dolorès Cano

Un jour en Normandie, il y a très longtemps.

8 commentaires:

  1. Intense and beautiful. Wishing you a joyful and enlightening week!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Forest Gream Weaver
      Ils ont contesté jusqu'à mes peines, parce qu'artiste, je n'appartenais pas à la famille. Mais à la famille de quoi, je me le demande? alors que je ne revendique qu'une chose : ma force d'aimer.
      S'ils veulent gagner, amasser , dominer, posséder, commander, être décorés, qu'ils le fassent sans moi. Je suis mort depuis si longtemps et si vivant ailleurs, depuis mon enfance ruinée.
      Roger

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Thérèse.
      Merci Thérèse.
      J'ai fait cette installation un jour de grande peine. Le blanc est pour moi, couleur de deuil.
      Amitiés.
      Roger

      Supprimer
  3. Bonjour Roger
    Pour moi aussi le blanc est couleur de deuil.
    Alors que tout le monde est en noir
    Les clochettes blanches "se rappellent à mon souvenir"
    Un jour de grande peine/perte je ne me rappelle même plus comment j'étais habillée seule comptait celle qui partait et celle qui restait petit oiseau tombé du nid
    Je t'embrasse Océanique

    RépondreSupprimer
  4. Clochettes humbles et oubliées qui pourtant carillonnent leur beauté entre ciel et terre

    RépondreSupprimer
  5. Beaucoup de légèreté dans cette installation et pour toi signe deuil … Je dirai que peu importe la couleur lorsqu'on perd un être cher .
    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  6. On s'accroche à cette force d'aimer ... Merci.

    RépondreSupprimer

Followers

Archive du blog

Qui êtes-vous ?

Ma photo
Landartiste, photographe, auteur de livres pour enfants, Roger Dautais est aussi un artiste atypique, sensible et attachant.Il a sû, dans la diversité de ses expressions, trouver une harmonie par la pratique quotidienne de cet art éphémère : le Land Art. Il dit "y puiser forces et ressources qui lui permettent, également, depuis de nombreuses années, d'intervenir auprès de personnes en grande difficulté ( Centre de détention pour longues peines et personnes âgées atteintes de la maladie d'Alzheimer) pour les aider par la médiation de l'art.