La vie, comme elle va

"S'il suffisait de lire comme dans une bulle de cristal, alors, ce serait, facile.Mais il faut vite déchanter, prendre la route, sac au dos et marcher, toujours marcher pour oublier ce que l'on a déjà fait, ce que l'on va faire. Il faut attendre que la nature nous prenne et nous ouvre sa voie. C'est une progression incessante, pour de si petites choses".
Roger Dautais . Septembre 2009

Un voyage étonnant au cœur du land Art

dimanche 10 février 2019

Le troisième  œil
 "au soleil, à la terre, à l'Océan et aux Vents du Golfe.




Dadi Janki

 

3 ème O

La beauté de la nature est une consolation de la vue d'un monde affairé qui l'oublie. Je rêve d'une éternité tranquille et recherche cette sensation pour atteindre un état que les mots ne peuvent restituer. Fumer, s'en rapprocherait
La perte définitive de chaque instant vécu, basculant dans le passé, me fait vivre ce huit clos irrationnel entre deux levers de soleil.
Le rappel d'être soi, pendant les nuits d’assommoir, n'être rien que soi devient une gageure.
Une mélancolie d'exilé m'avait collé à la peau pendant trente ans. Combien de fois suis-je allé à la mer, fondre mon regard dans les vagues en rêvant de trouver l'âme jumelle.
Petite sœur, je te le dis, aucune âme ne se présentera à toi, dans ces conditions. Il te faudra surmonter lentement cette reconstruction essentielle, qui tarde tant.
C'est ici que j'interviens, car , par la puissance de l'amour fraternel, tu trouveras la force de trouver cet homme dont le regard rivé dans les vagues de l'Océan, te tend les bras.

Roger Dautais

LE CHEMIN DES GRANDS JARDINS
http://rogerdautais.blogspot. com/

Photo : création land art de Roger Dautais
" Le troisième œil " "au soleil, à la terre, à l'Océan et aux vents du Golfe.

*


Alignements du Grand Menec
- Carnac.


Quand le soir
se fait furtif

La clarté pure de la pierre
s'allume.
Marie-Josée Christien

Un monde de pierres
Blanc Silex Editions

8 commentaires:

  1. Avec ces quelques crocus comme compagnie le minéral admire la ronde du soleil et de la lune
    Amicalement
    Claude
    PS, j'espère que tu vas bien

    RépondreSupprimer
  2. Très beau ton troisième oeil, avec la lumière des crocus.
    Je suis heureuse de te "revoir" ici, je trouvais que c'était long sans nouvelle publication...

    RépondreSupprimer
  3. Souvent les images et le textes trouvent un écho... c'est le cas ce matin après une semaine délicate et cette page m'apporte tant.
    Merci Roger

    RépondreSupprimer
  4. Même un cœur de pierre s'émeut de la beauté fragile des fleurs, une belle harmonie.

    RépondreSupprimer
  5. Bonsoir Roger
    Comme Pastelle je trouvais long ton silence au point de m'interroger
    Et je découvre en m^éme temps dans la journée des deux articles et ta venue chez moi comme si tu venais frapper pour me dir e eho je suis revenu.
    Un galet posé au milieu des fleurs et des feuilles comme couronne de laurier et le troisième oeil celui qui est tourné vers l'intérieur. C'est beau de douceur harmonieuse.
    Belle nuit bercée par le vent du Golfe
    Je t"embrasse en amitié océanique

    RépondreSupprimer
  6. the second time today this word, consolation. (earlier i heard it used in regards to tom tompson, a canadian landscape painter.) indeed, the natural world is the deepest and most enduring consolation there is to know, except love, but also, inseparable from love.

    RépondreSupprimer
  7. dure est la pierre
    tendre crocus au safran rare
    contraste percutant
    la vie

    je t'embrasse Roger

    RépondreSupprimer
  8. Tout en délicatesse,
    un regard au coeur d'une pierre
    à fait fleurir le printemps
    Marie

    RépondreSupprimer

Followers

Archive du blog

Qui êtes-vous ?

Ma photo
Landartiste, photographe, auteur de livres pour enfants, Roger Dautais est aussi un artiste atypique, sensible et attachant.Il a sû, dans la diversité de ses expressions, trouver une harmonie par la pratique quotidienne de cet art éphémère : le Land Art. Il dit "y puiser forces et ressources qui lui permettent, également, depuis de nombreuses années, d'intervenir auprès de personnes en grande difficulté ( Centre de détention pour longues peines et personnes âgées atteintes de la maladie d'Alzheimer) pour les aider par la médiation de l'art.