La vie, comme elle va

"S'il suffisait de lire comme dans une bulle de cristal, alors, ce serait, facile.Mais il faut vite déchanter, prendre la route, sac au dos et marcher, toujours marcher pour oublier ce que l'on a déjà fait, ce que l'on va faire. Il faut attendre que la nature nous prenne et nous ouvre sa voie. C'est une progression incessante, pour de si petites choses".
Roger Dautais . Septembre 2009

Un voyage étonnant au cœur du land Art

lundi 24 septembre 2018

Cairn noir :  à Maria Dolorès



Septembre noir.

Je ne veux plus de flamboyance livrée par des vents inconciliables. Le temps est venu de crier que j'ai trop porté, trop enduré de saisons. sans chemin, on ne touche plus le sol. Au rythme où j'avance, me terrer dans un midi exigu n'a pas de sens.
Sorti pour vivre le dernier acte de l'été, j'assume la transition et grignote les premières notes d'automne, à ma portée. Les berniques respirent..
Mémoire dénudée à califourchon, je déroule mon inspiration au milieu d'un pierrier à sec.
Mes mains attrapent, saisissent, s'égratignent,agrippent, frémissent, posent les pierres, une à une, empilées. Mon corps se met à l'unisson. Le cairn existe, face à la mer retirée, assumé...noir, septembrien.
C'est l'instant land art, éclipsant toute raison, pour que le corps parle.
Ce sera ici.
Roger Dautais

LE CHEMIN DES GRANDS JARDINS
http://rogerdautais.blogspot.com

Photo : création land art de Roger Dautais
" Cairn noir " pour Maria Dolores Cano
Région de Paimpol - Bretagne


*
Étoiles roses

Modulations du son

Dans un chemin abstrait,

Partir et

Là-haut attire

L’idée, le sentiment.

Montée, expérience

Du grain et du plein

De la vie retrouvée

Sans voix mais extasiée

L’amour en flèches comme points de fuite.

Laure Delaunay

Extrait de « Tendresse des astres »



Laure Delaunay

Extrait de « Tendresse des astres »

6 commentaires:

  1. Protecteur ce mastodonte préhistorique ?

    RépondreSupprimer
  2. Quimper, le Stangala...une pensée de fin d'été au bord de l'Odet à imaginer une présence

    RépondreSupprimer
  3. Le cairn noir est une oeuvre que l'on voudrait garder dans sa mémoire comme une représentation de ce qui prend racine dans nos profondeurs intérieures pour s'élever, souvent dans la douleur, vers ces hauteurs où nous devenons un UN dividu. Amitiés.

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Roger
    Le cairn a mis sa mante sombre et je regarde avec tristesse cette belle petite mer en pensant à celle qui dévore tant d'êtres humains de migrants. Et Marie des douleurs pleure
    Belle journée

    RépondreSupprimer
  5. Ô ! merci merci
    je suis touchée
    je suis émue
    le 24 septembre
    cairn noire
    le 24 septembre
    j'étais encore parmi les rochers
    de l'autre côté
    vers Chamonix
    Merci Roger pour cette dédicace qui me touche profondément

    RépondreSupprimer

Followers

Archive du blog

Qui êtes-vous ?

Ma photo
Landartiste, photographe, auteur de livres pour enfants, Roger Dautais est aussi un artiste atypique, sensible et attachant.Il a sû, dans la diversité de ses expressions, trouver une harmonie par la pratique quotidienne de cet art éphémère : le Land Art. Il dit "y puiser forces et ressources qui lui permettent, également, depuis de nombreuses années, d'intervenir auprès de personnes en grande difficulté ( Centre de détention pour longues peines et personnes âgées atteintes de la maladie d'Alzheimer) pour les aider par la médiation de l'art.