La vie, comme elle va

"S'il suffisait de lire comme dans une bulle de cristal, alors, ce serait, facile.Mais il faut vite déchanter, prendre la route, sac au dos et marcher, toujours marcher pour oublier ce que l'on a déjà fait, ce que l'on va faire. Il faut attendre que la nature nous prenne et nous ouvre sa voie. C'est une progression incessante, pour de si petites choses".
Roger Dautais . Septembre 2009

Un voyage étonnant au cœur du land Art

jeudi 21 mai 2009




Durant l'été, les plages se couvraient de touristes. Je me repliais dans les terres et parcourais la campagne normande avec une série de sphères blanches dont j'allais me servir pour réaliser des installations éphémères. Il m'arrivait de rencontrer quelques paysans au travail qui s'arrêtaient pour me demander ce que je faisais là. Je leur parlais de ma pratique du land art, des installations éphémères, du rapport que cela pouvait avoir avec le paysage. Je ne sais pas si je les ai convaincu d'une telle nécessité dans ma vie et, bien que les surprenant dans ma démarche de landartiste, j'ai toujours été bien accueilli par eux, sur leurs terres. En cela, ils ressemblaient aux paysans rencontrés en Tunisie et au Maroc.
Roger Dautais
" en terre Normande "

1 commentaire:

  1. J'apprécie particulièrement l'installation présentée sur la deuxième photo !

    RépondreSupprimer

Followers

Archive du blog

Qui êtes-vous ?

Ma photo
Landartiste, photographe, auteur de livres pour enfants, Roger Dautais est aussi un artiste atypique, sensible et attachant.Il a sû, dans la diversité de ses expressions, trouver une harmonie par la pratique quotidienne de cet art éphémère : le Land Art. Il dit "y puiser forces et ressources qui lui permettent, également, depuis de nombreuses années, d'intervenir auprès de personnes en grande difficulté ( Centre de détention pour longues peines et personnes âgées atteintes de la maladie d'Alzheimer) pour les aider par la médiation de l'art.