La vie, comme elle va

"S'il suffisait de lire comme dans une bulle de cristal, alors, ce serait, facile.Mais il faut vite déchanter, prendre la route, sac au dos et marcher, toujours marcher pour oublier ce que l'on a déjà fait, ce que l'on va faire. Il faut attendre que la nature nous prenne et nous ouvre sa voie. C'est une progression incessante, pour de si petites choses".
Roger Dautais . Septembre 2009

Un voyage étonnant au cœur du land Art

jeudi 18 mars 2010






L'autre monde est bien présent, encore faut-il s'arrêter un instant, se pencher sur lui et attendre la réponse.

Roger Dautais







Ce n'est rien. Je note. Le froid gante ma plume.

Eau glaciale des hauteurs toutes proches
sur le visage et le sentiment immédiat d'être un autre que soi.

Floraison, quelque part, disproportionnée.
La saison casse.




***





N'expliquons rien. Concevons tout. Les avenues
de l'impossible sont sans direction.

Les mots sont encore dans leur bogue. Ici et là
on les extirpe à grand coup de bâton.

Le non que l'on oppose au monde cogne à la vitre
d'un autre monde. Nos refus se répercutent,
les mondes--eux--s'amplifient.


Philippe Denis

"Notes lentes".

10 commentaires:

  1. cela fait longtemps que je n'ai pas mis de commentaire mais je suis chaque article.
    J'aime beaucoup la première, en particulier car la mise en oeuvre a du être compliquée : faire tenir tous ces éléments sur l'eau sans qu'aucun ne dérive a du demander beaucoup de patience.
    bravo!

    RépondreSupprimer
  2. En effet, Emmanuel, cette installation flottante dans une petite rivière, m'a demandé quelques préparations.
    Je l'ai d'abord positionnée, non loin de la rive, mais les premières tentatives ayant échoué, j'ai dérivé le courant avec une grosse souche et des branches mortes pour avoir une eau plus calme. Voila le petit secret.
    Roger

    RépondreSupprimer
  3. Moi aussi, je suis en admiration devant la première photo, les couleurs, l'harmonie. C'est très beau et très délicat.
    Bon week-end à vous, Roger, et bravo ! oui, pour ces si belles compositions.

    RépondreSupprimer
  4. Reflet dans les flaques...
    pour dessiner des étoiles
    dans le ciel.

    MA-GNI-FI-QUE

    RépondreSupprimer
  5. Je pensais réellement à une étoile venue me rejoindre ce jour là.
    De mon enfance à ce jour, je l'ai souvent dit ici, les étoiles ont toujours beaucoup compté.
    J'aime à l'idée que mes petites compositions vous apportent un peu de bonheur à les regarder.
    Merci de vos encouragements
    Roger

    RépondreSupprimer
  6. il arrive qu'un soit disant étoile
    se perde dans la voie lactée
    ici tout est magnifique
    ce chemin est si beau ..où nous conduit-il ?
    ces photos et ces mots nous entraînent à à la rêverie

    un vrai bonheur d'être venue ..

    RépondreSupprimer
  7. Merci pour votre passage, au son des cornemuses, sur mon blog... Cela me permet de découvrir le vôtre et d'admirer cette association de l'art respectueuse de la nature. Très beau ! Belle continuation...

    RépondreSupprimer
  8. L'âme Celte...que voulez-vous, l'âme Celte, toujours...

    Kenavo

    Roger

    RépondreSupprimer
  9. Magnifiques compositions,
    entre baguettes chinoises
    et fleurs à chignons
    des motifs floraux
    dignes de kimono

    RépondreSupprimer
  10. alterdom,
    Ces compositions sont assez anciennes. Je les ai souvent exposées dans des écoles, car pour les enfants, elles restent assez facile à réaliser.
    Merci de tes encouragements.

    Roger

    RépondreSupprimer

Followers

Archive du blog

Qui êtes-vous ?

Ma photo
Landartiste, photographe, auteur de livres pour enfants, Roger Dautais est aussi un artiste atypique, sensible et attachant.Il a sû, dans la diversité de ses expressions, trouver une harmonie par la pratique quotidienne de cet art éphémère : le Land Art. Il dit "y puiser forces et ressources qui lui permettent, également, depuis de nombreuses années, d'intervenir auprès de personnes en grande difficulté ( Centre de détention pour longues peines et personnes âgées atteintes de la maladie d'Alzheimer) pour les aider par la médiation de l'art.