La vie, comme elle va

"S'il suffisait de lire comme dans une bulle de cristal, alors, ce serait, facile.Mais il faut vite déchanter, prendre la route, sac au dos et marcher, toujours marcher pour oublier ce que l'on a déjà fait, ce que l'on va faire. Il faut attendre que la nature nous prenne et nous ouvre sa voie. C'est une progression incessante, pour de si petites choses".
Roger Dautais . Septembre 2009

Un voyage étonnant au cœur du land Art

lundi 1 décembre 2014

Les dormantes : pour Marie-Claude
Cairn à  l'anneau : pour Isabella Kramer
Les rêveuses : pour Maïté / Aliénor
cairn du Loc'h : pour L'Ange
Cairn du Loc'h II : Pour François Esperet
Cairn du Loc'h III : pour Serge Thebault
Cairn du  loc'h IV   pour Karin Rosenkrantz
Novembre à Crac'h  : pour Thérèse
Uuna 's Mandala  :
Stang ha du :  La Maison de Max
No beach :  pour  Lune
Le chant des akènes : pour Erin
Double base  pour Chrystel Martinez
Déambulation rouge : pour Norma
Rejoindre le ciel  : pour Adélie Leguen
Miz du :  pour Danièle Duteil
Kernours : pour Patrick Lucas
Au bercail.   pour Edith et Maud K.

Né en Mai 2008, LE CHEMIN DES GRANDS JARDINS à dépassé ses 200 000 visiteurs la semaine dernière. Merci à tous.


Dans une heure, le soleil aura basculé derrière les arbres de la colline. Le loc'h est devenu  pour  moi,  une rivière familière en 18 mois. J'observe ses moindres variations à travers les saisons. Il est au travail, occupé  à remplir au mieux, le lac de retenue de ses eaux, mis à sec en début d'été. Une prairie  a poussé sur cette étendue rendue à  l'air  libre et la rivière a refait son  lit d'eaux  libres  où les animaux sauvages aiment y boire
en toute tranquillité. Beaucoup de leurs empreintes ont été gardées dans la boue. Le courant est assez fort et je dois longer la berge Nord pour trouver un gué et passer sur la rive gauche du Loc'h.Mon  idée est d'y élever au moins trois cairns(j'en ferai 5), au plus près des eaux. Hommage  à la rivière, à ses eaux qui vont remplir cet  immense réserve, faite pour alimenter la population de la ville D'Auray et alentours. Ici, les pierres sont brutes, rugueuses, coupantes. Elles sont plus sauvages qu'à Ty Bihan, roulées dans les vagues de  l'Atlantique, ovales et lisses.Je descend dans le ruisseau nord à  l'élaboration  d'un cairn d'entrainement puis je passe à ceux de la sérieL Le soleil éclaire généreusement le  premier. Le second, nait dans une lumière déclinante et le troisième s'élève dans l'ombre, mais  il a fière allure.
Habituellement, beaucoup d'oiseaux passent, se posent et chantent, ici.Aujourd'hui, c'est calme plat. Ils sont ailleurs.Leur absence me dérange. Ils me manquent. 
A l'aide de  mes mains jointes,  j'écope l'eau du Loc'h et  j'absorbe copieusement chaque  cairn afin. Toutes les pierres doivent être atteintes et ce rituel me prend du temps. Cela permet  à chaque cairn de devenir le prolongement des eaux du Loc'h et le médiateur entre elles et le ciel. Loin de l'agitation du  monde, je goûte au calme des  lieux. Afin de boucler  la boucle, je reprends ma marche, me conduisant du sud au nord et pendant laquelle, j'élèverai deux autres cairns. J'observe chaque endroit, chaque changement advenu dans la végétation. Ainsi, cette dentelle d'herbes fines,  poussant dans le ruisseau,  je la retrouverai car elle  me donne  une idée d'installation flottante. Avant de quitter le site, je découvre  un empierrement qui, une fois le lac remplis, devrait affleurer et devenir  une base  intéressante pour un beau cairn.
 Je goûte jusqu'au dernier moment, la lumière du  jour que pâlit et vient caresser les arches du pont romain.Je revois les quelques jours passés cet été au fond du lac asséché pour l'explorer dans ses  moindres détails. Un belle chaleur avait accompagné mes explorations, mes travaux de land art. Mais ce soir, je commence  à ressentir le froid. Je suis en route vers  un nouvel  hier, mon soixante douzième.
Je ferme les yeux et je pense  à la mer. Je la rejoindrai dès demain. La mer ramène toujours  à l'enfance et ça continue depuis que je suis devenu  orphelin. Dans cette vie de solitude, je suis bien l'unique fabriquant de mes souvenirs  inhabituels. Jour  après  jour,  mon enfance est là qui me guide, me pousse  à continuer parmi les sourds et le aveugles,  à trouver un dernier accord avec la nature avant de la rejoindre.

Roger Dautais


dans ma langue

de : 

dans ma langue aussi tes
femmes effraies, oiseaux,
pianos, le poids du monde
et toutes les ombres :
dedans le crâne.


"A Jacques Rochereau"
- See more at: http://www.recoursaupoeme.fr/albane-gell%C3%A9/dans-ma-langue#sthash.8T0bIWSc.dpuf
Dans ma langue

Dans ma langue aussi tes
femmes effraies,  oiseaux
pianos, le poids du monde
et toutes les ombres :
dans le crâne.

******

 Face à face de  géants

Face  à face de  géants à
l'intérieur de soi-même, les
mots sont prononcés dans
une langue étrangère, sans
les mains il faut traduire.

                                                                              à Jacques Rochereau

Albane Gellé


dans ma langue

de : 

dans ma langue aussi tes
femmes effraies, oiseaux,
pianos, le poids du monde
et toutes les ombres :
dedans le crâne.


"A Jacques Rochereau"
- See more at: http://www.recoursaupoeme.fr/albane-gell%C3%A9/dans-ma-langue#sthash.8T0bIWSc.dpuf

86 commentaires:

  1. J'adore! C'est sublime!
    Demain dans mon jardin, je serai un peu dans cet esprit....
    Car enfin la pluie a cessé son chaos en Provence.
    Amicalement
    Betty

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le Mas de Bohême
      Bienvenue sur Le Chemin des Grands Jardins et merci pour votre commentaire.
      Amitiés.

      Roger

      Supprimer
  2. Que de poésie et de sérénité je trouve chez toi !
    Merci pour tout et c'est beaucoup !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'avais adressé ce mail mais il m'a été retourné avec message d'erreur sur ton adresse : J'espère que tu verras le post que je t'ai dédié aujourd'hui dans le cadre de mon calendrier de l'Avent 2014 et surtout que cela te fera plaisir.
      J'espère que tu n'as pas trop froid en créant tes oeuvres, l'hiver s'installe avec sa rigueur.
      Amicalement

      Supprimer
    2. AMBre
      Merci pour tes mots d'encouragement. En effet, ayant eu de gros problèmes avec mon serveur mail, je me suis trouvé privé de toute correspondance pendant u n ceratin temps. Il semblerait que cet incident soit résolu. Désolé encore de vous avoir fait attendre.
      Je te remercie pour ta fidélité au Chemin.
      Amitiés.

      Roger

      Supprimer
    3. AMBre,
      J'ai choisi le land art pour aller vers la sérénité et chaque jour, c'est l’essentiel de ma recherche.
      Heureux que cela se sente aussi dans mon travail.
      Merci, Ambre et à bientôt.
      Roger

      Supprimer
  3. Des tonalités différentes, moins maritimes, plus automnales, aujourd'hui, j'aime beaucoup, Roger.
    Je t'embrasse, belle soirée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. norma C.
      Merci, Norma.Bien que je sois allé travailler au bord de la mer, j'ai fait le choix de montrer ce qui a été fait à l'intérieur des terres, où les couleurs de saisons, qu'on le veuille ou non, s'affichent plus librement.
      Belle journée à toi,
      Je t'embrasse.

      Roger

      Supprimer
  4. Cette étoile de fougère sur l'eau portant le ciel... grosse émotion.
    Merci Roger.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Anne Le Maître
      Merci Anne. Pour réaliser ce genre d’installation flottante, il faut trouver des eaux dormantes et ce n'est pas le plus facile dans la région où elles sont plutôt vives.
      Belle fin de semaine.
      Amitiés.

      Supprimer
  5. You've made your beautiful "sculptures"
    into wonderful photographs.
    These are great.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rick Forrestal,
      Merci Rick pour ta présence amicale et ton œil professionnel de photographe.
      Amitiés.

      Supprimer
  6. J'ai un magnifique cadeau ce soir!!! J'ai été bien inspirée d'allumer l'ordi et venir vers toi... MERCI, grand merci pour la délicate attention!
    Et GRAND bravo pour les 200 000 visiteurs. C'est tout mérité!

    Belle semaine à toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le journal de Chrys
      Merci Chrystel, Tu sais que j'aime beaucoup ton travail de photographe et j'ai voulu te saluer ici, pour cela et par amitié.
      Belle fin de semaine. Amitiés.

      Roger

      Supprimer
  7. Osservare le tue creazioni, a fine serata, è un bellissimo modo per chiudere una lunga giornata.
    Grazie.
    Francesca

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. francesca
      Merci francesca et bon week-end à toi.

      Rolger

      Supprimer

  8. Very beautiful photos. Those flowers in the water are great.

    · hugs

    · LMA · & · CR ·

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. nOCO Le BOLO
      Merci pour tes encouragements.
      Amitiés.

      Roger

      Supprimer
  9. Tes créations, cher Roger, sont autant de bijoux posés sur le chemin. Ce "Miz du", mois noir, magnifique, est mon mois de naissance. Le voilà superbement mis en scène, mais comme dans un songe. Sans aucun doute, les esprits de la forêt t'ont donné un coup de main. Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Danièle Duteil.
      Merci, Danièle. Cela tombe un peu comme un cadeau d'anniversaire, sans l'avoir calculé, mais tant mieux. Joyeux anniversaire à toi et belle fin de semaine. Je t'embrasse bien amicalement.

      Roger

      Supprimer
  10. QUE DES MERVEILLES ROGER!
    MERCI ♡

    À cloche pied
    sur le petit chemin,
    l'enfant saute
    et compte,
    une à une
    chaque baie rouge
    d'une enfilade
    joyeuse,
    saluant au passage
    les élégants
    champignons,
    qui lui font penser
    aux escargots des dunes
    endormis à présent ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lune
      Merci, Lune. Je reçois de temps en temps des poèmes qui viennent à leur façon, saluer mon travail .Je trouve cette intention très sympathique.
      Bien amicalement.

      Roger

      Supprimer
  11. Bonjour,

    Une publication qui me ravit... j'aime les mots qui accompagnent ces merveilleuses photos.
    Gros bisous ♡

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. martinealison
      Merci, Martine. Oui, ici, les mots accompagnent mes création depuis toujours, j'y ai ajouté, depuis quelques années, déjà, les poèmes des autres, comme cette semaine, ceux d'une jeune femme dont la poésie me touche : Albane Gellé.
      Je t'embrasse.

      Roger

      Supprimer
  12. Une lumière magnifique et des images pareilles... Merci Roger pour ces cadeaux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. chri
      Merci, Christian. Oui, à cette période, la lumière était d'une rare beauté et cela compte beaucoup pour la photo. Cette semaine, nous sommes moins bien servis.
      Belle fin de semaine.
      Amitiés.

      Roger

      Supprimer
  13. Lovely captures. I like the various arrangements. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Indrani
      Merci, Indrani. Je me déplace beaucoup pour trouver l'inspiration et j'expérimente des lieux nouveaux, des formes nouvelles, sans cesse. L'inspiration fait le reste.
      Belle fin de semaine.

      Roger

      Supprimer
  14. J'aime beaucoup les petites graines rouges comme fil conducteur de tes explorations et créations... Une œuvre conduit à une autre... comme les idées, les sentiments... La vie quoi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. :)
      Merci à toi. Ce qui est certain c'est que la vie, la mienne en l’occurrence est bien présente et c'est elle qui rythme le tempo. Le hasard de mes cueillettes, cette fois de granes rouges, en fait un trait-d'union entre les installations.
      Amitiés.

      Roger

      Supprimer
  15. Réponses
    1. Gine Proz
      Merci Gine pour ces mots qui me vont droit au cœur.
      Amitiés.

      Roger

      Supprimer
  16. Sydämelliset onnittelut 200 000 lukijan johdosta! En yhtään ihmettele, että täällä käy paljon katsojia ja lukijoita, tämä on ihmeellinen ja hieno sivusto. Rakastan toteemeja, jotka katsovat joelle, milloin merelle, Näen niiden yksinäisyyden ja kaipauksen ja tunnen sen sisälläni ja itsessäni. Kiipeän omalle pienelle kalliolleni ja yritän katsoa kauas, mutta liikaa puita on edessä. On matkustettava, jotta pääsen merelle, joki on lähempänä, mutta rannat ovat jyrkät, sinne ei voi mennä, vain sillalta näkee veden juoksun.
    Kaikki mandalat ovat ihania, etenkin tietenkin Uunan Mandala. Kiitos siitä, KIITOS! Olen liikuttunut ja herkistynyt, kyynelet ovat silmissäni.
    On taas ollut hienoa lukea matkastasi joelle, tekemisestä ja ajatuksistasi.
    Voimia sinulle vaikuttavien luonnon taideteosten tekemisessä. Terveiset ja halaukset täältä kaukaa Suomesta, sinun Uuna

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Uuna Syrjäsuo
      Merci Uuna, amie fidèle de Finlande. Je pense que l'hiver s'est déjà approché de toi et je rêve de ton pays pour y pratiquer le land art. Je ne rate jamais aucune occasion de connaître encore mieux la Finlande en suivant tous les documentaires que la TV présente, ici.
      Merci pour ta fidélité au Chemin et belle fin de semaine.
      Je t'embrasse.

      Roger

      Supprimer
  17. Salut Roger !!! .. Encore une fois nous étonner avec vos belles créations .. Bonne semaine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ana Minguez Corella.
      Merci Ana et belle semaine aussi.
      Amitiés.

      Roger

      Supprimer
  18. Merci, cher Roger, de nous régaler de ces tableaux à l'apparente légèreté.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. manouche
      Merci Manouche et belle fin de semaine à toi. Je t 'embrasse bien amicalement.

      Roger

      Supprimer
  19. Bel anniversaire cher Roger, toujours en grande beauté
    Que de poésie dans ces feuilles tombées et ce monde aquatique
    ces couleurs et odeurs automnales

    merci
    et amitié

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. mémoire du silence.merci à vous pour ces mots d’encouragement.
      Bien amicalement.

      Roger

      Supprimer
  20. Hymne a la vie, a la nature, aux etres, aux choses, au mouvement, perpetuel.
    Les dentelles, veritables kaleidoscopes, sont faites pour durer.
    Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Thérèse.
      merci Thérèse. Un hymne à la vie me plait bien car mon chant s'élève en effet pour elle.
      Amitiés.

      Roger

      Supprimer
  21. Encore merci Roger pour tes créations pleines d'émotions...
    GROS BISOUS

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Marité
      Merci, Marité, je t'embrasse également en toute amitié.

      Roger

      Supprimer
  22. Bonsoir Roger, c'est un feu d'art et sans artifice, splendide. Mes amitiés : thibault.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Thibault Germain
      Bonsoir Thibault. Merci de ta vise. Je te souhaite une belle fin de semaine.
      Amitiés.

      Roger

      Supprimer
  23. « Je ne suis rien.
    Jamais je ne serai rien.
    Je ne puis vouloir être rien.
    Cela dit, je porte en moi tous les rêves du monde. »
    Fernando Pessoa(Le Gardeur de troupeaux et autres poèmes
    Cette citation pour te dire combien je me reconnais dans ces « rêveuses »

    Tisseuses de rêve
    Rêveuses de tous les possibles
    Chevauchant la barrière des impossibles
    En équilibre
    Sur une feuille
    Voguant
    Sur les reflets, gardienne d’une perle
    Une autre feuille frémit
    Puis une autre encore
    D’un à trois yeux ouverts sur le monde
    Délicat trio
    Sur les veinules d’une respiration
    Au sein d’un calice
    Effleurant
    Les cimes renversées.
    A la fontaine, à la rivière
    Boire le rêve
    L’eau aux commencements du rêve, du monde.
    Bonsoir Roger, bon anniversaire avec un peu de retard mais le cœur y est pour de nombreux « demain »Et merci pour cette dentelle de pensées toutes en subtile finesse comme celle d’une dentelle d’herbe fine, de fougères, de feuilles rehaussant de leur éclat le tissage des convergences de nos amis les arbres. Face à certaines de tes compositions le poids du monde s’allège soudain.

    Bravo pour tes 200 000 visiteurs…Les petits sentiers ponctués de cailloux noirs, « pierres brutes, rugueuses, coupantes », de notes rouges, blanches ou vertes en bord de mer ou à fleur de terre, font les Grands Chemins vers Les Grands Jardins.
    Tu as apprivoisé le Loc’h et j’aime bien cette image comme quoi lui aussi est au travail, paisiblement. Ces jours-ci, j’ai visité une exposition de Georges Rousse dans la base sous-marine de Bordeaux intitulée « Métamorphoses poétiques ». Dès l’entrée, la première phrase de l’artiste sur le panneau de présentation m’a sauté aux yeux et m’a fait penser à ton travail : « tout mon travail repose sur un certain nombre de critères fondamentaux qui sont la lumière, la mémoire et l’espace. »Il dit s’être inspiré du land art pour trouver sa propre voie, originale, rien d’étonnant donc dans le fait d’ pensé à ta démarche… Toi en communion avec la nature, lui investissant des lieux abandonnés.
    Face à un monde de sourds et d’aveugles, tu as apprivoisé aussi une forme de langage des sourds et des aveugles pour donner à voir et à entendre le chant de la mémoire des lieux. Comme chez les humains, les langues coexistent, s’influencent. Tu as tes propres métamorphoses poétiques qui épousent les fontaines du possible.
    « Être poète n'est pas une ambition que j'aie,
    c'est ma manière à moi d'être seul. »dit encore Fernando Pessoa dans Le Gardeur de troupeaux et autres poèmes
    Merci encore et bien des pensées amicales s’élèvent jusqu’au sommet des Cairns.Je t'embrasse, Roger.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Maïté/Alienor.
      Merci Maïté. Merfci pour ce long temps passé, long temps consacré à me répondre et qui me touche bien évidemment au-delà des mots. C'est vrai, tout au long de ces 17 années consacrées au land art et non 10 comme le répète un blog Canadien, très sympathique mais qui se trompe beaucoup, je me suis appliqué à trouver un langage singulier qui collerait à ma vie sans la trahir, qui ne serait pas une pâle copie de ce qui existe et qui me permettrait ainsi de correspondre avec mes semblables. Je pense y avoir réussi tout en sachant que dans ce domaine, nous sommes vite consommés par le système images-zapping et qu'il ne faut pas trop attacher d'importance à ces comptages et classifications diverses. Je me réjouis de lire tout ce qui m'arrive dans les commentaires, puis,je reprends ma route, seul, pour continuer l'aventure.
      Je te remercie encore une fois de ta présence et je t'embrasse bien amicalement.

      Roger

      Supprimer
  24. les rêveuses flottent sur les reflets tombés à l'eau ! les arbres
    ont la cime à l'envers et les feuilles se croient déjà au paradis !
    tous les parfums d'automne sont dans tes images...
    bon dimanche Roger

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. MARTY
      Merci Marty. Ce morceau de ciel tombé dans l'eau m’inspira très vite et je crois qui tu avais été là, tu aurais succombé au charme de l'instant.
      Belle fin de semaine.
      Je t'embrasse.

      Roger

      Supprimer
  25. Réponses
    1. Amandine Durez.
      C'est un vrai merci, vibrant !
      Biz!

      Roget

      Supprimer
  26. cher Roger
    tu sais mettre de la couleur dans cet hiver qui nous rattrape
    tout le monde ne sait pas comme toi être magicien...
    continue cher ami
    je t'embrasse

    Patrick L.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Patrick,
      Merci Patrick. Oui, la route continue, toujours incertaine et je vais boucler une nouvelle année le 20 décembre avec 72 bougies. Physiquement, c'est de plus en plus problématique, mais je ne lâche rien. Hier, j'ai réalisé un belle spirale de sable sur la côte, fatigué par l'effort mais heureux d'avoir réussi. Je la montrerai prochainement sur mon blog.
      Belle fin de semaine à toi.
      Je t'embrasse.

      Roger

      Supprimer
  27. ❀⊱•.
    Momentos de criatividade e poesia!...
    Gostei mais do penúltimo porque o reflexo do céu na água é um encanto todo especial.
    Bom início de semana com tudo de bom!!!
    •.✿⊱
    Beijinhos do Brasil.♪♬° ·.
    ❀✿❀⊱•.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Maria da Inès.
      Merci Inès. Je suis très heureux de lire tes mots d'encouragements, un fois du plus, venant de toi qui accompagne mes créations depuis si longtemps.
      Je te souhaite une belle fin de semaine.
      Je t'embrasse amicalement.

      Roger

      Supprimer
  28. incroyable et tres delicat surtout avec les feuilles! merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. dritanje
      Merci Dritange.
      Le travail de flottaison est très délicat. Il demande un peu d'expérience et beaucoup de patience, surtout si le vent se met de la partie et emporte ces frêles esquifs vers des destins bien incertains.
      Amitiés.

      Roger

      Supprimer
  29. Comme c'est beau cette feuille sur l'eau...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Christiana.
      Parfois les choses les plus simples sont capables de nous émouvoir au-delà de toute espérance. C'est la magie de l'instant.
      Amitiés.

      Roger

      Supprimer
  30. Grand merci Roger pour ce merveilleux moment plein de lumière et de silence !! Félicitations pour le succès de ton blog!!

    je t'embrasse bien amicalement
    isabella

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Veredit -Isabella Kramer.
      Merci, Isabella. C'est vrai que ce petit blog qui fût si difficile à démarrer et auquel personne ne croyait, a fini quand même par atteindre une belle audience. Il me reste à continuer ce chemin en land art tant que ma santé le permettra.
      Je t'embrasse bien amicalement.

      Roger

      Supprimer
  31. Merci pour cette dédicace ! Cela me fait énormément plaisir de faire en quelque sorte partie de vos oeuvres de land art, comme une pensée posée sur votre oeuvre. C'est un très beau textes que vous nous offrez. Félicitations pour vos nombreuses visites, belle continuation! Hâte à lundi prochain,
    Amitiés,
    Adélie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Adelie Leguen
      Bienvenue sur Le Chemin des Grands Jardins et merci pour votre commentaire. Il est vrai que je fais très attention dans l'association d'une personne à une œuvre et si je ne ressens rien devant les faire voyager un certain temps ensemble, je m'abstiens, tout simplement. J'aurai le plaisir également de vous rendre visite.
      Amitiés.

      Roger

      Supprimer
  32. Merci de ta visite sur ma page FB Roger. Je viens souvent me promener ici même si je ne laisse pas toujours de message. C'est un bain de poésie que l'on prend et j'espère que c'est pour longtemps!!! J'aime particulièrement ton mandala cette fois-ci.Amicalement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Brizou
      Merci, Brizou. Il est vrai que Facebook m'apporte beaucoup de lecteurs et m'a fait connaître des univers qui ne sont pas les miens. Il y a bientôt des choses navrantes, un peu comme dans la vie, mais tu fais partie des belles rencontres.
      Je t'embrasse.

      Roger

      Supprimer
  33. Les couleurs de l'automne se trouvent sublimées par tes créations .C'est magnifique et la lumière y apporte une une touche supplémentaire .
    Belle fin de semaine Roger et bonne continuation sur ton chemin .
    Je t'embrase bien amicalement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Brigitte,
      Merci Brigitte. Chaque page proposée ici est une aventure nouvelle et je n'ai pas la moindre idée de ce qui s'y trouvera, avant de reprendre la route. D'abord le travail, puis l'écriture, le choix de photos , le choix d'un poème, la mise en page et la publication. Cela prend un certain temps mais j'y trouve du plaisir à réaliser tout cela. Je continue tant que ma santé me le permet.
      Je te souhaite une belle soirée et je t'embrasse.

      Roger

      Supprimer
  34. Roger je viens te dire bonsoir pas la grande forme en ce moment
    je pense que c'est à cause de ces fêtes que je n'aime plus et qui me font penser à mon père
    il me manque de plus en plus et là oui je ne vais pas bien
    Merci encore pour ce silence >ROger que j'écoute attentivement quand je passe chez toi
    Merci pour tes couleurs aussi
    les couleurs sont importantes pour avancer
    Je t'embrasse fort

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. France,
      Merci France. Je comprends que tes souvenirs te rattrapent qui viennent moduler cet élan festif que l'on veut à tout prix, nous vendre. J'aime à te lire que tu puisse malgré tout, récolter; de ci, de là, quelques petits bonheurs sur mon Chemin. En hiver, puisque nous sy sommes presque, les couleurs vives se font rares et prennent d'autant plus de force dans mes installations. Le problème reste de les trouver§
      Je te souhaite une meilleur santé et je t'embrasse très fort.

      Roger

      Supprimer

  35. Congratulations. 200.000 is a fantastic number. Sure you deserve those visitors and more.

    · hugs

    · LMA · & · CR ·

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. nOCO Le bOLO
      Merci à toi. Je le répète encore une fois mais ce blog a étét très longtemps à être accepté et obtenir une belle audience. Bien qu'i y ait pas mal de land artistes, le land art reste marginal et c'est bien ainsi.
      Belle fin de journée.
      Amitiés.

      Roger

      Supprimer
  36. the leaves and berries and the ferns are just extraordinary! so beautiful!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. TexWisGirl
      Merci à vous. Oui, c'est vrai que cette série parle à beaucoup de personnes.
      Bien amicalement.

      Roger

      Supprimer
  37. Toujours le même enchantement Roger quand je découvre tes réalisations !
    Un coup de coeur tout particulier pour cette belle transparence de l'eau et ses reflets qui est l'écrin de tes oeuvres !
    Et même le ciel est particulièrement bleu pour accompagner tes cairns !
    Je reviendrai plus tard pour me réjouir encore...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fifi
      Merci, Fifi.
      J'aime beaucoup composer avec l'eau, sur l'eau, en sa compagnie. Elle change une atmosphère, capte la lumière, participe à la fragrance de l'air, tout ce qu'il faut pour réaliser des installations intéressantes. Par contre, ce sont les plus délicates à réaliser. Il faut avoir beaucoup de patience pour pratiquer le land art.
      Je te souhaite une belle fin de journée.
      Amitiés.

      Roger

      Supprimer
  38. These are fabulous. What could be better than the art of nature.. and the nature of art.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hilary
      Bienvenue sur Le Chemin des Grands Jardins et merci pourvotre commentaire. A bientôt chez vous.
      Amitiés.

      Roger

      Supprimer
  39. Je reviens, juste pour un moment de bonheur... juste pour une fleur-feuille posée sur l'eau... Merci!

    RépondreSupprimer
  40. Je viens d'écrire un commentaire tardif sur le billet précédent et je pourrais redire sur celui-ci à peu près la même chose, à savoir que je suis toujours aussi enchantée par l'harmonie des images du kaléidoscope que tu fais tourner sous nos yeux et par les merveilles d'équilibre de tes empilements.
    Bonne continuation, Roger, prends bien soin de toi, tu es irremplaçable
    Bises et belle journée

    RépondreSupprimer
  41. Tilia.
    Merci, Tilia. Je ne plaindrait pas d'un aussi beau succès récolté autour du Chemin des Grands Jardins qui reste toujours et encore plus boudé des médias et autres spécialistes de l'art contemporain. Je ne suis pas prophète en mon pays !
    Je t'embrasse bien amicalement.

    Roger

    RépondreSupprimer
  42. "Je ne me plaindrais pas d'un aussi beau succès" serait une phrase mieux écrite de cette façon, dans la réponse que je viens de t'envoyer. Désolé Gine.
    Roger

    RépondreSupprimer
  43. i don't know what it is that i read when i read your words and i don't know what it is that i see when i take in your creations, but as the land is and is not altered, i am and am not likewise.

    constantly you test us and yourself, i think, in your articulation of our place here. what you make with your hands becomes a song. while the air opens to hold the song only for a moment, it resides in me somehow after.

    (i look to see myself through your creations and dedications. did you know that?)

    grateful,

    xo
    erin

    RépondreSupprimer

Membres

Archives du blog

Qui êtes-vous ?

Ma photo
Landartiste, photographe, auteur de livres pour enfants, Roger Dautais est aussi un artiste atypique, sensible et attachant.Il a sû, dans la diversité de ses expressions, trouver une harmonie par la pratique quotidienne de cet art éphémère : le Land Art. Il dit "y puiser forces et ressources qui lui permettent, également, depuis de nombreuses années, d'intervenir auprès de personnes en grande difficulté ( Centre de détention pour longues peines et personnes âgées atteintes de la maladie d'Alzheimer) pour les aider par la médiation de l'art.