La vie, comme elle va

"S'il suffisait de lire comme dans une bulle de cristal, alors, ce serait, facile.Mais il faut vite déchanter, prendre la route, sac au dos et marcher, toujours marcher pour oublier ce que l'on a déjà fait, ce que l'on va faire. Il faut attendre que la nature nous prenne et nous ouvre sa voie. C'est une progression incessante, pour de si petites choses".
Roger Dautais . Septembre 2009

Un voyage étonnant au cœur du land Art

mercredi 22 septembre 2010

Justifier









à Hatcheptsout,

Reine de haute et basse Égypte, à qui les dieux donnèrent, santé,richesse, force et bonheur ...
pour son charisme...

à Khépri,
pour le revoir un jour à Karnak.






Après un voyage en Egypte, je retrouve la Normandie et l'un de mes territoires pour la pratique du land Art. Je n'aurai réalisé que trois petits cairns, là-bas, dont l'un à l'ombre de la Pyramide de Khéops, un dans le temple de Karnac et un aux portes du désert Nubien. Ce n'était pas non plus le but du voyage, mais ce n'est pas si mal, vues les conditions rencontrées.
Revenu ici, il me fallait vite retrouver mes marques et je n'imaginais pas aller partager mes rêves ailleurs qu'au bord de la mer. La plage choisie sur la Côte de Nacre était quasi déserte et je me suis lancé dans une spirale réalisé à marée basse. Lorsque je dois interrompre mon travail comme cela fut le cas pendant ce voyage , je suis toujours inquiète de savoir si je serai encore capable de faire, comme si, ce que j'avais réalisé plus de mille fois, ne comptait pas ou ne comptait plus. C'est un peu ça, en fait.
Il me faut sentir le lieu, marcher, renifler comme un animal, pour trouver l'endroit qui me convient, qui me parle. Cette fois, je l'ai trouvé assez près des roches plates qui dessinent le début l'estran. J'ai inscrit ce grand mouvement circulaire dans une courbe naturelle. Je projetais mon travail mentalement. Elle sera, comme ça, se terminera à peu près là et quand la mer l'approchera pour la recouvrir, ces roches renverront la vague de telle façon. C'est un jeu d'imagination qui complète le travail très physique du tracer de spirale déjà décrit., un dialogue avec le paysage, aussi. Pendant le tracer, mon esprit s'envole vers l'Égypte et je revois les rives vertes du Nil, au coucher de soleil lorsque la voix du muezzin appelle ses fidèles à la prière. Le rêve passe dans la spirale et rejoindra la mer, à marée haute.
J'arrive au bout du voyage et contemple la spirale de sable. Elle est très grande, assez régulière. Pour cette fois encore, je suis rassuré...Jusqu'à' à la prochaine fois.
les autres installations plus anciennes , présentées ici, ont la particularité d'avoir été réalisées auprès de l'eau, d'un fleuve, d'une rivière ou d'un étang.
Le demi-cairn que j'avais eu l'idée de photographier en cours de réalisation, s'écroulera par deux fois et j'abandonnerai les pierres à leur vie naturelle, considérant que ce n'était sans doute ni le lieu ni le moment de l'élever.


Roger Dautais








Dénuement


Je ne sais plus qu'un poème
Qui ne sait rien de moi
Qui ne sait rien de la terre
Et les vers dans la plaine ultime
Ce visage sans nom d'un nom dérisoire
Et le désir porté sur la blancheur blessée
Les cheveux épars et le sang aux tempes


La fuite fatiguée
L'insensée dérobade des mots.


*


Regard sur la pierre
La coupure de l'arête sur les yeux


Et la débâcle à l'œuvre sur la terre


Tu t'abîmes au nom des choses
Tu n'habites que la déchirure trop exacte
L'empreinte furieuse de l'exil




Guy Allix

Followers

Archive du blog

Qui êtes-vous ?

Ma photo
Landartiste, photographe, auteur de livres pour enfants, Roger Dautais est aussi un artiste atypique, sensible et attachant.Il a sû, dans la diversité de ses expressions, trouver une harmonie par la pratique quotidienne de cet art éphémère : le Land Art. Il dit "y puiser forces et ressources qui lui permettent, également, depuis de nombreuses années, d'intervenir auprès de personnes en grande difficulté ( Centre de détention pour longues peines et personnes âgées atteintes de la maladie d'Alzheimer) pour les aider par la médiation de l'art.