La vie, comme elle va

"S'il suffisait de lire comme dans une bulle de cristal, alors, ce serait, facile.Mais il faut vite déchanter, prendre la route, sac au dos et marcher, toujours marcher pour oublier ce que l'on a déjà fait, ce que l'on va faire. Il faut attendre que la nature nous prenne et nous ouvre sa voie. C'est une progression incessante, pour de si petites choses".
Roger Dautais . Septembre 2009

Un voyage étonnant au cœur du land Art

vendredi 12 mars 2010




Dans certains cas, c'est la nature de ce que l'on est incapable d'exprimer

qui donne toute sa valeur à ce que l'on parvient malgré tout à exprimer

Pierre Reverdy



Photos : Réalisation d'un ensemble de "guetteurs de marée" non loin du phare de Gatteville, dans la Manche, en Normandie.


Le choix d'un lieu, réside plus dans la concordance d'une émotion avec le paysage, d'une certaine disposition d'esprit avec l'envie de créer que d'une démarche longuement prévue à l'avance. Je me suis toujours senti "inspiré" par une foule de détails que sans doute personne ne relevait à ce moment et entrainé dans des construction indéfinissables autant qu'impossibles à finir dont je savais pertinemment qu'elles étaient vouées à une disparition plus ou moins proche. Dans ce lieu, je mesurais ainsi la petitesse de ces colonnes face au phare de Gatteville, sans pour autant trouver ce geste ridicule puisqu'il était un don à la mer. Je garde en moi, la certitude que les pierres ont une mémoire et par tant, qu'elles sont capables de revivre ces instants partagés ensemble sur l'estran à marié basse. C'est dire si le land art m'emmène bien loin des entiers battus et parcourus par le rationalistes.


Roger Dautais



Avoir la folie modeste.

Au carrefour de l'intranquillité--quel besoin
de bon sens.

La sensation d'avancer, il faut s'arrêter pour
l'éprouver. La sensations d'être là--elle--s'avérera
par le seul truchement de l'absence.


Philippe Denis
" Notes lentes "

Followers

Archive du blog

Qui êtes-vous ?

Ma photo
Landartiste, photographe, auteur de livres pour enfants, Roger Dautais est aussi un artiste atypique, sensible et attachant.Il a sû, dans la diversité de ses expressions, trouver une harmonie par la pratique quotidienne de cet art éphémère : le Land Art. Il dit "y puiser forces et ressources qui lui permettent, également, depuis de nombreuses années, d'intervenir auprès de personnes en grande difficulté ( Centre de détention pour longues peines et personnes âgées atteintes de la maladie d'Alzheimer) pour les aider par la médiation de l'art.