La vie, comme elle va

"S'il suffisait de lire comme dans une bulle de cristal, alors, ce serait, facile.Mais il faut vite déchanter, prendre la route, sac au dos et marcher, toujours marcher pour oublier ce que l'on a déjà fait, ce que l'on va faire. Il faut attendre que la nature nous prenne et nous ouvre sa voie. C'est une progression incessante, pour de si petites choses".
Roger Dautais . Septembre 2009

Un voyage étonnant au cœur du land Art

mercredi 3 mars 2010


L'échelle des jours, en Mars...et ses douze raisons


Ainsi se nomme mon installation qui culmine à deux mètres. Bien peu de chose devant la tempête qui nous est annoncée, même si, pour le moment, seul le vent prédit le mauvais temps. Dans ce genre d'installation réalisée en un peu moins de deux heures, il faut maîtriser deux choses, l'équilibre et le poids ds pierres. La tempête des derniers jours a désensablé une grande partie de l'estran et fait apparaître des centaines de très grosses pierres sur lesquelles il me faut progresser pour aller à la recherches de celles nécessaires à l'élévation de l'échelle des jours. J'ai donné le nom à cette création, il y a une dizaine d'années en décidant qu'elle comporterait 7 niveaux représentant les sept jours de la semaine. Parfois, comme ici, je la termine par une colonne de petites pierres. Ses douze raison l'accompagnent en silence, mi revenants mi-vivants ou survivants provisoires, et attendent le déchainement des flots qui va tout remettre en ordre, ici et continuer de dévaster la côte de nacre, sur 50 kilomètres comme annoncé. A la folie prétentieuse des hommes bâtisseurs et cupides, la mer apporte une terrible réponse et reprend son territoire sur les polders.
Je quitte l'estran, le dos brisé par l'effort et les mains usée par les pierre, en me posant l'éternelle question...pour combien de temps, encore, ce drôle de jeu de construction éphémères ?

Roger Dautais




La tristesse
n'est pas mon métier
Mais comme elle est rare
la joie pure !



Je fais semblant de vivre
L'effort est louable
puisqu'il faut absolument
payer de retour
cette chienne de vie


Abdellatif Laäbi
Poèmes périssables

Followers

Archive du blog

Qui êtes-vous ?

Ma photo
Landartiste, photographe, auteur de livres pour enfants, Roger Dautais est aussi un artiste atypique, sensible et attachant.Il a sû, dans la diversité de ses expressions, trouver une harmonie par la pratique quotidienne de cet art éphémère : le Land Art. Il dit "y puiser forces et ressources qui lui permettent, également, depuis de nombreuses années, d'intervenir auprès de personnes en grande difficulté ( Centre de détention pour longues peines et personnes âgées atteintes de la maladie d'Alzheimer) pour les aider par la médiation de l'art.