La vie, comme elle va

"S'il suffisait de lire comme dans une bulle de cristal, alors, ce serait, facile.Mais il faut vite déchanter, prendre la route, sac au dos et marcher, toujours marcher pour oublier ce que l'on a déjà fait, ce que l'on va faire. Il faut attendre que la nature nous prenne et nous ouvre sa voie. C'est une progression incessante, pour de si petites choses".
Roger Dautais . Septembre 2009

Un voyage étonnant au cœur du land Art

dimanche 9 août 2009





L'art est avant tout, expression humaine tournée vers nos semblables. Il serait vain, à mes yeux, de continuer ce chemin emprunté dès mon enfance, si je n'avais, depuis longtemps compris que l'art ne servait à rien sinon à l'essentiel, mieux se connaître soi-même, créer des liens entre nous, rendre le monde plus humain, parfois aider des personnes en grande difficulté à reprendre pied dans la vie,faire reculer la barbarie.
Le hasard de mes voyages sur le terrain maritime, me fit choisir la plage de Saint Aubin sur mer pour y créer une spirale de sable, la semaine dernière. Toujours la même, faite de 24 tours et d'une circonférence de 46 mètres, tracées dans les sables de France, sur les iles, dans le sud du Maroc, aux portes du désert, à Tafraout ou en Tunisie, dans les montagnes sud de Matmata, ou les salines de Monastir. Symbole du temps qui passe, parole muette, comprise de tous, prière ou incantation, toujours offertes à la Nature, tracées plus de 1200 fois en onze année de Land Art . Et puisque, le hasard du calendrier, fait que nos "cousins Acadiens" sont dans cette même ville, c'est à eux, aussi, que je vais dédier cette spirale. Elle illustrera un très beau poème d'un auteur Acadien, Dyane Leger. Son texte semble convenir parfaitement à ma création.
C'est aussi, un hommage à tous les poètes et auteurs Acadiens, auxquels j'associe
les deux chanteuses Acadiennes Angèle Arsenault et Marcella Richard, présentes à Saint Aubin sur Mer, cette semaine pour quatre concerts et qui, à leur façon, défendent aussi la poésie de leur beau pays.

Roger Dautais

AVANT QUE TOUT ÉCLATE EN MORCEAUX

Avant que tout éclate en morceaux
j’aimerais écrire dans ta main
un tout petit poème
du bout du doigt.
Un tout petit poème plein de chaleur
de lait
de miel
et de lumière.
Un poème où tu voudras passer l’hiver.

Avant que tout éclate en morceaux.

Vivre. Écrire.
Regarder la rhubarbe monter en graine.
La poussière recouvrir les meubles.
Faire le point. Poursuivre.

Tout détruire pour tout recommencer
parce que rendue là où j’en suis
je n’aime plus tellement l’histoire anyway.

Revenir échouer
sur une plage loin de tout.
Se demander pour la millième fois
jusqu’où peut-on aller trop loin?

Dyane Léger

Comme un boxeur dans une cathédrale, 1996

video
Les Acadiens ont débarqué en Normandie, nous avaient dit des amis, à Saint Aubin sur Mer. Nous avons pris la route pour rencontrer ces cousins, connus de nous pour leur joie de vivre.
Pélagie la Charette et Antonine Maillet nous accompagnaient dans notre conversation. Elle avait écrit, cette grande dame, de si belle lignes sur l'Acadie, son pays.
"Les Acadiens, sont un peuple, et un peuple est plus fort qu'un pays. Un pays est une institution, mais un peuple est plus fort qu'une institution, car il a une âme, il a des rêves, il est vivant."

C'est un point commun des peuples opprimés, tels que le furent les Acadiens, les Bretons, les Corses, les Basques, que de défendre leurs valeurs et de proclamer leur identité, par le chant, la musique, la danse et la culture populaire, entre autres.

En arrivant à Saint Aubin, ce dimanche 8 Août 2009, nous n'avons pas cherché longtemps où se donnait le tour de chant. Ainsi, l'Acadie nous avait envoyé deux charmantes femmes, Angèle Arsenault et Marcella Richard dont les voix nous attiraient depuis l'entrée sur la promenade du front de mer.

L'Acadie subit cette grande déportation qui mutila ce peuple et laissa des traces si profondes que leur coeur en saigne encore. Les hommes partent trop souvent en guerre, les femmes font des enfants, des chansons, chantent la paix, parlent de vie.

Si la musique vous parle au coeur, si le mot fraternité, réveille en vous quelque souvenir,
"Ya une histoire pour vous
Ya des histoires pour chacun de nous "nous chantaient ces deux artistes Acadiennes.

Parions que cette étoile portée sur le coeur d'angèle Arsenault et qui brillait dans le regard de Marcella Richard, nous aura décidé à la suivre pour bâtir notre avenir.

Vos chansons, Marcella et Angèle, racontent l'histoire de votre peuple, les Acadiens, mais aussi de l'humanité. Elles portent l'espoir en elles, sans rien oublier du passé et vos racines sont si profondes qu'uncun pouvoir ne les fera disparaître. C'est votre combat, votre force, votre beauté, dits avec beaucoup de poésie. Comment y résister.
J'ai aimé vos mélodies nostalgiques, jamais tristes, souvent très "pêchues", votre gaité communicative dans cette dans improvisée à quatre pieds. Vous avez fait danser les poissons et la mer Normande s'en souviendra.

C'est pour vous remercier de ce beau moment d'émotion et d'amitié partagés que j'ai voulu consacrer la chronique de mon blog, à vous d'abord, Angèle et Marcella, aux Acadiens qui ont fait le voyage, à tout votre peuple enfin, pour que vous leur apportiez ce message.
A tous mes lecteurs : Angèle et Marcella chanteront à nouveau le mardi 11 août à 16h, sur la digue de St Aubin, le jeudi 13 août à 16h30 au centre Juno Beach de Courseulles et enfin le vendredi 14 août, sur la digue de Saint Aubin à 16 heures.
De nombreuses autres animations sont proposée par la ville pendant toute la semaine, jusqu'au samedi 15 août inclu.
Avec mon amitié
Roger Dautais

video

LE CHEMIN DES GRANDS JARDINS est né à la fin du printemps dernier. Beaucoup de personnes sont déjà venues le visiter et je les en remercie. Je remercie également l'équipe de PORTAIL DU LAND ART ainsi que l'agence de communication BAOBAB qui ont contribué à ce lancement. Si vous voulez soutenir mon travail, votez sur www.landarts.info (à retrouver dans mes sites préférés). Ce blog ne vit que par vous . Faites le connaître à vos amis et autour de vous, ce sera la meilleure façon d'assurer sa perennité.


Roger Dautais

Les photos, les vidéos et les textes présentés sur ce blog, ne sont pas libres de droit. Pour tous renseignements adressez vous sur : roger.dautais@numericable.fr

Membres

Archives du blog

Qui êtes-vous ?

Ma photo
Landartiste, photographe, auteur de livres pour enfants, Roger Dautais est aussi un artiste atypique, sensible et attachant.Il a sû, dans la diversité de ses expressions, trouver une harmonie par la pratique quotidienne de cet art éphémère : le Land Art. Il dit "y puiser forces et ressources qui lui permettent, également, depuis de nombreuses années, d'intervenir auprès de personnes en grande difficulté ( Centre de détention pour longues peines et personnes âgées atteintes de la maladie d'Alzheimer) pour les aider par la médiation de l'art.