La vie, comme elle va

"S'il suffisait de lire comme dans une bulle de cristal, alors, ce serait, facile.Mais il faut vite déchanter, prendre la route, sac au dos et marcher, toujours marcher pour oublier ce que l'on a déjà fait, ce que l'on va faire. Il faut attendre que la nature nous prenne et nous ouvre sa voie. C'est une progression incessante, pour de si petites choses".
Roger Dautais . Septembre 2009

Un voyage étonnant au cœur du land Art

mercredi 9 décembre 2009





Libre pensée

Circuits nikés
t'as ka
passer
poupée,
T'es pas assurée.
La suite est moche
laiss' tomber
l'beau goss,
Il n'est plus allumé.
Juste
tourner la page,
une nuit
c'est trop long
sous la pluie.
Les palmiers
du Palm Beach
c'est pas
pour les biches,
kom toi.
Casse toi poupée,
tes circuits sont
nikés
Faut pas sniffer la cam.
Ton naze
est trop poudré.
Je dérive en rade,
la mer emporte
le dernier verre.

Après le jour
ce s'ra fini
Kas' toi poupée
Laisse nous jouer
au Poker d'as...

J'ai vu
tes pas un jour
à la mer
qui m'cherchaient,
mais le sable
efface tout.
Je suis perdu de toi,
c'est bien comme ça.

Followers

Archive du blog

Qui êtes-vous ?

Ma photo
Landartiste, photographe, auteur de livres pour enfants, Roger Dautais est aussi un artiste atypique, sensible et attachant.Il a sû, dans la diversité de ses expressions, trouver une harmonie par la pratique quotidienne de cet art éphémère : le Land Art. Il dit "y puiser forces et ressources qui lui permettent, également, depuis de nombreuses années, d'intervenir auprès de personnes en grande difficulté ( Centre de détention pour longues peines et personnes âgées atteintes de la maladie d'Alzheimer) pour les aider par la médiation de l'art.