La vie, comme elle va

"S'il suffisait de lire comme dans une bulle de cristal, alors, ce serait, facile.Mais il faut vite déchanter, prendre la route, sac au dos et marcher, toujours marcher pour oublier ce que l'on a déjà fait, ce que l'on va faire. Il faut attendre que la nature nous prenne et nous ouvre sa voie. C'est une progression incessante, pour de si petites choses".
Roger Dautais . Septembre 2009

Un voyage étonnant au cœur du land Art

lundi 24 mai 2010







Derrière les hauts murs...


Aux aveugles...

Sous les silences répétés des pierres, un passé inaperçu continue de vivre.
Je n'ai plus l'air de chercher et j'avance sous un soleil pâle. Les visages reviennent avec les souvenirs...les voix...aussi, les gestes...tout est là qui me parle, à nouveau sous les roches salées, soulevées. Tout sombrera avec la prochaine marée, comme mes pensées furtives. Dès l'aube, j'arpente les ruelles sombres de ma mémoire, je longe ces interminables murs à l'affût d'une lumière, d'une faille, d'un tressaillement de la terre qui les mettrait à bas. Entre les ruines, nos cris assemblés et l'espoir, un jour, de parler la même langue.


Roger Dautais
extrait de: Pourquoi je pratique le land art ?


Ces photos sont extraites d'une série de 150 photos qui avaient été choisies par des détenus d'un centre de détention. Elles furent présentées sur la télévision interne aux 420détenus pour accompagner une exposition photographique de vingt autres de mes réalisations, montrées pendant un mois, dans le bâtiment culturel . Je n'oublierai jamais ces six années, où je travaillais avec eux, en qualité d'artiste intervenant bénévole, puis d'administrateur des lieux avec 6 autres personnes, tant cette expérience humaine m'a ouvert les yeux. C'est aussi à ces personnes que je pensais en écrivant le texte ci-dessus.


Roger Dautais



Followers

Archive du blog

Qui êtes-vous ?

Ma photo
Landartiste, photographe, auteur de livres pour enfants, Roger Dautais est aussi un artiste atypique, sensible et attachant.Il a sû, dans la diversité de ses expressions, trouver une harmonie par la pratique quotidienne de cet art éphémère : le Land Art. Il dit "y puiser forces et ressources qui lui permettent, également, depuis de nombreuses années, d'intervenir auprès de personnes en grande difficulté ( Centre de détention pour longues peines et personnes âgées atteintes de la maladie d'Alzheimer) pour les aider par la médiation de l'art.