La vie, comme elle va

"S'il suffisait de lire comme dans une bulle de cristal, alors, ce serait, facile.Mais il faut vite déchanter, prendre la route, sac au dos et marcher, toujours marcher pour oublier ce que l'on a déjà fait, ce que l'on va faire. Il faut attendre que la nature nous prenne et nous ouvre sa voie. C'est une progression incessante, pour de si petites choses".
Roger Dautais . Septembre 2009

Un voyage étonnant au cœur du land Art

jeudi 13 août 2009




Photo 1 Identité
Photo 2 l'oiseau Yael
Photo 3 Vue du ciel pour Hava S.

Emporte-moi avec toi, crie l'enfant
Emporte-moi avec toi, au train, ici j'étouffe
Prends-moi avec toi
Crie l'enfant du fond de la tenèbre.

Porte-moi au bateau qui vogue vers le bonheur!
La boule de soleil, la-bas, m'attend.
Emporte-moi, ici j'étouffe
Dans tout départ, il y a de la mort
Murmure la mère
Dans tout départ, il y a une naissance
Crie l'enfant de son rêve.

L'enfant, lui, regarde en avant !
l'enfant a peur de devenir une statue de sel,
Comme Papa et Maman...

Emporte-moi avec vous
Crie l'enfant aux oiseaux
Je suis lourd comme une pierre, ici j'étouffe.

Emmène-moi avec toi, dit la mère à l'enfant,
La fin du monde est à la porte
Tu viens d'arriver ! Tu t'en vas, déjà ?
Dans tout départ, il y a de la mort
Dans tout départ, il y a une naissance.

Hava Alberstein


Roger Dautais
à Yaël, petit homme en devenir sur les routes de Haute Provence

Followers

Archive du blog

Qui êtes-vous ?

Ma photo
Landartiste, photographe, auteur de livres pour enfants, Roger Dautais est aussi un artiste atypique, sensible et attachant.Il a sû, dans la diversité de ses expressions, trouver une harmonie par la pratique quotidienne de cet art éphémère : le Land Art. Il dit "y puiser forces et ressources qui lui permettent, également, depuis de nombreuses années, d'intervenir auprès de personnes en grande difficulté ( Centre de détention pour longues peines et personnes âgées atteintes de la maladie d'Alzheimer) pour les aider par la médiation de l'art.