La vie, comme elle va

"S'il suffisait de lire comme dans une bulle de cristal, alors, ce serait, facile.Mais il faut vite déchanter, prendre la route, sac au dos et marcher, toujours marcher pour oublier ce que l'on a déjà fait, ce que l'on va faire. Il faut attendre que la nature nous prenne et nous ouvre sa voie. C'est une progression incessante, pour de si petites choses".
Roger Dautais . Septembre 2009

Un voyage étonnant au cœur du land Art

mardi 9 février 2010


à Duo duo...


Tu prends ton stylo et je prends la route. Qui écrira le juste, qui se trompera en route. Sur la même planète, nos créations divergent et pourtant elles seront absorbées par le tout Univers.
Tu parles de poisson dans ton poème, j'en "fabrique" un qui sera mangé par la mer. C'est un jeu d'ombres et de lumières pour qui saura lire entre les lignes.


Roger Dautais





Nuit noire quand la mer devient bleue



mère du pneu___phare
rêvant au sein du réel

tous les poissons sont dits" kilo"
la rive est gangrenée par la tristesse du pêcheur

____pas de kilos
le sable laisse un écho

la lune aspire sa lumière en retour
sur la vile l'humeur des icebergs

Guyane française____tu accepteras.


Duo duo, poète chinois
extrait de Poèmes de Saint Nazaire 2008

Followers

Archive du blog

Qui êtes-vous ?

Ma photo
Landartiste, photographe, auteur de livres pour enfants, Roger Dautais est aussi un artiste atypique, sensible et attachant.Il a sû, dans la diversité de ses expressions, trouver une harmonie par la pratique quotidienne de cet art éphémère : le Land Art. Il dit "y puiser forces et ressources qui lui permettent, également, depuis de nombreuses années, d'intervenir auprès de personnes en grande difficulté ( Centre de détention pour longues peines et personnes âgées atteintes de la maladie d'Alzheimer) pour les aider par la médiation de l'art.