La vie, comme elle va

"S'il suffisait de lire comme dans une bulle de cristal, alors, ce serait, facile.Mais il faut vite déchanter, prendre la route, sac au dos et marcher, toujours marcher pour oublier ce que l'on a déjà fait, ce que l'on va faire. Il faut attendre que la nature nous prenne et nous ouvre sa voie. C'est une progression incessante, pour de si petites choses".
Roger Dautais . Septembre 2009

Un voyage étonnant au cœur du land Art

dimanche 21 juin 2009



"N'allez pas chercher plus loin que la mer, c'est elle qui m'inspire. J'ai passé des nuits blanches, la tête dans les étoiles, traversé des déserts, je me suis perdu en forêt, j'ai couru pieds nus sur les grêves Bretonnes, en hiver, mais je suis toujours revenu vers elle, cette mer d'où nous sommes issus".

Roger Dautais
" Retour à la case départ"

LE CHEMIN DES GRANDS JARDINS

Wir leben
von den Entfernungen.

Der Tod

Kommt uns vor

So weit wie der höchste
Stern.

Ein Geschäftiges der natur
setzt Mabe in uns.

Les éloignements
nous font vivre.

La mort
nous paraît
aussi lointaine que la plus haute
étoile.

L'empressement de la Nature
met en nous la mesure.

Extrait de ESPACE SANS PAROI
de Ernst Meinster

Photo: Roger DAUTAIS . "Décembre à part "

"à Marie-Claude"

Au bord de tes yeux,
bleus comme la mer
,
je compte les années
et je t'aime
encore plus.

***


Le solstice d'été
n'arrêtera pas le décompte.
Partir,
n'est pas de mise.
Il faut savoir aimer,
longtemps.
Nous cheminerons ensemble,
Semant le doute

Autour de nous...
Après,
La terre recueillera nos cendres,
Pour qu'il ne reste rien d'autre,
que les saisons.

***

En fin de compte,
il manquera toujours une seconde...
la dernière.

Roger Dautais
"Solstice d'été"

LE CHEMIN DES GRANDS JARDINS 21 juin 2009

Followers

Archive du blog

Qui êtes-vous ?

Ma photo
Landartiste, photographe, auteur de livres pour enfants, Roger Dautais est aussi un artiste atypique, sensible et attachant.Il a sû, dans la diversité de ses expressions, trouver une harmonie par la pratique quotidienne de cet art éphémère : le Land Art. Il dit "y puiser forces et ressources qui lui permettent, également, depuis de nombreuses années, d'intervenir auprès de personnes en grande difficulté ( Centre de détention pour longues peines et personnes âgées atteintes de la maladie d'Alzheimer) pour les aider par la médiation de l'art.