La vie, comme elle va

"S'il suffisait de lire comme dans une bulle de cristal, alors, ce serait, facile.Mais il faut vite déchanter, prendre la route, sac au dos et marcher, toujours marcher pour oublier ce que l'on a déjà fait, ce que l'on va faire. Il faut attendre que la nature nous prenne et nous ouvre sa voie. C'est une progression incessante, pour de si petites choses".
Roger Dautais . Septembre 2009

Un voyage étonnant au cœur du land Art

mardi 23 mars 2010



Premier jour de printemps, suite...




Le sol s'échappe sous mes pas. Les pierres sont glissantes, a peine stabilisées par une mince couche d'argile. L'horizon bascule et je m'enfonce dans la carrière. Même les bruits sont atténués dans cet immense cratère. Je vais marcher à la rencontre de cette nature minérale qui va bientôt mettre à ma disposition, des tonnes de pierres à regarder choisir, assembler, élever en équilibre. Rituel et gestes familiers pour marquer mon passage, honorer la nature, baliser ma route. Je continue à descendre et l'horizon se trouve maintenant bien au-dessus de moi, me donnant la sensation d'être enterré vivant. Les pluies des dernières semaines ont créé des réserves d'eau. Je peux voir, dans la glaise, de très belles empreintes de sanglier et de chevreuil, venus s'y abreuver, probablement à l'aube. Avec quelques petits rapaces dans le ciel, c'est peu près les seules traces de vie animale.
Je me lance dans la construction d'une " échelle des jours" à sept niveaux, sur un monticule de pierres et j'ai bien du mal à la réaliser tant le sol est instable. Plus loin, je m'exerce au" balancing rock", cette fois en trouvant le point d'équilibre, assez facilement, le seul problème à surmonter, étant le poids des pierres. Il est temps de partir et je commence ma remontée vers la surface où je vais retrouver un peu de végétation et sortir de cet espace un peu trop silencieux et pesant.


Roger Dautais







Incantation

Ouvre à l'Ombre de l'Homme
Ouvre, ouvre à mon double
Ouvre à l'Ombre de l'Homme
Qui va vers l'Inconnu
Laissant seul dans le Somme
Le corps inerte et nu.

Ouvre à l'Ombre de l'Homme
Ouvre, ouvre à mon double...

Ouvre, ouvre à mon double
Les sentiers broussailleux,
Le jour chemins roubles,
La nuit si lumineux.

Ouvre à l'Ombre de l'Homme
Ouvre, ouvre à mon double...

Mon double viendra dire
Tout ce qu'il aura vu
Aux portes de l'Empire
D'où les morts sont venus.
Ouvre à l'Ombre de l'Homme
Ouvre, ouvre à mon double.


Birago Diop,

Poète Sénégalais 1906-1989.

Followers

Archive du blog

Qui êtes-vous ?

Ma photo
Landartiste, photographe, auteur de livres pour enfants, Roger Dautais est aussi un artiste atypique, sensible et attachant.Il a sû, dans la diversité de ses expressions, trouver une harmonie par la pratique quotidienne de cet art éphémère : le Land Art. Il dit "y puiser forces et ressources qui lui permettent, également, depuis de nombreuses années, d'intervenir auprès de personnes en grande difficulté ( Centre de détention pour longues peines et personnes âgées atteintes de la maladie d'Alzheimer) pour les aider par la médiation de l'art.