La vie, comme elle va

"S'il suffisait de lire comme dans une bulle de cristal, alors, ce serait, facile.Mais il faut vite déchanter, prendre la route, sac au dos et marcher, toujours marcher pour oublier ce que l'on a déjà fait, ce que l'on va faire. Il faut attendre que la nature nous prenne et nous ouvre sa voie. C'est une progression incessante, pour de si petites choses".
Roger Dautais . Septembre 2009

Un voyage étonnant au cœur du land Art

vendredi 26 mars 2010



Échanges
...



Durant une marche d'approche qui doit me conduire vers des petits marais qui sont devenus accessibles depuis la" décrue, mon regard est arrêté par un arbre, encore enraciné, mais en train de mourir. Le tronc est fendu sur au moins trois mètres et il est de plus , envahi de ronces et de lierre. Un tas de pierres a été constitué au pied de ce même tronc. J'y vois, un échange possible, une complémentarité entre le minéral et le végétal dont la fin inéluctable le transformera en humus, voisin des pierres. Je commence par dégager l'arbre de toutes les ronces, puis je vais " remplir", panser, peut-être, cette grande cicatrice avec ces pierres blanches, en travaillant le mouvement de la base pour lui donner une idée d'ascension. Cela me demande beaucoup de temps mais je m'y tiens car le résultat devrait être intéressant. Une fois terminé, je prends quelques photos et reprends la marche vers les marais sans savoir, si, en route, mon imagination ne sera pas encore une fois sollicitée.


Roger Dautais






Land Art


Il arrive que des lumières
éclairent notre part d'ombre
et nous voici
réconciliée avec le monde...
Hors cadre, la vie
nous attend, nous échappe
à chaque tournant...
Qu'une page blanche survienne dans notre nuit
et le vacarme
des incertitudes
recommence,
incessant...
Il questionne l'inconscient, la lumière propose,
l'objectif, fixe, écarte, élude...
Restent les mémoires
à oublier.
Ainsi va la vie.


Roger Dautais


Followers

Archive du blog

Qui êtes-vous ?

Ma photo
Landartiste, photographe, auteur de livres pour enfants, Roger Dautais est aussi un artiste atypique, sensible et attachant.Il a sû, dans la diversité de ses expressions, trouver une harmonie par la pratique quotidienne de cet art éphémère : le Land Art. Il dit "y puiser forces et ressources qui lui permettent, également, depuis de nombreuses années, d'intervenir auprès de personnes en grande difficulté ( Centre de détention pour longues peines et personnes âgées atteintes de la maladie d'Alzheimer) pour les aider par la médiation de l'art.