La vie, comme elle va

"S'il suffisait de lire comme dans une bulle de cristal, alors, ce serait, facile.Mais il faut vite déchanter, prendre la route, sac au dos et marcher, toujours marcher pour oublier ce que l'on a déjà fait, ce que l'on va faire. Il faut attendre que la nature nous prenne et nous ouvre sa voie. C'est une progression incessante, pour de si petites choses".
Roger Dautais . Septembre 2009

Un voyage étonnant au cœur du land Art

samedi 5 mai 2018

La 19ème heure : to Erin

Cardinales et celtaoïstes :  pour Marie-Josée Christien

Status quo    : pour Marie-Claude

Aux passantes et passants du Chemin des Grands Jardins

7 mois de passés, depuis  mon  opération de la colonne vertébrale. Léger  progrès  mais pas question,  pour le moment de  pratiquer le land art.  Si la greffe osseuse a réussi, les séances de  kiné, et passages  à l’hôpital, sont  à faire toutes les semaines. A75 ans passés, le challenge n'était  pas gagné d'avance,  mais  maintenant, je garde espoir.
Je pense que je reprendrai un peu le land art dans quelques  mois.
C'est  pourquoi, je travaille sur mon stock photos de 20 années de  pratique. Je présente ainsi, régulièrement de mes installations sur  ma page
 ROGER DAUTAIS GOOGLE  + et je vous  invite  à  m'y retrouver.
Je vous  remercie de votre fidélité au blog qui file vers les 400 000 visiteurs. C'est  donc grâce  à vous qu'il est resté vivant  !
Que ces  mois  à venir vous soient agréables.
 Je vous embrasse, en toute amitié.
Roger Dautais.


**********************************************************************************


à Marie-Claude

Conclure.
Il m'arrive de ressentir ce froid intérieur qui me rappelle l'échéance. Comment ne pas la craindre, aussi, lorsqu'elle promet parfois, la dépendance totale.
Si la vie a un prix, sa fin aussi.
N'ajoutons pas à l'entropie naturelle.

Tentation carminée.
Qui a mis ces cerisiers sauvages sur la route? Des cerises gourmandes font ployer les branches du cerisier. Goût exquis d'avant le plein été. Je fais une provision de ces fruits rouges succulents.Les cerises sont petites, charnues et colorées. Pendant trois jours, je vais renouveler ces cueillettes et les compléter de joncs, de tiges de fougères, des dernières fleurs de digitales de la saison, de fleurs des champs diverses.

In situ
Le tout sert à réaliser de petites installations géométriques.Simple exercice où j'exprime le bonheur de jouer avec les formes, les couleurs du temps. L'expression est manuelle pratiquée en silence, sans le piège des mots bavards, dans la beauté naturelle des lieux. Cela me permet de me libérer de l'angoisse qui parfois me saisit, par la simple contemplation d'une œuvre aboutie qui mène à la sérénité.
Silence

Dao
Dans la nature, nul n'impose le silence, longtemps. Il est unique, original, fragile, parfois pesant comme un vide. C'est dans ce vide que je m'installe, en équilibre. C'est là et pas ailleurs, où je me sens le mieux, loin du bruissement du monde.
Le Dao Taoïste me convient. Ici, tout commence et finit. Toucher à l'absolu, dans le land art, est ainsi possible.
Roger Dautais

LE CHEMIN DES GRANDS JARDINS
http://rogerdautais.blogspot.com/

Photo : création land art de Roger Dautais
" Status quo " pour Marie-Claude
Brec'h - Morbihan - Bretagne


***


" J'aime tout ce qui s'écrit sur le silence,
l'immobilité,
L'écriture est alors l'imperceptible
mouvement,
L'à peine audible respiration d'un infini,
Un instant attentif à l'homme. "

Paul Quéré *
( 1931-1993 )

https://fr.wikipedia.org/wiki/Paul_Qu%C3%A9r%C3%A9

Followers

Archive du blog

Qui êtes-vous ?

Ma photo
Landartiste, photographe, auteur de livres pour enfants, Roger Dautais est aussi un artiste atypique, sensible et attachant.Il a sû, dans la diversité de ses expressions, trouver une harmonie par la pratique quotidienne de cet art éphémère : le Land Art. Il dit "y puiser forces et ressources qui lui permettent, également, depuis de nombreuses années, d'intervenir auprès de personnes en grande difficulté ( Centre de détention pour longues peines et personnes âgées atteintes de la maladie d'Alzheimer) pour les aider par la médiation de l'art.