La vie, comme elle va

"S'il suffisait de lire comme dans une bulle de cristal, alors, ce serait, facile.Mais il faut vite déchanter, prendre la route, sac au dos et marcher, toujours marcher pour oublier ce que l'on a déjà fait, ce que l'on va faire. Il faut attendre que la nature nous prenne et nous ouvre sa voie. C'est une progression incessante, pour de si petites choses".
Roger Dautais . Septembre 2009

Un voyage étonnant au cœur du land Art

mardi 16 décembre 2014

Les cardinales des sept Îles : pour Marie-Claude
Identité  :  pour Sylvie (Epamin')
Identité ( Évolution n° 2° )  :  pour  Partick Lucas

Le rescapé :  pour  Rick Forrestal
L'adieu aux siens :  pour  Guy Allix
Composition celtaoïste : pour Paul Quéré
Rêve de grives :  pour Fifi
Azimuts : pour Marilyse Leroux 
Les  ombres   : pour  Annaïg et Gwenola Gwernig
Breizh :  pour Alain Jégou
Les  libertaires : pour Isabelle Jacoby
Mandala de Brec'h  : Pour Joëlle Mandart
L'échappée rouge  : pour Gine
Les cupules : Pour Lune
Le chemin vert  : Pour Christian Cottard
Spirale
 A Kerpenhir, la mer cache sa violence, mais je connais ces rapports déchaînés avec la terre. Il faut  l'aimer  ou la fuir. Chacun défend son territoire. Le cri d'un cormoran poussé contre les hommes, indifférents  à sa vie, me remet en  place. Face  à l'océan, la pensée se dilate,  libère l'imaginaire mais l'auto-censure  n'est jamais  loin. Pas de concessions  à faire ici. Les  ondes en retour bombardent mon cerveau comme  des radiations de chimio.
Vacillement du corps pris entre l'absolue nécessité de  mourir et l'obligation de se sentir vivant. Pour aussi de trahir  l'idée première par des  postures  ordinaires. Je rêve de mandalas s'épanouissant comme la fleur de  lotus au premier matin de son existence.Je cherche la clé du songe.
Il faut s'allonger sur le sable, attendre la marée  montante. La flottaison sera la réponse sensible et visible.
L'arrivée de  l'eau galvanise  mon  idée. Le froid  me découpe n lambeaux comme  l'oubli des miens. Je n'ai aucun droit  à revendiquer sur cette plage, aucune plainte  à  porter en ce moment délicat. J'ai simplement quelques  instants délicats à partager  avec elle, la mer. 
Plus tard,j'irai aux Sept Îles, donner naissance au mandala d'hiver,  plus tard, retrouver les rives du Loc'h pour des installations délicates.
Maintenant, je touche  ici,  à  l'irréversible conclusion, celle qui accompagnera  mon idée de création : la mort annoncée de cette spirale éphémère à qui je vais donner la vie.

To  the sea
De la mécanique des  plages, j'ai retenu sa sauvagerie totale,  précédent  l'accalmie. Le cisaillement répété des lames de fond qui accouchent des vagues mordeuses, destructrices du trait de côté, est clandestin, sans  pitié. En cette fin Décembre, la plage est vide. Elle garde en mémoire, des corps allongés, parallèles, sous les parasols rayés, souvenirs ensablés d'amours adolescentes. Décoiffés  par les vents dominants, les dunes chauves attendent la repousse des  oyats.Elles se sentent abandonnées, trop vieilles,trop vides, trop frigides.
J'entame le sable de mon  pied gauche et commence  à tracer une spirale. Durée du voyage 1 heure et 15 minutes.Circonférence  plus importante que d'habitude : 54 mètres. Sable granuleux, contenant quelques  pierres ralentissent mon  tracer en déportant mon  pied gauche de l'axe de  progression. Vent frais. Mal aux jambes. Soleil absent. Le gris domine. La mer approche, sûre d'elle, vorace. Elle attaque la spirale terminée dix  minutes  après la fin de  mon travail. Elle la déguste comme  un gros gâteau. To the sea ,  mon dernier cadeau de  l'année  pour elle. Dans quatre  jours, j'aurai 72 ans.

Mare Nostrum
 Ils ont quitté leur terre d'Afrique dans l'espoir d'une vie meilleures. En 20 ans d'exil 20 000 morts. Beaucoup par noyade. Mare Nostrum, cette Méditerranée commune  à tout de civilisations est devenue  une fosse commune.  Dans les falaises de Ty Bihan, je fais  une place  dans ma création  pour réaliser  à  leur mémoire, une scène comprenant 25 personnages, hommes femmes  ou enfants , rassemblés symboliquement sur cette roche. Ils auraient  pu s'appeler Lima, Ahmad, Senhareed, Majd, Ghaith, Jibari, Jahi, Jafara, Geb, Gyasi, Ayana, Amare, Dawit, Gabra, Numa, Aatifa, Zula, Azzeza, Iggi, Nasih, Boussena, Faouzi, Nahla, Youta, Anissa..

Roger Dautais


On ne s'habitue pas
à se dissoudre
dans la nuit qui monte

pour tenir
 on se retire  plus  loin
on essaie de ruser

pour unir ce qui  nous déchire
sans comprendre.

Marie-Josée Christien

mariejoseechristien.monsite-orange.fr/


***


Le temps  pour toi
me semble recourbé

Forme échouée,  un  peu
le  poisson  mort rendu par le filet.

 sa gueule bée sur  un son
étouffé.

Michel Dugué 
" Tous les fils dénoués "
 Editions Folle Avoine 2014

85 commentaires:

  1. C'est à chaque fois une belle surprise, un grand honneur, et un beau cadeau. Merci Roger.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chri
      Merci, Christian. Tu as ta place ici. Belle semaine.
      Amitiés.
      Roger

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Amandine Durez
      Merci Amandine. Tu sais ce que l'on dit :5% de talent et 95% de travail et on en sort pas, il faut travailler, pas simplement un dimanche de temps en temps !
      Bien amicalement.

      Roger

      Supprimer
  3. Elle est touchante cette famille de pierres qui se dit adieu!

    Bonne semaine à toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le journal de Chrys
      Merci Chrys. Ce que je cherche, c'est l'évocation de ce drame dont j'ai lu et vu tant de témoignages sans comprendre pourquoi avoir choisi de faire perdurer cette injustice.
      Amitiés.

      Roger

      Supprimer
  4. Salut Roger .. Quelle belle et pleine créations de couleur .. Votre art au-delà des frontières .. Je vous souhaite un joyeux Noël avec votre famille et vos amis .. Un gros câlin d'Espagne ... :-)))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ana Minguez Corella
      .Merci, Ana .C'est sûr que j'ai plus de succès à l'étranger et loin d'ici, que dans ma propre région. Nul n'est prophète en son pays. Joyeux Noël à toi aussi et à tes proches.
      Je t’embrasse bien amicalement.

      Roger

      Supprimer
  5. J'aime quand les couleurs s’immiscent dans tes créations, on passe ainsi dans une autre dimension, il me semble...
    Je t'embrasse, Roger, très belle soirée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. norma
      Merci, Norma. Lorsque je pratique le land art, je suis dans une autre dimension. Quitter le réel est la première phase du processus de création. Que les couleurs vives soient ou ne soient pas là, il faut quand même les trouver, la magie opère ou pas. Le monde n'est pas en noir et blanc, même l'hiver, les couleurs sont là et je fais avec.
      Je t'embrasse bien amicalement.

      Roger

      Supprimer
  6. Je sentais avant même de lire votre texte que vos oeuvres tendaient doucement vers un hommage aux clandestins quittant leur pays pour réaliser leur rêve d'une vie meilleure. C'est une création touchante que vous nous offrez ici. Quel plaisir aussi de découvrir à chaque fois ces constructions de pierre où vous avez du être empli d'une grande patience. A travers ses images c'est une ode au temps que je ressens. Adélie Le Guen

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une théorie sur l'art
      Merci à vous, Adélie. Je suis traversé par toutes sortes de pensées lorsque je pratique le land art. Elles naissent de ma vie, déjà longue, de mes lectures, le plus souvent de poèmes, de l'actualité, des grandes injustices de la vie. Après, c'est vrai, de la patience, il en faut, de la suite dans les idées comme pour ma série sur l'exil puisque c'est un sujet permanent. Cette vie qui s'écoule témoigne de tout cela au travers d'un art et l'expérimentation de ma propre expérience d'une pratique difficile, aux portes de la vieillesse.
      Belle semaine à vous

      Roger

      Supprimer
  7. I like your new work, Roger.
    Very creative.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rick Forrestal.
      Merci Rick. C'est très sympa.
      Belle semaine en amitié.

      Roger

      Supprimer
  8. Bonsoir Roger,

    es sind immer wieder aufs neue die großen Spiralen am Meer, die mich besonders in ihren Bann ziehen. Magische Kraft geht von ihnen aus und das selbst auf dem Foto, ungleich mehr werden sie an Ort und Stelle haben. Ja, sie sprechen immer von der Liebe zum Meer, der ewigen Frage, wer bin ich und wo bin ich - zwischen Land und Meer und dem Kommen und Gehen der Flut. Die Bilder der Beeren und Blätter öffnen jedes Mal beim Betrachten neue Wege zur Natur und ihrer vielfältigen Formen, ihrer grandiosen Harmonie. Aber besonders berührt hat mich heute dein Mare Nostrum ... ich bin dir sehr dankbar dafür!

    vollendetes jahr

    vollendet
    nicht ganz
    eine hand voll
    licht und wärme
    augen die hinsehen
    worte die meinen
    was sie sagen und
    gesten die mehr
    geben als nehmen
    sollte schon noch
    dazwischen passen

    weihnachten
    ┊ ┊ ┊ ┊
    ┊ ┊ ┊ ☽
    ┊ ┊ ☆
    ┊ ☽


    Je te souhaite un merveilleux noël et que la nouvelle année
    t'apporte tout ce que tu désires.

    Merci pour ta gentillesse et ta présence !
    Internet nous permettra peut-être de nous rencontrer un jour !

    je t'embrasse très fort


    isabella - veredit

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Veredit Isabella Kramer
      Merci, Isabella. C'est vrai qu'au-delà de mes photos, il y a cette vie vécue dans les moindres secondes, entièrement et présente au sein de la nature et des hommes. C'est bien les pieds sur terre et non en élévation à la manière d'un gourou, que je pratique ce land art. Mon histoire avec la mer, elle est liée à ma vie. J'aime sa compagnie. Ces échanges, je les avais, enfant et elle savait déjà par ma présence, m'inspirer. Ce n'est pas une raison pour avoir une vision idyllique, la concernant. Vivre sur la mer, avec la mer, c'est éprouvant et l'homme ne gagne jamais. Une fois ceci bien compris, on peut l'accompagner de création. Il m'arrive bien souvent, concernant mes installations actuelles, j'ai souvent l’impression d'avoir tout dit et de ne plus pouvoir imaginer autre chose. Il me faut alors repartir sur la route, et attendre l'appel de la nature. Je ne vois pas d'autre solution, me concernant.
      Je te souhaite aussi de très belles fêtes de fin d'année, quant à mes désirs, j'aimerai que ma femme retrouve la santé
      Nous nous rencontrerons sans doute au cours d'un de tes stages d'aquarelle, en Bretagne.
      En attendant, je t'embrasse très fort, moi aussi.

      Roger

      Supprimer
  9. En pierres sobres ou en couleurs vives, j'aime toujours autant tes créations, et ici tout particulièrement l'adieu aux siens...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pastelle
      Merci Pastelle. J'ai longtemps cherché le titre de cette installation. Je ne l'avais pas trouvé pendant sa composition qui s'avéra un peu compliqué pour trouver touts ces équilibres parallèles. Ces familles, parfois réelles, souvent de hasard, vont connaître la course à la vie, être embarqués sur des bateaux de fortune, connaître, la peur, le froid, la faim, les coups et souvent perdre la vie pendant la traversée. Ce tableau symbolique se veut montrer aussi le saisissement d'avant le drame qui rassemble ces gens rassemblés par un sort funeste. Oui, les pierres peuvent être utilisées pour faire beaucoup de choses.
      Amitiés.

      Roger

      Supprimer
  10. Kiitos taas kerran vaikuttavasta kerronnastasi, mitä on tapahtunut, miten olet taiteesi luonut. On uskomatonta, miten valtava mandalasi on meren äärellä? Miten jalkasi kestävät näitä pitkiä käytäviä? Mutta katsojalla on nautinnollista nähdä ja huokailla. Meri, meri, aaltoineen ja kuiskeineen. Se ottaa ja antaa, emmekä aina ymmärrä sen voimaa ja tahtoa.
    Toteemiryhmäsi ovat erityisesti mieleeni, ne ovat vaikuttavia, saavat hiljaiseksi. Vain katson ja ihailen, miten varjo osuu toiseen kiveen, miten kaikki katsovat merelle, ovat toistensa tukena. Olemmeko me ihmiset riittävästi apuna ja tukena toisillemme?
    Kasvimandalasi ovat tosi kauniita. Aivan näen, miten herkät sormesi asettelevat marjoja ja järjestävät lehtiä ja kaisloja niiden alle. Upeita!
    Kiitos tästä elämyksestä joulun alla. Oikein hyvää joulun odotusta ja joulun aikaa sinulle. Terveisin Uuna

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Uuna Syrjäsuo
      Merci, Uuna. L'idéal serait de voir se faire une telle spirale, mais la Finlande, ça fait un peu loin pour moi. Alors, j'explique, ce qui exaspère certains et plait aux autres. Il ne faut surtout pas essayer de plaire à tout le monde. Le tracer d'une spirale est vraiment réalisé et vécu comme une aventure dont le but est toujours le même, l'offrande à la mer ou aux vents. Mes obsessions sont ce qu'elles sont et tout un chacun peut les deviner facilement. L'exil, sa dénonciation, ce qu'il manque au monde : la paix, l'humanité, l'amour aussi. Pour le reste, je suis un piètre consumériste mais je préfère être comme ça. Mes installations plus petites, plus démande de la patience mais mon temps leur est consacré en grande partie et je ne le vos pas passer.
      Belles fêtes de fin d'année en Finlande, chère Uuna.
      Je t'embrasse.

      Roger

      Supprimer
  11. Il est tard, ou plutôt très tôt !
    j'admire et reviendrai plus tard écrire quelques mots
    J'ai laissé un plus long commentaire sur le billet portant le beau secret des tuileries et sur le suivant
    Belle journée
    à bientôt Roger

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tilia
      Merci Tilia. Je vais aller revoir cette page.
      A bientôt.
      Amitiés.

      Roger

      Supprimer
  12. Touchée par ta dédicace, Roger ! Merci !!!
    Mes autres coup de coeur : "Les cardinales des sept Iles, "L'adieu aux siens", "Composition celtaoïste"...
    "L'échappée rouge" et le "Le chemin vert" qui sont de vrais bijoux
    Mais j'ai toujours le sentiment d'une injustice quand j'opère un choix parce que toutes tes oeuvres sont touchantes et donnent envie d'y revenir encore et encore
    Belle journée, Roger ! Merci encore !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fifi
      Merci Fifi. Je me pose toujours des questions au sujet du nombre de photos à présenter. ça varie entre 13 et 20, mais bien entendu, il est impossible de montrer tout. Je ne crée d'ailleurs jamais rien en fonction d'une demande précise que je refuse d'ailleurs pour garder cette liberté d'aller au devant de la nature sans idées préconçues. Après, chacun fait comme toi et choisit ou passe tout simplement. Je suis toujours heureux de recevoir des commentaires qui sont souvent les seuls retours que j'ai de mon travail en ce moment, car l'hiver, je rencontre très peu de gens dans la nature.
      Belle fin de semaine à toi, Fifi.

      Amicalement.

      Roger

      Supprimer
  13. "L'adieu aux siens" est troublant d'émotion !!!
    Merci Roger de savoir toucher nos cordes sensibles !
    Je t'embrasse amicalement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Marité
      Merci Marité.
      Je ressens aussi beaucoup d'émotion lorsque je mets en place une telle installation. Je ne sais pas pourquoi ce scandale de Lampedusa perdure sans soulever plus de protestation des peuples européens. On dirait que ça arrange tout le monde.
      Belle fin de journée.
      Je t'embrasse.

      Roger

      Supprimer
  14. Bom dia, belíssima apresentação das magnificas fotos, todas são magistrais, minha preferência vai para a 5º foto "O adeus a sua: Guy Allix."
    AG

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Existe Sempre Um Lugar
      Merci cher ami Portugais, tes mots me touchent beaucoup.
      Bien amicalement.

      Roger

      Supprimer
  15. En plein coeur!
    Le rouge qui m'a toujours accompagnée, le tronc d'arbre, et l'idée de "l'échappée"... Serais-tu un peu devin, un peu sorcier?
    Merci, je garde cette dédicace bien précieusement.
    Amicalement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Gine Proz
      Merci, Gine. Pour répondre à ta question, je ne sais pas, un petit peu des deux?Quelques dons transmit par mon grand' père, qui était sourcier donc sensible au magnétisme. Je te souhaite une très belle journée.
      Je t'embrasse amicalement.

      Roger

      Supprimer
  16. Fifi,
    Merci, Fifi. Je venais de terminer ta réponse et j'appuie sur la mauvaise touche...plus rien. C'est magique. Comme en land art, recommençons. Faire un choix c'est bien obligatoirement éliminer une partie de celui-ci, proposé. Est-ce grave ? Non. En même temps, nos choix, comme nos réalisations parlent de nous et nous permettent ainsi de mieux se connaître. Ce qui est important pour moi, ce sont tous ces commentaires qui m'arrivent jusqu'ici. En cette période de mauvais temps, je rencontre peu de personnes sur les lieux de création.
    Je te souhaite une belle journée en amitié.

    Roger

    RépondreSupprimer
  17. Toujours autant de force dans tes installation de granit mais tellement de joie dans les mandalas!! Et puis, tous ces mots, toute cette poésie que tu nous offre, Quel cadeau! Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Brizou
      Merci, Brizou. C'est vrai que le mandala est un pur exercice de concentration, de méditation aussi, où je cherche à me recentrer pour puiser en moi, tout ce que j'ai de meilleur à offrir.
      Bien amicalement.

      Roger

      Supprimer
  18. Magnifiques compositions.. et j'avoue que j'ai un faible pour cet "adieu aux siens", témoignage tout en émotion d'une bien triste réalité !

    Elisabeth Krebs

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elisabeth Krebs.
      Bienvenue sur Le Chemin des Grands Jardins et merci pour votre commentaire qui souligne la force d’expression de cette installation particulière. Parlant de ces exilés venant en bateau de fortune a propos desquels l'ai entendu des politiques extrémistes, demander à ce qu'on les rejette à la mer, s'ils s'en sortaient de cette traversée !
      Amitiés.

      Roger

      Supprimer
  19. Vos installations sont exaltantes. La force intérieur du granit la tendresse végétale la douceur fruitière l'harmonie de chaque tableau.
    Merci de ce plaisir partagé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oceanique
      Merci à vous. Nous sommes en terre Bretonne, sur une partie de la presqu’île armoricaine, chargée en magnétisme. Cela donne une âme au granite, à chaque pierre.
      Amitiés.

      Roger

      Supprimer

  20. Suas composições são sempre tão lindas!
    Desta vez, a mais linda é "Azimuts".


    Bom restinho de semana!
    Beijinhos.
    ¸.•°♪♬✿╯

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Magia da Inès
      Merci Inès. Ton choix tombe sur ma dernière installation qui parle bien évidemment des quatre points cardinaux. Je travaille avec une boussole et j'aime bien situer mes installations dans la géographie du paysage.
      Belle semaine à toi, dans ton beau pays qu'est le Brésil.
      Je t'embrasse.

      Roger

      Supprimer
  21. Cher Roger,
    De la nature se dégage une grande harmonie si bien révélée par tes superbes compositions. Du côté de l'humain, une grande précarité apparaît ; des êtres en équilibre entre deux mondes, au bord de nulle part. "L'adieu aux siens" est absolument saisissant. Amitiés. Danièle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Danièle Duteil
      Merci Danièle. Je constate la qualité des commentaires qui prouve qu'il y a bien un public pour le land art mais ce n'est pas suffisant pour intéresser la presse, ici : hors sujet. Dommage mais c'est ainsi.
      Belle fin de soirée.

      Je t'embrase.

      Roger

      Supprimer
  22. "Les ombres" qui marquent lesj heures.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. manouche
      Merci Manouche, ombres et lumières accompagnent mon travail tous les jours.
      Amitiés.

      Roger

      Supprimer
  23. El Mediterráneo se ha convertido en una tumba demasiado grande y demasiado silenciosa... Besos.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salomé Guadalupe Ingelmo.
      Merci Salomé. Heureux de te revoir ici. Lorsque les cadavres disparaissent, ils deviennent moins gênants.
      Je te souhaite une belle semaine.
      Amitiés.

      Roger

      Supprimer
  24. Réponses
    1. Existe Sempre Un Lugar.
      Merci à vous. Joyeux Noël, également.
      Amitiés.

      Roger

      Supprimer
  25. Salut, Roger! Every time I come here, I have the feeling I'm lifting a curtain and then an exciting performance of beautiful sights (installations) begins! What a pleasure! It's always strong and my curiosity for your next art creations is growing bigger.
    Your imagination has no limits! I admire the amazing ways in which you put all these natural materials together to tell us stories... Thank you!!
    I wish you most sincerely Merry Christmas and unforgettable holidays!:))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. rossichka.
      Merci Rossichka pour ce très beau commentaire et belles fêtes de fin d'année à toi.
      Bien amicalement.

      Roger

      Supprimer
  26. Coup de cœur pour "Les ombres" et "L'adieu aux siens" toujours aussi beau et poignant à la fois.
    Bon anniversaire ! Roger, bises et belle journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tilia
      Merci Tilia. J'ose espérer que cette installation sera reprise et mise en circulation pour dénoncer ce scandale.Merci pour tes vœux d'anniversaire.
      Je t'embrasse bien amicalement.

      Roger
      .

      Supprimer
  27. « Le goémon. Les forêts de goémon luisent dans l’eau claire, elles sont jeunes, on voudrait y refaire sa vie, se coucher de tout son long sur son image dans le miroir et couler jusqu’à un certain point- le goémon surnage avec des bulles d’air, comme nous surnageons avec des idées. »
    Tomas Tranströmer/ Baltiques
    Violence de la vie à la mort, compassion, bonté et tu vis, vis au rythme du bout du pied, tourne le Voyage en Spirales ; inspire, transpire, transcende les frontières
    Au sucre à gros cristaux dissous dans la marée, retour de flambée,au bruit sourd , sournoisement requis sur le tableau où la monnaie nature n’a plus cours. Court, court le froid, l’illumine
    Le Mandala d’hiver offert comme un bouquet de mariée des divers âges de la vie, offrande à deux mains
    L’exil s’étend du sud au nord, La Vigie en témoigne qui a sorti la tête hors de l’eau, hors de la fosse commune. Pétrifié dans l’argile ou la pierre, se dresse le souvenir.
    A charge, heureusement de mettre à jour tous ces cadres de vie colorés, ces bordures rassurantes,
    Ces flèches cardinales à l’atout cœur,
    L’œil de lynx de l’échappée rouge bordé du vert franc de l’hiver.
    Virgule, cupule, fruits de lune et de jours soleil, serpentins sur marée de bois, de pierre, marée de biais tissée à la vitesse du cheval de course mariée à la Lune qui passa par-là…
    BON ANNIVERSAIRE, ROGER.
    Juste pour accompagner ta créativité, ta sensibilité
    Et t’embrasser au passage.

    RépondreSupprimer
  28. Mardi 16 décembre 2014
    « Le goémon. Les forêts de goémon luisent dans l’eau claire, elles sont jeunes, on voudrait y refaire sa vie, se coucher de tout son long sur son image dans le miroir et couler jusqu’à un certain point- le goémon surnage avec des bulles d’air, comme nous surnageons avec des idées. »
    Tomas Tranströmer/ Baltiques
    Violence de la vie à la mort, compassion, bonté et tu vis, vis au rythme du bout du pied, tourne le Voyage en Spirales ; inspire, transpire, transcende les frontières
    Au sucre à gros cristaux dissous dans la marée, retour de flambée,au bruit sourd , sournoisement requis sur le tableau où la monnaie nature n’a plus cours. Court, court le froid, l’illumine
    Le Mandala d’hiver offert comme un bouquet de mariée des divers âges de la vie, offrande à deux mains
    L’exil s’étend du sud au nord, La Vigie en témoigne qui a sorti la tête hors de l’eau, hors de la fosse commune. Pétrifié dans l’argile ou la pierre, se dresse le souvenir.
    A charge, heureusement de mettre à jour tous ces cadres de vie colorés, ces bordures rassurantes,
    Ces flèches cardinales à l’atout cœur,
    L’œil de lynx de l’échappée rouge bordé du vert franc de l’hiver.
    Virgule, cupule, fruits de lune et de jours soleil, serpentins sur marée de bois, de pierre, marée de biais tissée à la vitesse du cheval de course mariée à la Lune qui passa par-là…
    BON ANNIVERSAIRE, ROGER.
    Juste pour accompagner ta créativité, ta sensibilité
    Et t’embrasser au passage.
    PS: avec la vérification, j'ai l'impression que mon texte n'est pas passé. Sinon, merci de supprimer le 2 ème essai.

    RépondreSupprimer
  29. Encore une très belle page avec des compositions pleine de couleurs et un adieu aux siens très touchant et émouvant .
    Merci Roger ,je t'embrasse et te souhaite un excellent week-end

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Brigitte
      Merci Brigitte et belle semaine à toi, puisque je te réponds dans un temps décalé.
      Je t'embrasse.

      Roger

      Supprimer
  30. une échappé rouge et une spirale.. nous vieillirons ensemble! bonnes fêtes!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ELFI
      Merci Elfi. Combien de temps survivent ces installations dans nos mémoires, tellement bombardées de photos et d'images. Il faut que l'émotion passe où rien ne peut survivre.
      Belles fêtes de fin d'année.
      Amitiés.

      Roger

      Supprimer
  31. Bonsoir Roger, Sur un tel chemin qui n'aurait pas envie de s'attarder, de s'y noyer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Thibault
      Merci Thibault et belle semaine en amitié.

      Roger

      Supprimer
  32. Toujours touchée en plein coeur je suis par vos créations...et me sens soeur de coeur de "L'adieu aux siens" "les ombres" "le rescapé" "les libertaires" "l'échappée rouge" " le chemin vert"... et puis ces grandes spirales, immensité infinie ... merci , merci, vous dites si bien la mer ... merci merci pour tant d'amour, de beauté, de générosité,,, merci
    Je vous souhaite un chemin de lumière vers ces jours d'amour et de naissance et ose ce jour une accolade fraternelle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. mémoire du silence,
      Puisque le silence a sa mémoire, je suis très heureux d'y prendre une toute petite place et goûter ainsi votre poésie.
      Je vous souhaite un joyeux Noël et de belles fêtes de fin d'année.
      Je vous embrasse.

      Roger

      Supprimer
  33. ⋯ ✰ ⋯
    ⋰ ⋮ ⋱

    O Natal está chegando... o amor, chamado Jesus, nos pede permissão para entregar toda a paz e felicidade que nos são destinadas.


    FELIZ NATAL!
    BOAS FESTAS!
    °。✿⊱。。

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Magia da Inès.
      Merci Chère Inès. Joyeux Noël et bonnes fêtes de fin d'année.
      Je t'embrasse amicalement.

      Roger

      Supprimer
  34. Très cher Roger, qu' importe le temps?
    Seule la souffrance vous le rappelle, mais tant d'efforts vous prouvent que vous êtes bien vivant et accomplissez des merveilles qui ressemblent à un dialogue avec les éléments auxquels vous êtes si sensible et lié. Mes yeux émerveillés par tant d'équilibre inspiré et joyeux et parallèlement confrontés à cette constante du drame humain qui a lieu dans le "Mare Nostrum" devenu "une fosse commune", ont été émus.

    Le 18, Amnesty International France a partagé sur sa Page Facebook une vidéo lors de la journée internationale des migrants. Ce texte l'accompagnait: " Aujourd'hui encore, des personnes risqueront leurs vies pour traverser la Méditerranée.
    Aujourd'hui encore, l'Europe protégera ses frontières plutôt que la vie des migrants."

    Merci Roger, pour nous consacrer votre temps précieux et vos créations éphémères si parfaites, construites dans des conditions difficiles.

    Vous, léger, les voyez disparaître sans peine, détaché, avec par seule récompense, celle d'un devoir accompli et un contact gardé avec la Nature qui vous entoure. Elle donne et reprend et se fait prendre à son tour.

    72 c'est encore bien loin de 100 hi, hi, hi!
    Pour mon grand plaisir!

    Roger, j'ai posé sur mon poignet gauche les "cupules"! Je suis une fille et les filles aiment les bijoux et moi, particulièrement les bijoux naturels!

    Merci beaucoup pour tant de beauté, raffinement et couleur!
    J'aime les couleurs de la vie, même quand elle est sombre comme ces derniers jours.

    Je vous souhaite un très doux Noël bien au chaud parmi les vôtres ✿ Je vous embrasse bien fort.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. lune
      Merci Lune. Tous ces mots m'enchantent bien évidemment et je me demande si je mérite tout ça ! Les centenaires ne pratiquent plus le land art depuis longtemps. Il faudrait déjà compter ceux qui dépassent 8O ans.Je n'ai pas cette prétention de durer mais plutôt celle de m'exprimer dans cet art, avec mes forces déclinantes, au mieux de ce que je pourrai donner. Le reste sera à faire par les suivants.
      Je vous embrasse bien amicalement.
      Amitiés.

      Roger

      Supprimer
  35. Le chemin des grands jardins, on y revient et toujours le même émerveillement, les mêmes défis! la nature, elle omniprésente, en attente, accueillante mais rancunière parfois, elle se plait à défaire ce qui lui semble un leurre et la gène sur son chemin. Chère Roger toujours là, à mettre en relief ton imagination fertile et bouillonnante, inlassablement ce qui pour les yeux est réjouissant avec une sensation des mêmes images mais dans une multitude d'éclairage, de beautés et de renouvellement des rêves.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bizak
      Merci Bizak.
      Il est certain que de côtoyer la nature, je reviens à l'instant d'une marche consacrée à la cueillette de baies, façonne et le corps et l'esprit. Rien ne serait possible de ce que je fais en land art si je n'aimais pas cette nature, par tous les temps.
      Merci de tes mots généreux.
      Amitiés.

      Roger

      Supprimer
  36. Je viens te souhaiter de belles et douces fêtes de fin d'année!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le journal de Chrys
      Merci Chrys. Joyeuses fêtes de fin d'année à toi également.
      Amitiés.

      Roger

      Supprimer
  37. chaque fois on poétise en spirales, en cairns et en petits points rouges et on s'évade
    au delà des ombres !
    je te souhaite une très beau Noël, à toi Roger, à Marie-Claude et à tous les tiens!
    je t'embrasse
    amicalement
    marty

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. MARTY
      Merci , chère Marty et joyeux Noël en toute amitié.
      Je t'embrasse.

      Roger

      Supprimer
  38. ROGER bonjour
    je viens te souhaiter de très belles fêtes dans la joie et la douceur
    je t'embrasse fort

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. France,
      Merci chère France et à toi aussi, Joyeux Noël.
      Je t'embrasse fort.

      Roger

      Supprimer
  39. Merci Roger !
    tes spirales sont des routes qui mènent vers l'éphémère infini
    passe de belles fêtes de fin d'année cher ami après de ceux qui te sont chers
    je t'embrasse
    amicalement
    Patrick

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Patrick Lucas, Pour t'avoir répondu en retour de mail, j'ai oublié de le faire ici.
      Merci pour tes vœux amicaux. De belles fêtes de fin d'année, auprès des tiens et de tes amis.
      Je t’embrasse.

      Roger

      Supprimer
  40. Amicales pensées cher Roger,

    Un très bon Noël à toi, à tes proches dans une infinie douceur.
    Je t'embrasse fort !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Leeloo
      Merci Leeloo et belles fêtes de fin d'année à toi.
      Je t'embrasse

      Roger

      Supprimer
    2. Leeloo,
      Merci Leeloo,le Noël est passé, déjà il est temps de penser aux vœux.
      Meilleurs vœux pour toi et les tiens, chère Leeloo.
      Je t'embrasse.

      Roger

      Supprimer
    3. Meilleurs voeux pour 2015...
      Que tes pas te mènent...
      Que tes mains te guident...
      Que tes yeux nous montrent...
      Je t'embrasse fort Roger !

      Supprimer
  41. ROGER bonjour je viens te souhaiter de belles fêtes de fin d'année comme
    notre amie LEELOO et j'espère qu'elles se passent simplement mais j'en suis certaine
    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. France
      Merci chère France que j'ai retrouver ici.
      Je t'embrase et te souhaite de passer de belles fêtes de fin d'année.
      Roger

      Supprimer
  42. i'm not sure whether to call you life's poet or its slow and constant lover. but of course there is no difference.

    take your time creating this spiral. your footsteps are our bounty.

    love through christmas and the new year. but of course, this is only a part of the spiral. love always.

    xo
    erin

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. erin
      Merci Erin et belles fêtes de fin d'année. à bientôt en 2015.
      Je vous embrasse.

      Roger

      Supprimer
  43. Bonne fêtes Roger
    Je t'embrasse
    Patrick

    RépondreSupprimer
  44. Roger, all works are amazing and admirable. Jobs Identité (Évolution n ° 2 °): pour Partick Lucas, is an incredible!

    RépondreSupprimer

Membres

Archives du blog

Qui êtes-vous ?

Ma photo
Landartiste, photographe, auteur de livres pour enfants, Roger Dautais est aussi un artiste atypique, sensible et attachant.Il a sû, dans la diversité de ses expressions, trouver une harmonie par la pratique quotidienne de cet art éphémère : le Land Art. Il dit "y puiser forces et ressources qui lui permettent, également, depuis de nombreuses années, d'intervenir auprès de personnes en grande difficulté ( Centre de détention pour longues peines et personnes âgées atteintes de la maladie d'Alzheimer) pour les aider par la médiation de l'art.