La vie, comme elle va

"S'il suffisait de lire comme dans une bulle de cristal, alors, ce serait, facile.Mais il faut vite déchanter, prendre la route, sac au dos et marcher, toujours marcher pour oublier ce que l'on a déjà fait, ce que l'on va faire. Il faut attendre que la nature nous prenne et nous ouvre sa voie. C'est une progression incessante, pour de si petites choses".
Roger Dautais . Septembre 2009

Un voyage étonnant au cœur du land Art

jeudi 17 octobre 2013

Ombres  portées à Kerendeven : pour Anne Lemaître
Passage secret à Kerguéarec : pour Isabelle Jacoby
Hommage au Tumulus e Kercado :  pour Serge Thébault
Testament inachevé :     à Guy Allix
Saint Cado, côté jardin :pour Salome Guadalupe Ingelmo
Silence rouge : pour Isabella Kramer
Grand  oblique de  l'Île Saint Cado : pour Sadaya
Quart de tour. Île St Cado :  Pour Marie-Josée Christien
Zénitude en Ria d'Etel  : Fabienne Marsaudon
Diablerie finale :

Cairn à  l'orange en Ria : Pour Alain Jégou

Le passeur d'idées : à Claude Pélieu
Boîte à légendes : to Erin

Rythmes d'automne en Ria : pour Patrick Lucas


A Marie-Claude, seulement...


Je ne suis  pas en recherche d'une rédemption  lumineuse mais j'aimerais au moins, finir ma vie en paix avec  moi-même. Cela devrait  pouvoir se faire, je vis déjà en bonne entente avec les morts ce qui  n'est pas le cas de tout le monde. Et c'est ce que je me dis en cet après  midi d'hier tout en  longeant cette vaste clairière de Kérisper, qui descend  vers la ria d'Auray avec une vue  imprenable. Je me suis fait cette réflexion , non sans avoir noté que mes voisins de travail ont adopté la plus spirituelle des positions, en confiant leurs cendres, qui  à un  olivier, qui à un chêne ou  un érable du Japon. 
Que voulez vous, c'est la vie,  une fois dedans,  une fois un pied dans la tombe. On ne plaisante pas avec ces choses parce qu'un jour...alors autant s'entendre avec ses voisin du dessous. Je vais donc, répétant mes erreurs, perdre  mon temps, comme me disait  un  voisin homme d'affaires qui n'a jamais une seconde  à  lui. Le pauvre ! 
Petit ennui passager,  une vielle blessure  à la jambe semble bien se réveiller et me valoir quelques vacances forcées. Le matériel  s'use, comme me dirait si bien  mon ami Serge. 
Comme j'ai définitivement abandonné la course au titre,  à la reconnaissance éternelle de mes proches, je vais  ou mon  imagination  m'emporte et ce, depuis  plusieurs jours, marchant le long de la Ria d'Auray, après avoir, fait le tour de  l'Ile de Saint Cado, arpentant le Golfe du Morbihan du côté d'Arradon, rendant  visite à Carnac et ses alignements, découvrant le Tumulus de Kercado. Bref, au total ça fait pas mal de chemin. Je ne vous raconte pas tout dans le détail. Trop  long.
Lorsque  j'arrive au bord de la ria, les berges sont inondées .  Le sentier côtier a disparu sous les eaux ce qui donne au paysage un air de plénitude absolue. La mer est  là, présente, bien au plein et je ne sais pas pourquoi, je pense immédiatement  au poète disparu Alain Jégou. Pourquoi à lui et pas  à  un autre. Bien sûr, je ne suis pas en  prise directe avec  l'Océan. C'est pourtant lui? cet Océan Atlantique et personne d'autre qui fait naître ce clapot régulier le long des berges. Simple chanson de quelques notes  pour me dire qu'il a compris le message et qu'il fera suivre  pour Jégou. Ne pas se tromper de tempo. Le message sera  un cairn,simple, élégant, solide, bien  posé sur ses bases, regardant la mer et puis à côté, une orange posée  là comme d'autres posent des bonbons  ou de la nourriture sur une tombe.L'intention  va jusqu'à ce détail.
Je me souviens soudain d'un mot reçu de Lu Pélieu, après  mon hommage  à Alain, "Breizh",  ma première spirale en terre Bretonne. Alors, j'enchaîne les idées, Lu... Claude, le second cairn sera  élevé  pour Claude Pélieu. Ces deux là devraient  bien s'entendre  ici, au  moins le temps d'une marée. Je m'y prends a  plusieurs fois car, ça  y est, je suis au ras du claquage, mais je termine  mon geste en équilibre sur un  pied. Ce qu'il ne faut pas faire  pour aller au bout de ses  idées. Je récupère en regardant ces deux cairns amis. J'aime aussi le land art  pour ces instants. Ils n’appartiennent   à personne si ce n'est au paysage mais  ils sont chargés d'humanité. Le soleil fait une belle apparition et me donne la force, d'aller  perdre  un peu de temps dans  une vielle  barque échouée dont le bleu délavé  m'inspire depuis longtemps. Je réalise  une petite installation avec des baies   fraîchement cueillies  mais je crois que le  plus admirable est fait par le soleil et ces ombres portées. Merci à lui. Le retour  a été moins glorieux. J'ai trainé la patte dans ce bois en pente, et j'ai profité de la vue sur ce merveilleux cimetière paysager.
Pour le reste, bien sur la Ria d'Etel que je découvre simplement, où je commence  à travailler,  un peu, c'est  un lieu d'une beauté rare dont les lumières m'ont déjà donné rendez-vous  pour des prochaines fois. Le tour de L'Île Saint Cado,à marée basse m'a donné quelques occasions de cairns éphémères, et de belles rencontres avec des  marcheurs.
Et  pour terminer, quelques  mots au sujet des installations Boite à Légendes et Rythme d'automne. Elles ont été réalisées le long de la Ria d'Auray et tous les composants  ont été récupérés, ramassés, cueillis dans un rayon de 2 kilomètres. Par exemple, les morceaux de bois goudronnés ont d'abord servi à  ostréiculteur  pour fabriquer des supports immergés en eau de mer et servant  à  la culture des huitres. Trop usés, ils sont débités et  j'imagine, brûlés. C'est  eux qui  m'ont servi de cadre. En dehors des heures passées  à la cueillette, l'assemblage et la composition de chacune de ces installations  m'a pris  un  peu plus de trois  heures. J'aime  à dire que je n'invente rien sinon ma vie et que c'est déjà une belle satisfaction. Bien sûr, je vais devoir m'arrêter encore pour cause de blessure mais cette fois,  une dizaine de jours devrait suffire.
Je vais reprendre mes cartes d'état major sur les quelles je passe beaucoup de temps et imaginer mes prochaines sorties. Je  montrerai bien quelques  photos de land art à  mon voisin, mais  il n'a pas le temps, et d'ailleurs, ça lui donnerait peut-être des cauchemars. Alors j'attendrai encore  un peu avant de lui en parler.Et  puis, en  matière de lecteurs, je n'ai  pas  à me plaindre, vous êts là, toujours plus nombreux. Merci  à tous.

Roger Dautais



Galet
tu es la parole concrète
de la patience

bois flotté
une ponctuation

tesson de verre poli,
anchronisme,

grumeaux de mazout,
lettre macabre
à l'adresse d'un condamné
que la nature récite
d'un idéogramme éphémère
des algues sèches.

La plage sait
que tout arrive.


Louis Bertholom

Bréviaire de sel  
Editions Sauvages 2013




Rituel

Quand  le silence a peine  à vivre

Ma  voix soudaine se cabre
Dévalant mon corps en quète d'un  lieu sûr

J'allume  un  grand brasier
A la mémoire des morts.

Guy Allix

Mouvance 
Mes Mots

Editions Rougerie 1984




Un sommeil  illusoire
agite et ronge
les efforts fragmentés
d'un temps secret.

Tout est posthume
depuis toujours.

Marie-Josée Christien

Les Extraits du temps.
Les Éditions Sauvages

110 commentaires:

  1. i love the red silence - and the box legends. just all beautiful creations, roger. blessings to you.

    RépondreSupprimer
  2. TexWisGirl
    Merci à toi de t' intervenir si vite sur une page à peine installée et merci pour tes mots d'encouragement.
    Bien amicalement.

    Roger

    RépondreSupprimer
  3. Merci à toi d'être là et de nous montrer ton art dont je suis tant admirative, en silence.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. AMBre
      Je connais aussi ces silences "habités", lorsque, en pleine nature, je n'entends plus que sa respiration. Alors parfois, j'installe, ou je passe mon chemin tout simplement en partageant ces silences comme tu le fais si aimablement ici. Merci Ambre.Amicalement.

      Roger

      Supprimer
  4. Ce bleu et ce rouge qui se rencontrent, cette ombre qui dessine... Quel merveilleux cadeau, Roger ! Et d'une barque, qui plus est.
    Je connaissais une barque échouée qui portait le beau nom de "Pax Labor", dans l'estuaire du Léguer. Elle est si dégradée, maintenant, qu'on ne lit plus son nom mais je l'ai dans le coeur.
    Prenez soin de vous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Anne Lemaître
      "Pax Labor", c'est très beau et dans cet immense estuaire du Léguer que je connais très bien, Marie-Claude étant née à Saint Brieuc et notre fille aussi. Nous avons tellement arpenté ces grèves que nous admirions aussi depuis la Pointe du Roselier. Une région faite pour une aquarelliste randonneuse, n'est-ce-pas ?
      Merci d'être passée ici, Anne et belle fin de semaine à vous.Amicalement.

      Roger

      Supprimer
  5. Très belles photos, Créations magnifiques!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Minerva
      Bienvenue sur Le Chemin des Grands Jardins et merci pour votre commentaire.
      Amitiés.

      Roger

      Supprimer
  6. Magnifique Roger, tout est magnifique : merci. l'ami.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Thibault Germain,
      Merci pour ta visite,ami Thibault.
      Bien amicalement et à bientôt sur ton blog qu'il faut absolument visiter..

      Roger

      Supprimer
  7. Beautiful pictures and fine art. I like it.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ameba Donna
      Bienvenue sur Le Chemin des Grands Jardins et merci pour ton commentaire.
      Bien amicalement.

      Roger

      Supprimer
  8. Olá Roger,
    Acabei de chegar do trabalho e encontro seu novo post, que traz para mim um encantamento especial, através de sua arte me sinto em sintonia com o universo, percebendo o que antes não conseguia ver, Eu acho magnifica a composição de cada trabalho....e sei que vão muito além de elementos que fazem um belo conjunto se completando.
    Deixo aqui meu carinho e admiração.
    beijos
    Joelma

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Atelier Tribo de Juda
      Merci pour ton très beau commentaire. Comme tu le fais justement remarquer, l'apparence n'est qu'une sensation perçue qui ne remplacera jamais le moment que j'ai vécu dans la Nature, à son contact pour inscrire toutes ces traces, ces signes parfois infimes que j'ai pensé être la meilleure traduction de mes propres émotions. Dans l'isolement le plus total, face à l'Océan, chaque bruit, chaque, souffle de vent, chaque odeur est un message qu'il faut savoir capter pour le transformer en instant unique de création. Tout ce qui échappe et que l'on ne voit pas sur la photo est comme un inconscient en attente que chaque spectateur inventera en regardant mon travail. Sans le regard e l'autre, sans ton regard, mon travail n'est rien.
      Je t'embrasse bien amicalement, Joelma.

      Roger

      Supprimer
  9. roger, you write, "Je ne suis pas en recherche d'une rédemption lumineuse mais j'aimerais au moins, finir ma vie en paix avec moi-même." and I feel flooded with a strong desire to go outside to the bridge just down the road from me and be outside, to touch trees, to be in the wind, to live, and to die. I am flooded with a feeling of fondness for my death. is this absurd? and yet I am so grateful to you for being moved toward this clarity.

    and then your creations, roger)))))) box legends! my heart hurts! suddenly I feel like a child and I want to move my tiny fingers over the fine collected items as though they are aspects of the world's abacus. and aren't they? don't all of these precious items gathered together add up to the mystery? these are some of your finest)))))

    xo
    erin

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. erin,

      Non, ce que tu ressens n'est pas ridicule du tout et les créations artistique nous permettent justement ces ouverture nouvelles, ces dépassements de l'esprit, ces libérations du corps. Je trouve au contraire que cette démarche est très belle.Pour ce qui est de la " boîte à légendes" je te l'ai offerte car je connais ton imaginaire et je mes suis dit que tu y puiserais de merveilleuses hstoires. Tu me raconteras cela. Je te souhaite une très belle journée en te remerciant de ton beau commentaire.
      Je t'embrasse.

      Roger

      Supprimer
  10. I like your "snake of seeds" and the interrupted patterns in the sand.
    Nice work, Roger.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rick Forrestal
      Merci Rick et à très bientôt sur ton blog.Amicalement

      Roger

      Supprimer
  11. J'aime bien venir voir les photos et lire les textes, ici.
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonheur du jour
      Si ce sont des petits instants de bonheur, je m'en réjouis.
      Bien amicalement.

      Roger

      Supprimer
  12. Bonjour Roger, j'ai regardé, admiré, lu et je ne trouve mots pour dire combien j'apprécie cet art qui complète parfaitement les mots à moins que ce soit le contraire.
    Bravo et surtout repose-toi bien afin de repartir en pleine forme à la recherche de ta créative !

    Belle journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moun B.
      C'est vrai pour moi, pas de frontières entre ces deux expressions qui se complètent.
      merci d'être venue jusqu'ici. A très bientôt chez toi.
      Je t'embrasse amicalement.

      Roger

      Supprimer
  13. J'aime tous ces "rythmes d'automne", surtout quand le rouge leur apporte sa gaieté !
    Très belle journée, Roger, je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. norma c
      C'est vrai que le rouge dynamise une harmonie de couleurs et comme il est le symbbole de la passion, il a tout a fait la place dans mes installations.
      Je te souhaite un bel après-midi en création,Norma.
      Je t'embrasse amicalement.

      Roger

      Supprimer
  14. Merci pour ces cadeaux déposés là pour le vent, pour les oiseaux, pour les passants au coeur ouvert, pour la lumière changeante...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Charlotte Keraudren
      Merci Charlote. C'est le moins que je puisse faire à notre Mère-Nature.
      Bien amicalement.

      Roger

      Supprimer
  15. Silence is my favorite music...but it is silence which I have chosen myself. If some force to silence it is not good. I hope You can soon go back to make these unbelievable artworks.
    There is amaising balance in Your totems. How can they stand so bravely.
    I am very glad I found the chrome which translate Your text, because it is so important to me. Thank You very much.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Uuna
      C'est vrai qu'un silence imposé deviendrait une contrainte qui pourrait atteindre la douleur. Dans la nature, il s'agit toujours d'un silence habité de bruits naturels, du chant d'un oiseau, de la mer etc. C'est plus agréable. Pour ce qui est des pierres, en ce qui concerne mes cairns ou " totems" comme tu les nommes, il ne faut pas oublier qu'elles sont en équilibre sans aucun scellement et que, par exemple, au bord e la mer,elles retombent en place par le mouvement des marées. Pour les autres, l'entropie, loi naturelle et universelle, se charge bien de tout remettre en place un jour ou l'autre.
      Comme toi, j'utilise un traducteur automatique pour te lire, bien que lisant un peu l'Anglais et c'est bien agréable.
      Belle fin de journée, Uuna et à très bientôt.

      Roger

      Supprimer
  16. "Le grand oblique", comme nous en équilibre entre deux chutes ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. manouche,
      Merci pour ton commentaire.
      Oui, c'est vrai, ce grand oblique nous parle d'éphémère. Il faisait quand même 1.90 mètre !
      Bel après -midi.
      Amicalement.

      Roger

      Supprimer
  17. Simply beautiful.. Have a nice day my friend.. :-)))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ana Minguez Corella
      Merci pour ta visite,Ana. Je viens de chez toi où je suis assuré de trouver de superbes photos animalières.
      Bel après-midi.

      Roger

      Supprimer
  18. le S du silence rouge me touche particulièrement aujourd'hui....
    tes deux derniers tableaux sont des peintures d'automne fignolées aux baies
    et au bleu de mer !
    ton voisin ? il arrivera à la fin de l'année au même moment que nous !
    alors à quoi ça sert de courir ! ça rassurer ? ! mais prendre un peu de temps de faire
    de regarder et d'écouter
    c'est aussi ça la vie ! je crois...
    reposes toi bien et pointe sur ta carte des lieux magiques !
    bises Roger

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. MARTY
      Merci Marty. On ne sais pas ce qui nous fait réagir sur telle ou telle photo et les explications ne viennent pas tout le temps. Le land art génère quand même beaucoup de réactions et c'est la même chose sur le terrain lorsque je rencontre quelqu"'un. Dernièrement, c’était au pied du grand Tumulus de Kercado ou j'ai échangé des idées avec deux touristes venant du Canada. Bel endroit pour se rencontrer lorsque l'on vient de si loin. Je leur ai expliqué ma démarche. Cela les a surpris et intéressés. Peut-être les retrouverai-je un jour au Canada?
      En ce moment, je me repose et reprends des forces, j'ai un peu de temps pour visiter les blogs amis dont tu fais partie. Je t'embrasse amicalement.

      Roger

      Supprimer
  19. Roger, I just loved the pattern of last two pictures ....it's wonderful!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bhagya Shree
      Merci Bhagya. C'est toujours avec plaisir que je te lis et te retrouves ici sur Le Chemin...
      Amitiés.

      Roger

      Supprimer
  20. J'aime énormément tes deux dernières créations... Elles me colorent le ciel d'aujourd'hui qui était bien embrumé... Merci Roger !
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Marité
      Merci pour ton commentaire Marité. Est-ce de ton ciel intérieur dont tu parles ou de la météo, car ici, comme très souvent en Bretagne, et dans le golfe du Morbihan, nous avons un beau soleil.
      Je t'embrasse amicalement.

      Roger

      Supprimer
    2. Mon ciel intérieur Roger... Demain sera une autre journée.
      Bonne soirée avec toute mon amitié.

      Supprimer
    3. Marité
      J'avais deviné, mais depuis la nuit est passée là-dessus et nous voilà en route pour une journée toute neuve. Je t'embrasse bien amicalement.

      Supprimer
  21. Roger,
    Connaissez-vous la baie St-Jean au fond de la rivière de Crach ? Cet endroit magnifique mériterait bien vos œuvres. Si on cherche bien on peut y trouver un cimetière de bateaux caché sous les arbres.
    Lucm

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. lucm.rez
      J'ai aussitôt consulté ma carte .G. et la réponse est non. Maintenant que j'ai localisé l'endroit, j'irai d'abord le visiter et puis le paysage me répondra certainement.
      La première installation là-bas, sera pour vous. Amitiés.

      Roger

      Supprimer
  22. Comme j'aime ces ballades sur ton blog, on sent le vent et l'iode nous piquer la peau... et toutes ces couleurs pour réveiller le granit et le bleu de la mer. Toute cette poésie offerte à nos yeux, c'est un tel cadeau!!! Et voilà que je croise ici des amies de blog et cela me fait plaisir de les sentir sensibles aux mêmes beautés que moi. Belles randonnées à toi et merci

    RépondreSupprimer
  23. Une phrase me touche particulièrement, celle qui évoque "'une bonne entente avec les morts".

    De quoi s'émerveiller et méditer dans toutes ces photos...
    La force des couleurs, et surtout du rouge dans "boîtes à légendes" et rythmes d'automne"me surprend agréablement , comme si elle me vivifiait
    En revanche, je n'arrive pas à apprivoiser la forme serpentine des "ombres portées et"du silence rouge".

    Ma première "rencontre" avec l'art postal a été une exposition et un catalogue / "Les rues rêvées de Claude Pélieu", par Bruno Sourdin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Miss-Yves
      Comme tu vois, mes créations sont vraiment différentes et je ne les reproduit pas. Leur seul point commun est d'être réalisées, dans un paysage, au hasard de mes voyages ou marches, en tenant compte de ce que je trouve de disponible sur mon chemin, du temps qu'il fait, de la lumière, de mon humeur, bref, c'est à chaque fois une interprétation libre de mon état d'esprit qui s'inscrit dans l'éphémère. Après, chacun a ses préférences et je suis très heureux d'avoir vos avis. Ils me sont précieux.
      Quant à ta première rencontre avec l'art postal, quelle belle rencontre !
      Je te souhaite une très bonne soirée/
      Bien amicalement.

      Roger

      Supprimer
  24. Again great art !!
    Especially I really love two last image.
    Hugs

    RépondreSupprimer
  25. Et me voilà élevé, enrichi...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chri,
      Attention, mon cher Chri, les riches n'ont pas la cote. Enfin de ce côté, ni toi ni moi ne craignons pas grand chose.
      Bien amicalement.

      Roger

      Supprimer
    2. En euros sans doute pas mais en émerveillements ça va! Amitié et bon repos...

      Supprimer
  26. " N'employez pas le téléphone.
    Les gens ne sont jamais prêts à y répondre.
    Employez la poésie. " (J. Kérouac)
    Vous avez tout compris...Merci.
    Prenez le temps de vous reposer ; nous vous attendrons.
    Miss L.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Miss L
      Tu as de bonnes lectures.Si on compare le téléphone du temps de Kérouac et ce qu'il est devenu maintenant, il aurait eu beaucoup de vers à composer.
      Merci pour ce beau commentaire et à bientôt.
      Amicalement.

      Roger

      Supprimer
  27. C'est vraiment très beau et très inspirant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Namaki
      Bienvenue sur Le Chemin des Grands Jardins et merci pour ton commentaire
      Amitiés.

      Roger

      Supprimer
  28. Orvokki
    Oui, cette dernière installation a été faite le lendemain de la précédente, dans le même esprit. J'ajoute, avec beaucoup de plaisir.
    Merci pour tes mots d'encouragement.
    Bien amicalement

    Roger

    RépondreSupprimer
  29. Je me promène souvent sur ton chemin des grands jardins, toujours en silence, ne laissant jamais de mots, toujours difficile de trouver les bons mots pour traduire des émotions fortes, je voyage beaucoup à travers ton art et tes écritures et je t'en remercie...cela m'apaise souvent...Bonne soirée et bon rétablissement...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. soudoukou
      Tu sais chaque visite compte pour moi. Qu'elle soit commentée comme aujourd'hui ou plus discrète, c'est l'échange qui compte et le plaisir que cela procure à chacun.
      Je te souhaite une très belle soirée.
      Amitiés.

      Roger

      Supprimer
  30. Je pourrais passer des heures, Roger, à regarder tes créations ! Elles sont pleines d'émotion, d'émerveillement, de simplicité, de paix joyeuse !
    Merci à toi pour ces cadeaux offerts à nos yeux et pour nos coeurs !
    Douce soiré !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fifi
      Merci d'honorer mon travail de tes longues visites. J'en suis enchanté.
      Bien amicalement.

      Roger

      Supprimer
  31. Que d'émerveillement en cliquant sur ton blog .C'est une source de joie de venir admirer tes créations .Je t'imagine parfois travaillant dans le calme au rythme de la mer et des bruits de la nature qui t'entoure et ne manque pas de t'inspirer .
    Tes deux dernières créations me touchent particulièrement et leur légendes aussi .Mais j'aime toujours tes cairns et je connais l'ile de St Cado ou j'ai passé un merveilleux mais court séjour, il y a quelques années .
    Bonne continuation et n'oublie pas de prendre soin de toi .
    Je t'embrasse bien amicalement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Brigitte
      Merci Brigitte pour ce très beau commentaire. Je comprends que ton voyage sur l'Île de Saint Cado t'aies marqué. Le site est particulièrement beau et les lumières sont des plus belles du pays.
      Alors, rendez-vous un de ces jours prochains sur cette jolie petite ile Bretonne.
      Je t'embrasse bien amicalement.

      Roger

      Supprimer
  32. Cela fait un bout de ma dernière visite...
    j'Aime bien l'utilisation des fruits , feuilles et autres pour tes arrangements sur le sol, tel que : boite à légende, rythme d'automne et les autres du même genre...
    bonne semaine à toi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Carol Proulx
      Mais oui, je me souviens bien de toi, ami Canadien. J'ai beaucoup suivi tes travaux de photographe et j'ai regrèté la fermeture de ton bog.
      Merci pour ta visite.
      Bien amicalement.

      Roger

      Supprimer
  33. You find Such wonderful patterns everywere.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Blitz
      Bienvenue sur Le Chemin des Grands Jardins et merci pour ton commentaire.
      Amitiés

      Roger

      Supprimer
  34. Tu creatividad es incansable. Me gustan tus trabajos.

    · Saludos

    · CR · & · LMA ·


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. nOCO Le bOLO
      Merci pour la visite et pour le commentaire.
      Amitiés.

      Roger

      Supprimer
  35. Roger, son preciosas estas fotos con estos cielos que había. Un fuerte abrazo desde Lleida.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dolors Reig Vilarrubla
      Merci de t'intéresser à mon travail, chère Dolors, tu qui sait si bien observer le monde
      Je t'embrasse.

      Roger

      Supprimer
  36. Je ne regarde plus jamais la nature comme avant, depuis que j'arpente le Chemin des Grands Jardins... Merci, mon cher Roger, d'avoir ouvert une petite porte magique sur les clairières, les rivages, les sous-bois, les chemins, les haies, les prairies, les ruisseaux...

    Prends soin de toi !

    Bises affectueuses d'Ep'

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Epamine
      Comme tu as raison. Bien souvent nos yeux nous servent à voir mais ne savent plus regarder et c'est par l'observation du détail que l'on rentre dans la découverte de la Nature, du paysage, de la vie qui s'y déroule. Simplement après, je peux agir et créer "in situ"..
      Merci de ton passage toujours attendu.
      Je t'embrasse bien amicalement, Sylvie.

      Roger

      Supprimer
  37. Beautiful pictures of nature. I especially like the rock formations.

    Thanks you so much for your visit and comment:-)
    Regards from Norway

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Spiderdama
      Bienvenue sur Le Chemin des Grands Jardins et merci pour ton commentaire.
      Amicalement.

      Roger

      Supprimer
  38. ROGer bonsoir oui je vais assez bien et toi alors!!!!!!!!!!!!!!!!! je trouve tes photos et tes créations tellement belles mais tu le sais
    Puis je trouve que tu es unique en ton genre et j'adore ta façon de parler ( j'aime lire tes ligne
    j'adore ta Boîte à légendes encore de si belles idées et des photos si douces je trouve
    Je t'embrasse fort ROGER

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. France,
      Encore quelques jours de soins et je repartirai comme neuf ! Merci de ta visite. J'espère que tu auras dompté ta peur des souris !
      Belle journée à toi, France.
      Je t'embrasse bien amicalement.

      Roger

      Supprimer
  39. Prendre le temps d'agrandir tes images ! Le voyage n'en est que plus émouvant ! Bonne soirée, Roger !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fifi,
      Oui, bien sûr c'est mieux mais l'idéal est de voir les réalisations "in situ ".
      Belle journée à toi.
      Amitiés.

      Roger.

      Supprimer
  40. Vote boite à légendes est une magnificence

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. mémoire du silence
      Merci. Je sais qu'elle a déjà fait beaucoup parler d'elle et je ne m'imaginais pas tout cela au moment où je l'ai faite et ria d'Auray, bien seul dans mon petit coin de Bretagne.
      A bientôt. Amicalement.

      Roger

      Supprimer
  41. Belos registros e trabalho.
    Ando ausente por motivo de trabalho, mas sempre dou uma passada, para olhar.
    Hoje consegui um tempo para escrever,.e ver quanta coisa linda você postou por aqui.
    ,

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Marina Linhares
      Merci, Marina, de prendre du temps pour venir voir mes créations malgré ton emploi du temps chargé.
      Belle journée à toi
      Amicalement.

      Roger

      Supprimer
  42. Remarquable... Roger. Il faut bien franchir l'océan pour trouver un autre Roger ! :-)

    J'ai trouvé ce message passionnant. Ses photos aussi bien sûr, entre autres pour ce dont elles témoignent et qui échappe souvent à beaucoup.

    Un gros merci aussi pour ces gens que tu aides. Peut-être surtout, c'est curieux à dire, pour ceux qui sont « en dedans » comme on dit ici. J'ai d'excellents amis qui ont connu le quasi désespoir derrière les barreaux, acharnés qu'ils étaient à ne pas parler ni d'un côté ni de l'autre, les yeux fixés sur une date et une seule. Mon ami Michel Champagne entre autres, sorti depuis peu : il n'y a plus de frontières entre nous par la découverte de la musique et… du scotch.

    Merci de ton commentaire sur mon blogue. Je maintiens, vois-tu que le ciel où qu'il soit est parfois d'une tristesse… surtout le soir quand toute cette beauté disparaît d'un coup, comme une bougie qu'on souffle. Ou peut-être, au fond, que cette tristesse est ancrée quelque part au fond de moi-même et ressurgit à l'occasion.

    Je ne suis pas un artiste, qui serais-je pour le prétendre ? Mais si je l'étais, lorsque je tente de créer, il y a souvent au fond de moi ce regret qui pointe.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Roger Gauthier, Chacun de nous fait avec ses moyens pour s'exprimer et si tu n'es pas un artiste comme tu me le confies, tu es un homme sensible parfaitement capable de le devenir. Il suffit que tu trouves ta voie dans ce domaine. Mais en attendant , ton message d'humanité est passé. J'y suis sensible et je t'en remercie.
      Amicalement.

      Roger

      Supprimer
  43. Autumn has arrived. Some darker notes are present. But still beautiful!
    Roger, hope you will recover soon from your injury!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sasa Saastamoinen
      Oui, les lumières sont différentes, les jours raccourcissent et la Bretagne livre d'autres secrets au marcheur qui s'en va vers les mois noirs, comme l'on dit ici. Mais chaque saison est belle à vivre ici. Pour ce qui est de ma santé, cela s'arrange doucement.
      Merci pour ton commentaire et à bientôt.
      Amicalement

      Roger

      Supprimer
  44. Recorrer a tu lado los senderos de clairière de Kérisper, que desciende hasta la ría d'Auray, es aprender a disfrutar de las maravillas de la naturaleza…también es aprender a escucharse y a contarse historias vividas. Realmente que no sé cual de tus obras escoger…pero me inclino por …Quart de tour et Grand oblique de l'Île Saint Cado…Zénitude en Ria d'Etel …Cairn à l'orange en Ria…Le pasear d'idées. Sabes que me gustan todas aquellas piedras que danzan ballet frente al mar. Me encantó cuando hablas sobre tu vecino millonario y exclamas ¡El pobre! Nosotros pobres artistas y poetas errantes en la palabra y en su camino…tenemos el tiempo en masa, ja ja ja. Siempre volveré por tus caminos a impregnarme de vuestra simplicidad en el arte.
    Abrazos efusivos amigo Roger. Gracias por tu visita y comentario.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lorsque la Nature m'offre quelques pierres face à la mer, elles deviennent vite mes ambassadrice auprès d'elle et se transforment en mots puis en poème, presque instantanément. Entre la mer et moi, c'est une longue histoire de presque 71 ans. Merci pour ton très beau commentaire. A bientôt sur ton blog. Belle soirée en amitié.

      Roger

      Supprimer
  45. Onde again, a great series .... love the rock formations!

    Irene

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Irene
      Merci Irene pour ces mots d'encouragement. Tu l'as constaté, les pierres sont aussi une passion.
      Belle soirée.
      Amicalement.

      Roger

      Supprimer
  46. Je ne suis pas passée depuis longtemps...(pas bien , je sais !)

    Créations toujours aussi lumineuses et généreuses...
    j'aime ces "boîtes" aux graines multicolores et ces équilibres "magiques" qui défient la pesanteur...

    Merci pour ton talent, pour ta poésie et pour ton attention envers chacun...
    qui fait que les visiteurs se sentent bien chez toi...

    Continue à "enchanter" la vie !
    Nous en avons bien besoin...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La Licorne
      Les Licornes sont des voyageuses interstellaires et lorsque j'entends ton galop approcher de mon chemin, cela me met en joie.
      Merci pour ton très beau commentaire et à bientôt.
      Amicalement.

      Roger

      Supprimer
  47. Il y'a un bon moment que je n'ai visité ton blog (j'allais dire ton jardin!), Roger. Y pénétrai me demande un silence dans la turbulence du quotidien. On sent tout l'amour qu'on donne, qu'on se donne pour l'accomplissement d'une merveille, des merveilles qu'on ne voit pas seulement avec les yeux mais avec notre âme et notre cœur.J'ai de l'admiration Roger pour ton art si magnifique!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bizak
      Chacun vient selon son temps disponible, selon ses envie, son rythme personnel et que tu viennes une fois ou cent fois, l'accueil sera toujours le même. Avec mes remerciement pour tes mots amicaux.
      Je te souhaite une belle soirée

      Amicalement.

      Roger

      Supprimer
  48. un patchwork lumineux.. ! beau!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ELFI
      Patchwork est un mot qui me plait très bien car je travaille le land art de manière très artisanale et colorée pour le moment. Merci de ta visite.
      Amitiés.

      Roger

      Supprimer
  49. Comme un chat, Roger, tu retombes toujours sur tes pattes et ça m'épate ! Une patte folle ? qu'à cela ne tienne ! tu fabriques avec art et patience de merveilleuses boîtes à légendes. Sois-en mille fois remercié.
    Meilleurs souhaits de prompt rétablissement
    Bises ravies
    PS : merci aussi pour "Le bréviaire de sel"
    La rivière d'Étel, dont je garde un souvenir enchanté, promet de superbes photos.

    RépondreSupprimer
  50. l'automne en ria
    magnifique !!
    à déguster avec les yeux
    A bientôt
    je t'embrasse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Patrick
      Oui, magnifique et très inspirant. 0 bientôt à Saint Goustant.
      Belle soirée.
      Je t'embrasse fraternellement.

      Roger

      Supprimer
  51. Mais uma belíssima sequência de belos trabalhos.
    Um dia gostaria de ter o talento e paciência que você tem para fazer um trabalho tão dedicado e bonito.
    Parabéns mais uma vez pelo excelente trabalho.
    Abraço

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jéfferson B.Cezimbra
      Très heureux de te retrouver sur mon chemin et de lire ton commentaire amical. A très bientôt sur ton blog, Jefferson;
      Je t'embrasse.

      Roger

      Supprimer
  52. le texte est émouvant!
    Les oeuvres présentées sont très belles, j'aime beaucoup.

    RépondreSupprimer
  53. Cath.HC.Photography
    Bienvenues sur Le Chemin des Grands Jardins et merci pour votre commentaire. Amitiés.

    Roger

    RépondreSupprimer
  54. Il était une fois un homme passionné de la vie qui dirigé par une petite voix profonde, arpentait solitaire landes et chemins.
    Souvent bien fatigué tant son travail éprouvant se poursuivait tard jusqu'au soir. Petit Poucet les poches lourdes de secrets, il semait de-ci de-là
    des images très attentionnées pour celles et ceux qui savaient les voir. Mais encore, bâtisseur de l'imaginaire, il transportait ses matériaux jusque sur
    la grève pour édifier des cités perdues, ou dresser des chevaliers de pierre affrontant valeureusement les éléments.
    Enfin, la satisfaction du devoir accompli, sur son lit les yeux fermés, il se laissait emporter sur les chemins lumineux de la nuit.

    Très fraternellement
    Yanis

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Yanis Petros,
      Si je pouvais me transformer en ce personnage de conte pour enfants, je le ferais volontiers pour rejoindre mes amis les korrigans de Carnac. En attendant, voici un commentaire qui me touche beaucoup. Par sa forme, il me rappelle que je fus un auteur de contes pour enfants, sous forme de livres illustrés et à la radio, que je passais à cette époque, souvent dans les écoles pour lire mes livres. Ils étaient écrits tout à fait dans l'esprit de ton commentaire. Un beau souvenir pour plus tard que ton commentaire poétique et amical. Je te remercie beaucoup.
      Bien amicalement.

      Roger

      Supprimer
    2. Cher Roger
      Je serais fortement intéressé de lire tes contes, je pense que dans ce monde de consommation en tous genres, nous autres adultes nous avons besoin de RÊVER INTELLIGEMMENT.
      Ne pourrais-tu pas en semer un de temps à autre ?

      Belle soirée

      Supprimer
  55. otra gran entrada tan imaginativa y creativa como toda tu obra.
    Un placer.

    Abrazos

    RépondreSupprimer
  56. Verzeih mir bitte, aber ich schreibe lieber in Deutsch, ich weiß, du verstehst mich. Es ist immer ein ganz besonderes und tief bewegendes Erlebnis in deinen Chemin des Grandes Jardins eintauchen zu dürfen. Die poetische, inspirierende Energie deiner Werke zu erspüren und zu genießen. Mit der "Silence rouge" hast du mein Herz berührt - Danke!

    Eine liebevolle Umarmung und einen herrlichen Sonntag auch für dich Roger.

    isabella

    RépondreSupprimer
  57. Je me plais à revenir sur tes réalisations passées pour apprendre et toujours m'émerveiller, et que vois-je? Un cairn qui m'est dédié? Je suis ravie Roger, c'est la première fois qu'une réalisation m'est dédiée!! Quel infini plaisir!!

    RépondreSupprimer
  58. Les images sont etonnantes, si belles, ravissantes, merci de nous les montrer

    RépondreSupprimer

Membres

Archives du blog

Qui êtes-vous ?

Ma photo
Landartiste, photographe, auteur de livres pour enfants, Roger Dautais est aussi un artiste atypique, sensible et attachant.Il a sû, dans la diversité de ses expressions, trouver une harmonie par la pratique quotidienne de cet art éphémère : le Land Art. Il dit "y puiser forces et ressources qui lui permettent, également, depuis de nombreuses années, d'intervenir auprès de personnes en grande difficulté ( Centre de détention pour longues peines et personnes âgées atteintes de la maladie d'Alzheimer) pour les aider par la médiation de l'art.