La vie, comme elle va

"S'il suffisait de lire comme dans une bulle de cristal, alors, ce serait, facile.Mais il faut vite déchanter, prendre la route, sac au dos et marcher, toujours marcher pour oublier ce que l'on a déjà fait, ce que l'on va faire. Il faut attendre que la nature nous prenne et nous ouvre sa voie. C'est une progression incessante, pour de si petites choses".
Roger Dautais . Septembre 2009

Un voyage étonnant au cœur du land Art

jeudi 13 juin 2013

Terres sacrées :  à Guy Allix
Guetteur de marée : pour Evangelina Lenarduzzi
Zen :  à Marie-Claude

Confidences : pour  Isa

Trace :  pour Pastelle
Autel des quatre vents : pour Orvokki
Terres sacrées : Hommage aux lieux. Pour Henri Droguet

Tombelles : trois intentions croisées et déposées
Être avant de disparaître : to Bhags


Terres sacrées : l'annonce.  Pour Chri

Tombelle II : Trois intentions levées.
Composition : pour Anne des ocreries
Ligne mélodique: pour Sylvie Méheut

Terres sacrée
...suite


J'ai quitté la route de Balbec, laissé au nord, la longue grève des gisants de Sallenelles et me voici, déambulant sur les Terres sacrées de ma mémoire. Qu'ai-je fait, depuis deux semaines sinon me battre contre le sort qui est le mien et résister au  mieux à  l'érosion du temps?
 Pourtant, je descends. Je ne fais que descendre. Dans les rues, sur les grèves , sur les plages, sur les falaises, sous les dolmens, je descends vers la terre. J'accompagne  la pente naturelle d'une vie  bringuebalée. Entre deux ondées, j'emprunte une des ruelles aux pavés disjoints qui  mène au port de Saint Goustan. Sensible aux charmes du  lieu qui  me rappelle une autre rue en pente, le Jerzual de Dinan, je  l'emprunte  très souvent. Avant d'y arriver, je me suis arrêté sur le bord de la route de Kerguenennec  pour cueillir des fleurs de digitale dans  l'idée de les utiliser pour de petites installations de petites installations si je trouve l'inspiration.
A droite,  à mi-hauteur un muret surélevé par une palissade attire  mon attention. Quelques fleurs sauvages  ont poussé dans un peu de terre et dansent le long du bois, remuées par le vent , comme des notes de musique. J'y ajoute une ligne mélodique dont la couleur mauve m'emporte bien loin d'ici,  jusqu'à  l'enfance. Elle s'appelait Maud. Nous avions six  ou sept ans.Rescapée de la guerre par je ne sais quel  miracle, elle habitait ma rue et me faisait rêver lorsque nous jouions ensemble devant le bar de l’Étoile, le bien nommé.
C'est ainsi, tout le temps,  lorsque je pratique le land art. Je laisse venir  à moi mes souvenirs, bons ou  moins bons. Ils font partie de ma vie. Ils accompagnent mes gestes.
Je prends ma route vers le port, sous un ciel  plombé, mais sec. Je découvre un " petit  univers intéressant" dans le mur de gauche. Au pied de cet espace, des pétales de rose cramoisis, jonchent les pavés.Je commence  mon travail J'ignore les réflexions des touristes qui passent dans mon dos, le souffle coupé par la raideur de la pente  à gravir.Je compose  un tableau  à base de fleurs de digitale, de pétales de roses et de jus de fleurs écrasées. Mon bonheur est absolu, dans l'instant et je m'accorde quelques secondes pour contempler ce tableau.
Un autre jour, je rends visite à un tumulus situé au-dessus de la Ria d'Auray. Il est  impressionnant, mais plus modeste que la Table des Marchands de Locmariaquer. Lieu de sépulture principal,  il est entouré de tombelles plus modeste. J'entre au royaume des morts et, en cette Terre sacrée, je vais officier, dans un rite assemblant, la terre, les fleurs, les herbes du dedans/dehors, le vent et tous les éléments d'alentour, le tout me prenant une heure. J'écrirai  plus tard ce poème :
L'insaisisssable
présence 
des furtifs
au cœur du granit
l'écho des mémoires
enfouies
que restitue les lieux,
l'énigmatique
respiration 
de l'humus
tendre, l'autre  lumière
parvenue  jusqu'ici, tout semble réuni
pour déposer
trois  intentions
au seuil  du tumulus
simples poignées d'herbes fauchées
dedans/dehors
sur les tombelle
alors que le soleil décline
sur les tombelles
et que le merle
siffle déjà
la chanson des morts.

Le chant d'un merle accompagna mon  père en terre, par un beau matin ensoleillé d'hiver. Ce fût ma deuxième installation dans un tumulus, après le dolmen, réalisée dans le noir absolu. A chaque fois,  un merle accompagna mes gestes. J'aime  souligner ces coïncidences.

Pendant cette période, LE CHEMIN DES GRANDS JARDINS a atteint puis dépassé les 120000visiteurs, puisque, à ce jour, vous avez été 121191 à  me rendre visite. Je vous en remercie chaleureusement. L'aventure continue.


Roger Dautais




il a déplu
brocante et troc l'or fluide
et fourchu des foudres
s'efface au ciel ouvert et sec
comme la langue d'un pendu
ainsi tout autour de l'ailleurs au temps
du capiteux loisir l'amour uni
que ardent fou s'en va-t'à la
prairie saugarure bigrenue
duveteuse et bruissante
aux acharnés zonzons des melliflus essaims
et bombinants paquets des mouches
à conchiures
et c'est l'hiver
-onglées! chemins pourris!
l'oeil vitrifié des flaques!
jonchaies brisées à la grisure!-
le décontent marche démarche
contremarche enfin défoui
du ventre à sa moman
loin des années vertes noires
-pères & fils semblablement tortus
rogneux et muets-
il mesure la mer
au-delà de la mer
s'encréche entonne aux mages
face à l'âne le boeuf
le chat la belette et le catoblepas
son hymne et ses antiennes:
"Cap à nulle
part au blanc rien
cap au ni vu
ni connu noir
taille ton pain
taille ta route
sauve le vent!
Avance!
Avance
à la fin..."

Henri Droguet *

*http://fr.wikipedia.org/wiki/Henri_Droguet

74 commentaires:

  1. Très très beau...
    J'aime beaucoup "Zen" et "Être avant de disparaître"....
    Belle soirée Roger !

    Pierre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pierre Boyer,
      Ce simple cairn a poussé harmonieusement et tout naturellement entre mes mains devant la beauté de cette côte sauvage à Quiberon.
      Merci pour ton commentaire et à bientôt.

      Roger

      Supprimer
  2. Love these new constructions . . . integrated with the rugged natural scenery.
    Rocks, boulders, caves . . . almost prehistoric.
    Nicely done.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rick Forrestal
      Oui, ces installations sont très récentes et c'est bien la Bretagne qui me les inspire. Ces lieux sont magiques.
      Merci pour ta visite et à bientôt.

      Roger

      Supprimer
  3. A toi et à Maud, nés quoi qu' ils en disent, sous une bonne étoile.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. orfeenix
      Bien sûr, tu ne pas tout savoir. Ces temps furent très durs pour moi. J'en porte encore les cicatrices.
      Je t'embrasse bien amicalement.
      Roger

      Supprimer
  4. Cada fotografía es un instante, un momento...un pequeño mundo.
    Gracias por este maravilloso post, hay algunas fotos que hablan, y todas juntas son una melodía.
    Un abrazo.

    Chaque photographie est un moment, un moment ... un petit monde.
    Merci pour ce merveilleux message, il ya des photos qui parlent, et tous ensemble sont une mélodie.
    Un câlin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Remei, Oui, un petit monde devant lequel je me suis arrêté pendant que ma vie, elle, continuait.
      Merci pour la poésie de tes mots et pour ton ta visite. Belle journée à toi.
      Je t'embrasse.

      Roger

      Supprimer
  5. You Roger will surely have a lot of fun as you build these description items.
    Absolutely stunning pictures again.

    Have a nice rest of the summer.
    Orvokki

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. orvokki,
      C'est la vie que je m^ne dans la nature et l'attention que je prête à celle-ci, qui m’emmènent à de telles réalisations, si naturellement mises en place au cours de mes marches.
      Merci pour tes mots d'encouragement.
      Amicalement.

      Roger

      Supprimer
  6. J'adore tes deux dernières compositions, si colorées !
    Belle journée, Roger, je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. norma c
      Le vent étant de la partie, je m'y suis pris à plusieurs reprises pour réussir, mais avec un tel plaisir. J'avais l'impression d'être un peintre devant sa toile!
      Merci à toi pour ton passage et très belle journée, Norma.

      Je t'embrasse.

      Roger

      Supprimer
  7. Alors cette fois ma préférence va aux compositions avec les fleurs, de vraies merveilles et pleines de couleurs. Dans uen période ou le soleil se fait attendre elles vont éclairer ma journée.
    Belle fin de semaine à toi
    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Brigitte,
      Cela faisait longtemps que je n'avais pas composé avec et autour de la couleur, principalement, même si, dans cette installation, le mouvement est très présent.
      Merci pour tes mots qui m'accompagnent en cette journée.
      Je t'embrasse.

      Roger

      Supprimer
  8. Monderful art from nature! I love these stone person, whish is sitting still looking to sea.
    Greetings from Finland and have a good summer :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Uuna
      J'ai la chance d'alterner mes créations entre terre et mer et cette région de Bretagne si prête à merveille. Ici, lorsque je contemple la mer, c'est l'Océan Atlantique et cela force déjà le respect et l'humilité. Mon travail commence toujours par un temps de contemplation et vient ponctuer celui-ci. Je pense qu'il puise une partie de sa force dans cette manière de procéder.
      Merci pour ton passage sur le Chemin, Uuna.
      Je t'embrasse bien amicalement.

      Roger

      Supprimer
  9. Réponses
    1. roberto,
      Souvent, e me demande si cela est mon dernier geste. Puis je repars vers d'autres installations. Il me semble qu’elles balisent ma vie et celle de certains autres.
      Merci pour ton commentaire, Roberto.
      Amitiés.

      Roger

      Supprimer
  10. Envie de chanter une légende celte sur ta ligne mélodique

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. manouche,
      Si tu me laisses le choix, je choisis Alan Steevel.
      Belle semaine, Manouche.
      Amicalement.
      Roger

      Supprimer
  11. Sur votre chemin, accompagnée par Jim Yamouridis, je viens de faire un beau voyage où se mêlent la douceur, la douleur, leurs couleurs et vos mots... si doux dans leur dureté. Merci de nous faire voyager dedans-dehors, à chaque fois.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Marie-Pierre,
      Avec Jim, bien sûr. Le voyage devait être beau.
      Merci pour votre commentaire et à bientôt, j'espère.

      Roger

      Supprimer
  12. ROGER bonsoir et encore merci pour ce voyage que je suis avec toi avec un grand plaisir
    DIRE que bientôt je serai en Bretagne
    A MOI les rochers
    A MOI l'espace
    A moi de rêver
    Mais je vais encore devoir patienter
    J'adore cette création
    Trace : pour Pastelle oui ce sera mon choix ce soir mais tu sais bien que le choix est
    toujours complexe chez toi
    Je vois que tu as de nombreux visiteurs et je le comprends tu sais
    TON blog est départ est un mystère ensuite une ligne de coeur
    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. France,
      Fidèle amie. Merci pour ton passage.
      Je t'embrase et je te souhaite une très belle semaine.

      Roger

      Supprimer
  13. ¸.•°✿✿⊱彡

    Esplendido!!!
    A última composição é maravilhosa!!!!

    º°♪ Bom fim de semana!
    Beijinhos .♫º
    Brasil ✿⊱彡

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Magia da Inès
      Merci Inès pour ce commentaire poétique qui sent le Brésil ensoleillé.
      Je t'embrasse.

      Roger

      Supprimer
  14. zen...de l'équilibre... contrôlé.. beau!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ELFI
      Important dans la vie...Non ?
      Merci et à bientôt.
      Amicalement.

      Roger

      Supprimer
  15. Wonder posting, excellent
    photos with different shades! hug

    RépondreSupprimer
  16. Hi Roger, once again you made some really wonderful Land Art!!!
    I find your photos impressive, the text beautifully written.
    Congratulations with the 121191 visitors!
    Warm regards and good luck with your next project.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hilge van Beijnum
      C'est vrai, nos univers artistiques sont très éloignés et pourtant...complémentaires.
      Merci pour ce très beau commentaire.
      Amicalement.

      Roger

      Supprimer
  17. Thrilling Roger, absolutely thrilling.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bob Bushell
      Merci bob, pour cette visite amicale. Je viens d'en faire autant chez toi.Amitiés.

      Roger

      Supprimer
  18. Great captures, I like to see your compositions each time.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Indrani
      Merci, Indrani, pour tes mots d'encouragement.
      Amicalement

      Roger

      Supprimer
  19. Merci beaucoup de ta gentille dédicace, Roger, cette composition me touche énormément ! J'aime sa poésie et ce bel équilibre du végétal et du minéral, les fleurs y ont l'air encore plus précieuses, ici, comme des bijoux choisis pour une parure. Elle danse, cette composition. Merci vraiment beaucoup.

    Cette terre te va bien. Bises amicales !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. anne des ocrerie
      Il me semblait que je devais faire ce geste d'amitié pour toi.
      Belle semaine.

      Roger

      Supprimer
  20. Je l'ai pris pour moi... J'en suis resté interdit... Merci, Roger si cela est, la dédicace me touche. Au fond.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chri
      Tu as raison, c'est bien pour toi.
      Amicalement.

      Roger

      Supprimer
    2. Chri
      Je t'en prie.
      Belle semaine à toi.

      Roger

      Supprimer
  21. Au détour de tous ces chemins tu t'es arrêté sur le mien et je te remercie du gentil com laissé sur mon site...
    Bon dimanche à toi.....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Isabelle Ghestem
      J’aimerai un jour faire mieux et visiter ton atelier. Belle semaine.

      Roger

      Supprimer
  22. I am very glad I foud Your astoniching blog and impressive arts. Congratulations for large amount visitors.
    Have a good summer!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Meenart
      Bienvenues sur Le Chemin des Grands Jardins et merci pour ton commentaire.
      Amicalement.

      Roger

      Supprimer
  23. Petits ou grands, tes jardins et tes mots sont des hommages magnifiques...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. :)
      Je te remercie pour tes mots d'encouragement.
      Belle semaine.
      Amitiés.

      Roger

      Supprimer
  24. This is amazing story and a beautiful journey. I am going to savour the rest of your posts slowly, delicious...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sasa Saastamoinen
      Bienvenue,Sasa, sur le Chemin des Grands Jardins et merci pour ton commentaire.

      Belle journée.

      Roger

      Supprimer
  25. Bonjour - je suis heureux de lire vos nouveaux billets, c'est pas de la fausse monnaie pardi!

    Vraiment vraiment bien (c'est ma grand mère, elle disait "fort fort bien" quand un truc était bien, et que voulez-vous, il y a des tics de langages).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mojo Jojo
      Merci pour ce beau compliment. Comme c'est important aussi, de se souvenir de sa grand-mère.
      Belle journée.

      Roger

      Supprimer
  26. My favorite is the sixth image--the art looks like a musical note to me. The last image is also very pretty. Thank you for stopping by my blog. :)

    RépondreSupprimer
  27. Loredana Donovan
    Merci, Loredana. La double spirale en gravillons sur granit a été le départ d'une petite marches ponctiée d'autres installations réalisées avec des fleurs de digitale. Me minéral et le végétal.
    Merci de ta présence.Belle journée

    Roger

    RépondreSupprimer
  28. Magnifiques photos, grandes créations, j'aime les spirales! Saludos.

    RépondreSupprimer
  29. Tu as le don d'enjoliver tes créations par des mots très forts et justes.
    Merci Roger pour cette belle page (encore...)
    BISOUS

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Marité
      C'est une chance de posséder plusieurs cordes à mon arc, mais cela n'empêche pas le travail.Merci pour ton commentaire.
      Je t'embrasse,
      Amitiés.

      Roger

      Supprimer
  30. Beaucoup d'espérance dans ces formes qui s'élèvent vers le ciel. Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonheur du jour,
      J'étais ce matin, élevant des cairns dans la ria d'Auray et je pensais la m^me chose que toi.
      Merci et à bientôt,

      Roger

      Supprimer
  31. Une série toute en douceur et en couleurs... Une fois de plus merci pour ce partage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ceciel,
      Les jours et les semaines se suivent sans se ressembler. Je pars toujours au travail avec le m^me plaisir, depuis tant d'années !
      Belle journée et à bientôt.
      Amicalement.

      Roger

      Supprimer
  32. pierres rugueuses d'histoires infinies
    dégoulinantes de jus parfumé
    fleurs éclaboussées de rose émotion
    mélodie de couleurs
    sur le bois qui respire
    le temps qui passe !
    ***
    Magnifique post Roger !
    bises


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. MARTY,
      J'ai beaucoup d'inspiration ces temps-ci. Nos retrouvailles avec la Bretagne sont riches en émotions. Cela se resent, évidemment.
      Merci pour ton beau commentaire poétique.
      Je t'embrasse,

      Roger

      Supprimer
  33. sur les terres sacrées
    la digitale joue de sa
    magie au détour des chemins...
    ne pas se laisser distraire Roger
    par la Jégado...

    je t'embrasse

    Patrick Lucas

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Patrick Lucas,
      Je ne la connaissais pas, cette empoisonneuse et n'aurai pas voulu la croiser avec plus de 60 morts à son actif, tous empoisonnés ! Je vois que les fleurs de digitale ne te laissent pas indifférent.Pas de souci, de ce côté là, je mets des gants pour les "travailler " dans mes installations, mais comment les écarter, les couleurs sont si belles. Et puis, n'oublie pas que la digitaline, sert à la fabrication de médicaments pour le cœur.Je ne peux lui en vouloir.
      Belle journée à toi...sur la route.

      Je t'embrasse

      Roger

      Supprimer
    2. Belle journée à toi aussi Roger ... entre les gouttes !!
      / Je viens de terminé le roman de Jean Teulé "Fleur de Tonnerre" qui reprend la vie de la Jégado sur les routes de Bretagne en passant par le Morbihan d'où elle était native... Impressionnante femme, incarnation de l'Ankou.

      A+
      Je t'embrasse

      Patrick L.

      Supprimer
  34. Je suis terriblement émue et touchée, et fière aussi, d'avoir une dédicace, une création dédiée, avec en plus des fleurs roses et ce titre... Merci infiniment.
    J'aime beaucoup aussi la ligne mélodique et l'autre composition à fleurs roses. Sensibilité du moment en résonnance avec toi. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pastelle
      Oui, il me semblait que cette petite installation de ruée, réalisée dans ce très beau quartier de la vieille ville d'Auray, pouvait te plaire, alors,je me suis dit " ce sera pour Pastelle". Et voilà.
      Je t'embrasse bien amicalement.

      Roger

      Supprimer
  35. such lovely cairns. really love the beautiful flower petals used here and in the one above!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. TexWisGirl
      Merci pour tes mots d'encouragement et belle journée à toi dans ton si beau pays.
      Amitiés.

      Roger

      Supprimer
  36. Querido Roger, sigo insistiendo que tú eres un poeta no solo por las creaciones que dejas en los caminos que recorres… sino también porque tu prosa es poética…además he leído tu poema.
    Cada que vaya a recorrer un camino…un bosque o donde haya naturaleza desnuda yo voy a dejar mi poema de flores y voy a tratar de dejar mi mensaje hecho con Land Art.
    Te felicito por haber alcanzado este éxito con las visitas a tu blog…ya podemos ver la sensibilización que hay en la gente por la naturaleza. Me ha encantado: Composition : pour Anne des ocreries et Ligne mélodique: pour Sylvie Méheut…pero en realidad, todas y cada una de las composiciones me llegan como notas del viento o sinfonía de lluvia.
    Bisous cher ami et beau jeudi.

    RépondreSupprimer
  37. Ceciely
    Merci pour ce très beau commentaire qui me touche beaucoup.
    Belle journée et à bientôt sur ton blog.
    Je t'embrasse amicalement.

    Roger

    RépondreSupprimer
  38. Je me promène encore sur le chemin des grands jardins, et là, je découvre les confidences pour Isa.
    Isa, c'est peut être moi. Cette possibilité m'émeut et j'ose à peine le demander...



    RépondreSupprimer

Membres

Archives du blog

Qui êtes-vous ?

Ma photo
Landartiste, photographe, auteur de livres pour enfants, Roger Dautais est aussi un artiste atypique, sensible et attachant.Il a sû, dans la diversité de ses expressions, trouver une harmonie par la pratique quotidienne de cet art éphémère : le Land Art. Il dit "y puiser forces et ressources qui lui permettent, également, depuis de nombreuses années, d'intervenir auprès de personnes en grande difficulté ( Centre de détention pour longues peines et personnes âgées atteintes de la maladie d'Alzheimer) pour les aider par la médiation de l'art.