La vie, comme elle va

"S'il suffisait de lire comme dans une bulle de cristal, alors, ce serait, facile.Mais il faut vite déchanter, prendre la route, sac au dos et marcher, toujours marcher pour oublier ce que l'on a déjà fait, ce que l'on va faire. Il faut attendre que la nature nous prenne et nous ouvre sa voie. C'est une progression incessante, pour de si petites choses".
Roger Dautais . Septembre 2009

Un voyage étonnant au cœur du land Art

mercredi 5 septembre 2012

Le passage

Le guetteur

Le relève
Accompagner le fleuve...
Au pays des légendes
Trait d'union
Les migrants
Sur la rive gauche

Spirale positive
Le voyage de la sphère
Rive droite

Simple offrande au fleuve apaisé
Le déversoir
Pour Ana Mendieta

A vingt cinq kilomètres plus au  nord, c'est la mer. Je suis allé rejoindre le lieu où, en  2002 nous tournions un documentaire avec une scène de land art à la mémoire d'Ana Mendieta, dont j'ai souvent parlé ici, comme une de mes artistes préférées. Pierres, eau du fleuve et sang. Le sang des coquelicots. On dirait que rien n'a changé, ni  le vacarme de l'eau franchissant le déversoir,  ni la végétation qui rend toujours aussi difficile l' accès aux berges. Une fois sur place, difficile de garder les pieds au sec bien longtemps car le choix des pierres demande à descendre dans l'eau. Je garde néanmoins mes chaussure de marche  pour avoir une meilleure assise et pour ne pas glisser pendant le travail. J'élève  un a un  les cairns, plus petits qu'autrefois, santé oblige, car je dois ménager mon cœur, encore bien heureux de retrouver des gestes d'autrefois. Je suis seul dans ce lieu, baigné de lumière douce, dont la sérénité malgré le bruit de l'eau, m' enchante. J'aime ce fleuve, ses eaux vives et je l'honore de quelques  cairns. Je sais que dans deux ou trois jours, ces mêmes eaux se mêleront  à la mer, chargées de la mémoire des cairns. Elles raconteront  à leur façon, je le sais. Je viens de terminer  mon cairn le plus important lorsque je vois arriver, glissant sur  l'eau, un kayak. C'est assez insolite ici  pour me surprendre. Un jeune homme pagaie et  arrive au  pied du déversoir. Il  me salue et me parle. Avec le bruit, je ne l'entend pas.
Je lui fais signe de s'approcher. Ce qu'il fait. Il  pointe le nez de son kayak  à 50 centimètres du cairn.
- Bonjour.
- Bonjour
- C'est beau
- Merci
- ça sert  à quoi ?
- Et vous, ça vous sert  à quoi de faire du kayak?
- ...Je ne sais pas. J'aime bien. ça m'aide  à vivre et puis j'aime la nature. C'est la première fois que je viens ici. Je me croyais sur l'Amazone. ça change du canal.
- L'Amazone,  oui...en  plus petit. Vous avez beaucoup d'imagination.
Je lui explique en deux mots le land art qui  m'aide aussi  à vivre et ce  besoin d'être présent au beau  milieu de la nature. Il  me parle encore de deux copains  à  lui qui, en ce moment traversent la Manche entre Portsmouth et Caen, sur un kayak  à deux places. 180 kms en 24 heures. Impressionnant. Puis il  reprend sa navigation  vers Caen.
 Nous avons chacun  nos rêves, lui en début de sa vie, et moi,  plutôt vers la fin. C'est le fleuve que nous a réuni. Cela valait bien de lui consacrer quels travaux. Dès le lendemain, je rattraperai sa mémoire en allant sur le canal,  monter un dernier cairn, trait d'union entre le souvenir d'Ana et une route qui semble vouloir reprendre, malgré tout.


Roger Dautais



Les sentiers
tracés  à pas d'homme
longent le silence
d'une vie.
Une blancheur éparse
laconique
s'obstine
jusqu'au ciel.
Je laisse aux mots
le soin de veiller.

Marie-Josée Christien
"Temps morts " Les cahiers du Rhin.


A la lisière de nos visages
l'ombre sinueuse des doigts
trace le chemin du vent.
Tout s'efface :
les pas sur le sable
les mots triturés de silence
les souvenirs d'une petite fille 
qui court sur la grève
les cheveux emmêlés  de sel
Tout s'efface:
La mer comme seul refuge
aux filets de la mémoire.

Lydia Padellec
( Visage sans nom) Inédit

91 commentaires:

  1. ROger bonjour et encore merci pour ce beau voyage dans ton ART
    OUI il est important pour toi et pour moi c'est les pierres qui m'aide à tenir le choc.

    Je ne sais pas où ira cette sphère mais je suis certaine qu'elle arrivera à l'endroit de ses rêves
    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. France, Je connais ta passion pour les pierres pour l'avoir vu et lu sur ton blog.
      Nous partageons ce point comment
      Je te souhaite une belle journée et je t'embrasse.

      Roger

      Supprimer
  2. Belles toutes les questions qu'on se pose sur la rive droite...
    Excellente journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. manouche,
      N'est-ce pas ?
      Belle journée, Manouche.

      Roger

      Supprimer
    2. Passage pour l'ouverture, et Migrants pour le départ... j'aime cette inspiration! Comme la rencontre... Je laisserai tantôt des marques de mon passage dans le sable, en pensant à toi. Bonne journée.

      Supprimer
    3. Gine,
      Merci pour ton commentaire.J'attends avec impatience de voir les traces dont tu parles. J'irai voir chez toi.
      Belle journée.

      Roger

      Supprimer
  3. Bellas imagenes!

    Un abrazo desde Chile.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Maritza
      Merci. Belle journée au Chili.
      Je t'embrasse,

      Roger

      Supprimer
  4. quelles oeuvres magnifiques,comme d habitude d ailleurs,je suis fan du passage,bravo a vous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nefertiti,
      Merci pour ces mots d'amitié et d'encouragement.
      A Bientôt.

      Roger

      Supprimer
  5. Les piliers de l'eau, une cathédrale pour orner le fleuve.
    De terre ou d'eau
    suivre le chemin
    le vent souffle
    la vie n'attend pas.
    Merci Roger, pour ces belles images et ces mots qui font vivre... tout simplement

    RépondreSupprimer
  6. Tilia,
    Ton commentaire qui prend forme de poème me fait vraiment plaisir et je t'en remercie.Je te souhaite de passer un bon après-midi.

    Roger

    RépondreSupprimer
  7. Guetteur... Je me souviens de ce mot lors de mon 1er passage chez toi...
    Guetteurs à cause de leur attitude, de leur présence, de leur stature... et puis
    parce qu'ils voient assurément loin, plus loin... au-delà... comme des veilleurs du passé, mais aussi
    de l'avenir... avenir qui s'ouvre... et qui laisse le "passage"...
    Passage de lumière chez toi...

    Merci.
    Au plaisir Roger.
    Douce journée...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Leeloo,
      Oui, guetteurs solitaires ou en groupe, ils scrutent l'horizon et se font les messagers de mes intentions, dans la Nature. Je suis souvent, le seul témoin de leur vie éphémère.
      A bientôt, Leeloo
      Amicalement,

      Roger

      Supprimer
  8. Bonjour Roger
    Quelle belle histoire au fil de cet Art que j’apprécie particulièrement
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Claudine, Merci pour ton commentaire amical.
      Bonne soirée.

      Roger

      Supprimer
  9. Sublimes nuances bleu-vert, entre ciel et terre, se laisser aller à rêver une paix inspirée, une aura qui encerclerait nos âmes égarées....

    Toujours un réel plaisir à voyager chez toi Roger
    Merci de ce partage
    Bisou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rêveuse bleue
      Belle interprétation poétique comme tu sais le faire.
      Belle journée
      Je t'embrasse amicalement.

      Roger

      Supprimer
  10. Vous faites les sorties que nous ne faisons pas, les rencontres que nous ne pouvons, les pensées que nous n'avons!
    Merci là de ce partage!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chri,
      C'est vrai, je me sure ma chance en ce domaine.ça compense les coups durs.
      Belle journée.

      Roger

      Supprimer
  11. Incredible masterpieces here....the fish one on the sand is really great....but the ball of twigs is a masterpiece!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rohrerbot,
      Merci pour ton commentaire et à bientôt.

      Roger

      Supprimer
  12. Ton art va bien à l'eau, Roger, une harmonie parfaite !
    Je t'embrasse, très belle journée.
    Norma du matin

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. norma
      Je vais te confier un secret, je lui donne beaucoup de mon temps à cette eau.Au bout de quelques années, une complicité est née entre nous.Au bord de l'eau, je me sens bien.
      Je te souhaite une belle journée et je t'embrasse.

      Roger

      Supprimer
  13. Ce qui est beau dans les voyages, c'est la croisée des chemins......:)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. anne des ocreries
      Oui, et cette fois là, ce fût une surprise totale.
      Belle journée,

      Roger

      Supprimer
  14. La "Sphère" continue son voyage...

    J'aime bien ton idée de donner des titres aux photos...
    Parfois,on est même très surpris, il y en a une que je ne comprends pas très bien : rive droite !

    Biseeeeeeeeeeeeeeees de Christineeeeeeeeeeeeeeee

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Christineeeee,
      je travaille sur les rives du fleuve, une fois à droite, une fois à gauche, et vice versa. Parfois, les deux pieds dedans !
      Voilà la clé du secret.
      Bises.

      Roger

      Supprimer
    2. Merci Roger pour cette explication : je n'aurais pas deviné !!!!
      Rebiseeeeeees

      Supprimer
  15. Réponses
    1. Wong ching Wah,
      Merci.
      Dommage que tu habites si loin, je t'aurai invité a faire des photos "in situ".

      à bientôt,

      Roger

      Supprimer
  16. The first one is a beautiful, but, all of them are the work of a genius, well done Roger.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bob Bushell,
      Travail d'artiste, ça suffira, mon cher Bob.
      Je te salue, roi des oiseaux !

      Roger

      Supprimer
  17. très bel art .... et les photos sont superbes !

    RépondreSupprimer
  18. namaki
    Bienvenue sur Le Chemin des Grands Jardins et merci pour ton commentaire.
    Amicalement

    Roger

    RépondreSupprimer
  19. Très intéressant, tout est merveilleux, plein de créativité et d'imagination. J'ai particulièrement frappé par la «Rive droite». Salutations.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Léovi,
      Rive droite, est partie d'une idée de renaissance, le départ de la spirale(noire) naissant d'un ancien feu de camp.A bientôt, Léovi.

      Roger

      Supprimer
  20. A travers tes images et tes textess, tu m'emmenes...Et j'aime ça.merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. LPX
      J'espère que cela durera longtemps. Belle journée,

      Roger

      Supprimer
  21. De jardins en jardins, merci pour le merveilleux voyage !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ABC,
      C'est aussi ma façon de vivre ma vie d'artiste sur notre terre.Amicalement.

      Roger

      Supprimer
  22. Réponses
    1. France
      La soirée fût belle. Merci.
      Je t'embrasse,

      Roger

      Supprimer
  23. la pierre et l'eau...au pays des légendes...
    que c'est beau

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. christel,
      C'est vrai, de tels sites pourraient être le berceau de légendes.
      Merci pour ton passage,ici,

      Amicalement,

      Roger

      Supprimer
  24. Uma maravilha em arte criativa e letras!

    Beijo carinhoso.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. teca
      Merci Téca, de ces mots d'encouragement.
      A bientôt sur ton blog.Amicalement

      Roger

      Supprimer
  25. 彡♡` Olá, amigo!

    Lindo como sempre, mas a primeira composição é sensacional!!!
    Parabéns!!!

    Lindo dia!
    Bom fim de semana!
    Beijinhos.
    Brasil ♡彡.
    ¸.•°`♥✿⊱╮

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Magie de Inês
      Merci de ton passage amical ici qui m'apporte un vent musical Brésilien.
      Je t'embrasse amicalement.

      Roger

      Supprimer
  26. Cairns immobiles et juste l'eau qui clapote autour et file ... Comme la vie .
    Tes première photos respirent la plénitude ,du moins c'est ce que je ressens en les regardant .
    Merci pour ce beau moment .
    Bon week-end Roger et bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Brigitte, Dans un tel paysage, difficile de ne pas se sentir bien.
      Belle journée.
      Bises

      Roger

      Supprimer
  27. Ah ben toi, alors !!! Ça sert à quoi le kayak ?! Mais à tracer des K en rouge et en Blanc !!! ;)

    J'ai un très gros coup de cœur sur cette série, dont j'adore la présentation. La première, le passage me touche particulièrement, et notamment à cause du truc qui m'est arrivé lundi.

    Au pays des légende me plaît aussi, à cause de la façon dont tu l'as photographiée, avec l'éclat de lumière du contre-jour qui la noie : ça fait très mystérieux...

    Une belle offrande : grâce à elle tu as sûrement apaisé l'Amazone de ce monsieur... ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tsuki
      Je n'y avais pas pensé, à cette installation prémonitoire du K blanc,K rouge. Belle association de ta part.
      Pour ce qui est du kayakiste, il avait l’air si heureux de sa remontée du fleuve et de ses découvertes que je m'en suis réjouis pour lui.
      A bientôt sur ton blog.

      Roger

      Supprimer
  28. Roger, I really admire the way you work hard for every single picture. And I love your narration and poems. Thanks for sharing your life with us, feels like we are very much part of it.

    Regards,
    Bhagya

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Life like this
      Merci de tes mots d'encouragement si amicaux. A bientôt sur ton blog.
      Amicalement

      Roger

      Supprimer
  29. j'irais bien m'asseoir peindre sur la berge, prendre
    des couleurs et l'eau de la rivière ! je dessinerais
    tes cairns afin qu'ils ne disparaissent jamais !
    j'aime l'eau en cascades qui éclaboussent à grand bruit !
    j'aime aussi toutes ces choses qui ne "servent à rien"
    et qui vous remplissent la vie ! et cette rencontre...!
    les deux poèmes sont magnifiques !
    un joli post Roger !
    bisous et super weekend à toi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Marty,
      Ta sensibilité d'artiste se sent jusqu'au bout de tes mots que j'aime lire. J'ai déjà vu une fois, immortaliser une de mes spirales sur une plage. Pour les cairns, ce n'est pqs encore fait. Si cela t'inspire, j'en serais le premier heureux.
      Bon week-end, Marty.
      Je t’embrasse amicalement.

      Roger

      Supprimer
  30. Kuviasi on ihana katsella. Sinulla on suuri mielikuvitus.
    Oikein hyvää viikonloppua.
    orvokki

    RépondreSupprimer
  31. Cómo siempre unas maravillosas fotos!!! perdona que no he podido ponerme en los blogs. He estado de médicos, y esto es un para y sigue... espero poder ir ponerme por aquí y ver estas preciosas fotos que montas. Un fuerte abrazo y perdona el retraso en mi contesta.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dolors Reig Vilarrubla
      Merci de ton commentaire. J'espère que ta santé va s'améliorer rapidement, c'est ce que je te souhaite amicalement.
      A Bientôt sur ton blog.

      Roger

      Supprimer
  32. Gardiens de pierre
    dans le regard
    l'eau de vie

    Gardiens d'horizon
    de battements d'ailes
    et de rêves

    Gardiens des ombres brumeuses
    et du silence

    Amitiés
    Yanis

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Yanis Petros
      Je te remercie pour ce très beau texte que je me permettrai de présenter à nouveau dans une de mes prochaines pages.
      Amitiés.

      Roger

      Supprimer
  33. artiste de l'éphémère
    comme la vie
    l'eau toujours en mouvement
    tu es un homme de la nature Roger
    ce que tu montres et dis est beau
    Merci
    je t'embrasse
    Patrick L.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Neo
      C'est vrai, j'aime la nature et je sus souvent étonné du peu de rencontres que je fais dans des lieux aussi beaux,c'est vrai, un peu à l'écart des sites touristiques, mais malgré tout, existant !
      Je salue le Néo blogueur inspiré que tu es, toujours à la recherche de la vie, et qu'il faut suivre sur tes blogs.
      Je t'embrasse amicalement.

      Roger

      Supprimer
  34. Nous nous sommes remis au Land Art cet été et nous avons pris la résolution de les photographier maintenant à chaque fois.
    Merci de nous montrer tes belles créations et à une autre fois pour échanger sur le sujet. Bon dimanche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Liberty
      C'est une très bonne nouvelle et je suis allé voir dès hier les résultats des travaux. Pas mal. J'y retourne pour déposer un commentaire.
      Belle semaine.

      Roger

      Supprimer
  35. Tant que notre coeur peut et sait se faire eau et pierre, feuille et ciel, nous sommes et nous demeurons libres et nous avons l'essentiel...

    Mes amitiés,

    G.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Gianrico Gualtieri
      Bienvenue sur Le Chemin des Grands Jardins et merci pour ton commentaire,
      J'aime cette phrase et j'ajoute que la liberté a toujours un certain prix. Je ne l'oublie pas pour vivre cette situation.
      Je te souhaite de passer une belle semaine,Gianrico Gualtieri

      Supprimer
    2. Oui un certain prix... je suis d'accord, mais c'est aussi le prix pour avoir une vie animée par sa passion ou simplement par son âme. J'aime dans ta recherche le fait qu'il soit nécessaire de faire la route d'abord, de suivre un chemin... pour raconter et documenter en suite. J'aime ce décalage qui souligne l'importance du vécu en tant que art. Bonne semaine à vous, G.

      Supprimer
    3. Gianrico Gualtieri
      Merci, Gianrico. Je suis très touché par ce commentaire.
      A bientôt, je l'espère.

      Roger

      Supprimer
  36. Quelle belle passion ! C'est toujours un bonheur de visiter votre blog.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Danièle Duteil,
      Merci de ces mots d'encouragement et à bientôt.
      Amicalement.

      Roger

      Supprimer
  37. Le choc en découvrant Ana Mendieta, elle est de la même génération que Marina Abramovic !

    J'aime les migrants :)

    Bonne journée !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nadezda
      J'aime bien ces deux artistes dont je suis l'ainé de quelques années.
      Oui, les migrants ! Vaste problème et dramatique vie de personnes qui souvent terminent leur pauvre vie, au fond des océans, tombés de leur embarcations de fortune, comme il y a encore peu de jours.
      Bonne journée.

      Roger

      Supprimer
  38. Témoignage très intéressant. Et pour toi, cette rencontre t'a beaucoup marqué, je le comprends.
    J'aime tes photos et tes réalisations.
    Bravo, Roger!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Richard Moisan,
      Merci de ton passage ici et de tes mots d'encouragement.
      à bientôt sur "tes" blogs.

      Roger

      Supprimer
  39. Otro ingenioso trabajo, gracias por compartir.

    Saludos.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jesus,
      Merci pour ton commentaire. Au plaisir de te retrouver sur ton blog.
      Salutations amicales.

      Roger

      Supprimer
  40. Bonjour Roger !
    Cela fait plaisir de vous sentir à nouveau vaillant et de vous savoir reparti sur les chemins du Land Art . Moi aussi j'adore l'eau , c'est un élément vital ( côtes picardes ,bretonnes où rivières et fleuves des deux Sèvres où je vis maintenant ) . Le bruit du ruissellement nous apporte sérénité et bien être sans tralala en toute simplicité ...J'ai toujours autant de plaisir à regarder vos belles photos et à lire toute votre poésie . Je vous envoie moi aussi quelques photos de land art à Beg Meil par le lien de mon blog , je sais que vous aimez la Bretagne ... http://nenuphartateliers.blogspot.com Portez vous bien et laissez vous porter par les bons moments de la vie ... Je vous embrasse . Cathy.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Anonyme
      Bonjour Cathy,
      Bien évidemment je suis allé sur votre blog que j'ai consulté avec intérêt. Heureux d'y retrouver des installations land art. Je vous ai laissé un commentaire à ce sujet. Merci de vos vœux de bonne santé. C'est vrai, je fais ce qu'il faut pour la conserver,mais il y a encore bien des progrès à faire.
      Au plaisir de vous revoir, ici.
      Je vous embrasse également.

      Roger

      Supprimer
  41. The photos are masterful! Some paintings with creativity.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. :.tossan
      Merci pour ce beau commentaire.
      Amicalement.

      Roger

      Supprimer
  42. Bonjour Roger!

    Quel endroit charmant! Que œuvres expressives de l'art! Ils sont touchants et leur lien avec la nature, sage et merveilleux!
    Je te souhaite un belle journée ensoleillée.

    A bientôt, je l'espère.

    isabella

    RépondreSupprimer
  43. Veredit-Isabella kramer

    Oui, l'endroit est charmant, comme tu le dis, mais il réserve des surprises, surtout l'hiver et malheur à qui tomberait dans les eaux tumultueuses de ce fleuve.De toute façon, au bord e l'au, il faut être prudent.
    merci de ton passage. A bientôt sur ton blog.
    Amicalement,

    Roger

    RépondreSupprimer
  44. Les liens par les mots, les blogs, les eaux, les pensées, les échanges... l'importance des liens communiquants commes les vases.

    RépondreSupprimer
  45. "Le passage" quel merveilleux trait d'union.

    RépondreSupprimer
  46. Je fais grâce à Thérèse une belle découverte... Je reviendrai :)
    Voici une expo qui se tient ces jours-ci près de chez moi et qui devrait vous parler : http://www.artencampagne.org/wordpress/
    Salutations amicales.

    RépondreSupprimer
  47. De superbes créations comme toujours et une rencontre comme on les aime avec un échange qui a certainement ouvert les yeux sur d'autres horizons et d'autres passions à ce jeune homme!
    Merci pour le partage, Roger. J'aime beaucoup le voyage de la sphère et rive droite.

    ***
    Re-bises et à bientôt****

    RépondreSupprimer

Membres

Archives du blog

Qui êtes-vous ?

Ma photo
Landartiste, photographe, auteur de livres pour enfants, Roger Dautais est aussi un artiste atypique, sensible et attachant.Il a sû, dans la diversité de ses expressions, trouver une harmonie par la pratique quotidienne de cet art éphémère : le Land Art. Il dit "y puiser forces et ressources qui lui permettent, également, depuis de nombreuses années, d'intervenir auprès de personnes en grande difficulté ( Centre de détention pour longues peines et personnes âgées atteintes de la maladie d'Alzheimer) pour les aider par la médiation de l'art.