La vie, comme elle va

"S'il suffisait de lire comme dans une bulle de cristal, alors, ce serait, facile.Mais il faut vite déchanter, prendre la route, sac au dos et marcher, toujours marcher pour oublier ce que l'on a déjà fait, ce que l'on va faire. Il faut attendre que la nature nous prenne et nous ouvre sa voie. C'est une progression incessante, pour de si petites choses".
Roger Dautais . Septembre 2009

Un voyage étonnant au cœur du land Art

mardi 18 septembre 2012

Aux quatre vents
Première approche
Cueillir, signer, partir
Cairn des quatre vents
Cardinaux rouges
Résumer  un été qui s'en va
Remember
Écrire dans le silence de la plaine
Territoire d'oubli
Rayonnement
Rappel
Bois flottés

Colère de métallos
Viver não é necessário; o que é necessário é criar."
 Fernando Pessoa


Demain sera un autre jour...


Marcher, cueillir, tracer, partir. Je vis dans ce rythme depuis trois jours dans cet été finissant. Peur de le perdre, angoisse de la prochaine saison...et si c'était le dernier. Cela me sert de moteur et j'avance. Je vais visiter trois sites : la grande friche industrielle de la SMN ( Société de Métallurgie Normande) qui domine la ville depuis son  plateau, la zone d’embarquement d sur l'Orne, de ce même site et l'ancien emplacement des silos à grain d'Hermanville et sa vue imprenable sur la mer. Par beau temps, je vois le Havre qui se trouve  à 60 km à vol d'oiseau. 
J'ai choisi ces lieux déserts parce qu'à première vue,  ils n'offrent pas de quoi travailler sur la couleur et que la matière est rare.Je vais donc, dans un rayon d'une dizaine de mètres, cueillir de quoi constituer  une petite installation qui rassemblera, baies, fruits, ou végétaux. Exercice long et difficile, mais intéressant.(Photo 6) d'autant plus que je le réalise  à quelques mètres de l'Orne où les foulques s'en donnent  à cœur joie et me tiennent compagnie.
Le deuxième jour, je monte sur le plateau puis après une marche de mise en route, je pose mon sac non  loin d'un étang où j'ai parfois travaillé.Ce plateau qui domine l'Orne accueille de nouvelles entreprises, ayant pris la place de l'ex-SMN, présente encore de très grands espaces déserts où le vent, quand il souffle ne fait pas de cadeaux. Aujourd'hui, tout est calme. Après la cueillette qui s'impose, je trace une sorte de roue  à laquelle je vais ajouter quatre pointes orientées, Nord, Sud, Est ,Ouest.Je ne suis pas très satisfait du résultat. Je me déplace  un  peu et trouve un os d'animal, avec lequel j'avais déjà composé, enfoui sous les herbes et  j'imagine  un  signe de protestation  contre la fermeture de ce site industriel.(Dernière  photo)
Le troisième jour, j'arrive sur un des points dominants au nord de la Plaine de Caen où s'élevaient des silos  à grain, servant aux paysans de la région, au moment des moissons. Il reste un tout petit bâtiment et les vestiges de la bascule  où les tracteurs tirants d'immenses remorques, venaient peser leurs chargements. Le vent est au Nord Ouest, un léger crachin, limite la vison sur le large et, aujourd'hui, je ne verrai  pas le Havre.
Ici, c'est encore  plus désert que sur les deux précédents sites et il faut avoir de l'imagination  pour trouver  une idée de départ. Un grand plateau de fer rouillé, dont la couleur et le graphisme sont intéressants  me servira de fond. Je trace  un premier signe ( photo 3) qui  me vient  à  l'idée, sorte d'offrande aux vents. Puis, je vais travailler sur  la forme d'un carré auquel je vais donner  un premier aspect,  puis un second, en composant avec ce que j'ai sous la main, c'est  à dire, peu.(Photos 1et 2)Un cairn terminera cette sortie, avec le sentiment que demain sera  un autre jour...


Roger Dautais




  Voici  le billet que j'ai reçu  un jour de Serge mathurin Thebault:
" Je baguenaude en ce moment dans l'oeuvre de Ferando Pessoa. Il m'en est venu un poème que je vous soumets en ce dimanche, et surtout une invitation si vous ne connaissez pas d'aller vous baigner dans les terres de cet alcoolique céleste, diamantaire des mots et des émotions. Moi, j'y trouve une joie intense dans son livre de l'intranquillité (éditions Bourgois)"
J'ai trouvé le texte si beau que je lui ai demandé  l'autorisation de le  publier, ici Autorisation aussitôt accordée.
Merci Serge





On ne râle pas avec ces mots

On fait avec c’est tout

Et si l’exercice est périlleux

On s’en sort bien malgré tout

D’évacuer avec une certaine élégance

Les remugles qui vous dévorent l’intérieur



Il y a un gouffre entre cette énergie

De création et le résultat qui en découle

On enragerait presque si par mégarde

On oubliait la place de l’homme en son individu

Dans le conglomérat de la matière :

Rien est bien le substantif qui convient



Pour encourager le galérien

- Ce moi en ses chaînes empêtré-

Je volète parmi les feuillets hypnotisant

De Fernando Pessoa

Dans le livre de son intranquilité



Je note cette phrase dans l’œuvre sœur

« Je gis la vie. Rien de moi n’interrompt

   absolument rien »



Mes doigts glissent  alors sur le clavier

Enthousiastes, portés

Par une  volonté d’exister

Au sein du nihilisme qui la crée.





Serge mathurin THEBAULT





96 commentaires:

  1. ROGER bonjour
    j'adore tes couleurs tes formes et cet ART que tu maîtrises si bien avec une douceur incroyable
    Merci Roger pour ton blog qui me fait toujours autant rêver*
    Je ne suis pas capable de lire tes mots en ce moment mais je repasserai dés que mes yeux seront moins fatigués
    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. France,
      Merci de ta présence amicale. Meilleure santé.
      Je t'embrasse,

      Roger

      Supprimer
  2. ces couleurs , chute dans le monde des reves. Un monde archaique, si riche des esprits et des mots invisibles. Un grand merci Roger

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Kirikion
      J'ai un peu cette même impression lorsque je termine un des ces carrés, issus d'un lieu désertique, pratique ment sans couleurs, où rien ne pousse à cause du vent et qui ne ressemble en rien à cet environnement; "tombé dans le monde des rêves", c'est vrai.
      Amicalement

      Roger

      Supprimer
  3. Remember...au bout de chaque plume la flamme invisible et chaude du souvenir de ceux qui nous ont quittés. Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Manouche.
      S'efforcer de ne jamais oublier.
      Merci de ton passage, ici.

      Roger

      Supprimer
  4. "poing dominant" colère ! on avance, on se retourne parfois, un peu..
    je suis happée par le territoire d'oubli, souvenirs noués !!!
    l'été décline et l'automne sera beau !
    je n'aimerais pas vivre dans un pays où les saisons sont sans surprises !
    alors demain, oui demain... on verra !!!
    ici et maintenant c'est déjà fini le temps de le dire
    le temps de l'écrire !
    belle journée Roger
    bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Marty,
      Temps unique dans un lieu unique,. Nos saisons nous les portons aussi en nous.
      Je t'embrasse

      Roger

      Supprimer
  5. Bonjour, Roger!
    La beauté et la sérénité est toujours dans tes oeuvres...Cette fois je la trouve bien plus colorée.Quelle merveille! J'aimais le poème de Fernando Pessoa, un portugais remarquable. Bises.
    Maria Emília

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Maria Emilia Moreira,
      Le Portugal est un pays que j'aime. C'est aussi une terre d'artistes, poètes, chanteurs, écrivains, peintres...Une culture merveilleuse. J'ai toujours aimé Fernando Pessoa, comme toi;
      Je te souhaite une belle journée et je t'embrasse.

      Roger

      Supprimer
  6. Como sempre muito criativo! Parabéns pelo belo texto postado. Um abraço.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Valeria Souza
      Merci pour ton commentaire. Je suis heureux de te voir apprécier le texte de Serge Mathurin Thébault. En effet, il est très beau.
      Je t'embrasse

      Roger

      Supprimer
  7. " Je veux pour moi l'ésprit de cette phrase,transformé la façon de la marier a ce que je suis:
    Vivre n'est pas nécéssaire,ce qui est nécéssaire est de créer " (fernando pessoa)

    Texte original: "Quero para mim o espírito desta frase,
    transformada a forma para a casar com o que eu sou:
    Viver não é necessário; o que é necessário é criar." (Fernando Pessoa)

    Je t'embrasse très fort Roger et merci pour ces belles images de tes oeuvres qui nous parlent et qui nous touchent beaucoup.
    A bientôt,
    Linda Lourenço



    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Linda Lourenco
      Chère Linda,
      Je me suis permis d'emprunter la phrase de Fernando Pessoa que tu cites dans ton commentaire. Je te remercie de me la faire connaître car je partage cet avis.
      Je te souhaite une belle journée au Portugal.
      Je t'embrasse bien amicalement

      Roger

      Supprimer
  8. Je comprends ton inquiétude, j'ai la même : verrais-je le prochain printemps ?

    Il faut gravir chaque journée une par une, jusqu'au retour de beaux jours.

    Amitiés,
    'Tsuki

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tsuki, Merci pour ton commentaire. N'étant pas d'un optimisme débordant, je fais avec les saisons. J'aime aussi la saison des pluies,pas les excès catastrophiques bien sur, mais hier, par exemple, ce petit crachin venu me rendre visite entre deux éclaircies me rappelait la Bretagne, région, comme ici, bien pourvue de ce coté. En fait, j'aime bien le changement de temps, il stimule ma créativité.
      En attendant,gravissons...gravissons.

      Bien amicalement.

      Roger

      Supprimer
  9. Beautiful new constructions.
    Nicely done.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rick Forrestal
      Merci Rick pour ton commentaire. Belle journée.
      Amicalement,

      Roger

      Supprimer
  10. Excellent!!
    my favorite: Territoire d'oubli

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. roberto m.
      Merci Roberto et bienvenue sur le Chemin des grands Jardins. A bientôt,

      Roger

      Supprimer
  11. Merci Roger pour ces toutes ces beautés qui nous sont offertes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. chri,
      C'est moi qui te remercie de suivre mon travail.
      Belle journée.

      Roger

      Supprimer
  12. Des messages forts...
    Dur de choisir une préférence...tous, sûrement...en pause sur le temps, ils sont une partie de la vie
    Douce soirée Roger
    Prends soin de toi
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rêveuse bleue
      Ce sont des instants de vie que j'offre ici à voir. De vie passée et consacrée au Land art.
      Je te souhaite une belle journée et je t'embrasse.

      Roger

      Supprimer
  13. Bonsoir Roger , je ne peux qu'admirer ce travail minutieux dans un art ou tu excelles
    Certaines de tes créations me font penser à des Mandalas nature..
    Quant à ton texte en partage il est vraiment très beau , merci de l'avoir partagé ainsi
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Claudine
      Merci de toux ces mots d'encouragement qui me touchent beaucoup.
      Belle journée, Claudine.

      Roger

      Supprimer
  14. L'idée de mêler le métal au végétal est excellente.
    Le rendu graphique est superbe.
    Le métal, sa rouille qui témoigne du temps qui passe, ou
    qui est passé se mêle à l'éphémère instant.
    J'aime l'idée.

    Douce soirée Roger.
    Je t'embrasse amicalement.
    Et merci...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Leeloo,
      Ce que tu décris est ce que j'ai ressenti pour réaliser ces installations dans ce lieu insolite battu par les vents, où le seul espace tranquille semblait être cette grande et lourde plaque de fer où je me suis installé. Mais tout ceci est déjà du passé.
      Je te souhaite de passer une belle journée.
      Je t'embrasse amicalement.

      Roger

      Supprimer
  15. Quel plaisir de regarder des œuvres si sensibles!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Béatriz Cunha
      Bienvenue sur Le Chemin des Grands Jardins. Merci pour tes mots d'encouragement
      Amicalement

      Roger

      Supprimer
  16. de l'observation vous vient cette intuition,ou l'inverse. Peut importe c'est du régal. Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. le bourdon masqué
      Oui, peu importe. Le principal pour moi est d'être à l’œuvre.
      Merci et à bientôt.

      Roger

      Supprimer
  17. Réponses
    1. camino roque.
      Merci pour cet encouragement.
      Amicalement

      Roger

      Supprimer
  18. Beautiful pictures, ...amazing art work!

    Have a lovely day!

    RépondreSupprimer
  19. Très beaux et émouvants, ces mots de Serge Mathurin Thébaut, très frugal et beau, ce récit de trois jours en bordure de l'Orne, magnifique le "rayonnement" et plusieurs autres oeuvres. Merci de faire si bien entrer la beauté et la poésie dans nos vies.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. nathalie, avignon
      Merci Nathalie de ton commentaire. Je suis heureux de voir que tu soulignes également la beauté du texte de Serge, car il le mérité.
      a bientôt,

      Roger

      Supprimer
  20. Roger, je ne comprends pas bien le besoin de nous faire passer par l'épreuve (pénible) de la retranscription d'une série de chiffres et de lettres pour valider nos commentaires alors qu'ils sont de toute façon soumis à votre modération.
    En appliquant la modération des commentaires, vous avez facilement le pouvoir d'éliminer les spams et messages indésirables. Pourquoi nous imposer le code en plus ? Je trouve ça pénible et inutile... (voilà, c'était mon petit grognement du matin, j'espère que vous ne m'en voudrez pas)

    RépondreSupprimer
  21. Intégrer les anciens sites industriels à cet hymne à la beauté...c'est très beau
    "Cairn des 4 vents"," Territoire d'oubli" et "bois flottés" me parlent particulièrement .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Miss-Yves
      Lorsque je ressens 'histoire", j'en suis obligatoirement imprégné. Ceci fait qu'elle arrive à inspirer mes créations.Merci de ton passage.
      Amicalement.

      Roger

      Supprimer
  22. Réponses
    1. Bob Bushelle,
      Merci Bob, et à très bientôt sur ton magnifique blog.

      Roger

      Supprimer
  23. Que belle poésie! :-)))))
    Et ces photos sont super,aussi!
    Compliments!
    Merci pour le salutations pour mon nouveaux blog.
    Bonne soirée...et..
    Compliments pour le blog.. Il est très intéressant!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mary,
      Bienvenue sur Le Chemin des Grands Jardins.
      Bonne chance sur ton nouveau Blog et à bientôt.
      Amitiés.
      Roger

      Supprimer
  24. Je tiens à exprimer la passion délicate et sublime dans les tons et les formes de la nature, de belles images. Driftwood délicieux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Leovi
      Merci Leovi pour ce bel encouragement
      Amicalement

      Roger

      Supprimer
  25. Au vu des trois premières photos (les autres restant cachées au bas de mon écran) je me suis dit "Tiens ! Roger est allé en ville..." j'avais pris la plaque métallique dont tu parles pour une de ces plaques de fonte qui ferment les bouches d'égout :)

    "o que é necessário é criar", écrit Pessoa... Moi qui ne suis pas lusophone, j'avais compris qu'il est nécessaire de "crier". À la réflexion, "crier" et "créer" me semblent liés par la même urgence...
    Merci pour tes images, Roger, et pour la façon dont tu me fais réfléchir sur ce qu'est la création.
    Amitiés

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tilia,
      Comme toi, je ne parles pas le Portugais, mais cette citation de Pessoa m'A été traduite par une amie, Portugaise et bilingue, Linda Lourenco, dont je te conseille de découvrir son univers artistique, très riche.
      Je pratique très peu le land art en ville ( je l'ai déjà fait) car je recherche des lieux moins fréquentés et surtout moins brillants.
      Merci de ton très beau commentaire.
      Amitiés.

      Roger

      Supprimer
  26. Genial unir o seu belíssimo e inspirador trabalho à poesia de Fernando Pessoa.
    Ambos para mim são magníficos, cada um em seu criar...

    Beijo carinhoso.

    P.S. - Até agora não descobri para que servem essa letrinhas irritantes que temos que copiar após fazer os comentários... ufffff...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. teca,
      Merci pour tes mots d'amitié et d'encouragement.

      Je ne peux rien à ce filtrages de chiffres et de lettres imposé par Blogsopt, qui fait fuir beaucoup de personnes et je te remercie de cet effort supplémentaire pour arriver jusqu'ici. Je subis le m^me système sur d'autres blogs et perd parfois la possibilité de m'exprimer. C4est très énervant je le concède.
      J'espère te conserver comme amie et je t'embrasse. Belle journée à toi..Roger

      Supprimer
    2. Não se preocupe que sempre que eu puder, vou vir te visitar, mesmo com essas letrinhas que incomodam. ;)
      O seu trabalho é muito bonito, repleto de criatividade e inspiração.

      Felicidades e saúde, querido!
      Beijo carinhoso.

      Supprimer
  27. J'aime beaucoup tes arrangement de sol, très poétique...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Carol Proulx
      Merci Carol. Connais -tu personnellement des artistes land art dans ton immense et beau pays le Canada ?
      Bien amicalement.

      Roger

      Supprimer
    2. Vitement comme cela non ! Mais je vais regarder... des fois que...

      Supprimer
    3. Caro Proulx
      Tu fais comme tu l'entends, mon cher Carol, je suis toujours content de te lire ici.
      Amicalement.

      Roger

      Supprimer
  28. bonjour Roger, c'est vraiment une beauté extravagante ici.Que j'adore ton travail.ton esprit plante les graines ou elle a trouvé sa naissance.'cest un magnifique mix ton art. tu travaille avec la terre et en meme temps tu ajoutes l'abstraction du ciel.
    merci beaucoup!
    belle journée magique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. mirae
      Bienvenue sur Le Chemin des Grands Jardins et merci pour ton comentaire si touchant. A bientôt,
      Amicalement,
      Roger

      Supprimer
  29. J'aime beaucoup tes trois jours de balade/création ; c'est coloré comme j'aime, beau - tout simplement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. anne des ocreries
      Plein air et garanti sans araignées. Bon week-end et à bientôt.

      Roger

      Supprimer
  30. As sweet and colourful as candies, but much more natural than them!
    All the best.

    RépondreSupprimer
  31. Gio Ve,
    Merci à toi pour ce commentaire amical et à bientôt entre deux frontières.Amicalement.

    Roger

    RépondreSupprimer
  32. Beaucoup de couleurs dans ce choix de tes oeuvres et cela me plait ,elles chantent la vie .Du moins c'est mon interprétation.
    Bonne continuation Roger et prend soin de toi
    Bises amicales

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Brigitte.
      Ton interprétation est la bonne. Merci pour ton commentaire.
      Je t'embrasse.

      Roger

      Supprimer
  33. "mandala" de fleurs , voir et regarder du plus profond de soi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rejane
      Merci de ton passage amical.A bientôt, Rejane et bon week-end.

      Roger

      Supprimer
  34. En plaçant tout tes petits carrés côte à côte, tu pourrais nous faire un joli patchwork, très coloré !
    Quant à l'os de la dernière photo, on en avait utilisé un pour tendre une corde de l'abri bivouac en pierres sèches que l'on avait monté, lors d'une expé spéléo en Espagne ! ça sert à tout !

    Biseeeeeeeeeeeees de Christineeeeeeeeeeeeeeeeeee

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Christineeeee
      Oui, l'idée est bonne mais je fais avant tout avec mes forces restantes, tu l'a rémarqué. Lorsque nos os seront vieux et blanchis,bien leur en fasse de servir pour arrimer des tentes de bivouac et d'entendre s'élever les chants des randonneurs sous la lune.
      Je te souhaite un beau week-end et à bientôt.
      Bises

      Roger

      Supprimer
  35. Cher Roger! Belle! Il ya toujours tant de beauté dans votre travail. Vous êtes un alchimiste, combinant les grilles métalliques avec les fleurs et les baies de produire un kaléidoscope naturel merveilleux. Votre travail est magique, mystique et très belle, toujours. «Souviens-toi» est beauté obsédante en elle la sensibilité zen et la simplicité de couleurs et de formes. Personnellement, j'adore les herbes attachées de "Territoire d'oubli" et la liaison du "bois flottés" - pièces magnifiques.

    Merci, mon ami, pour créer toute cette beauté.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sharon,
      Je ne sais ce qui me guide dans ces variations si ce n'est l'urgence et l'idée obsédante que cela ne durera pas longtemps. Oui, je sais, on peut se passer de tout et c'est ce que me disent les possédants. Ainsi, certainement, je me passerai de la vie un jour, mais en attendant, parcourir ces dernières années sur mes deux jambes, marcher, ressentir, voir d'autres paysages, être inspiré par un champ d'herbes hautes, y établir un territoire d'oubli avant de continuer sur un plage déserte. S'il y a alchimie, elle se réalise bien dans les deux sens. J'ai à voir se transformer la nature sous mes yeux parce qu'elle e transforme et me garde en vie. Il n'y a guère d'autre secret.
      C'est toujours un plaisir de vous lire.
      A bientôt, chère Sharon.
      Avec mon amitié.

      Roger

      Supprimer
  36. Roger, " l'idée obsédante que cela ne durera pas longtemps"! Le voyage de l'artiste, n'est-ce pas? J'adore votre travail, car il contient cette vérité à sa base. Une vérité éternelle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sharon
      Oui, c'est exactement cela et comment vivre autrement qu'avec ce doute permanent qui me fait avancer.
      Amicalement,

      Roger

      Supprimer
  37. ✿彡
    º°♫♪º°
    S U R P R E E N D E N T E !!!!
    Só posso dizer uma coisa: B E L O !!!!
    Boa semana, amigo!
    Beijinhos.
    Brasil
    ♫♪♪¸.•°`❤彡

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Magia da Inês
      Merci pour ce commentaire " décoratif".
      Belle semaine,
      Je t'embrasse

      Roger

      Supprimer
  38. Merci d'être passé et d'avoir laissé un petit mot sur mon blog !
    Que de belles réalisations fleuries qui me ravissent au seuil de l'automne qui commencera pour moi dans le Gers...
    Les mots de ton ami sont en totale adéquation avec ceux de Pessoa, bravo !
    Quand la vie ne tient qu'à un fil et qu'on la vit tout les jours, n'est-elle pas merveilleuse alors !!!
    Belle semaine à toi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Enitram,
      Avec 607 "followers" mon blog, je ne peux malheureusement pas passer visiter tout le monde mais certains noms m'arrêtent et je rentre dans le blog pour y laisser quelques mots. Merci de ton très beau commentaire. Je ne doute pas que l'automne t'inspirera, dans le Gers, cela doit être une féérie de couleurs.
      Ma semaine commence par une belle tempête qui va un peu réduire mes sorties.
      Belle journée à toi,

      Roger

      Supprimer
  39. Merci pour être aussi venu chez moi; ce soir j'ai ajouté LE CHEMIN DES GRANDS JARDINS dans la catégorie : Beauté.
    Bonne soirée, & belle semaine à venir .
    Michèle ou Cybèle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Michèle,
      Merci Michèle pour cette délicate intention.
      Je te souhaite de passer une belle semaine.

      Roger

      Supprimer
  40. Me han gustado esas imágenes, me han recordado a los mandalas hindúes. Y el texto, aunque he tardado un poco en leerlo ya que mi francés no es muy fluido, me ha resultado muy interesante.
    Saludos

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Victor Aranda
      Bienvenue sur Le Chemin des Grands Jardins et merci pour ton commentaire. Les cultures sont universelles et notre inconscient en s'en nourrit en permanence. Nous puisons dans l'histoire du monde, nous sommes cette histoire. Nos gestes racontent cette aventure humaine.
      A bientôt,

      Roger

      Supprimer
  41. Réponses
    1. Top blogs,
      Heureux de recevoir un salut de Grèce, pays ami.
      Belle semaine à vous,

      Roger

      Supprimer
  42. Très belles photos, ... fantastique oeuvre d'art!
    salutations Irma

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Digi-Irma
      Bienvenue sur Le Chemin des Grands Jardins et merci pour tes mots d'encouragement.
      Amicalement,

      Roger

      Supprimer
  43. La difficulté d'être est parfois créatrice d'une belle expression.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tossan
      Tu me renvoies un phrase que je venais d'écrire pour ton blog, je prends ça comme un compliment et je t'en remercie.
      C'est la première fois que ça m'arrive.
      Bonne soirée.

      Roger

      Supprimer
  44. Por aquí admirando tus últimas creaciones, buen trabajo.

    Saludos.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jésûs
      Je te remercie pour ta présence amicale et tes commentaires. A ce propos, je t'écris demain sur ton e mail
      Amicalement

      Roger

      Supprimer
  45. Wow, such wonderful shots!!

    www.anucreations.blogspot.in
    www.facebook.com/VolatileSpirits

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Anupama K. Mazunder
      Bienvenue sur Le Chemin des Grands Jardins et merci pour ton commentaire.
      A très bientôt sur ton blog.

      Roger

      Supprimer
  46. Je découvre votre blog que je trouve très intéressant !! Merci pour votre passage sur mon blog !!
    Dominique

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dominique Lalonde
      Bienvenue sur Le Chemin des Grands Jardins, Dominique et merci pour votre commentaire.
      Amicalement

      Roger

      Supprimer
  47. Excellent gallery of photos.
    Sensitivity ... framework ... macros ... angles ... colors ... records ...
    all in perfect harmony.

    Thank you for your visit and comment.

    RépondreSupprimer
  48. A lovely way to spend spare time. Those creations are so creative! The patterns are beautiful :)

    RépondreSupprimer

Membres

Archives du blog

Qui êtes-vous ?

Ma photo
Landartiste, photographe, auteur de livres pour enfants, Roger Dautais est aussi un artiste atypique, sensible et attachant.Il a sû, dans la diversité de ses expressions, trouver une harmonie par la pratique quotidienne de cet art éphémère : le Land Art. Il dit "y puiser forces et ressources qui lui permettent, également, depuis de nombreuses années, d'intervenir auprès de personnes en grande difficulté ( Centre de détention pour longues peines et personnes âgées atteintes de la maladie d'Alzheimer) pour les aider par la médiation de l'art.