La vie, comme elle va

"S'il suffisait de lire comme dans une bulle de cristal, alors, ce serait, facile.Mais il faut vite déchanter, prendre la route, sac au dos et marcher, toujours marcher pour oublier ce que l'on a déjà fait, ce que l'on va faire. Il faut attendre que la nature nous prenne et nous ouvre sa voie. C'est une progression incessante, pour de si petites choses".
Roger Dautais . Septembre 2009

Un voyage étonnant au cœur du land Art

mardi 14 juillet 2015

Solitude en côte sauvage :   pour Anne Le Maître
Passion d'estran   :   à Marie-Claude
Scarface II   :   pour Danièle Duteil
Mortelle vision  :  pour Elena Nuez
Lampedusa,  le rappel  :   pour Sasa Saastamoinen
Géométrie d'un espace offert  :   à Paul Quéré
Le nid  :  pour  Thérèse
Ainsi voyagent mes rêves :     pour Erin
Les raisons cardinales    :  pour Isabella Kramer
Carré Turc :pour Synnöve Schneider
D'est en Ouest  : pour Marie-Josée Christien
Le chant du Loc'h :   pour Christian Cottard
Salutation au soleil  :  pour Tilia
Les mémoires d'Izmir  : pour Alil, Adil et les autres.
Dernière vision  :  pour Charb, Cabu, Tignous et Wolinski  et leurs amis.



 Dès  lors que  l'on renonce  à tout comprendre, tout s'éclaire.*
Marie-Josée Christien



 Côte sauvage.

L'ai-je assez dit ? Je suis connecté à ce   monde trop oublié,  à celui que vous ignorez trop souvent et qui  nous sert de  lieu de vie : la terre. Je  l'observe, la contemple, me disant que cette perception n'est peut-être pas la réalité, pourtant, elle me sert à nourrir  mon  imaginaire.
Il me reste trop peu de temps devant  moi  pour devenir docile.Je fréquente les chemins de traverse, saluant, dolmens et menhirs. L'arpente les landes, cours les  pinèdes, admire les champs de  fougères, rejoins les rivières si la  lumière  m'y  invite et continue mon  œuvre en toute solitude.
Mon empathie avec le  monde naturel est née de l'avoir fréquenté assidument depuis ma petite enfance. Le contraire était inimaginable
Je quitte le bourg de Saint-Pierre-Quiberon et  je me dirige vers la côte Ouest de la presqu'île.
La météo prévoyait grand beau mais le ciel décide ce matin de couvrir la côte sauvage d'un voile gris perle. Sans-doute porte-t-telle le deuil des trois derniers noyés disparus il  y a quelques jours, victimes de leur imprudence. Perdre la vie dans  un aussi beau paysage et dans ces conditions dramatiques, reste malgré tout, quitter notre  monde définitivement.
Je marche sur la ligne de crête, face  à l'océan. Un fort vent d'ouest me fouette le visage. J'emprunte un passage assez pentu pour des cendre sur la petite  plage enserrée entre de gros rochers. Aucun arbre ne se risquerait  à prendre racine ici. C'est la côte sauvage. Vents et tempêtes  ont tout arasé. 
Une rumeur de danger permanent se fait mémoire,  puis,  oubli. Bien que la mer soit  lion, je conserve  l'image de ces trois noyés pendant tout  mon travail. Cette tragédie en fait partie. Je les  imagine partis comme des bois flottés puis drossés sur les rochers. Peut-être trouverai-je dans les sables,  un de  leurs mots perdus, un cri,  un appel au secours que la mer aura rejetés sur cette plage  à souvenirs noirs.
Un grand nombre de  pierres  libres me facilite la tâche du choix, mais je dois faire très attention  au moment des transports jusqu'au lieu des cairns. Le terrain est accidenté et glissant. Les cairns  montent les  uns après les autres. Le fort vent d'Ouest les abattra tous sauf  deux, élevés  à l'abri des falaises. 
Je termine  l'exercice des cairns, en sueur. La fatigue  m'éreinte. Je marque  un temps d'arrêt et récupère assez vite  pour pouvoir profiter de l'exceptionnelle  beauté des  lieux. Pourquoi faut-il qu'elle soit entachée de  morts ? L'effort fait partie de ma vie, comme d'autres le fuient. Il  me semble  même  indispensable pour atteindre la créativité dans l'exercice des cairns.
Plus paisibles étaient,  il y a quelques  jours, les  installations au Lac Saint Jean, dans les grandes fougères. Ces grandes fougères qui se referment la nuit sans bruit, sans explication. Probablement pour protester conte le soleil  qui  à son coucher, leur vole le jour. Doit-on tout expliquer  pour être heureux? Il  y a aussi l'état des choses contre lequel on ne peut rien. Ceci  nous  invite  à voyager leger vers la sortie.

Roger Dautais





Jachère



Il faut qu’un jour les mots que tu voulais

Mais qui n’étaient pas ce souffle

Qui voulait à la fois jaillir et fouiller en toi



Il faut qu’un jour les mots tus fassent bouillie

Se mêlent enfin au sang devenu noir

Et tracent eux-mêmes comme une ombre lucide

Sur la page

Guy Allix*

Le sang, le soir
Editions Le Nouvel Athanor  2015 

  Retrouvez  *Guy Allix
 https://plus.google.com/101564392025895497486/posts/6zu8EUnEdc3
et
*Marie-Josée Christien 
 http://mariejoseechristien.monsite-orange.fr/
citation  in  " Petites notes d'amertume" M.J. Christien Editions Sauvages 2014

87 commentaires:

  1. une dernière vision...toute la fragilité du monde...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ELFI
      Nul ne connait la dernière vision d'un être qui va mourir, mais il y en a une, réelle ou inventée. Je leur ai prêté celle-ci pour m'éloigner de l'horreur du carnage de Charlie-Hebdo, le 7 janvier 2015
      Amitiés.

      Roger

      Supprimer
  2. En ce jour de défilés et de marches au pas, il est bon de vous retrouver en dehors des sentiers, pataugeant dans l'eau et escaladant les rochers. Quelle fraîcheur ! Quel repos de l'âme.
    Avec la mer pour horizon ou une poésie éphémère flottant sur l'eau, c'est toujours en bordure d'eau et de ciel que vous vous installez. Ici, dans la Drôme où je suis pour l'instant, c'est le violet des champs de lavande qui vous tend les bras et les vastes peupliers qui lèvent les leurs comme une supplication dans les vallons.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ange-Gabrielle
      Merci Ange. Je connais un peu la Drôme et j'imagine très bien les couleurs de ces champs de lavande, ainsi que le chant des peupliers, épris de vent. Le violet, excepté ces magnifiques champs de lavande, n'est pas la couleur la plus répandue dans la nature. Dans la symbolique des couleurs, elle est celle de l'intellect, du sacré et cela lui va très bien. Mais je te sens très sensible à la poésie de lieux et des végétaux. Tu dois savoir tout cela.
      Je te souhaite de passez un très bel été.
      Bien amicalement.

      Roger

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Rick Forrestal.
      Merci Rick et bel été.
      Amitiés.

      Roger

      Supprimer
  4. Que maravilha ver tudo isso! Pena que não entendo tudo por aqui! Podes colocar o Google TRADUTOR? abraços, linda semana,chica

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chica.
      Merci pour tes mots d'encouragement.
      Je ne sais pas installer Google Traduction mais je sais m'en servir.Voici comment faire : Avec un clic gauche, tu entoures le texte à traduire, puis avec un clic droit tu fais copier, puis tu ouvres Google Traduction et avec un clic droit, tu fais coller. Ton texte à traduire apparait dans un cadre. Il te suffit de choisir la langue de traduction et c'est fait.
      Bel été à toi, Chica.

      Roger

      Supprimer
  5. You're doing a great job with this art. These are wonderful.
    I like a lot fig. 2.
    Have a happy times.
    Hugs

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. orvokki.
      Merci Orvokki. La seconde création est dédiée à ma femme, Marie-Claude, dont je partage la vie depuis plus de 48ans.
      Bel été à toi.
      Je t'embrasse en toute amitié.

      Roger

      Supprimer
  6. your question seems especially painful and beautiful to me. and childlike. "have i said enough?" no, roger. you've not. we welcome you. in fact we need your voice, your gentleness, your aching. have you said enough? no. each word is making order out of chaos and isn't this what your creations do? yes, because there is such pain and loss we need you, my friend)))

    xo
    erin

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Erin.
      Heureux de te relire ici, j'avais perdu le contact, ton blog semblant être fermé. Il me semble toujours avoir à me poser ce genre de question, car j'avance dans le doute, m^me si je n'ai pas d'autre choix que celui de continuer le land art, le plus tard possible. C'est pourquoi, ta réponse me va droit au coeur, venant d'une personne à laquelle je tiens et qui s'appelle Erin.
      Je t'embrasse.

      Roger

      Supprimer
  7. "Mon empathie avec le monde naturel est née de l'avoir fréquenté assidument depuis ma petite enfance." Le vécu de l'enfance nous structure et nous anime. J'ai grandi à la campagne et je l'aime probablement pour cette raison.
    Coup de coeur tout particulier pour tes fougères si délicates et pour tout ce que tu nous offres, Roger !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fifi. Merci Fifi.
      Ce que je dis est un constat personnel. D'autres auront un autre cheminement. Pour toi,c'est une démarche assez semblable. Pour beaucoup, il y a une telle indifférence à la nature que je trouve cela effrayant.Pas étonnant qu'elle soit aussi sacrifiée.
      Bel été à toi.
      Amitiés.

      Roger

      Supprimer
  8. Je ne me lasserai jamais de tes créations, chacune ayant sa propre force et témoignant de tes convictions.
    Merci pour les "Charlie", Tignous était notre ami et nous connaissions les autres.
    Prends bien soin de toi, cher Roger, et merci pour tes partages

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Anne-Marie Bodard
      Merci Anne-Marie. Puisque mon travail le permet et que je suis le seul à en décider, j'aime à rendre hommage à ceux que j'aime, qu''ils soient présents ou partis, comme ces quatre de Charlie Hebdo, aujourd'hui. Une façon de ne pas oublier trop vite. Bel été à toi Amitiés.

      Roger

      Supprimer
  9. Les voyages, les rêves, la solidarité, un peu de solitude, l'empathie ... des valeurs chères à mon coeur !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Marie
      Merci, Marie. Tu vois, ces quelques mots définissent les choix de ma vie et tu peux ajouter l'amour que je partage avec ma femme depuis très longtemps.
      Amitiés.

      Roger

      Supprimer
  10. "ainsi voyagent [v]os rêves" : toujours aussi sensible à vos créations/déambulations. De nécessaires tremplins aux nôtres. Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Élise
      Merci Élise. La vie est un long voyage. Pour moi, ce n'est pas une figure de rhétorique que de l'écrire car ce voyage a commencé en 1942. Si ma santé me le permet, je compte bien pousser cette expérimentation de moi-même au travers le land art, le plus loin possible.
      Je vous souhaite un bel été en amitié.

      Roger

      Supprimer
  11. Wonderful post and I love all the pretty stone cairns. Spending time at the beach is always a great time! Lovely post, enjoy your day!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. eileeninmd
      Merci à toi pour tous ces mots d'encouragement.

      Roger

      Supprimer
  12. "Ainsi voyagent nos rêves" est un enchantement... Comment as-tu pu imaginer cette représentation absolument perfectible et parfaite ?? Merci Roger pour tes créations qui donnent à rêver...
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Marité.
      Merci, Marité. Tu sais, je ne pars avec aucune idée préconçue. Je suis vraiment inspiré au cours du voyage, par la rencontre avec un lieu, une atmosphère, la lumière. Je capte ce que me dit la nature et je traduis ensuite une idée.
      Bel été à toi, Marité.
      Je t'embrasse,
      Roger

      Supprimer
  13. Magnifique et puissant! Bravo, encore et encore.... Touché bien sur par la dédicace... Amitié, Roger.
    Et cette phrase: Dès que l'on renonce à tout comprendre tout s'éclaire... Quelle vérité!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. chri
      Merci Christian. Connais-tu l’œuvre poétique de Marie-Josée Christien, auteur de cette phrase ? Remarquable. Si ce n'est pas le cas, je t'invite à la découvrir. Je présente régulièrement de ses poèmes, ici.
      Bien amicalement.

      Roger

      Supprimer
  14. Wonderful art works !!!
    Have nice and happy summer days !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ART-TRAVELLER
      Merci à toi. Mon travail est toujours plus difficile l'été, sur les côtes Bretonnes qui accueillent beaucoup de touristes.
      Bel été à toi, on the road !
      Amitiés.

      Roger

      Supprimer
  15. Alcune composizioni sono davvero una meraviglia!!! deve essere bello incontrare i tuoi totem lungo il mare… da noi c'è un bellissimo fiume Adige che aspetta le tue opere! ; ) ciao Cri

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cristina Deboni
      Merci, Cristina. En effet j'ai fait de belles rencontres autour de mes créations land art. J'ai aussi rencontré des grincheux, parfois menaçants. J'essaie de les oublie. Pour ce qui est de ton invitation sur la rivière Adige.pourquoi pas? si un jour je passe par là, je manquerai pas de marquer mon passage. Bel été à toi, Cristina.

      Amitiés.

      Roger

      Supprimer
    2. ahhaha alors je veux voir votre signe long de l'Adige! Si je vais un jour je tente de faire un moi-même. Tous les gens stupides toujours autour. Dommage quand même! bonjour Cri :)

      Supprimer
  16. Nul doute que tu es connecté à la Nature... que tu en fais partie intégrante... qu'elle te reconnait comme sienne. Merci encore pour ces voyages !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. :)
      Merci à toi.
      C'est une réalité, du vécu, un art de vivre particulier certes, mais qui me convient bien
      Bel été en amitié.

      Roger

      Supprimer
  17. Cette "Passion d'estran" liée au fil rouge, j'adore !

    RépondreSupprimer
  18. manouche
    Merci, Manouche. C'est une déclaration d’amour, renouvelée à la femme que j'aime.
    Bel été à toi.

    Roger

    RépondreSupprimer
  19. Salut Roger,
    ce sont encore des œuvres merveilleusement poétiques d'art en pierre ("Passion d'estran" avec le ruban rouge - adorable, le couple), à base de tomates et de plantes - de belles histoires de la nature!
    Je te remercie pour les compliments flatteurs ;o)
    XOX Traude

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rostrote.
      Merci Rostrote. Je vois que tu détailles mes installations avec précision. Petit détail, je n'utilise pas de tomates mais les fruits de la rosa rugosa, rosier sauvage, avec lesquels ont peut faire de la confiture. C'est peut-être e lien entre les deux fruits, ils ont comestibles. Pour mes compliments à ton égard, tu les mérites.
      Bel été à toi, Traude.

      Roger

      Supprimer
  20. Nature, voyage, rêves des mots qui me touchent .
    Bonne continuation Roger ,je t'embrasse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Brigitte,
      Merci Brigitte. Je considère ma vie comme un voyage permanent et j'essaie de voyager léger pour mieux comprendre ce que la nature veut me dire.
      Bel été.
      Je t'embrasse.

      Roger

      Supprimer
  21. Bonjour Roger
    Land art en osmose avec la nature sur ce site sauvage
    Art éphémère que reprendra l'océan
    Je te suis dans l' effort à créer et tranquillement assise j'admire le résultat.
    Je me remémore ma dernière visite à Quiberon, ma déambulation le long de la côte sauvage et ton œuvre me semble insensée et extraordinaire.
    Tu as raison ne pas vouloir tout explique juste ressentir. Merci
    Belle journée
    Bises amicales

    Et pendant ce temps là la France marchait au pas ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Océanique.
      Merci à toi. Insensée, mon œuvre ? Non, je ne pense pas. Extraordinaire, je ne la ressens pas non plus comme ça. Tu vois bien que je reste au plus près de la simplicité des gestes, au plus près de la nature, jusqu'à m'y fondre et ce sentiment n'est jamais plus proche de ce ressenti que pendant un bain de mer dans l'océan. Probablement le lieu de ressourcement total qui me permet de reprendre la route, plus sereinement, pour ce qu'il me reste à parcourir.
      Belle semaine à toi.
      Je t'embrasse.

      Roger

      Supprimer
    2. Roger.
      Insensée n'est pas pour moi péjoratif
      Extraordinaire n'est pas superlatif
      Ta créativité est en dehors du sens commun et de l'ordinaire comme tout les artistes de talents
      Pour toi elle est évidence.
      Merci de nous la partager
      Belle journée où le ciel se laisse un peu aller
      Bises amicales

      Supprimer
    3. Océanique.
      Merci de toutes ces précisions et d'avoir pris le temps de me les écrire.Bel été à toi.
      Je t’embrasse.

      Roger

      Supprimer
  22. Ohhhh!!!
    Aujourd'hui j'ai été touchée par la douceur et la tendresse de la PASSION D'ESTRAN!!!
    J'aime beaucoup.
    Roger, à chaque passage sur ton blog, il y a toujours une installation qui me touche.

    Bel été à toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le journal de Chrys
      Merci. C'est toujours une chance pour un artiste de pouvoir émouvoir quelqu'un par son travail. Je sais tes qualités de photographe et ta démarche différente de la mienne, mais je prends comme un compliment ce que tu me dis ici.
      Bel été à toi, Chrys

      Roger

      Supprimer
  23. Merci cher Roger pour tout ce que vous donnez, partagez
    pour toute cette richesse en vous ... inépuisable
    pour ce regard honnête et généreux que vous posez sur le monde

    "Lampedusa, le rappel : pour Sasa Saastamoinen" me touche énormément et j'aime beaucoup :"D'est en Ouest : pour Marie-Josée Christien" et "Les mémoires d'Izmir : pour Alil, Adil et les autres."
    merci pour vos mots déposés in my homes

    en pensée affectueuse vers vous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. mémoire du silence
      Merci à vous. Je ne sais pas si je mérite tout ça. J'aime aussi, par ces dédicaces, renvoyer à des personnes pour que l'on connaisse aussi leur travail, comme pour Sasa Saastamoinen. Marie-Josée Christien est un poète d'une grande humanité que je publie très souvent ici pour la qualité de ces textes. En ce qui concerne mes amis Turc, nous nous sommes fréquentés pendant presque 30 ans,lorsque j’habitais la Basse-Normandie. Nous avons beau coup échangé. Ils m'ont beaucoup appris. Je ne les oublie pas.
      Bel été à vous, en toute amitié.

      Roger

      Supprimer
  24. J'aime tes textes Roger, même si je ne laisse pas souvent un commentaire.
    Je passe moi-même trop de temps dans la nature pour bloguer!
    Ton blog est harmonieux, j'y trouve l'équilibre des mots et des images.
    Je te souhaite un excellent weekend :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Noushka
      Merci Noushka. Je sais que tu es une femme des grands espaces et que ta passion, la photo animalière, te prends beaucoup de temps. Après tout, c'est cela qui compte,même si tuas moins de temps à consacrer aux blogs, ton passage ici est toujours le bienvenu.
      Belle semaine à toi.
      Amitiés.

      Roger

      Supprimer
  25. Olá meu amigo Roger,
    Passei um grande período ausente mas a natureza me traz de volta sempre, o aroma da amizade o carinho do lidar com a arte faz vento direcionar sempre para onde o carinho é presente.
    Desejo-lhe uma linda semana,repleta de inspirações.
    Beijos
    Joelma

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Atelier Tribo de Juda
      Merci, Joelma. Le monde du web est tellement vaste que l'on se trouve, puis se perd, avant de se retrouver. C'est une loi du genre. Tu comptes toujours parmi les amis auxquels je tiens.
      Bel été à toi, chère Joelma.

      Roger

      Supprimer
  26. Comfortable is to see your joint activities, fine work.
    In nature is relaxing.

    Have a nice summer days you!
    Best regards Liplatus

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Liplatus.
      Bienvenue sur Le Chemin des Grands Jardins et merci pour tes commentaires amicaux.
      Bien amicalement.

      Roger

      Supprimer


  27. Finale au sens musical ou conclusion ? "Dernière vision", battue par les flots, prête à être engloutie...sauf dans notre souvenir !
    Merci pour tes gentils mots sur mon blog
    J'imagine tes installations à la pointe du Raz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mis-Yves
      Merci,Miss-Yves.
      That is the question ?
      Quant à la Pointe du Raz, oui, je m'y imagine bien.
      Bel été à toi
      Amitiés.

      Roger

      Supprimer
  28. bien bel été que voilà pour nous qui sommes
    dans une région où le touriste vient se vacancer

    ce n'est malheureusement pas le cas pour tout le monde
    de lampedusa aux marchés irakiens en passant par toutes
    les misères du monde. ça n"arrête pas depuis la nuit des temps

    profitons de la beauté de la nature que notre mère la terre
    nous offre encore
    voyageons léger tu as raison vers la sortie :-)

    je t'embrasse

    patrick l.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Patrick Lucas
      Merci Patrick. A moins de sombrer dans la désespérance et puisque cela semble être mon destin, je préfère l'accepter et voyager léger, renvoyant à leurs chères études les donneurs de leçon. Je sais que sur ce point de vue, nous sommes d’accord.
      Bel été, voyageur.
      Je t'embrasse.

      Roger

      Supprimer
  29. Tout ce qui est dédié à Marie-Claude, est absolument sublime et l'expression d'une tendresse palpable et d'un amour éternel :) J'aime beaucoup :)

    RépondreSupprimer
  30. Il a touché mon cœur! Grand Merci!!

    Bel été en amitié.
    Je t'embrasse.

    isabella

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. veredit Isabella Kramer
      Merci Isabella. Je trouvais que ce mandala allait dans le sens de la douceur et de sa recherche au travers des couleurs employées, ici, pour toi.
      Bel été en toute amitié.
      Je t'embrasse.

      Roger

      Supprimer
  31. Exténuée par la chaleur, je viens tard. La surprise n'en ai que meilleure.
    J'aime particulièrement le soleil des "Raisons cardinales", le chandelier "D'est en ouest" et les "Mémoires d'Izmir". Sans oublier le "Rappel de Lampeduza" toujours aussi poignant, ni cette "Salutation au soleil" que tu me dédies tellement à propos et dont je te remercie, ma fille n'arrêtant pas de me répéter que je devrais faire du yoga :-)
    Quant à tes mots, je te suis pas à pas sur les chemins de traverse qui s'enfoncent dans nos paysages respectifs, pour contempler notre mère Nature avec les yeux du dedans comme avec ceux du dehors.
    Bonne continuation, Roger, prend bien soin de toi.
    Amitiés

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tilia
      Merci, Tilia. Oui, tu devrais faire du Yoga. j'en fais mi-même et cette discipline apporte beaucoup, au corps et à l'esprit. Je reviens sur le Chandelier d'Est en Ouest, réalisé à Carnac, est dédié à une amie poète Marie-Josée Christien dont je t'invite à la lecture. Elle t'emportera très facilement dans son univers poétique, si riche, si humain.
      Belle soirée à toi.
      Je t'embrasse.

      Roger

      Supprimer
  32. Ici, la beauté est à portée de main, sauvage, libre, très cruelle aussi parfois. Tes œuvres et tes mots la subliment, lui donnent une portée universelle. Merci Roger pour ces pensées attentives et ces créations offertes aux ami.es Je t'embrasse bien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. danièle
      Merci, Danièle. La nature est une école de vie, certes moins conventionnelle que les autres, mais qui les vaut. Cela m'aura permis de vivre, de survivre, de vieillir, même, tout ce qui à un moment de ma vie, et très jeune, ne me paraissait pas possible. En cela, je lui suis reconnaissant. Pour ce qui est du partage dont tu me parles, je n'ai pas à me forcer, je suis fait comme ça, mais je ne donne pas à tout le monde, loin de là.
      Bel été à toi, chère Danièle.
      Je t'embrasse.

      Roger

      Supprimer
  33. vos photos sont pleines de magie et de bien-être.
    je vous remercie de me rendre visite et de laisser un commentaire.
    un baiser
    :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Piedale Araujo Sol
      Merci à toi. Je vis dans la nature et c'est un ressourcement permanent. La magie est contenue dans ce que je vois, je ressens. Même si parfois, la nature peut être très violente,dangereuse, elle est capable d'une incroyable douceur, d'un accueil sans pareil. C'est en fait, de mes déplacements entre ces deux extrêmes que je trouve mon inspiration.
      Belle soirée à toi.
      Je t'embrasse bien amicalement.

      Roger

      Supprimer
  34. As túas composicións son aliadas da paisaxe e logran potenciala dunha maneira admirable.
    Admirable e asombroso o teu arte.
    Unha aperta

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. barrincoia.
      Bienvenue sur Le Chemin des Grands Jardins et merci pour tes mots d'encouragement.
      Amitiés.

      Roger

      Supprimer
    2. barrincoia
      Bienvenue sur Le Chemin des Grands Jardins et merci pour ton commentaire.
      Bien amicalement.

      Roger

      Supprimer
  35. Réponses
    1. Jesus Alvarez
      Merci Jésus. Content de te retrouver sur Le Chemin.
      A bientôt sur ton blog.
      Bel été en toute amitié.
      Roger

      Supprimer
  36. so beautiful, roger. i loved the 2 stones tied together in embrace. also loved the ferns. all are lovely!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. TexWisGirl
      Merci à toi. Cette installation dont tu parles et dédié à ma femme, est, tout simplement, notre propre histoire.
      Bel été à toi.
      Amicalement.

      Roger

      Supprimer
  37. You have given us the passion of how they live. The work is perfect, no, it's beautiful Roger.

    RépondreSupprimer

  38. Composições lindas, muito equilíbrio e delicadeza!...

    Boa semana!!!
    Beijinhos para todos.ჱه° ·.
    ❤˚° ·.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Magia da Inès
      Merci Inès et belle semaine en poésie.
      Je t'embrasse,
      Roger

      Supprimer
    2. Magia da Inès
      Merci Inès. Toute ta gentillesse qui accompagne tes messages , se retrouve aussi sur ton blog Brésilien si agréable à consulter.
      Je t'embrasse.

      Roger

      Supprimer
  39. Hi Roger,
    fabulous Artwork with the stones and plants in the free nature. Each of them is a pleasure !
    Thank you so much for this special one for me. I like the structure and colors of this special one very much.
    Best regards, Synnöve

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Seraphina's Phantasie.
      Merci Synnöve. Tes passages amicaux et réguliers, me font, de temps en temps t'offrir une de mes installations land art en toute amitié.
      Je te souhaite de passer un très bel été.
      Je t'embrasse.

      Roger

      Supprimer
  40. En fait on ne devrait jamais avoir à expliquer, seul être responsable compte, la conscience et l’état d’âme font le reste, si le bonheur s’en mêle alors tant mieux.
    La passion, comme ici, sert d’onguent.
    De bien belles envolées de cairns, de nid… qui pour un temps témoignent et ne seront pas oubliés pour ceux qui ont vu. Vous nous invitez a un voyage toujours renouvelé, merci Roger.

    RépondreSupprimer
  41. Bonjour Roger
    J'aime te lire et te relire.
    De même que tout message écrit, toute image ne peut passer uniquement par l'entendement mais peut faire la part belle à l'intuition, de même le silence permet d'entrer en communion.
    Aussi me fais-je de temps en temps silence pour saluer avec déférence la profondeur de ton travail.
    Amicalement.

    RépondreSupprimer
  42. Voltei pra avisar que usei uma das tuas foros lá no meu blog! São lindas! Obrigada! Podes ver aqui:

    http://vendoascoresdavida.blogspot.com.br/2016/04/ninguem-resiste.html

    bjs, chica

    RépondreSupprimer
  43. ME ENCANTA ESTE TIPO DE ARTE!!!
    ESAS PERSONAS ME PARECE ALGO ..NO SE...ME ENCANTA!!!
    SALUDITOS

    RépondreSupprimer

Membres

Archives du blog

Qui êtes-vous ?

Ma photo
Landartiste, photographe, auteur de livres pour enfants, Roger Dautais est aussi un artiste atypique, sensible et attachant.Il a sû, dans la diversité de ses expressions, trouver une harmonie par la pratique quotidienne de cet art éphémère : le Land Art. Il dit "y puiser forces et ressources qui lui permettent, également, depuis de nombreuses années, d'intervenir auprès de personnes en grande difficulté ( Centre de détention pour longues peines et personnes âgées atteintes de la maladie d'Alzheimer) pour les aider par la médiation de l'art.