La vie, comme elle va

"S'il suffisait de lire comme dans une bulle de cristal, alors, ce serait, facile.Mais il faut vite déchanter, prendre la route, sac au dos et marcher, toujours marcher pour oublier ce que l'on a déjà fait, ce que l'on va faire. Il faut attendre que la nature nous prenne et nous ouvre sa voie. C'est une progression incessante, pour de si petites choses".
Roger Dautais . Septembre 2009

Un voyage étonnant au cœur du land Art

jeudi 19 septembre 2013

Grande spirale de Piriac sur mer : pour Jean-Pierre et Mireille

Le chantier : pour Serge Thébault


Guetteur de marée : à Guy Allix

La porte de Piriac sur mer : pour Camino roque

Jardin de mer : pour Linda Lourenco

Traces : pour Leeloo

Offrande  à l'Océan Atlantique : à Marie-Josée Christien

L'éveil absolu  : Pour Uuna


Naissance d'une spirale :  à Marie-Claude

Bel aplomb : To Erin

Le triangle  : to Sasa Saastamoinen

Fleur de mémoire : à Réjane

  

l'anonyme de Lerat :  à Patrick Lucas







à  mon  Père


Je reviens du "Pays Blanc", les yeux émerveillés de ce ballet silencieux des aigrettes blanches dans les vasières des marais salants des Terres Brûlées. Depuis deux jours, je me déplace sur la côte entre Batz sur Mer et la pointe du Castelli  à Piriac sur mer. Un détour s'impose par les marais  où je peux rien faire de mieux que d'admirer cette vie animales qui s'éveille au soleil levant.
 Guérande,Trescalan, La Turballe, Lauvergnat...Dans les dernières années de sa vie, nous avions amené notre père sur les lieux de son  enfance et il nous racontait. Je l'entends encore et ce matin, je marche dans ses pas. Il  m'accompagne, comme si souvent.
Après ce détour par les salines, je décide de parcourir  à nouveau  les plages de Piriac. La Bretagne  m'ouvre les bras, comment ne pas tomber sous le charme de cette plage désertée par les touristes de l'été. Il fait frais, la mer est calme. Un chalutier pêche  à la palangre à 200 mètres de la côte et je vois très bien  les deux marins  au travail. Je pourrais presque leur parler.
Machinalement, mon pied explore le sol. Ce qui n'était pas prévu va naître ici car les conditions sont idéales  pour tracer une spirale.Changement de programme.
Le sables est souple, granuleux et suffisamment humide pour que le sillon se tienne.Je suis dans le haut de la plage et, compte tenu du faible coefficient de marée et des traces de la laisse de mer, cette spirale ne terminera  pas dans l'eau. J'aurais  préféré, mais depuis que j'ai quitté la Normandie, les occasions sont rares de trouver  une plage correspondant  à ce que je cherche  pour ces grandes spirales. C'est simple,  ma dernière doit remonter au  mois de Mai, du côté de Plouharnel.
Avant de me mettre  à  l'ouvrage, je me pose toujours la même question : serais-je encore capable de la mener  jusqu'au bout ? 
Je plante  mon talon gauche dans le sol,  prends appui sur ma jambe droite et commence  le déroulé du sillon en reculant par petit pas de 30 cm environ. Les premiers tours doivent être faits assez rapidement  pour que le rythme de la marche donne de la puissance au mouvement et de la régularité au sillon. La tête me tourne.
N'ayant pas décidé de faire une spirale, je me suis chaussé de sandales et la sensation est complètement différente. Je travaille vraiment avec mes pieds et ce contact du sable encore tout emprunt de la fraîcheur de la nuit est très agréable.Mais il est composé d'un  mélange  de petits cailloux  qui me rentrent dans les sandales et ceci ralentit ma marche car je dois me déchausser régulièrement pour les nettoyer et  pouvoir continuer. Au dixième tour, je jette un œil sur le travail effectué. Aucun  problème de régularité, ni  pour la profondeur ni  pour le parallélisme du sillon. Il me reste 14 tours et  ça va être dur.J'ai déjà  mal aux jambes, aux reins  à cause de  cette position, corps  penché sur l'avant pour concentrer mon effort physique. Je sens quelques personnes s'approcher de la spirale sans vraiment les voir. Je dois tenir. 
Vers le 17 ou 18 ème tour, j'entends  une voix de femme :
- vous voulez que je vous prenne en  photo?  
Elle me surprend.
- C'est beau. Vous voulez bien ? 
 Je lui répond que oui et je continue.
- Dites, vous avez  un appareil  photo? 
- Oui 
-Donnez le moi et je vous prend avec.
 La proposition est rare et je profite de cette proposition sympathique. Je lui  prête  mon appareil et elle prend 3 photos, à son goût. Je la remercie. Nous échangeons quelques mots et je continue.
J'ai perdu le rythme, je me suis déconcentré et je vais avoir un  mal terrible  à terminer cette spirale. Je perds  l'équilibre, je m'enfonce trop dans le sable, je zigzague, je me reprends, bref, c'est la catastrophe. Tout ça  pour trois photos. Je arrête et je fais quelques exercices de respiration profonde et je me concentre  à nouveau. Je reprends le travail. Il se fait plus régulier, mais la douleur dans les jambes est très grande et je dois faire des arrêts fréquents. Les deux derniers tours me semblent interminables mais je termine une spirale presque parfaite que le soleil enluminera à  plusieurs passages entres les nuages.
Je pense  à  mon père qui se baignait âgé de 5  ou 6 ans sur ces plages dans les années 20. Cela fait presque cent ans. J'aurai aimé lui  montrer ce travail avant qu'il ne nous quitte.

Roger Dautais

 N.B Les photos de 1 à 9 et la dernière sont des installations réalisées à Piriac sur Mer




Nous ne sommes que
des passants
rien d'autre
mais  nul ne connait la rive

***


A l'écart du rivage
l'air vibre
sur les landes
imprégnées de la pâleur du sel


Le souffle et  la lumière
se prolongent
en frémissements


L'oeil scrute

ouvert aux étendues
qu'il retenait en  lui



Il voit


Marie-Josée Christien*

Temps composés
Cahiers Blanc Silex

* http://anthosuballix.canalblog.com/pages/marie-josee-christien/27590451.html

100 commentaires:

  1. Beautiful sea side patterns . . . from the hands of an artist.
    Wonderful constructions, Roger. You create such beauty.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rick Forrestal
      Au moment de l'installation, ce n'est pas la beauté de ce que je fais qui me frappe mais leur harmonie avec l'environnement.
      Merci pour tes mots, mon cher Rick et belle journée à toi.
      Amicalement

      Roger

      Supprimer
  2. These are so amaising that I am really awake. I have done my own mandalas, too. They have help me to apsolute awaiking. I have paint all the summer and it's been wonderful after some years. The best is to find this kind of surprise, I love it ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Uuna,
      A te lire, je te sens en pleine création et je m'en réjouis pour toi. Tes mandala te rapprochent chaque jour de ce qui tu recherche en toi et c'est pourquoi j'ai réalisé cette petite installation en algues qui rappelle un principe Bouddhiste.
      Je t'embrasse bien amicalement.

      Roger

      Supprimer
  3. Merci pour cette spirale
    ces galets ces fruits rouges
    ces coques et ces brindilles
    cette fleur de mémoire

    et ce père si présent
    c'est beau
    c'est touchant
    tellement émouvant
    et heureux cependant

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. mémoire du silence
      Je n'étais pas en pèlerinage, seule ma mémoire a réveille la mémoire des lieux emprunte des pas de mon père et tout s'est déroulé avec harmonie.
      Merci pour ces mots qui me touchent bien évidemment.Belle journée en écriture.
      Bien amicalement.

      Roger

      Supprimer
  4. Your pictures are always so interesting and wonderful.
    A lot of people wonder these arts, I think, if you leave them after you have taken the photo.
    Greetings

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ORVOKKI
      La question est légitime. Pour cette spirale, par exemple et hors de portée de la mer, la semaine dernière, elle a duré un peu plus de 5 jours, érodée par le vent et, il faut le dire, piétinée par des gens de passage et par des chiens. Le land art est l'art de l'éphémère, du moins tel que je le conçois et le pratique. Mes travaux de sable en lisère de mer sont systématiquement recouverts par elle.Certains cairns résistent à la marée quelques jours ais tous disparaissent. Quant à mes installations végétales, l'entropie naturelle des chose les fait retourner à la terre. J'espère t'avoir bien répondu.
      Belle journée et à bientôt.
      Amicalement.

      Roger

      Supprimer
    2. Thank you. Google translator translated the French language, and I understand (almost) what you wanted to tell me.

      Supprimer
  5. hello Roger... de retour !!
    La Turballe Piriac les marais salants Guérande...
    des coins que je connais bien...
    je pense même y passer dans peu de temps
    et qui sait, plonger dans un de tes vortex !!
    A bientôt
    je t'embrasse
    (merci pour ta dédicace)

    Patrick Lucas

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Patrick Lucas,
      Merci pour ton commentaire.
      Tu sais, ici, les spirales, ce n'est pas tous les jours mais je te rencontrerai volontiers si tu passes par là. Mon N° de portable est toujours le même. A bientôt sur tes blogs.
      Je t'embrasse.

      Roger

      Supprimer
  6. Salut Roger, estoy tan alegre de sentirme bañada por esa brisa marina y sobre volar la espiral de ese caracol de arena que has dibujado con tanto esfuerzo y que me invade y me eleva a la memoria de tu padre. Has hecho un compendio del arte de varios autores con excelentes fotografías. Felicitaciones a todos. Ahora vengo a realizar que una espiral como la tuya toma, no solo toma tiempo sino también energía y voluntad. Desde luego la inspiración debe estar siempre presente. Mientras haya arte y poesía, volveré para seguir tus huellas en la espiral del tiempo.
    Sigue abierto mi blog "Dulcineas" http://edicionesdulcineas.blogspot.ca
    Te dejé respuesta en "Vanidad"
    mi abrazo incondicional.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ceciely
      "La spirale du temps" comment l'oublierai-je alors que je passe une grande partie de ma vie dans ces réalisations. Chaque jour me parle de l’échéance, et sans me presser, j'en approche. Il est certain que cette certitude inspire mes créations et cette part de mystère est révélée dans la propre disparition de mes installations. Belle initiative que ce livre. Je vais consulter ton site à nouveau.
      Je t'embrasse bien amicalement.
      Roger

      Supprimer
  7. La lumière joue joliment sur la grande spirale et lui donne vie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. manouche,
      La lumière qu'elle soit intérieure ou naturelle joue un grand rôle dans la création de mes spirales. C'est un exercice physique, bien sûr, mais aussi, spirituel. Les deux sont intimement liés. Si l'un manque, on passe à côté.
      Amitiés.

      Roger

      Supprimer
  8. C'est toujours très beau autant ton travail que les mots posés sur ton blog .
    Beau et émouvant cet hommage à ton père .
    Belle fin de semaine
    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Brigitte,
      Rien n'était prévu de ce genre, mais en parcourant le pays de son enfance, les souvenirs, les mots, les échanges sont venus qui ont abouti à ce que tu vois sur cette page.
      Belle fin de semaine à toi, également que j'embrasse.

      Roger

      Supprimer
  9. tes spirales chantent comme un microsillon et une personne a entendu la chanson
    ce jour-là ! et c'est beau de te voir graver ta musique accompagnée des notes du vent
    et des vagues..."Le souffle et la lumière se prolongent en frémissements"
    ton père serait fier et heureux !
    je t'embrasse Roger

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. MARTY,
      Jusqu'à la fin de sa vie, il a gardé près de lui, quelques photos de mes installations et bien qu'il m'en parlât très peu, je sais qu'il était heureux et fier de ce que je faisais. Ne plus avoir à prononcer le mot "Papa" en l'appelant, reste un déchirement pour moi, encore aujourd'hui.
      Merci pour tes mots d'encouragement.
      Je t'embrasse.

      Roger

      Supprimer
  10. Bonjour Roger
    j'espère que tu vas bien...depuis notre coup de fil en juin !
    Je serai à La ROCHELLE bientôt quelques jours pour revoir l'Océan !( migration en préparation, mais patience)
    J'ai l'impression que tu croises plus de personnes sur ton chemin , admiratives ( ou qui détruisent, quelle horreur !) , en Bretagne qu'en Normandie...??
    Je te trouve en forme
    J'aime beaucoup les contrastes et couleurs de cette fleur de mémoire.
    Biz
    La tortue légère
    ( je vais rebosser avec des groupes de femmes analphabètes et donc l'atelier de peinture en bénévole sera réduit cette année langagepapierscouleurs....chaque chose en son temps, chaque chose a son temps)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Laure,
      Depuis Juin, il y a eu des hauts et des bas, en ce moment, ça va, merci.
      C'est vrai, ici, je "récolte" plus de compliments des gens de passage,sans les chercher particulièrement. Les gens sont plus directs.
      Je sais que tu vas faire un beau travail d'art thérapie auprès de ce groupe de femmes défavorisées par la vie. Tu leur dira que je les salue bien. Je te souhaite une belle réussite dans cette nouvelle aventure.
      Avec mon amitié.

      Roger

      Supprimer
  11. Bonsoir Roger. Comme j'aime ta façon de faire vivre les plages et le bord de mer. Tes spirales sont vraiment parfaites et la lumière et les ombres semblent y jouer avec plaisir. J'imagine la force physique et la précision qu'il faut pour de telles réalisations et je comprends que la tête te tourne lorsque tu les réalises, mais c'est tellement, tellement beau que je ne peux que te remercier .
    J'aimerais bien un jour voir en vrai une de tes réalisations. Ça doit être très émouvant.
    Je t'embrasse bien amicalement Roger.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oxygène,
      Cette spirale était assez réussie, merci. J'en présenterai une autre bientôt, réalisée sur une autre plage de la région et qui elle a été recouverte presque aussitôt par la marée.Hier,je travaillais en forêt, en terre sacrée, sous une belle pluie de fin d'été. Ce n'était pas la mer, mais c'était très fort aussi, comme ressenti.
      J'espère te rencontrer un jour autour d'une spirale.
      Je t'embrase bien amicalement.

      Roger

      Supprimer
  12. Roger seu trabalho é cada vez mais e mais encantador, os aspirais são lindos dá para ficar apreciando do nascer ao por do sol .
    Tudo contribui para esse lindo encantamento, a praia deserta é um senário perfeito para essa exposição de amor.
    Beijos
    Joelma

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Atelier Tribo de Judà
      C'est vrai, les conditions de travail, le paysage, la lumière si belle, tout concourait en cette semaine pour rassembler de bonnes conditions de travail. Il me fallait, l’inspiration, elle fût au rendez-vous. Que demander de plus.
      Merci de tes mots d'encouragement.
      Je t'embrasse amicalement et je te souhaite une belle fin de semaine, Joelma.

      Roger

      Supprimer
  13. I guess one of the reasons for the beauty of your art is that you know how to work very well the rhythms.
    and in your works near the sea is added the isochronous periodicity of the waves, again and again, until the wind carries the sand.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. roberto,
      Bien observé, roberto. Tes remarques sont très juste. Il me reste à ajouter : merci pour ton commentaire.
      Belle fin de semaine.
      Amitiés.

      Roger

      Supprimer
  14. m'a offert un temple de méditation
    merci. ça me fait du bien

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. camino roque,
      Je pensais que cette porte, cette ouverture, ce passage vers le large, t'apporterai un peu de bonheur d'être, une respiration marine, un signe d'amitié.
      Belle fin de semaine.
      Amicalement.

      Roger

      Supprimer
  15. J'étais content quand j'ai vu cette grande spirale... Elle me donne de bonnes nouvelles...
    Le souffle et la lumière se prolongent en frémissements... Merci pour ces mots, aussi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chri
      Je n'ai pas trop le temps d'admirer mes travaux, car bien souvent, une fois terminés, une fois les photos prises, je reprends la route. C'est un peu différent pour les spirales. Très souvent, le dialogue entre elle et moi, se prolonge, parfois, pendant une demi-heure. Je suis soulagé d'un effort intense réalisé et mené jusqu'à la fin du travail et content de voir cette grande spirale s'inscrire dans le paysage sans l'altérer.
      Beaucoup de vibrations émanent de ce tracer qui garde un pouvoir d’attraction sur les passants.
      Merci pour tes mots d'encouragement.
      Belle fin de semaine.
      Amicalement.

      Roger

      Supprimer
  16. Impatience un peu fébrile, chaque fois, à l'arrivée de vos nouveaux billets.
    Le chemin de votre spirale est chemin de vie...construit dans la douleur et le doute et l'espoir rivé au coeur.
    Attraction, expansion, accroissement intérieur.
    Votre père, sans doute, vous devine à chaque nouveau cercle tracé... tout près de vos chemins de grands jardins!
    MERCI!!


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. MAia
      C'est vrai que ce tracé de spirale réalisé dans plusieurs pays, dont le plus lointain, l’Égypte, représente encore beaucoup plus pour moi. C'est la figure géométrique la plus emblématique de mes travaux de land art. Je les ai comptées jusqu'à la millième, il y a deux ans, je crois et depuis, je continue, je continue.
      Mon père n'en avait jamais vu, in situ, de son vivant, mais je lui avait présenté, un film et des photos. Il aimait beaucoup.
      Merci pour votre commentaire et à bientôt.
      Amicalement.

      Roger

      Supprimer
  17. J'adore tes spirales de sable... Elles me transportent ailleurs.
    En allant à Mers les Bains j'ai pris en photo deux constructions de galets un peu semblables à "la porte de Piriac"... J'ai pensé à toi :-)
    BISOUS

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Marité
      Pour moi, elles me font le même effet de me transporter ailleurs.
      J'aimerai bien voir la photo des cairns rencontrés sur ton chemin de vacances.
      Belle soirée à toi Marité et à bientôt.
      Amitiés.

      Roger

      Supprimer
  18. Spirales en pensée vers le Père comme une spirale sans fin d'émotions, de jours continus en un même cercle
    L'infini quoi!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. arlettart
      Toucher à l'infini de la pensée par cette spirale médiatrice, avoue que c'est pas mal.
      Merci pour ton commentaire et à bientôt.
      Amicalement

      Roger

      Supprimer
  19. C'est toujours du bonheur et de l'émerveillement que de visiter ton monde si joliment orné!
    Merci pour le partage, Roger.

    ****
    Bises et bon weekend.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mildred,
      Heureux de ta visite, chère Mildred,il faut que je fasse de même chez toi. Belle soirée en amitié.
      Je t'embrasse.

      Roger

      Supprimer
  20. Magnifique, cette "Offrande à l'Océan Atlantique" !
    Le culte de l'éphémère, n'est-ce pas le culte de la vie ? Tu y excelles, Roger.
    Je t'embrasse, très belle journée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. norma
      Tu as tout à fait raison. C'est comme cela que je le conçois.
      Belle soirée en amitié, Norma.
      Je t'embrasse aussi.

      Roger

      Supprimer
  21. Roger, tu es le derviche tourneur des sables...
    Roger, le derviche tourneur qui met du bonheur
    dans nos yeux et dans nos âmes...

    Merci et bises d'Ep'

    (Tu te rends compte, l'ami, ça fait 4 ans qu'on se connaît sans s'être jamais vus! Tant de mots partagés, tant de moments appréciés! Rebises d'Ep'!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Epamine,
      Habitant en Normandie, j'avais un ami Iranien, lui même artiste, homme de théatre et réalisateur, qui me disait la même chose que toi.
      Quatre ans, j'ai l'impression que c'était hier. Oui, en effet, nous avons beaucoup partagé et tu as toujours été présente dans les moments difficiles. Une vraie amitié.
      Je t'embrasse bien amicalement.

      Roger

      Supprimer
  22. Muchas gracias por visitarme y quedarte en mi blog, todo un honor. También me quedo yo en tu blog para relajarme contemplando tus jardines de arte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tracy
      Bienvenue sur Le Chemin des Grands Jardins et merci pour ton commentaire.
      Amicalement.

      Roger

      Supprimer
  23. Bonsoir Roger,

    Toujours un plaisir de te découvrir.
    Toujours infini.

    C'est ta volonté qui trace les sillons, c'est ton coeur qui laisse la trace... une trace de toi...
    Merci de ta dédicace. J'apprécie énormément, sincèrement.

    J'ai l'impression que tu essaies méticuleusement dans tes sillons de retenir quelque chose...
    Je crois bien que tous tes souvenirs s'y lovent avec une infinie tendresse et douceur et
    qu'ils se mettent à vivre avec toi le temps de la création et de la transe.
    Ta spirale est un lien de lumière qui traverse l'espace temps de ton intérieur.
    J'en suis persuadée.
    Tu me touches toujours autant.
    Oui, derviche tourneur... Epamine m'a devancée d'un commentaire...

    Je te souhaite une douce soirée...
    Je t'embrasse fort.
    Amicalement.

    Leeloo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Leeloo,
      La spirale, comme une laisse de mer que la mer viendra reprendre, déplacer, transformer en mémoire fluide. Je la nourrit de ma vie,c'est bien normal que nous ayons à la fin cette belle complicité.
      J'aime te lire ici. Il se passe quelque chose qui prolonge mon travail
      L'amitié naissante, sans doute ?
      Je t'embrasse

      Roger

      Supprimer
    2. Je t'embrasse fort Roger...

      Que la douceur de l'amitié soit, j'en serais honorée...

      Leeloo

      Supprimer
  24. une belle spirale offerte à l'océan...et à nous.. toujours impressionnant! merci !
    j'avais une pensée pour ton art,en traversant la forêt de brocéliande !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ELFI, Merci pour ton commentaire. La fore^t de Brocéliande, autre lieu de ma petite enfance. Un enchantement pour plus tard et qui dure encore.
      Amicalement.

      Roger

      Supprimer
  25. Je prends toujours autant de plaisir à visiter ces pages et à me laisser entraîner par l'élan magique de ces spirales tracées au bord du ciel et de la mer. J'aimerais aller admirer votre travail quelque part, peut-être pas très loin de chez moi, sur les grandes plages vers Carnac...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Danièle Duteil
      Merci pour vos mots d'encouragement. J'espère que nous nous rencontrerons, en effet, autour d'une spirale Bretonne, un de ces jours.
      Bien amicalement.

      Roger

      Supprimer
  26. Bonjour comment ça va? .. Très belles photos .. Belles compositions .. Regards from Madrid ..

    RépondreSupprimer
  27. Ana Minguez Corella
    Je vais bien merci. J'espère qu'il en est de même pour toi. Merci pour ton commentaire.A bientôt sur ton blog;
    Je t'embrasse,

    Roger

    RépondreSupprimer
  28. Bonjour Roger,
    Toujours aussi impressionnée par ta technique de graveur de macrosillons ! J'aimerais bien un jour te voir tourner l'une de ses grandes spirales, si belles, si régulières, que tu crées comme par magie. En attendant, ne force pas trop et prends bien soin de toi.
    Amitiés

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tilia
      Graveur de "macrosillons"...Je ne connaissais pas mais je "note" pour ma prochaine chanson.
      Je te souhaite une belle journée ensoleillée;
      Amicalement.

      Roger

      Supprimer
  29. I adore your large spiral, it is very impressive! It was very interesting to see a photo of you making it.
    Everything else is also amazing, as usual, love to see the season change with and in the background of your work.
    And so honored to get another lovely installation dedicated to me, merci Roger!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sasa Saastamoinen
      Merci pour ton commentaire. Il m'est arrivé de présenter des vidéos montrant le tracer de mes spirales, mais je n'arrive plus à les passer sur Blogger. En cherchant dans mes posts plus anciens tu devrais trouver ça.
      Belle soirée à toi, Sasa et à bientôt.
      Amicalement.

      Roger

      Supprimer
  30. Absolutely brilliant, your 'land art' is creditable.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bob Bushell
      Merci mon cher Bob, roi des oiseaux
      .Amicalement
      Roger

      Supprimer
  31. Comfort Spiral vibrates with yours! Aloha

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cloudia
      Merci, Cloudia.
      Ces vibrations traversent doucement les océans.
      Amitiés.

      Roger

      Supprimer
  32. Réponses
    1. Nous avons tous besoin de beauté et l'art nous y conduit parfois.
      Amitiés.

      Roger

      Supprimer
  33. Comme les aigrettes, les "ballets silencieux" de ces magnifiques offrandes à la mer m'emportent bien loin...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 24
      Ce sont des silence habités qui accompagnent mes gestes de faire, en land art. L'accomplissement passe par la Nature, s'échange, se partage et retourne en silence à la Nature. Tout est bien ainsi.
      Merci pour ton commentaire.
      Amitiés.

      Roger

      Supprimer
  34. Debo felicitarte por tu grandiosa sensibilidad. Todo lo que realizas tiene tu sello. Los espirales me encantaron, me recuerdan a las pinturas de Remedios Varo. Un abrazo Roger.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bienvenue sur Le Chemin des Grands Jardins, Taty et merci pour ton beau commentaire;
      Je t'embrasse.

      Roger

      Supprimer
  35. Très réussie, la photo de la dame. Et quelle belle lumière pour accueillir votre spirale !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ceciel,
      D'autant plus que son geste était très spontané. Aussitôt pris la photo, elle a disparu !
      Quant à la lumière, en effet, ce jour là, purement Bretonne.
      A bientôt et merci à toi.
      Amicalement..

      Roger

      Roger

      Supprimer
  36. Olá Roger! Tudo bem com você?
    Venho de longe para conhecer o seu lindo jardim e agora a te seguir por esses doces mares...São belezas indescritíveis
    as que vi aqui, o seu trabalho é admirável. Volto com certeza para ver mais de seu trabalho impressionante.
    Beijos com carinho
    Marilene
    http://marilene-folhasfloresesutilezas.blogspot.com.br/>Marilene folhas flores e sutilezas

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bienvenue sur Le Chemin des Grands Jardins. Bien évidemment que je suis d'accord.Et puisque tu m'as invité, je suis m^me allé visiter ton blog avec grand plaisir.
      Merci pour tout.
      Je t'embrasse bien amicalement.

      Roger

      Supprimer
  37. Thank you for your visit and kind words!

    Beautiful, beautiful shots here and loved the writing.
    May the memory of your father always be a blessing!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Margie, Bienvenue sur Le Chemin des Grands Jardins parmi les nombreux visiteurs( en ce moment entre 3 et 4000par mois !) et merci pour votre délicat commentaire très amical.
      Bien amicalement à mon tour de vous saluer, Margie
      a très bientôt.

      Roger

      Supprimer
  38. Un placer poder conocer tu artístico blog y tu amplia obra.La naturaleza y tu arte hacen un buen trabajo en común para mostrar un sentir profundo con la propia vida. El juego de las formas geométricas y los objetos naturales y su colorido tienen frescura y a la vez la esencia de lo intemporal. Con los mejores deseos desde Tenerife.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci José Luis pour ce commentaire qui me touche beaucoup et bienvenue sur Le Chemin des Grands Jardins.
      Je vais visiter votre blog.
      A bientôt.
      Belle soirée en amitié.

      Roger

      Supprimer
  39. Arrêt sur image...
    Les pétales de rouille ont accroché mes yeux... J'aime les tons chauds de la rouille quand on la rencontre dans des endroits inattendus, j'en profite toujours pour en garder un p'tit souvenir !

    Biseeeeeeeeeeeeeees de Christineeeeeeeeeeeeeeeee

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ces morceaux de rouille, je les ai trouvés sur un chantier ostréicole dans la Ria d'Auray. Je me suis mis au défit de faire tenir un trou sur un autre trou. Ce jeu en vaut bien un autre.
      Merci pour ton commentaire Christineeeee, sage, pour une fois mais toujours attendu de ta part.

      Je t'embrasse bien amicalement.

      Roger

      Supprimer
  40. Ce sont des symboles antiques, des lettres et des pierres ... ils nous mènent par la spirale de la vie ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est exact, Roberto, ce sont des symboles antiques et je les reprends en toute conscience. Le maillon de la chaîne...tu comprends cela.
      Merci pour ton commentaire.
      Amitiés.

      Roger

      Supprimer
  41. Réponses
    1. Sissym Mascarenhas
      Bienvenue sur Le Chemin des Grands Jardins, merci pour ton commentaire et à bientôt sur ton blog.
      Amicalement.

      Roger

      Supprimer
  42. Roger bonjour je viens te dire bonjour et j'espère que tu vas bien
    je ne trouve plus assez de temps pour faire et suivre les blogs depuis plusieurs semaines
    mais enfin c'est ainsi
    il me faudrait des heures en plus
    tu peux m'aider peut être
    car la journée est trop rapide pour moi
    je t'embrasse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. France,
      Merci pour ta visite. J'avoue avoir moins de correspondants que toi et pourtant m^me en faisant attetion je n'arrive pas à visiter tous les blogs que j'aimerai voir. Je privilégie quand même la vie au grand air et la pratique du land art, sans oublier Marie-Claude avec qui j'aime aussi passer beaucoup de temps en sa compagnie.Belle journée à toi, France et à bientôt.
      Je t'embrasse bien amicalement.

      Roger

      Supprimer
  43. Tu remplis le monde avec beaute et magie. Je les trouve fantastique: les grandes spirales dans le sable, avec l'ombre qui augment l'effet du structure, les portes avec des sommets pointus comme un coquille d'esgargot, le fleur de memoire ressemble un collier perdu, le present pour Sasa's est joyeus et leger, et les offrandes et signes... ce sont fabrique de l'algue marine? Merci pour montrer la beaute du nature dans cette maniere!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. hedwig
      Oui, c'est vrai, je travaille beaucoup et, forcément, j'ai des choses à montrer. De plus, lorsque la fréquence de mes sorties s'accélère, je trouve que mon imagination est plus sollicitée et je crée plus. Malheureusement ces périodes de sont pas toujours d'actualité et parfois, il y a des jours sans. De toute façon, je ne montrerai jamais tout ce que je fais parce qu'il y en a de trop. Le moment de choisir est toujours dur.
      Je te remercie de ce long commentaire qui me touche beaucoup.
      A bientôt sur ton blog.
      Bien amicalement.

      Roger

      Supprimer
  44. Merci , Roger.je rentre juste de vacances et ta dédicace me fait chaud au cœur

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rejane,
      J'ai pensé à toi, au moment de le faire, pour tout te dire.
      Heureux que cela t'ai plu
      Amitiés

      Roger

      Supprimer
  45. What a beautiful spiral on the beach and of sand to wash away so soon. Thank you for your nice compliment on my blog, so kind of you.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lisa Rydin Ericson
      Bienvenue sur Le Chemin des Grands Jardins et merci pour ton commentaire.
      Bien amicalement.

      Roger

      Supprimer
  46. Impressionnant. Je reste de longs instants à admirer vos oeuvres, si seulement je pouvais réellement les contempler...
    Et quelle région, quelles inspirations...!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. SADAYA
      Merci pour ton commentaire et tes mots d'encouragement.
      Bien amicalement.

      Roger

      Supprimer
  47. Bonsoir Roger!
    La nature reste plus belle avec ton art. Tes gands jardins sont , en effet, d'une beauté poètique formidable. Bonne santé et merci pour ton commentaire dans mon blog.
    Amitiés.
    Maria Emília

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Maria Emilia Moreira
      Toujours heureux de te lire ici et tes mots me vont droit au coeur.
      Je t'en remercie.
      Bien amicalement.

      Roger

      Supprimer
  48. Hey Roger,

    I was so very glad to find you again yesterday. I deleted my blog and I thought I am done until you found me. You are the inspiration that I am around here again. It was a bit hard phase but I forgot that I have you all dear souls around me to make it okay again. Having you in my life one such wonderful encounter that I will always remember. Missed you too. I released my first book and would love to forward it to you. Will you please drop me your address on my email id?

    Love,
    Bhags
    India.

    RépondreSupprimer
  49. roger, i don't know how to explain. perhaps there is no definitive why, but as i read i find myself crying for you, alongside you, and as a song for all of those who will follow. i send the greatest love, and an understanding that defies translation into any language.

    xo
    erin

    RépondreSupprimer
  50. Roger, I am aghast at finding this extraordinary beauty and effort. Thank you, for all of us who receive your efforts and love.

    RépondreSupprimer

Membres

Archives du blog

Qui êtes-vous ?

Ma photo
Landartiste, photographe, auteur de livres pour enfants, Roger Dautais est aussi un artiste atypique, sensible et attachant.Il a sû, dans la diversité de ses expressions, trouver une harmonie par la pratique quotidienne de cet art éphémère : le Land Art. Il dit "y puiser forces et ressources qui lui permettent, également, depuis de nombreuses années, d'intervenir auprès de personnes en grande difficulté ( Centre de détention pour longues peines et personnes âgées atteintes de la maladie d'Alzheimer) pour les aider par la médiation de l'art.