La vie, comme elle va

"S'il suffisait de lire comme dans une bulle de cristal, alors, ce serait, facile.Mais il faut vite déchanter, prendre la route, sac au dos et marcher, toujours marcher pour oublier ce que l'on a déjà fait, ce que l'on va faire. Il faut attendre que la nature nous prenne et nous ouvre sa voie. C'est une progression incessante, pour de si petites choses".
Roger Dautais . Septembre 2009

Un voyage étonnant au cœur du land Art

mercredi 16 janvier 2013

Nid au coeur de l'été
Chaman
Flotaison d'été
Joncs et buddleïas
Dérive
Mandala sur la route
Orient

Grandespirale de Ouistreham

Alliance
Franchissement

Pour Youenn Gwernig : cairn sur le Menez Hom

Liaison sur l'estran
Exil


Un incident technique me privant de la possibilité d'accéder à mes fichiers de travaux récents, je présente  une page non prévue  mais qui j'espère vous conviendra malgré tout.



aux lecteurs du Chemin des Grands Jardins...

Je ne suis pas particulièrement tourné vers le passé  mais je constate que depuis bientôt 14 années, je n'ai pas fait que de la figuration dans le monde du land art. Pourtant, je sais que je passerai sans la moindre reconnaissance officielle. Est-ce  bien là, l'essentiel quand déjà, certains des "experts de l'art" en charge de cette fonction,  ont passé. L'important aura d'avoir conquis  un public large et divers, du plus jeune au plus âgé, avec parfois le plaisir de travailler avec eux.
Tous mes voyages  à  l'étranger m'ont permis de pratiquer le land art auprès de personnes n'en ayant jamais entendu  parler, de confronter les cultures, d'échanger sur le plan artistique avec une richesse humaine et une fraternité que je ne connaissais  pas en France.
Je conserve, après ces nombreuses années de partique, hormis un physique  parfois  mis en difficulté,  la même fraîcheur, la même envie de découvrir, ce que la nature peut m'apporter. J'aime marcher, me déplacer dans le paysage et en  particulier sur les plages,  pour me mettre à sa disposition. Rien n'arrive si je ne suis pas d'abord dans cet état d'esprit, dans ce dénuement, sans idée  préconçue. L'inspiration me surprend alors que je pensais être au bout d'un processus de création. Il faut être prêt. Il faut de l'humilité dans la démarche. Il faut tout  oublier pour retrouver le nouveau geste, dépasser  l'aspect d'une pierre et lui prêter une autre vie éphémère,  parce que le rêve est présent. L'enfance est  là, en moi, qui se réveille, avec ses douleurs, ses errances. C'est elle qui mêne la danse parfois et je suis encore,  à 70 ans, ce petits garçon aux genoux écorchés qui  joue dans les ruines d'une guerre dont on  porte des cicatrices, toute sa  vie.
On nous demande de me justifier sur mes choix, mes symboles présents dans une oeuvre qui avance, au jour le jour, sans plan de carrière. Il  m'appartient de réaliser ce que je ressens, en puisant dans mes souvenirs, avec ma sensiblité. Ce qui  m'échappe dans ces gestes et créations,c'est mon inconscient qui parle et je le laisse parler. Je préfère perdre une partie  plutôt que de renier ce que je suis et certaines confrontations avec des extrémistes  m'ont laissé sur le carreau. L'important est de se relever.Je ne pense  pas qu'une vie d'artiste soit de vivre en paix mais plutôt de la préparer et cela, forcement, se paye cash.
J'aime partir. J'aime le voyage, qu'il soit lointain  ou  intérieur, ce déplacement  m'est de plus en plus nécéssaire pour continuer  une vie libre, sans rien oublier de ce qui se passe autour de moi.
L'ouverture de ce  blog me permet aussi d'autres contacts, toujours  plus nombreux, dont je vous remercie. Je lis avec intérêt et attention chaque commentaire. Ils m'ont apportés depuis ces années, beaucoup d'amitié et de chaleur humaine, ce qui prouve que le land art est aussi  un art de communication et d'échange.
J'espère être en mesure de vous présenter de nouveaux travaux la semaine prochaine.

Roger Dautais





Demain est là
Avec son cortège
De charitons chamarrés
Etrange cohorte
Etrange danse
Des jours noirs
Qui avance
Entre les épais buissons
Des souvenances.
Les mots s’accrochent
Aux portes closes
Des rues désertes dépavées.
Les fosses de l’An Neuf
Sont ouvertes.
Ils reposent sur le dos
Les gisants aux yeux
Terreux.
Ils interpellent la nuit
De leurs cris de glaise :
« Le  monde est beau,
Le monde est beau ».
Mais il n’est plus
Qu’une poignée de terre
Gelée sur leurs ventres de sapin vernis.
Enfouis, les souvenirs
De bombance et de ripaille.
Nos reliques délitées s’effilochent
Et la fraternité
Rejoint le lexique des mots déchus,
Exsangue.
Le jour saigné à blanc
Rêve d’un été plus clément. Un rêve chasse l’autre.
Les fosses recouvertes
Nous danserons
Sur nos bonnes intentions.
Nous rejoindrons l’étrange cohorte
Des veuves noires avides
D’amour et de vin de paille.
Une herbe rase
Comme une mémoire amnésique
Recouvrira nos restes
Sous la lune que
Trente Sabbats ne suffiront
A raviver. 

Roger Dautais
Aux ombres, l’An Neuf.
 en Normandie. 2013



 Les coings et le soleil ont jauni
Les étoiles sont plus brillantes
Et la lune est déjà plus froide.
La mer d’automne gémit après un amour perdu
Quand elle se retire battant le rivage.
Déborde du fond de moi le regret de l’été passé
Comme du papier déborde l’encre.

 Ataol Behramoglu
www.recoursaupoeme.fr/poètes/ataol-behramoğlu

93 commentaires:

  1. Je prends toujours un plaisir précieux à te suivre.Ton arche d'alliance ( entre autres) est très belle et richement symbolique.
    Bises...chaleureuses venues du nid depuis cet été.

    RépondreSupprimer
  2. Ah! J'aimerais bien vous suivre pour prendre des photos. Tellement inspirant. Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La Rouge,
      J'ai souvent été suivi par des photographes, vidéaste ou équipes de télévision. Ce n'est pas toujours facile, certains opérateurs étant très intrusifs dans leur manière. Mais enfin, on s'arrange. Alors, si un jour, l'occasion se présente, pourquoi pas.
      Bien amicalement.

      Roger

      Supprimer
  3. Merci encore pour ces belles réalisations Roger...
    Elles n'ont pas à être justifiées ou expliquées,
    Nous devons juste les ressentir et nous laisser porter par nos propres émotions...
    Belle journée,

    Pierre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pierre Boyer
      Bien évidemment, Pierre, c'est toi qui a raison, mais parfois, la pression est telle que je dois céder, sans doute, trop sensible ou trop faible. Enfin, jusque là, je n'en suis pas mort.
      Très cordialement et avec mon amitié.

      Roger

      Supprimer
  4. My dear friend Roger
    Every time I see your pictures with the excellent and symmetry work, exclaims Aaaaaaaa!
    I congratulate you because the materials, are gifts God!
    Sincerely, friendship and many greetings

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Magda
      Merci Magda.Vous employez des mots qui me touchent beaucoup.
      Je vous souhaite une très belle journée d'hiver en Grèce.
      Amicalement.

      Roger

      Supprimer
  5. Mise de vos textes et de vos travaux sous livre?
    C'est vrai que le voyage apporte beaucoup et que le francais est tres fort pour s'evader par l'esprit et par le corps ( journalistes... explorateurs...) il est toutefois tres attache a la douce France. Mais vrai également que la communication avec ses pairs n'est pas son fort ou seulement entre membres de même origine et c'est dommage car la France recule par orgueil. Mais bon qui suis-je? L'exemple vous le montrez sous cette forme d'art et c'est si instructif pour nous les passants...
    Merci pour compléter vos images avec tous ces commentaires.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Thérèse,
      L'art contient son propre poison : la vanité. Sans doute m'en reste-t-il suffisamment pour encore me battre contre des moulins à vent. Mon véritable luxe est de leur dire non, lorsque, comme la semaine dernière, ils m'ont sollicité pour des projets. Mon vrai projet est de vivre heureux auprès de ma femme, de pratiquer un art librement, d'être attentif et soucieux des bruits du monde, sans perdre ce soucis de fraternité envers les autres hommes habitant la terre. Pour le reste, on verra bien.
      A bientôt, Thérèse.
      Amicalement.

      Roger

      Supprimer
  6. Oh, how wonderful artworks!!! Why we have so much snow and so cold a long time. I want to go out to do art like this. Thank you for these marveles ideas. I dont't coby, of course not, but I'd like to do something like this. Summer, pleace come quickly.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Uuna,
      Merci pour ton commentaire Uuna. Tu as trop de neige et nous attendons les premières dans ma région, cela équilibre les choses. Je suis certain, maintenant, que le Printemps revenu chez toi, sera source d'inspiration.
      Je te souhaite une très belle journée.
      Avec mon amitié.

      Roger

      Supprimer
  7. roger, thank you. this is what i needed to read, to know, today - that the earth gives us what we need if we are still enough to listen - that art is for art, a response to the greater presence in nature, whatever that may be or whatever we choose to call it. we can call it truth or beauty, energy, being, or god but it speaks to and through us when we allow it and what a gift! this is the gift, not recognition, not stature, not money or reputation. you're an inspiration. 70? let me be able to maintain my sense of wonder and ability to not conform that long))))))longer)))))always))))))

    xo
    erin

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. erin
      Comment ne pas être ému par un tel commentaire. Merci pour te vœux de longévité. J'espère qu'ils deviendront, réalité.
      Je reviens de sur ton blog et j'invite mes lecteurs à te découvrir, vraiment.
      Amitiés,

      Roger

      Supprimer
  8. This is a visual poem!!!!!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. roberto
      Très sympa, ton commentaire dont je te remercie.
      Amicalement.

      Roger

      Supprimer
  9. i just fell in love with 'Alliance' :) gorgeous!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Renilde
      Merci, Renilde et à bientôt sur ton blog.
      Amicalement.

      Roger

      Supprimer
  10. Justifier.... Parfois cela fait se dissoudre le sentiment d'être juste et fier ... de l'être !
    J'aime beaucoup vos Ombres l'An neuf, si justes, et le petit nid au coeur de l'été qui répond si joliement au petit coeur sur la neige d'un post précédent. Belle semaine à vous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Marie-Pierre
      Nul n'est parfait et je n'échappe pas à la règle. Merci d'apprécier ce poème. En ce moment, j'en écris peu, passant un peu plus de temps au land art.Cela reviendra sans doute.
      Merci pour votre passage,ici et belle fin de journée.
      Amitiés.

      Roger

      Supprimer
  11. l'importance est de faire... et parfois de défaire..avec plaisir.. mais quand il y a un si beau résultat.. le coeur jubile..!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ELFI
      C'est très juste, c'est dans la complémentarité des ces deux actions que nait le plaisir de créer une installation qui s'inscrive dans le paysage d'où elle est née. J'entretiens en moi ce désir d'aller vers l'inconnu,ce besoin de surpassement, cette quête du beau sans qui ma démarche n'aurait pas été la mienne et se serait arrêtée depuis longtemps.
      Belle journée, Elfi
      Amicalement.

      Roger

      Supprimer
  12. Tes images, tes réalisations, tes mots... tu formes un tout qui fait du bien aux autres. Un grand merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. AMbre,
      Sans doute que les tiens, de mots et ceux des autres me font prendre conscience de cela et c'est gratifiant pour moi. En m^me temps, heureusement que je les oublie sur le terrain car ils seraient trop lourds à porter. Un grand merci pour toi, Ambre et belle journée.

      Roger

      Supprimer
  13. Nämä ovat taas aivan ihania teoksia. Taidetta täysillä.
    Meillä on lunta, siksi on mukava katsella kuviasi ja antaa mielikuvituksen juosta.
    Terveisin
    orvokki

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. orvokki
      C'est souvent le manque qui alimente nos rêves et la créativité aussi, d'ailleurs. Ici, pas de neige et bien évidemment, ce sont celles de Finlande, ton pays qui me font rêver. Merci pour ton commentaire.
      A bientôt chez toi,
      Amicalement.

      Roger

      Supprimer
  14. Serás capaz de presentar un nuevo trabajo la semana que viene, la otra, la otra y siempre. Eres un gran artista que lleva la belleza y el amor por tierra en las venas.
    Cada día son superiores en calidad tus propuestas y ... para el arte la edad no importa.
    Un gran abrazo Roegr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Esmeralda
      Merci de ce très chaleureux commentaire qui me touche beaucoup.
      Belle fin de journée.
      Je t'embrasse amicalement.

      Roger

      Supprimer
  15. Tout d'abord, comme d'habitude, j'admire les photos. Les bonbons dans le nid, les petits poissons verts, le cairn sur le Menez Hom (tiens !.. celle-là doit dater des vacances de fin d'année). Puis (sautant la ligne en pattes de mouches) je lis le texte.
    Mon écran est de format large, ce qui fait qu'à un retour de ligne, voila que j'enchaîne une ligne plus bas, ce qui donnait : "J'aime marcher, me déplacer dans le paysage et en particulier sur les.. idée préconçue". Un quiproquo optique qui m'a amusée par sa pertinence. Je t'imagine bien foulant aux pieds les idées reçues et marchant allègrement sur les poncifs :)
    Parvenue à la fin de ton texte, la dernière phrase, "J'espère être en mesure de vous présenter de nouveaux travaux la semaine prochaine." me laisse perplexe. Roger serait-il souffrant ?... J'espère que non. Quelque chose a dû m'échapper. Alors je remonte un peu plus haut et c'est là que je découvre la phrase en tout petits caractères !

    En fin de compte, l'essentiel n'est-il pas de se dire que l'on n'a pas laissé dormir le talent reçu ? Le tien a bien fructifié, Roger. Même si les fruits de ton labeur sont souvent aussi éphémères que ceux qui tombent des arbres, tu peux en être fier. Et prolongeant ton chemin en poésie, tu peux te dire que cela au moins restera.

    Te souhaitant une solution rapide à ton problème technique, je t'embrasse bien amicalement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tilia,
      Un grand merci pour ce grand commentaire.
      Non, le cairn est plus ancien,2008, je crois, en compagnie de Marie-Claude. Nous étions passés par les chaos du Gouet, au Huelgoat que tu dois bien connaître, sur les traces de ce merveilleux poète que fût, Youenn Gwernig à qui je dédicace souvent des œuvres, m^me si je ne le montre pas tout le temps, car je reste son fidèle lecteur. Je suis peu soucieux de ce qui restera, ce n'est pas le plus important. Le plus important est de vivre tant qu'il en est encore temps. Je lève mon verre de café à ta santé, chère Tilia et je t'embrasse bien amicalement.

      Roger

      Supprimer
  16. Linda série! Riqueza de detalhes, uma composição excelente. Um olhar especial.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Marina Linhares.
      Merci pour ton passage, ici et pour tes mots d'encouragement.
      Je t'embrasse,

      Roger

      Supprimer
  17. Les images ,oui, bien sur mais le texte aussi. Aussi fort qu'elles... Merci, merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chri
      Merci à toi et très belle journée.Amicalement.

      Roger

      Supprimer
  18. Les images sont magnifiques, je dirai comme d'habitude et tes créations même si elles ne sont pas très récentes peu m'importe .La beauté est là avec ses soeurs création ,poésie et nature.
    J'espère que tes problèmes techniques seront vite résolus .
    Belle journée Roger
    Je t'embrasse amicalement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Brigitte
      Merci Brigitte. Pour les problèmes techniques, je verrai la question avec Blogspot.
      Belle fin de journée.
      Je t'embrasse.

      Roger

      Supprimer
  19. Bonsoir Roger,

    Quels splendides signaux de l'été! Quelle richesse, quelle lumière chaude! Quelle créativité! Il réconforte et renforce ... et chaque jour, le réveil se rapproche

    je t'embrasse,
    isabella

    RépondreSupprimer
  20. La livraison de la semaine est plus que satisfaisante, Roger ! J'ai lu avec attention ton "adresse aux lecteurs" ; je trouve que la reconnaissance officielle, c'est pas l'essentiel ; l'essentiel, comme tu dis, c'est toutes les rencontres, et celles avec soi-même n'ont pas moins d'importance que celles avec autrui. Il faut continuer d'être soi et aller sur sa route, parce que nous sommes et EN chemin, et UN chemin. Bonnes suites !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. anne des ocreries
      C'était en 1949, j'avais 7 ans, je faisais mes premières livraisons de bouquets de fleurs chez les clients de ma mère. Je ramassais les petits sous dans une tirelire en bois. Lorsque mes frères grandirent un peu, nous faisons tous les trois, fièrement ces livraisons. La cagnotte augmentait et nous la dépensions pour la Fête des Mères?, afin d'offrir un cadeau à notre maman et cela dura bien des années. Voilà ce qu'a réveillé en moi, comme souvenir, le mot" livraison". Que de chemin parcouru depuis!
      Merci pour ton commentaire, Anne et belle soirée.
      Je t'embrasse.

      Roger

      Supprimer
  21. j'aime beaucoup l'alliance très poétique, je trouve....le reste aussi me plait bien, joli florilège de cette inspiration toujours présente, j'ai longtemps cherché ce qu'étaient les graminées qui formaient l'alliance ? Des amourettes ! peut-être....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Gwendoline
      Cette installation été réalisée dans un champ de lin de la plaine de Caen. Cette photo est l'une de celles les plus reprises et publiées de mes créations. Je crois que le symbole est parlant.
      Belle soirée, Gwendoline,
      Je t'embrasse.

      Roger

      Supprimer
  22. Réponses
    1. Introverted Art,
      Je me prends pour un oiseau, de temps en temps et je fais comme eux. Les coquelicots font le reste.
      Merci à toi et belle soirée.
      Amicalement.

      Roger

      Supprimer
  23. Tu expliques très bien le processus de création, je trouve...
    Créer la disponibilité en soi puis accueillir ce qui vient, suivre son intuition en se renouvelant sans cesse...

    Tu dis que tu as gardé ta fraîcheur...et cela se sent dans tes dernières photos ... les oeuvres sont simples, lumineuses...et fraîches !
    Comme si le regard était resté "neuf"...
    Un regard d'enfant qui s'émerveille...

    Très amicalement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La Licorne
      Depuis maintenant 52 ans, j'ai eu le temps de réfléchir sur le processus de création, ce qui ne m'empêche pas d'apprécier que tu trouves mes explications, plutôt claires. Je ne suis pas attirés par les artistes aux discours abscons et ténébreux!
      Pour ce qui est de ma part d'enfance gardée en moi, je veille chaque jour à l'écouter, à ne pas l'étouffer et cela m'aide beaucoup, en effet.
      Merci pour ton très beau et sensible commentaire.
      Avec mon amitié.

      Roger

      Supprimer
  24. ROGER bonjour j'espère que tu vas bien et que tu n'as pas trop froid
    Je trouve tes explications superbes et je te dis merci
    Merci de nous faire rêver avec ton imagination
    J'adore ces petits poissons verts une photo extra pour moi
    Je pense qu'il est important d'essayer et de refaire ensuite
    c'est même souvent necessaire et je fais cela avec mes pierres

    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. France,
      Merci, ça va. Pour le froid, on a eu pire mais l'hiver n'est pas terminé. Essaie, pour les poissons et envoie -moi les photos.
      Je te souhaite une belle soirée et je t'embrasse.

      Roger

      Supprimer
  25. Veredit -Isabella Kramer
    C'est vrai, au coeur de l'hiver, il est bon de rêver au Printemps, mais sans oublier que le temps présent est celui qui compte en premeir.
    Belle journée Isabella.
    Je t'embrasse.

    Roger

    RépondreSupprimer
  26. Cette page est tout simplement magnifique...
    Je ne saurais dire laquelle de vos oeuvres je préfère.
    J'en trouve certaines très ... japonisantes, très pures, très graphiques.
    Bref, j'AIME !
    Cordialement.

    RépondreSupprimer
  27. Marie-Paule Barco
    Merci pour le commentaire. J'ai toujours été inspiré par l'orient et cela explique certaines de mes compsitions. Si vous désirez en parler dans vos chroniques,j'en serai très honoré.
    Belle soirée, Marie-Paule.
    Amitiés.

    Roger

    RépondreSupprimer
  28. Magnifique, c'est tout magnifique chez toi. J'aime surtout: Joncs et buddleïas. Passe un beau fin de semaine.
    Erika

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Erika
      Je te remercie pour tes mots d'amitié et je te dis à bientôt sur ton blog.

      Amicalement.

      Roger

      Supprimer
  29. yes Roger !
    nous danserons sur nos bonnes intentions ....
    et nous irons nous éteindre doucement sans bruit
    quelque part dans un coin...

    Je t'embrasse
    A+

    Patrick Lucas /N

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Neo
      Merci Patrick.
      C'est vrai, battons nous pour un monde plus fraternel. Je te souhaite un bon weekend.
      Je t'embrasse,

      Roger

      Supprimer
  30. Bonsoir mon cher ami Roger,
    Une visite du Portugal dont le vent souffle très fort,les arbres se courbent et les vagues vont être très hautes!/ La nature nous parle et parfois
    Un vrai orquestre, merveilleux.. que rien ne pourraît remplacer, comme il en est de même pour tes oeuvres et tes poemes et vois-tu de comment il en est important pour nous tous de venir nous ressourcer chez toi dans ton Land'Art tellement spécial."Un artiste ne sera jamais en paix"je le pense souvent aussi, mais Le dom de soi, c'est la chose la plus merveilleuse que l'on puisse avoir et offrir.
    Continu Roger,malgré l'absence de la reconnaissance officiel que tu mérites tellement ..mais tout est possible!et quand ce jour arrivera on fêtera tous avec toi!!Prepare-toi!
    Ne te préocupe pas si tes photos sont d'hier parceque c'est toujours un grand plaisir de les voir a nouveau!

    Je t'embrasse,

    Linda

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. LINDA LOURENCO
      C'est vrai, la nature nous parle en permanence mais nous ne sommes pas toujours attentifs à ces messages. Sans le doute, le fait d'y vivre très souvent " en immersion me permets-il de la comprendre un tout petit peu mieux.
      Merci de ton très beau commentaire. To amitié m'est précieuse, chère Linda.
      Belle journée d'hiver au Portugal et à très bientôt.
      Je t'embrasse.

      Roger

      Supprimer
  31. .•°♡♡⊱彡
    Super imagens. Gostei das cores, da luminosidade e da criatividade das instalações.
    BOM FIM DE SEMANA!
    Beijinhos do Brasil.!
    º°✿✿
    °º✿
    º° ✿ ✿彡

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Magia da Inès
      Merci pour ton commentaire toujours décoré avec beaucoup de créativité.Je te souhaite de passer un beau Dimanche, chère Inès, et je t'embrasse amicalement.

      Roger

      Supprimer
  32. 12 anneaux pour l'arbre "chaman"... :
    1 par mois... !

    Biseeeeeeeeeeeeeeees de Christineeeeeeeeeeeeee

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Christineeeee
      C'est exacte, tu sais compter et tu as le sens de l'observation, mais ça, je le savais depuis longtemps.
      Je t'embrasse amicalement.

      Roger

      Supprimer
  33. BEAU et SAGE

    Si jolis
    Les poissons verts
    Taillés à la main
    Tel un cerf-volant
    Sans attache!

    ✿ 海子

    Merci Roger ❤

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Okasan, Je pensais à ce qu'évoque ton Haïku et regardant ces poissons qui semblaient nager en plein ciel.
      Merci pour ton envoi poétique et ta signature Japonaise.
      A bientôt.
      Amicalement.

      Roger

      Supprimer
  34. Bonjour Roger,

    "Les minutes, mortel folâtre, sont des gangues
    Qu'il ne faut pas lâcher sans en extraire l'or !"

    Et or il y a ici... j'entends richesse humaine.

    Je crois que cet extrait de Baudelaire est en accord avec ce que tu écris, ce que tu crées et ce que
    tu enfantes avec l'enfant intérieur que tu as gardé précieusement en toi.

    A l'herbe rase comme une mémoire amnésique, je préférerais les herbes hautes et dansantes...
    :-)

    Je t'embrasse bien fort !
    Amicalement.
    Leeloo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Leeloo
      Tu fais de beaux rapprochements dont je me demande si je les mérite. Le plus important c'est que mes photos ste fassent rêver, te donnent un peu de bonheur à les regarder et je crois, à te lire, que c'est vraiment le cas.
      Passe un très beau Dimanche, Leeloo et à bientôt.
      Je t'embrasse.

      Roger

      Supprimer
  35. Bonsoir l'ami,

    Comme d'habitude, tout joli, tout beau.

    Ta "Flottaison d'été" m'inspire cet haïku:

    Écailles de feuilles
    Arêtes nervurées
    Petits poissons verts d'été

    Bises d'Ep'

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Epamine
      Merci pour ton commentaire poétique. Je reconnais là, ton talent.
      Je t'embrasse.

      Roger

      Supprimer
  36. Quand on voit ces images tellement belles et ces constructions qui charment la vue et l'esprit et épanouissent l'âme, on n'imagine pas,ce qu'il avait fallu: de nombre d'heures de travail, d'effort physique, de tension nerveuse,de concentration, de stress parfois, de repas sautés et je ne sais d'autre!!Roger, je te dis tout simplement merci!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bizak
      C'est très certainement tout ce que tu décris comme mode de vie et même parfois un peu plus. Si je n'aimais pas vivre et m'exprimer de cette façon, j'aurai raccroché depuis longtemps. C'est moi qui te remercie pour ton commentaire amical.
      A bientôt.

      Roger

      Supprimer
  37. Incredibly gorgeous series of photos again!
    I am so impressed!
    Have a great Sunday!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Art
      Merci à toi pour tes mots d'encouragement et belle soirée.
      Amitiés.

      Roger

      Supprimer
  38. Tu illustres parfaitement le fait que l’art est l’affaire de tout le monde et pas que celle des initiés. Quant je dis le fait, cela signifie qu’il doit toucher avant tout, sorte de communion entre le créateur et son public. Ce n’est pas l’affaire d’intellectuels ou de critiques qui se permettent de lancer de grands principes en fonction de techniques, de savoir faire, d’habileté.
    Bien sûr le travail du critique peut être utile mais plus dans le sens d’attirer l’attention et de laisser au spectateur une approche qui ne soit pas cadenassée

    J’aime le regard de ce « petits garçon aux genoux écorchés qui joue dans les ruines d'une guerre dont on porte des cicatrices, toute sa vie » j’aime sa modestie, je crois comme tu le dis qu’il faut beaucoup d’humilité pour s’approcher de la nature, pour qu’elle accepte d’être modelée, parce que celui qui lui donne un autre regard l’aime et qu’elle le sait.
    Ta démarche est passionnante car chaque fois est une première fois, chaque communion avec la nature un moment d’abandon réciproque.
    Les discours théoriques ici n’ont pas court, ils ne servent qu’à conforter ceux qui ont perdu l’envie de créer.
    Merci de ton regard, on ne se lasse pas de l’admirer, car dans ce que tu fais, ton art personnel et sa connivence avec l’environnement forme une unité indissoluble.
    Je ne sais si c’est très clair, parfois je me laisse emportée par les mots, les images, j’aimerais donner à mon regard, moi aussi, quelque chose de personnel :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. savarati,
      Oui, bien sûr, c'est très clair ce que tu dis et je le partage entièrement. Laisse toi emporter par tes mots, c'est bien agréable pour moi. A bientôt
      Avec mon amitié.

      Roger

      Supprimer
  39. Oh, number 9 is stunning, but, all of them are beautiful photos.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bob Bushell,
      Ce champ de lin et cette petit installation font l'unanimité.
      Merci Bob et à bientôt sur ton blog.

      Roger

      Supprimer
  40. C'est toujours très beau, ce que tu nous présentes, Roger. Je souhaite, un jour tomber sur de telles constructions! Bien sûr, mes pensées iront vers toi.
    Bonne semaine!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Richard Moisan,
      Je te le souhaite aussi ce qui voudrait dire qu'avec un peu de chance nous ferions connaissance. Belle journée à toi.

      Roger

      Supprimer
  41. J'aime tes créations, j'aime ce partage dont les Artistes font le don, leurs créations animent notre esprit de réflexions, de sentiments!
    Le don du partage est essentiel il me semble, le don de créer nous fait vivre même si nous restons insatisfait!
    Il faut croire en soi.
    J'aime ta poésie, mille fois merci pour ces partages.
    PS: le Land Art est à Paris en ce moment!
    Bonne semaine à toi.
    Cath.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. WeekEndAbstrait
      Merci pour ce très beau commentaire. Dans une heure, je prends la route, direction la côte,au pays du Land Art.

      Belle semaine, Cath.
      Amicalement.

      Roger

      Supprimer
  42. le vent salé soulève des poussières de mots
    les vagues claquent sur les rochers
    une spirale dessine sur la plage l'espace du temps
    au bout du chemin
    le temps d'un rêve
    le temps d'un sourire
    le pays des énigmes
    l'enchantement !
    tout passe en douce juste pour un regard !

    je t'embrasse Roger

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. MARTY
      Te voilà bien inspirée, chère Marty et ce commentaire en forme de poème, te ressembleet me plait beaucoup. Je t'en remercie.
      Je t'embrasse.

      Roger

      Supprimer
  43. Alucinantes imagenes. una maravilla..Un abrazo desde Murcia.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alp,
      Merci à toi et à bientôt sur ton blog.
      Je t'embrasse,

      Roger

      Supprimer
  44. Coucou Roger, je passe le lien de ton blog a une amie, Dgidgi, qui appreciera surement tes oeuvres,
    amities,
    Flo.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Flo de Sendai
      Bonsoir, Flo, merci d'être passée . C'est sympa de faire connaître mon travail auprès de tes amies. Je t'en remercie.
      Je t'embrasse amicalement.

      Roger

      Supprimer
  45. Merci beaucoup pour toutes ces pages, Flo, m'avait dit que je ne regretterais,
    je confirme, que de choses à découvrir chez toi

    RépondreSupprimer
  46. dgi-dgi,
    Bienvenue sur Le Chemin des Grands Jardins et merci pour ton commentaire.
    Amicalement.

    Roger

    RépondreSupprimer
  47. Correction, j'avais une mauvaise information c'est le 'street art' mis à l'honneur au musée de la poste à Paris, on m'avait parlé d'une expo photo de 'land art' en tout les cas l'expression et la création sont là!
    Profite bien de la côté et je te souhaite de belles créations!
    Bonne semaine à toi!
    Cath.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. WeekendAbstrait
      Merci pour l'info. J’avais cherché sur le Net et n'avais rien trouvé. Le street art est aussi très intéressant, jele pratique " à petites doses" mais je préfère ne pas trop me disperser.
      Belle journée à toi,

      Roger

      Supprimer
  48. bonjour encore cher Roger, pour ces chef d'oeuvres.j'adore tous les images ici! surtout je veux faire le com. sur l'alliance , ah c'est magnifique,. c'est comme ca célèbre encore le christ et on célèbre le pain et on partage avec notre voisin dans cette communion de la nature.

    je t'embrasse dans cette magnifique lumière divine cher Roger.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. mirae
      Merci pour ton commentaire.
      Je t'embrasse bien amicalement.

      Roger

      Supprimer
  49. Le land'art me fascine sans pouvoir mettre de mots sur mes émotions.
    Quant à la poésie et au rêve qui succède à un autre rêve, une vie après la vie (pourquoi pas, j'aimerais tant y croire)

    Merci pour ce partage

    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moun,
      Bienvenue sur Le Chemin des Grands Jardins et merci pour ton commentaire.
      J'espère te revoir bientôt sur ton blog.
      Amicalement

      Roger

      Supprimer
  50. ROGER BONJOUR JE viens encore de traverser ton univers et tu sais je me sens toujours si détendue
    merci
    je t'embrasse fort

    RépondreSupprimer

Membres

Archives du blog

Qui êtes-vous ?

Ma photo
Landartiste, photographe, auteur de livres pour enfants, Roger Dautais est aussi un artiste atypique, sensible et attachant.Il a sû, dans la diversité de ses expressions, trouver une harmonie par la pratique quotidienne de cet art éphémère : le Land Art. Il dit "y puiser forces et ressources qui lui permettent, également, depuis de nombreuses années, d'intervenir auprès de personnes en grande difficulté ( Centre de détention pour longues peines et personnes âgées atteintes de la maladie d'Alzheimer) pour les aider par la médiation de l'art.