La vie, comme elle va

"S'il suffisait de lire comme dans une bulle de cristal, alors, ce serait, facile.Mais il faut vite déchanter, prendre la route, sac au dos et marcher, toujours marcher pour oublier ce que l'on a déjà fait, ce que l'on va faire. Il faut attendre que la nature nous prenne et nous ouvre sa voie. C'est une progression incessante, pour de si petites choses".
Roger Dautais . Septembre 2009

Un voyage étonnant au cœur du land Art

dimanche 26 février 2012























































































































































j'aimais tes yeux bleus, l'hiver, en Bretagne, quand ils me racontaient les saisons à venir...




à Marie-Claude,

J'aimais tes yeux bleus l'hiver quand ils me parlaient des saisons à venir. Tu déambulais, pieds nus sur les grèves, absente au vacarme des galets emportés par les vagues. Tu vois, maintenant, les mots trop nombreux qui roulent dans l'écume, ils écrivent l'histoire des morts. Demain, il sera trop tard pour les saisir. Ils se seront noyés en baie des Trépassés, au fond de l'eau et ton regard les cherchera en vain sur l'estran. C'est maintenant qu'il faut écrire ton histoire et tu ne sais que danser, indifférente à cette coutume. J'ai tout repris de A à Z, dans notre mémoire commune. Les mots séquestrés, je les ai jetés au vent. J'ai vidé les cellules, comme le sang de mes veines, jusqu'à la dernière goutte. Derrière les hauts murs, ne résistent que les cris des grands Duc, la nuit chargés de dire aux autres ce qui s'est passé dans ces lieux.
Ici, l'alphabet n'a plus court. Les mémoires s’effilochent une à une. Les chants des sirènes attendent l'aube et les pierres se déchirent entre-elles. Il faudra rejouer la partie, rattraper les cavales blanches dans les blés en herbe. Il faudra lever le verre, boire cul sec, face au vent en compagnie des naufrageurs, à la santé des hors.
J'aimais tes yeux bleus l'hiver en Bretagne, quand ils me parlaient des saisons à venir. L'avenir se rétrécit chaque jour. Une poignée de pierres suffirait à l'écrire, mais j'aime toujours ton regard bleu. Chacun de nos souvenirs s'y reflète. Il est devenu ma destination pour un voyage de rêve, le notre. Je ne sais plus imaginer ailleurs. Restent quelques grèves à parcourir, quelques sables à graver, quelques Printemps pour te cueillir des fleurs et le tour sera joué.


Roger Dautais





en ce corps de mer
se perdre
bleu immense
loin dans la peau.

***

La côte hostile
sa présence
parmi les brumes au loin
nulle tension palpable
pourtant
dans ces hôtels
où l'on mange toujours trop.

Paul Badin

Dédale
Extraits

78 commentaires:

  1. Réponses
    1. José Manuel,
      Merci pour tes mots enthousiastes.
      Belle journée,

      Roger

      Supprimer
  2. Merci pour tant de beauté et de poésie. J'aime particulièrement les miracles d'équilibre des pierres qui vont ainsi bien au-delà d'elles-mêmes et semblent en attente de qui va surgir à l'horizon.
    Anne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Anne, Merci pour ton beau commentaire. C'est vrai, je partage ce sentiment de voir ces pierres aler au-delà de ce qu'elles sont et de matérialiser un rêve commun.

      Roger

      Supprimer
  3. Bonjour Roger
    Ton monde est si beau entre mots ciselés et constructions si vibrantes de liberté ..
    Je t'espère ainsi que ton épouse en pleine forme
    Bonne semaine à tous deux
    A++Sacha

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sacha,
      Oui, Marie-Claude va bien. Nous continuons le voyage, ensemble.
      Amicalement

      Roger

      Supprimer
  4. Les mots et les rêves...
    Un plaisir lire votre âme.

    Bonne semaine, Roger
    Je t'embrasse

    cvb

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oceano Azul Sonhos,
      Entre deux mots, ressentir l'amitié comme un viatique indispensable pour la route future.
      Merci Cécilia,
      Je t'embrasse,

      Roger

      Supprimer
  5. Réponses
    1. Rick Forrestal,
      Merci Rick. A part les installations composées avec des fleurs, toutes les autres ont moins de trois semaines.
      Bonne semaine, Rick,
      Roger

      Supprimer
  6. Merveilleux hommage a la Vie! Tant qu'il y a un souffle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Thérèse,
      Merci. C'est vrai, le souffle, il faut l'entretenir et veiller sur lui comme on le fait sur un feu de veillée.

      Roger

      Supprimer
  7. me enseñaron círculos en la nieve
    me acordé de ti

    un abrazo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Camino,
      C'est devenu comme un signe de reconnaissance, une trace pour retrouver un ami.
      Merci à toi.
      Belle journée.
      Je t'embrasse amicalement,

      Roger

      Supprimer
  8. Aimer chaque jour, pour chaque jour aimer.....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Anne des Ocreries,
      Plus on avance et plus la question se fait inutile...c'est bien par là qu'il faut aller, ensemble.
      Merci pour ton beau commentaire.
      Je t'embrasse bien amicalement,

      Roger

      Supprimer
  9. Grâce à toi, Roger, tout devient joliment aisé: pour vivre sur des îlots fleuris suivre l'étoile ...de mer

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. manouche,
      C'est un des pouvoirs de l'art que d'inspirer des sentiments qui dépassent leur créateur.
      Merci;
      Amicalement,

      Roger

      Supprimer
  10. Jolie composition de mots et d'images!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bea,
      Merci de ta présence et de tes mots d'encouragement.

      Amitiés.

      Roger

      Supprimer
  11. manouche,
    Si cela te permet de rêver un peu, j'en suis ravi et je te souhaite une belle journée.Amicalement,

    Roger

    RépondreSupprimer
  12. Roger, I love these lines of yours "C'est maintenant qu'il faut écrire ton histoire et tu ne sais que danser, indifférente à cette coutume."

    Everything you post or you write is so full of life and substance. That a dreamer can rejoice and a wise person would wonder. Have a blessed journey ahead.

    Love,
    Bhags

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Bhags,
      Puissent tes vœux se réaliser.
      Je t'embrasse.

      Roger

      Supprimer
  13. Un instant de poésie merveilleux et un bel hommage à l'amitié!
    Merci d'embellir la vie;o)
    ***
    Belle soirée****

    RépondreSupprimer
  14. algún día dibujaré en la arena de mis playas, los mismos círculos que tú dibujas. No tengo mucha paciencia, pero viendo tus resultados, me animan a intentarlo. Un abrazo.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La Isla Mystriosa
      Oui, un jour, tu graveras dans le sable d'une plage, une spirale qui sera ta spirale, grande ou petite et qui deviendra ton rêve. Un jour, tu la chargeras de tes meilleures intentions et les gens viendront autour de toi, comme attirés par ce mystère. Un jour, je suis sûr...Ce jour est très proche.

      Roger

      Supprimer
  15. Mildred.
    Merci. Tu me parles d'amitié. C'est vrai que l'amour au long cours que je porte à ma femme est aussi teinté d'amitié, comme chez tous les vieux amants du monde.
    Belle soirée à toi, également,

    Roger

    RépondreSupprimer
  16. De très jolies compositions et un bel instant poétique qui me laisse rêveuse...Bonne soirée....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Armelle,

      Merci pour ton passage, ici,
      Belle journée.

      Roger

      Supprimer
  17. tes photos sont magnifiques cher Roger
    et la Bretagne toujours aussi magique
    de la terre à la mer elle est profonde comme le fond bleu des yeux, verts parfois quand quelques notes irlandaises résonnent sur les grèves à marée basse...
    // amicalement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Patrick Lucas,

      Merci Patrick pour ce commentaire chaleureux et amical.
      A bientôt sur ton blog,

      Roger

      Supprimer
  18. oui, les yeux de l'autre sont un paysage sans fin , où se perdre pour mieux se trouver
    la neige et la glace ,chemins de beauté..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. croukougnouche,
      Merci pour ton commentaire amical et poétique.
      Je t'embrasse,

      roger

      Supprimer
  19. Tes photos, tes créations, tes mots, sont merveilleux en toutes saisons.
    Et là je lis "Bretagne".
    Pour la première fois de ma vie je vais découvrir la Bretagne, j'ai réservé une semaine en mai.
    Ca me réjouit le coeur...
    Tout comme l'hommage à Marie Claude.
    Dis, tu le fais quand, ce livre ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pastelle,
      Je me réjouis pour toi de ce voyage en Bretagne, surtout si c'est le premier. En Mai, le pays n'est pas encore envahi par les touristes et il sais se montrer plus accueillant. Une semaine, c'est juste le temps qu'il te faut pour avoir envie d'y retourner.
      Pour ce qui est du livre, il n'est pas encore question d'en faire un. Pour le moment, je prépare une expo en Normandie, en début mai.
      Belle journée à toi, Pastelle,

      Roger

      Supprimer
  20. Beautiful designs. My favorites are the greens organized in the snow.....the orange "starfish" on the ice....and purple contained. Very nice. Lovely work.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rohrerbot,
      Merci pour ce commentaire. Petit secret de fabrication: ce jour là, il faisait très froid et pour réchauffer l'atmosphère, j'ai découpé une toute petite étoile dans une peau d'orange et sa vision posée sur la glace me réchauffa le cœur.

      Roger

      Supprimer
  21. wow, beautifull found, beautifull words and inspirations, my best complimernts

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nouvelles couleurs- Vienna Atelier
      Merci pour ta visite et tes mots d'encouragement.

      Roger

      Supprimer
  22. Hola Roger,
    Admiro tu fusión con tus esculturas con piedras y otros elementos naturales, como los jardines japoneses de una alta sensibilidad y poesía. Muchas felicidades por tu búsqueda! Un abrazo.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Joan,
      Bienvenue sur Le Chemin des Grands Jardins et merci pour ton commentaire.
      Amicalement,

      Roger

      Supprimer
  23. des dessins de silhouettes, de soleils en tiges, de froid,
    des reflets d'herbes, de ciels, de mauves..
    on a envie de s'y perdre comme dans les yeux de l'être aimé...
    rêver de douceurs bretonnes, de vagues, de cailloux,
    être heureux chaque matin
    du jour qui se lève !!!

    bisous Roger

    RépondreSupprimer
  24. Marty,
    Tout ce que tu décris est bien passé dans ma vie. Il ne reste plus que des photos. Tout se perd dans l'éphémère de cet art, mais je garde le principal près de moi.

    Merci de ta présence fidèle à ce blog qui atteint ses 500 followers aujourd'hui, et merci de tes commentaires qui me touchent beaucoup.
    Je t’embrasse bien amicalement,

    Roger

    RépondreSupprimer
  25. Beautiful nature type, great formation as well.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bob Bushell
      Merci Bob, Je viens de passer chez toi et je suis ton super travail de photographe animalier avec toujours un aussi grand plaisir.

      Belle soirée,

      Roger

      Supprimer
  26. J'aime beaucoup, Roger!!
    You did an excellent job and thank you for your comment!!!

    Hugs!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bitch,
      Merci pour ton commentaire et à bientôt.
      Amicalement,

      Roger

      Supprimer
  27. J'adore... j'adore. Beautiful images and words. Merci, Roger!

    Nevine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nevine,
      Bienvenue sur Le Chemin des Grands Jardins et à bientôt sur ton blog.

      Roger

      Supprimer
  28. J'adore cette série de photos Roger ! Quelle jolie déclaration encore à ta chérie...c'est bô , elle en a de la chance d'être aimée ainsi...;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rénica,
      Merci pour ton passage ici. Je vais régulièrement sur ton blog et je suis déçu de ne plus pouvoir mettre des commentaires. Est-ce normal ?

      Roger

      Supprimer
  29. Land Art speaks to the heart. I love it!!
    Regards
    Mariann

    RépondreSupprimer
  30. Quelle belle composition de lettres et d'images, Roger. Passionnant. Félicitations!!
    Un câlin de Rio de Janeiro qui aujourd'hui font 447 ans.
    Avec admiration
    Lau Milesi

    Pardon par langue. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lau Milesi,
      Merci pour ta présence et tes mots d'amitié. Je viens de passer sur ton blog pour te fêter cet anniversaire national au Brésil.
      Je t'embrasse,

      Roger

      Supprimer
  31. Mas que belas e originais estas esculturas feitas na natureza. Obrigada por tuas simpáticas palavras em meu blog.

    Beijos.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cris photos
      Bienvenue sur Le Chemin des Grands Jardins et à bientôt sur ton blog.
      Je t'embrasse,

      Roger

      Supprimer
  32. La porte le passage en écho ... le chemin et l'absolue certitude que c'est par là ....
    très beau et juste texte d'un grand "sage"
    Merci Roger pour ce recadrage harmonieux et sincère

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. arlettart
      Merci de ton commentaire dont les mots me touchent vraiment.

      Je t'embrasse,

      Roger

      Supprimer
  33. Tes mots sont aussi beaux que tes compositions et reflètent ton âme d'artiste.
    Je suis sous le charme ,le coeur joyeux et les yeux pleins d'étoiles
    Bonne continuation

    RépondreSupprimer
  34. Hello, LE CHEMIN DES GRANDS JARDINS.

      Awe inspiring your works...
      It lets me feel warmth with the humanity.

      Thank you for your usual visit and heart.
      The prayer for all peace.

    Have a good weekend. From Japan, ruma ❃

    RépondreSupprimer
  35. Tenho apenas uma coisa a dizer:
    muito, muito, muito lindo!!!
    Bom fim de semana!
    Beijinhos.
    Minas.
    ♥ •˚。
    °° 。♥。
    ●/ ♥•˚。˚
    /❤
    / \ 。˚。♥

    RépondreSupprimer
  36. Ruma,
    Faire passer un peu d'humanité dans notre travail d'artiste est nécessaire à mes yeux. Que ce soit visible par les autres est un encouragement à continuer dans cette voie.
    Merci à toi,

    Roger

    RépondreSupprimer
  37. bon soir Roger,

    qu'est-ce une déclaration merveilleuse de l'amour ... La poésie pure en mots et en images et quel pourrait être l'occasion d'un plus beau que l'amour lui-même.


    je t'embrasse,

    isabella

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es inspirée.
      Merci pour ton très beau commentaire.
      Je t'embrasse aussi,

      Roger

      Supprimer
  38. Ton blog est surtout une voyage etonnant au coeur de la nature. :)
    Une sensibilité que ne se prend pas seulement avec photografie mais aussi d'une art très belle.
    (Excusez moi les erreurs mais il y a longtemps que je n'écris pas en francais..:)
    Je vais te suivre.
    À bientôt.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sweet,

      Merci et bienvenue sur Le Chemin des Grands Jardins. Pour le Français, ne t’inquiète pas, je te comprends très bien.
      Amicalement,

      Roger

      Supprimer
  39. j'aime beaucoup ta version française des inukshuk, ou construction de pierre qui servait au chasseur inuit de point de repère.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Carol Proulx,
      J'ai pu confronter ma pratique avec un Chaman Inuit, venu en France et qui élevait des Inukshuk. Il avait eu la réflexion suivante que nos deux cultures se rapprochaient dans ce geste.
      Merci à toi,

      Roger

      Supprimer
  40. Désolée d'avoir confondu amour et amitié. Je dois dire que parfois je n'arrive pas bien à distinguer entre les deux au sein de mon couple;o)

    ***
    Belle semaine****

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mildred.
      Je ne t'en veux absolument pas.
      Bien amicalement,

      Roger

      Supprimer
  41. so so beautiful compositions! I love your works!

    RépondreSupprimer
  42. Monica,
    Je te remercie pour ton commentaire et je te souhaite une belle semaine Italienne.

    Roger

    RépondreSupprimer
  43. Bonjour Roger,Après mon absence qui a été nécessaire pour d'autres projets qui n'ont pas donné de résultats satisfaisants, mais avec eux, j'ai appris .. je suis de retour et c'est avec une grande joie de redécouvrir, Le chemin des jardins grands ,Vous souhaitant une très fim d'après midi.

    Linda.

    RépondreSupprimer

Membres

Archives du blog

Qui êtes-vous ?

Ma photo
Landartiste, photographe, auteur de livres pour enfants, Roger Dautais est aussi un artiste atypique, sensible et attachant.Il a sû, dans la diversité de ses expressions, trouver une harmonie par la pratique quotidienne de cet art éphémère : le Land Art. Il dit "y puiser forces et ressources qui lui permettent, également, depuis de nombreuses années, d'intervenir auprès de personnes en grande difficulté ( Centre de détention pour longues peines et personnes âgées atteintes de la maladie d'Alzheimer) pour les aider par la médiation de l'art.