La vie, comme elle va

"S'il suffisait de lire comme dans une bulle de cristal, alors, ce serait, facile.Mais il faut vite déchanter, prendre la route, sac au dos et marcher, toujours marcher pour oublier ce que l'on a déjà fait, ce que l'on va faire. Il faut attendre que la nature nous prenne et nous ouvre sa voie. C'est une progression incessante, pour de si petites choses".
Roger Dautais . Septembre 2009

Un voyage étonnant au cœur du land Art

vendredi 16 septembre 2011

















à ceux qui trouvent dans le voyage une raison d'espérer...






L'obscure circonférence


Alors puisque la lumière
reste à créer dans les fourrés matinaux
et que s'envolent d'improbables oiseaux
vers ce qui nous dépasse

Alors que dans nos mains
brûle une lumière que nous protégeons
par la grâce du souffle fragile

et qu'à jamais nous plongeons
vers la connaissance sans cesse reculée
occultée méprisée par les marchands du temple

nous avons décidé
d'allumer le flambeau
dans l'obscure circonférence de notre esprit.


Lucien Wasselin


Retrouvez ce poète et bien d'autres sur le site de Guy Allix dans son anthologie subjective de la poésie contemporaine.

Roger Dautais

38 commentaires:

  1. très beau "dans nos mains/ brûle une lumière que nous protégeons/
    par la grâce du souffle fragile

    RépondreSupprimer
  2. Vos créations sont apaisantes... Merci...

    RépondreSupprimer
  3. Il faut bien un estomac de crocodile pour digérer une montagne de pierre!

    RépondreSupprimer
  4. entre le crocodile cracheur de pierres et les jardinets de pommes de pins, toutes les couleurs sont ravissement !
    pour répondre à ta question, les galets sont sur la plage de la baie d'Ecalgrain. j'ai pensé à toi dans ce lieu magique, tu y ferais des merveilles !
    bisous Roger, bonne fin de semaine et joyeux dimanche !

    RépondreSupprimer
  5. Toute mon attention retenue par ces feuilles disposées en cercles autour de l'arbre!!!!

    RépondreSupprimer
  6. plusieurs tonalités dans ces créations. l'ensemble est riche et dense. Mes yeux restent accrochés au cercle de pomme de pins, ce dégradé de noir avec les filaments rouges me touche profondément : cohorte d'âmes...

    RépondreSupprimer
  7. You are some sort of miracle Roger!!!!!! You inspire.

    REgards,
    Bhags
    India

    RépondreSupprimer
  8. llenas de hitos los caminos...

    la última imagen habla de historias pasadas. invita a escuchar. me gusta.

    RépondreSupprimer
  9. Merci ... J'ai besoin d'une nouvelle voiture et j'ai peur d'aller dans cette voie. Les accidents de voiture sont terribles. Traumatisantes. Je n'ai plus de maux de tête, mais je n'oublierai jamais...

    RépondreSupprimer
  10. Brigetoun,
    Oui, j'ai chois ce texte pour sa puissance d'expression qui a fait naître en moi, beaucoup d'images.

    Roger

    RépondreSupprimer
  11. chri,
    J'y passe beaucoup de temps et si dans la vie, je ne suis pas un être patient, le land art me calme et me redonne un peu de sérénité. C'est sans doute ce qui peut en ressortir sur les photos.

    Belle fin de journée,


    Roger

    RépondreSupprimer
  12. Manouche,
    C'est vrai. Je n'y avait pas pensé.
    Amicalement Roger

    RépondreSupprimer
  13. Marty,
    Je viens de survoler la baie d'Ecalgrain, par dailymotion interposé, filmée depuis un parapente. Je pense être passé par là, il y a quelques années. C'est vrai, le lieu m'inspire, mais depuis mon accident de la route, je ne fais pas plus de 5Okm par jour en voiture, maxi. C'est encore un peu loin pour moi. Mais je mets ce voyage dans mes projets, quand cela ira mieux.
    Je t’embrasse,

    Roger

    RépondreSupprimer
  14. Le journal de Chrys,
    Pour les raisons expliquées à Marty, je ne peux plus faire tout ce que je veux en land art. Par exemple, les spirales de sable, me sont pour le moment encore impossibles à réaliser. Parc contre, le travail avec les feuilles mortes, souvent pratiqué en ville, ça, je le referai bientôt. Cela m'a valu des rencontres cocasses, ne serait-ce a qu'avec les ouvriers de la ville, qui eux, ramassent les feuilles pour s'en débarrasser et regardent toujours mon travail avec étonnement.
    Merci de ton passage,
    Belle soirée,

    Roger

    RépondreSupprimer
  15. Lautreje.
    Merci pour tes mots d'encouragement.
    Amicalement,

    Roger

    RépondreSupprimer
  16. Camino Roque,
    C'est l'installation la plus chargée en symboles.
    Je me souviens, en la réalisant dans une pinède déserte, je n'entendais que le bruit de la mer à trois cents mètres de là. Je me remémorais, cette histoire, une histoire qui ma rattachait à la grande histoire des exécutions sommaires. Des bribes de mémoire de guerre remontaient en moi.

    Belle soirée à toi,Camino

    Je t'embrasse

    Roger

    RépondreSupprimer
  17. Joe's blog,
    Nous avons ceci en commun comme expérience et pourtant, ces accidents, ces moments de stress et de douleur, sont difficile à faire partager.
    Bon courage dans ta vie future. Ta jeunesse t'aidera.

    Je t'embrasse,

    Roger

    RépondreSupprimer
  18. Merci Roger d'être venu déguster les gourmandises de la prairie ! Je suis toujours admirative devant ton travail, il se dégage de la première photo un sentiment d'immensité et de forces comme ayant traversés des siècles et des siècles, oui c'est ça quelque chose d'intemporel qui m'interpelle...

    RépondreSupprimer
  19. J'apprécie énormément tes cairns, ils sont autant de guetteurs muets, immanents, vigilants,pugnaces - acharnés à être, même temporairement. Des leçons de force !

    RépondreSupprimer
  20. J'apprends ton accident et cela me peine beaucoup.
    Je te souhaite une bonne convalescence, une bonne récupération.
    Les photos de toutes tes créations n'en sont que plus admirables !
    Patience et courage, mes pensées t'accompagnent.

    RépondreSupprimer
  21. Je suis enchantée avec "Le chemin des grands jardins".La diversité de tapis floreaux, des images flottantes, les intallations en pierre, enfin...quelque chose de fantástique! Je vous remercie bien les beaux moments que j'ai passée en regardant toutes les photos.

    RépondreSupprimer
  22. Mingingi,
    J'ai souvent ce sentiment là, d'être dans l'intemporel et de refaire des gestes millénaires, avec un grand plaisir.
    Merci à toi,

    Roger

    RépondreSupprimer
  23. Anne des ocreries,
    En effet, je les appelle souvent les guetteurs.
    Merci de ton passage amical,

    Roger

    RépondreSupprimer
  24. Soveig,
    Oui, déjà trois mois de passés et tellement présent en nos esprits et nos corps.Il y a encore beaucoup à faire pour retrouver santé et forme.

    Roger

    RépondreSupprimer
  25. Sergio Pontes,
    Merci. C'est réciproque car j'ai beaucoup apprécié ta récente série de portraits. Amicalement

    Roger

    RépondreSupprimer
  26. Maria-Emilia Moreira,

    Merci Maria-Emilia, et bienvenue sur le Chemin des Grands Jardins.
    Amicalement,

    Roger

    RépondreSupprimer
  27. Ces réalisations sont superbes, pleines de délicatesse. Merci Roger.
    Douce après-midi.

    RépondreSupprimer
  28. Encore de belles réalisations qui font rêver !
    Belle semaine !

    RépondreSupprimer
  29. bonjour roger et encore un grand merci pour ces belles images !
    la cinquième est ma préférée, je la trouve gourmande ainsi que la onzième parce que j'adore les arbres :-)
    belle fin de journée roger

    RépondreSupprimer
  30. Avec le temps chaque jour tu retrouveras davantage tes facultés ...je suis passée par là aussi ...il y a déjà plus de 30 ans ...
    Tes compositions me parlent et me ravissent ,j'aime toujours autant "tes" personnages .Aujourd'hui les arbres sont d'une éclatante couleur d'or et la précédente personnage de pierre sur pierre et fond caillouteux
    Bonne journée

    RépondreSupprimer

  31. · I can see in your blog a very imaginative work

    · regards

    CR & LMA
    ________________________________
    ·

    RépondreSupprimer
  32. It’s always a pleasure
    to see such a Wonderful Pictures
    good creations

    RépondreSupprimer
  33. Wonderful creations.... i like this.

    Greetings, Joop

    RépondreSupprimer
  34. Reger remercie pour votre commentaire sur mon blog. Vous avez aussi une photo très originale. Nous resterons en contact. Salutations de la Grenade.

    RépondreSupprimer

Membres

Archives du blog

Qui êtes-vous ?

Ma photo
Landartiste, photographe, auteur de livres pour enfants, Roger Dautais est aussi un artiste atypique, sensible et attachant.Il a sû, dans la diversité de ses expressions, trouver une harmonie par la pratique quotidienne de cet art éphémère : le Land Art. Il dit "y puiser forces et ressources qui lui permettent, également, depuis de nombreuses années, d'intervenir auprès de personnes en grande difficulté ( Centre de détention pour longues peines et personnes âgées atteintes de la maladie d'Alzheimer) pour les aider par la médiation de l'art.