La vie, comme elle va

"S'il suffisait de lire comme dans une bulle de cristal, alors, ce serait, facile.Mais il faut vite déchanter, prendre la route, sac au dos et marcher, toujours marcher pour oublier ce que l'on a déjà fait, ce que l'on va faire. Il faut attendre que la nature nous prenne et nous ouvre sa voie. C'est une progression incessante, pour de si petites choses".
Roger Dautais . Septembre 2009

Un voyage étonnant au cœur du land Art

mardi 21 mai 2019

Le temps qui passe :  pour Patricia Anisten

Recueillement  : Pour Edith et Maud

Yoni  : aux passantes sans soucis

L'instant  :  pour Thierry Kergroas

Répétition générale  : aux porteurs.


 à ceux qui doutent.





Répétition générale



Si le land art est bien celui de la rupture avec la tradition, d’un autre côté, il cultive un lien intime avec la nature. D’où cette ambiguïté qui m’est parfois reproché. J’assume mes contradictions, tous les jours, ne cherchant plus à être catalogué dans un genre artistique bien défini.
L’idéal, pour avoir une paix intérieure serait de s se sentir jeune, dans cette pratique à risques, une fois le grand âge venu. Ce qui est mon cas.
Si ce n’est pas un problème pour moi, de risquer ma vie, comme je l’ai toujours fait, ce l’est pour mon entourage qui m’appelle à plus de sagesse et me tire,ainsi vers le bas.
Si je dors peu, c’est pour m’accorder une seconde vie, quand je suis en train de perdre la première. Mon éveil tient à cette culture de de l’usure et de la fatigue. J’y puise ce monde imaginaire, à qui je tiens depuis toujours.
J’aime prendre le large de mon savoir,j’aime oublier, volontairement ou pas. C’est dans cette perte aussi, que je trouve mon inspiration Perte géographique, perte sentimentale, perte physique., ma fin de vie d’artiste est kaléidoscopique.
Retrouver l’innocence des jeux de mon enfance, en fabricant un moulin à aube dans un ruisseau,
et inconsciemment retrouver une scène mille fois répétée entre cousins, dans la forêt de Brocéliande, c’est ouvrir la porte au rêve dont j’ai besoin, pour oublier mes souffrances physiques qui plombent ma vie depuis trop longtemps.
J’en suis rendu au point de solitude, qui m’isole et fait de moi un étranger dans mon propre pays. Cela me permet de mettre en place, un grste d’adieu, une trace d’au revoir dans chaque création.
Je ne pense pas que l’art soit un moyen de me sauver, car je courre à ma perte, depuis trop longtemps.Mais il reste un moyen de survivre provisoirement, et celui de suivre le chemin qui est le mien,désespérément, sans but.
Cette errance me plaît, me fait exister, impatient de savoir combien de temps il me reste, mais aussi, satisfait de l’ignorer. 

Roger Dautais

Notes de land art pour la Route 77
pour LE CHEMIN DES GRANDS JARDINS

49 commentaires:

  1. Le "mushotoku" du zen...sans but,sans souci du résultat de l'action!Et pour la beauté du geste ,je dirais,ainsi que son côté éphémère.sans savoir mais ,comme tu le dis,satisfait de cette "ignorance".bonne soirée sur ce chemin sans chemin….

    RépondreSupprimer
  2. Odile
    Merci Odile. Belle soirée en toute amitié.
    Roger

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour votre aimable commentaire sur mon blog. Je découvre à mon tour le votre, très insolite et énigmatique. C'est un étourdissement que de découvrir toutes ces œuvres de Land art si variées. Les textes qui les accompagnent sont aussi d'une qualité et d'une sensibilité remarquables. je reviendrai...

    RépondreSupprimer
  4. Yoni aux "passants" géants en rut.
    Oui, envie de rire ce matin, tu n'es pas fâché ?
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  5. rupture … intime … nature … ambiguïté … contradictions … idéal … paix … risques … vie … sagesse … seconde vie … éveil … usure … fatigue … imaginaire … savoir … j’aime oublier … perte … inspiration … fin de vie … kaléidoscopique … l’innocence des jeux de mon enfance … moulin … ruisseau … forêt … ouvrir la porte au rêve … oublier mes souffrances physiques … solitude … étranger … geste d’adieu … trace … création … survivre … suivre le chemin … sans but … errance … exister … temps … ignorer.

    Une embrasse.

    RépondreSupprimer
  6. Apprivoiser les jours et les nuits
    Vivre d'images d'océan et de ciel
    Danser sur de eaux d'espérance
    Accrocher des lucioles
    Au sombre plafond de la nuit

    RépondreSupprimer
  7. cher Roger,ce long silence est un peu inquiétant….J'espère que tu vas bien .Je t'embrasse
    odile

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour Roger
    Après 3 jours en Finistère je viens voir et rien de plus ... Comme Odile je m'inquiète.
    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  9. Cada persona tiene una afición en la vida y esa afición es la que lo hace Feliz. Cada cual se expresa de una manera diferente, en la variedad está el encanto de la vida...si no es así todo sería una monotonía. Hay que respetar las distintas corrientes,...es lo que te hace enriquecer como persona.

    RépondreSupprimer
  10. Me encanta tu trabajo, tu arte ... cada día te superas

    Un abrazo

    RépondreSupprimer
  11. Je pense bien à toi et je t'embrasse amicalement . Courage et je sais que tu n'en manque pas

    RépondreSupprimer
  12. Bonitos trabajos, hechos con mucho arte.

    Saludos.

    RépondreSupprimer
  13. nice to be here,
    good luck for you
    Greetings from Greece...

    RépondreSupprimer
  14. Dear Roger, I am sorry I don't spend time in Blogland as I used to, but I do come here from time to time, just to see your beautiful creations and to sigh with a smile, while looking at them! There's always something to learn from you - thoughts, associations, beautiful places, how to manage one's feelings, how to make art with passion and dedication... Thank you! Hope you are well! A big hig!

    RépondreSupprimer
  15. Je ne suis pas à Lyon mais malgré tout je passe de temps en temps et dix jours sans post et sans nouvelles, je m'inquiète...
    Tout va bien ?
    Pensées douces...

    RépondreSupprimer
  16. quelqu'un(e) qui habite cette région pourra peut-être nous donner des nouvelles????merci beaucoup.

    RépondreSupprimer
  17. Après un grand plongeon, je reviens aux nouvelles et je trouve qu'il y a un assez long silence ....

    RépondreSupprimer
  18. Des nouvelles ? J'espère que ça va pour toi Roger … C'est long ce silence et rare de ta part… Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  19. Chaque chose dessinée, surprise, photographiée, construite, est une oeuvre à elle seule. L'absence n'est pas toujours un signe positif, en effet, je peux comprendre cela.... j'en parle - mais pas trop - car je l'ai vécu, (presque 4 mois), mais je connais ta force immense et ton courage, et comme moi tu t'en sortiras. Je te l'assure, et étonnera le monde médical... ton blog est si beau, il te reflète complèt'aimant, et on aime tant s'y retrouver...
    De gros bisous de ma Provence, qui a repris ses couleurs presque estivales,.... j'ai loupé la dernière saison printanière....ce n'est pas grave... je t'envoie d'ici toutes mes amitiés, mon espérance,... ta générosité, ton immense travail, tes mots, m'épatent Cher Roger.. "sur le chemin des grands jardins".

    Nous sommes là pour t'y accompagner, tu as encor' tant de choses à exprimer que nous attendons !

    Den

    RépondreSupprimer
  20. listening to the nocturnes by chopin, enjoying your art, thinking of you, hoping you are well)) of course, we begin to worry...

    RépondreSupprimer
  21. Sur le chemin des grands jardins nous t'accompagnons!

    RépondreSupprimer
  22. Bonjour Roger
    J'espère que tes complications vont vites être soignées et que tu pourra entamer ta rééducation
    Je t'envoie mes douces pensées aux embruns de Groix
    Je t'embrasse
    Prend soin de toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. as-tu des nouvelles de notre ami Roger?nous pensons à lui….

      Supprimer
    2. Complications cardiaques et rénales soignées en ce moment et le 10 il devait commencer une réadaptation cardiaque de 5 semaines en cabinet de kiné son et médecin traitant.
      bon samedi

      Supprimer
    3. merci de tes précisions.nous lui envoyons la force pour se rétablir vite et nous l'embrassons

      Supprimer
  23. Nous sommes là à envoyer des pensées positives.

    RépondreSupprimer
  24. Bom dia, boa seleção de fotos que indicam o caminho.
    AG

    RépondreSupprimer
  25. Pensées avec des doigts croisés pour que tout aille bien...

    RépondreSupprimer


  26. Olá Roger

    Em sua arte está seu coração e este também bate pertinho de cada um que te admira, sinto tua energia .
    Para além do oceano tenho um amigo , oro por sua saúde;

    beijos
    Joelma

    RépondreSupprimer
  27. Un peu arssuré par les nouvelles données par Océanique... Avec toi en soutien et support et empathie et encouragement et amitié

    RépondreSupprimer
  28. Merci d'avoir donné des nouvelles .Mes pensées t'accompagnent ,bon courage !
    Je t'embrasse amicalement

    RépondreSupprimer
  29. sillon sans fin où semer des graines de vent qui germeront en poésie, merci Roger, et merci la nature, pour toutes ces beautés

    RépondreSupprimer
  30. Bonjour Roger
    Derrière les nuages même noirs le ciel est bleu et le soleil brille.
    Mes pensées t'accompagnent pour t'aider à traverser ces moments difficiles
    Je t'embrasse ami

    RépondreSupprimer
  31. Bonsoir Roger, vous pratiquez le land art, c'est une manière de cultiver en étant le plus respectueux possible de la nature et de ses caprices et élans spontanés. Je suis bien content de vous découvrir et de vous lire.

    RépondreSupprimer
  32. Bom fim de semana, são os ames votos.
    AG

    RépondreSupprimer
  33. Bien à vous délicat poète morbihannais
    :-)
    Jean-Jacques

    RépondreSupprimer
  34. Bonjour Roger et à toutes et tous qui s'inquiétez pour lui.
    Les épreuves traversées pésent lourd sur mon moral et toutes les marques d'amitié ne peuvent que l'aider à les supportées
    Début de la réadaptation vendredi
    Courage Roger
    Chaque pensée est une pierre à l'édifice de ta vie qui comme un cairn peu chanceler un peu
    Je t'embrasse Jacqueline Océnique

    RépondreSupprimer
  35. Merci pour les nouvelles . Roger je te souhaite du mieux et que ta réadaptation se passe bien .
    Beaucoup de pensées pour toi et les tiens
    Des bises amicales

    RépondreSupprimer
  36. Je pense à toi et t'envoie force ainsi que l'élan nécessaires à cette étape de la réadaptation…
    Je t'embrasse !

    RépondreSupprimer
  37. Ô ! des nouvelles
    cela fait du bon au coeur

    Belle pensée vers toi et force pour la suite
    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  38. every walk i take in the woods, you are walking with me. then perhaps all of us are there with you in some way, lending some strength. clearly you are not alone. there is so much love for you))

    RépondreSupprimer

Membres

Archives du blog

Qui êtes-vous ?

Ma photo
Landartiste, photographe, auteur de livres pour enfants, Roger Dautais est aussi un artiste atypique, sensible et attachant.Il a sû, dans la diversité de ses expressions, trouver une harmonie par la pratique quotidienne de cet art éphémère : le Land Art. Il dit "y puiser forces et ressources qui lui permettent, également, depuis de nombreuses années, d'intervenir auprès de personnes en grande difficulté ( Centre de détention pour longues peines et personnes âgées atteintes de la maladie d'Alzheimer) pour les aider par la médiation de l'art.