La vie, comme elle va

"S'il suffisait de lire comme dans une bulle de cristal, alors, ce serait, facile.Mais il faut vite déchanter, prendre la route, sac au dos et marcher, toujours marcher pour oublier ce que l'on a déjà fait, ce que l'on va faire. Il faut attendre que la nature nous prenne et nous ouvre sa voie. C'est une progression incessante, pour de si petites choses".
Roger Dautais . Septembre 2009

Un voyage étonnant au cœur du land Art

samedi 11 février 2012
























































































































































Ne me volez pas le jour
la nuit s'en chargera




Tu vois ce que veut dire loin, petit . Eh! bien, je vis au-delà de ce loin. Là où personne, même pas toi ne pense que c'est possible de vivre, parmi les invisibles. C'est là que s'inscrit mon avenir, de plus en plus mince.
Chapardeur d'étoiles filantes, arpenteur de nuits d'encre, voleur de miroir brisé,adorateur du soleil d'hiver, frère de la neuvième lune, je nomme et oublie dans l'instant, la course, le pas , le geste.
Dénudé jusqu'à l'os, j'approche de la finale sans avoir levé le voile ni trouvé le mot juste pour parler de cet art et répondre à ce grand questionnement : pourquoi je pratique le land art depuis si longtemps ? Je reste en marge comme l'ortie dans un champ de coquelicots.
La mer me tend les bras. J'y retrouve les hors, yeux révulsés et blancs, qui nagent entre deux eaux. Paroles trépidantes, mains gonflées et tendues dans l'écume, ils scandent le chant des disparus.
Vivre sans place, admirer les autres, claquer des dents à l'aube, continuer l'errance n'est plus d'actualité.Ma mémoire amnésique me sert de bâton de marche. Mes mains ont appris le pierres rugueuses, le froid mordant de la neige qui tue, les sables brûlants d’Égypte, l'eau glacée des mares sur l'estran Breton, que l'hiver enveloppe de brumes perlées.
J'ai allumé des feux de solitude sur les côtes dangereuses du Finistère. Naufrageur, j'ai coulé des barques d'académiciens et nourri les poissons de leurs dictionnaires vétustes. D'un geste éthéré et narcotique, j'ai écrit, pierre par pierre, mon histoire sur l'estran, sans espoir de me relire. J'ai remué les sables d'Afrique au pied des Pyramides, couru les chemins creux en Bretagne et cherché dans les fontaines magiques, l'image des disparus.
Il faudrait arrêter la quête, stopper la course, bloquer les aiguilles de la montre et se coucher dans le brasier. Il faudrait devenir fumée blanche à l'horizon. Mais il se trouverait encore quelque redresseur de tort pour me dire: ce n'est pas ainsi que finit ton histoire. Ce n'est pas le jour.
Je leur répondrai, le temps venu
Ne me volez pas le jour
La nuit s'en chargera.


Roger Dautais






Mémoire
de la terre embrasée
la pierre suspend
les impatiences

J'attends
Que se dépose lentement
une parenthèse de sérénité
où les mots
polissent leur vérité

pierre après pierre

Marie Josée Christien


Envor
an douar entenet
ar maen a dorr
an hiraezh

Gortoz a ran

ken e teu goustad
ur prantadig seder
ma lemm ar gerioù
o gwirionez


maen goude maen (Traduction en breton de Claire Sauvaget)

Retrouvez Marie-Josée Christien sur son site :
www.ecrivainsbretons/Christien-Marie-Josée.html

86 commentaires:

  1. Bonjour Roger
    Quels beaux texte et poésie. Tes photos sont splendides. J'attendais avec impatience quelques clichés de land art dans la neige. C'est tout à la fois reposant et poétique. Magnifique vraiment magnifique. Merci.
    Bon week-end.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. araucaria.
      Merci pour ton commentaire. Je sais que les poèmes de Marie-Josée Christien sont appréciés et je suis heureux de lui faire honneur ici.
      Pour les travaux de neige, une santé chancelante ne me permet pas beaucoup de travail au froid.
      Belle journée,

      Roger

      Supprimer
  2. Bonjour Roger,
    Toujours un plaisir de venir, de voir. Au large... larguer ses émotions.
    J'aime beaucoup la réalisation aux pierres noires comme l'ébène, si lisses qu'on aimerait pouvoir les toucher. J'aime aussi l'idée qu'elles forment un lien entre les éléments "terre-eau-air". La terre d'où elles s'élèvent, l'eau qu'elles ne touchent que par la magie de la prise de vue, et l'air grâce au toucher de ciel à l'horizon...
    A bientôt.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Leeloo,
      Lorsque j'ai réalisé cette installation de pierres noires, et d'autres cairns ensuite, j'étais dans la région de Paimpol. Il pleuvait et c'est ce qui donne ce côté luisant à cet ensemble.
      Merci pour ton commentaire.
      Amicalement.

      Roger

      Supprimer
  3. la nature figée mais toujours vivante malgré le froid glacé.
    bientôt reviendront les jours de douceur
    Tenir bon au cœur de l'hiver
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. croukougnouche,
      Merci de tes mots d'amitié qui m'accompagneront au cœur de l'hiver.
      Je t'embrasse

      Roger

      Supprimer
  4. Encore une belle série d'images qui passent directement de nos yeux à notre cœur...grâce à toi!
    Merci pour ce bon feu qui nous réchauffe un instant!
    Bises d'Ep'

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Epamine,
      Merci de ta présence amicale.
      Je t'embrasse,

      Roger

      Supprimer
  5. Beautiful photos'
    The translation of the text was difficult, but I liked.
    Greetings.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franco,
      Merci pour ton passage ici. Je sais que les textes sont parfois une difficulté pour les étrangers. J'éprouve la même difficulté sur leur blog . Pour ma part, je me sers du traducteur Google. Ce n'est pas l'idéal mais c'est mieux que rien.
      Bien amicalement

      Roger

      Supprimer
  6. Toute cette poésie, en tout cas, n'aura certainement pas fleuri en vain ; et ce sera grâce à toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. anne des ocreries.
      Tu me donnes de l'espoir.
      Belle journée,

      Roger

      Supprimer
  7. Better than any beautuful dream. The delight is greater and greater.
    All good wishes!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pille,
      Je suis heureux de procurer un peu de rêve à tes frontières.
      Amicalement,
      Roger

      Supprimer
  8. à quel rite te livres-tu, avec ce beau feu près du cairn noir, si beau ?

    RépondreSupprimer
  9. Another great sequence of shots. I just stare for a long time at each one of these shots :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Kaipiroska, J'apprécie ton commentaire de photographe. et je t'en remercie.
      Bien amicalement,

      Roger

      Supprimer
  10. "Ne me volez pas le jour
    La nuit s'en chargera".
    Roger, je m’émerveille. de ta façon d'aller à l’essentiel.
    Tu peux chanter tes mots sur la superbe Harpe naturelle.
    Oublie les frimas ,au printemps vont éclore,
    Les trois œufs blancs du dinosaure

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. manouche,
      Cette phrase m'est venue en marchant dans la neige et le reste a suivi quelques heures après.
      J'attends le Printemps et l'éclosion annoncée.
      Amitiés.

      Roger

      Supprimer
  11. attends le lendemain après les brumes gelées
    frileusement le jour comme un cadeau
    se lèvera / espoir- croyance ou réalité / c'est demain ...!

    On The Road Again Amigo !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Patrick Lucas
      Demain...que personne ne connait.
      Merci de ta présence.Amicalement.

      Roger

      Supprimer
  12. 'bien, je vis au-dela de ce loin.' Oui. Vos images et vos mots ici, tous a fait magnifiques. Mais bien sur, vous appartenez a une histoire illustre.

    Soeur de la cinquieme planete. (J'aime le feu!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sharon,
      Merci pour vos mots d'encouragement qui me rappellent un peu, un film de science fiction.
      Amitiés.

      Roger

      Supprimer
  13. Bonsoir Roger!
    La poesie est lá... le rêve aussi...et c'est toujours un grand plaisir visiter les Chemin des grands jardins.À bientôt.
    Maria Emília

    RépondreSupprimer
  14. Maria Emilia Moreira

    La poésie est pour moi, un viatique. C'est ma lecture préférée, presque unique. Il en reste des traces. elle perfuse mes installations et parfois, apparait au grand jour. Une magie éphémère dont je suis le premier témoin et parfois, le seul.
    Belle journée à toi, Maria Emilia

    Amicalement,

    Roger

    RépondreSupprimer
  15. ¡Qué maravilla! simplemente mágico.

    Saludos, Mercedes

    RépondreSupprimer
  16. la búsqueda del equilibrio. tan apreciado en tu obra!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. camino roque
      C'est parfaitement vrai et j'avoue que c'est passionnant.Belle journée à toi,

      Roger

      Supprimer
  17. Cher Roger,

    Belles images de saison où crissent les étoiles fondantes et enivrent les senteurs de bois brûlé...
    je ne viens jamais assez te voir, car je marche dans la vraie vie, mais jamais assez non plus...
    bref, toujours en manque donc toujours en appétit!
    Bon dimanche à toi et à tes proches

    RépondreSupprimer
  18. Tes mots sont aussi beaux que tes photos, que tes réalisations.
    Tu devrais faire un livre avec tout cela...
    Je serais tellement heureuse de l'acheter, de le lire, le partager, y revenir parfois.
    Emotions à fleur de terre... ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pastelle,
      C'est sympa de me dire tout cela mais je n'ai pas trouvé d'éditeur pour se lancer dans l’aventure. Pour l'instant, il faudra te contenter de mon blog où je serai toujours très heureux de te recevoir.
      Bien amicalement,

      Roger

      Supprimer
  19. Bardzo dziękuję za miły komentarz widzę że Pan jest z Francji zawsze chciałam odwiedzić ten piękny kraj a właściwie dogłębnie zwiedzić stolicę jest to moim marzeniem kto wie może kiedyś się zrealizuje ;)
    Pana zdjęcia także są piękne i bardzo mi się podobają ;)
    Pozdrawiam serdecznie z nie za ciepłej Polski Lenorek ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lenorek
      Bienvenue sur Le Chemin des Grands Jardins, depuis la Pologne. Merci ce ce très long commentaire que j'ai du traduire pour le comprendre. A bientôt j'espère.
      Amicalement,

      Roger

      Supprimer
  20. You're photography is amazing, superb.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bob Bushell,
      Merci Bob de passer aussi régulièrement déposer ton commentaire toujours apprécié.
      Amicalement,
      Roger

      Supprimer
  21. Interesantes composiciones, buenos trabajo.

    Saludos.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jesus,
      Merci pour tes mots d'encouragement
      Belle fin de journée,

      Roger

      Supprimer
  22. Love how the tree looks like it has a step ladder between it. Very cool!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rohrerbot,
      Ces petites échelles sont un façon que j'ai de découper l'espace, afin que la lumière y trouve sa place pour un jeu d'ombres et de lumières.
      Merci de ton commentaire.

      Roger

      Supprimer
  23. Un petit coucou des Deux Sèvres où nous sommes entourés de magnifiques paysages enneigés .
    Je me suis promenée dans mon jardin ,je me suis arrêtée ,j'ai regardé et j'ai pu admirer les œuvres de Dame Nature :toujours aussi surprenantes et tellement belles ...
    Le blanc de la neige souligne et surligne des tracés que nous n'avions pas encore remarqués...
    Et ,je m'y suis mise : petits tableaux au sol ,traces de pas à exploiter...
    Et j'ai pensé à vous à ce moment précis ,étiez vous en train de créer , de marcher dans la neige ,d'admirer ou de vous poser des questions ?
    Vous n' êtes pas en marge comme l'ortie dans un champ de coquelicots même si l'image est très belle et poétique !
    Vous êtes un soleil qui nous éclairez vers un nouveau regard ,un nouveau ressenti ,une nouvelle pratique artistique ( aussi ancienne que les temps ! )...
    Vous êtes un grand monsieur du land art dans toute sa simplicité , j'aime voyager sur votre blog ...
    J'ai rajouté quelques photos de ce jour sur mon blog et j'aurai grand plaisir à les partager avec vous en toute modestie , il y a aussi une dernière expérience land art d'hiver avec une école . Je tiens à suivre le chemin "des petits qui deviendront des grands hommes "... Vous n'êtes pas en marge et beaucoup prennent plaisir à visiter votre blog pour y découvrir encore et encore vos photos ,vos poèmes ,vos réflexions et votre humanisme ...
    Je vous embrasse .
    Cathy.

    RépondreSupprimer
  24. Toujours un grand plaisir à visiter votre blog , rempli de douceur, de beauté, d'humanité et de beaucoup d'amour ...
    Un grand merci pour ce beau partage.
    Douce journée.
    Thérése

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Thérèse
      Que de mots d'amitié pour moi. C'est trop.
      Belle journée.

      Roger

      Supprimer
  25. Especialmente lindo!!!!

    Beijo carinhoso.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. teca,
      Je te remercie de ton passage,ici,
      Belle journée à toi Téca,

      Roger

      Supprimer
  26. La contemplazione mi rapisce quando guardo le tue opere. Il totem e il fuoco ... sembra di sentirne gli odori e i suoni che si diffondono nell'aria.
    Grazie, Francesca.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les photos ne peuvent que suggérer une installation. Rencontrer ces installations en pleine nature renforce toujours le sentiment ressenti.
      Merci de ta visite et à bientôt,

      Roger

      Supprimer
  27. J'ai l'impression de ce que ces pierres sont contemplatives, ils regardent là la mer, en sentant le vent, en respirant ...saludos!

    RépondreSupprimer
  28. Esmeralda,
    Elles sont, ces pierres comme on a rêvé les voir se transformer: des médiatrices de rêve.
    Belle journée et à bientôt,

    Roger

    RépondreSupprimer
  29. Réponses
    1. Sharne,
      Bienvenue sur Le Chemin des Grands Jardins et merci pour ton commentaire.

      Roger

      Supprimer
  30. Superposition habile du jour et de la nuit, de la chaleur et du froid, de la neige et de son absence.
    Amitiés à toutes, à tous et à toi en particulier Roger,
    s.h.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Seb Haton,
      Merci pour ton commentaire. La neige a duré quelques jours ici, en quantité moyenne mais le froid intense qui a duré 15 jours m'a empêché de travailler comme j'aurai voulu, à cause de ma santé. Je ferai mieux l'an prochain.
      Bien amicalement,
      Roger

      Supprimer
  31. Merci encore Roger pour ces beautés partagées: tes créations, tes photos et tes mots
    Bonne fin de journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Brigitte,
      Merci à toi,qui dans ton lieu secret , observe mon travail et le commente bien amicalement.
      Je t'embrasse,

      Roger

      Supprimer
    2. Other a great idea, you are very creative. This is a beautiful series.

      Supprimer
  32. Through the works of person usually expresses their feelings and their perceptions surrounding relationship to the world.

    A man who works in art, the artist.

    And I see the artist!
    Spriale and sculptures are excellent.

    Thanks to such artist is coming to my blog.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Stella,
      Merci pour ce long commentaire et pour tes mots d'amitié.
      Belle journée à toi,

      Roger

      Supprimer
  33. Que maravilla Roger, me quedo extasiada mirando cada imagen!!! Me encantan las texturas, los contrastes, los colores...lA MANDARINA EN EL NIDO, las espirales llenas de flores amarillas, los huevos de dinosaurio. Tengo dificultad para entender los textos, pero lo que entiendo también me gusta. Felicidades por tu fantástico trabajo Roger, debe ser muy difícil, pero ánimo, porque las imágenes llegan e impactan.
    Un beso desde Madrid.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Marya Jesus,
      Peu de personnes me parlent des couleurs alors qu'elles sont très présentes dans mes travaux et je te remercie de le faire Ici,
      Je te souhaite la bienvenue depuis Madrid , sur Le Chemin des grands Jardins et je t'embrasse amicalement.

      Roger

      Supprimer
  34. Tant qu'il y aura des oeufs... les reponses a travers l'oeuvre passagere et surtout temporelle semblent prendre forme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Thérèse
      Bienvenue sur Le Chemin des Grands Jardins.
      Tu as raison dans ton commentaire, c'est ce que j'ai voulu exprimer dans la fabrication de ce film.
      Bonne journée et à bientôt.

      Roger

      Supprimer
  35. Réponses
    1. Daniel Casares Roman
      Bienvenue à toi, photographe à National Géographic et merci de tes mots d'encouragement.

      Roger

      Supprimer
  36. je partage ta curiosité, et je découvre un artiste humaniste et poête. je suis vraiment ravie de venir découvrir tes oeuvres, merci de ton passage sur WeekendAbstrait. A bientôt. cath.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. WeekendAbstrait
      Bienvenue sur Le Chemin des Grands Jardins et merci pour ton commentaire chaleureux.

      Roger

      Supprimer
  37. Bonsoir Roger, merci pour tes mots. Tu as raison ...dans ces images-là on peut voir la "vie" de l'homme à travers les siècles.
    Bonne soirée à toi.
    Mariangela

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mariangela,
      Merci de ton passage ici. Je reste attentif à tes publications sur ton blog.
      Belle journée,

      Roger

      Supprimer
  38. Stupende creazioni. Sei molto originale e i tuoi lavori belli! ciao Cri : )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cristina,
      Bienvenue sur le Chemin des Grands Jardins et merci.

      Roger

      Supprimer
  39. Le chemin rouge sur le tronc d'arbre....

    J'aime beaucoup!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le Journal de Chri,
      J'ai fini par l'aimer ce chemin rouge malgré mes petits doigts complètement gelés !
      Merci pour ton passage, ici.
      Amitiés,

      Roger

      Supprimer
  40. les spirales me laissent pantoises! froid aux doigts ? J'ai vu le feu au pieds des cheminées de fées! une nouvelle découverte de bébés dinosaures....L'AVENTURE... Merci pour ce rêve éveillé!

    RépondreSupprimer
  41. gwendoline,
    Non pas froid aux doigts pour cette spirale car je l'ai réalisée avec mes pieds. J'ai eu un peu de mal car la pente étais glissante et la neige , gelée.
    Merci de ton commentaire. L'aventure continue.
    Amicalement.

    Roger

    RépondreSupprimer
  42. Quelle découverte! Tes créations sont très belles. Merci d'avoir laissé une trace sur mon blog.
    Salutations de la Suisse
    Christine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chrige,
      C'est avec plaisir que je te souhaite la bienvenue, depuis la Suisse, sur Le Chemin des Grands Jardins et que je te remercie pour ton commentaire.
      A très bientôt,

      Roger

      Supprimer
  43. Bonjour Roger,

    On sent ici aussi... une certaine fraîcheur due à l'hiver de cette année, qui ressemble bien à un hiver !
    En témoignent ta jolie spirale de neige fraîche... (sûrement moins pénible à faire que dans le sable)...
    Et aussi ce petit feu de bois qui vient réchauffer le totem de pierres.
    Sans compter le galon rouge pour décorer les branches blanches !

    Décidément, tu m'épateras toujours autant !

    Biseeeeeeeeeeees de Christineeeeeeee

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Christineeeee
      Merci Christine pour ton long commentaire. Bises,

      Roger

      Supprimer
  44. au son d'une lyre, je prends, en équilibre, la voie rouge
    et au coin du feu, les pieds dans les galets patinés par les vagues,
    je regarde les spirales, les feuilles, les cairns et des gros oeufs
    dans les herbes et je rêve.... demain est un autre jour !!
    bisous Roger

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Marty,
      C'est vrai, jusqu'à la veille de la finale, demain sera un autre jour.C'est pourquoi il est nécéssaire de vivre chaque seconde, vraiment.
      Merci pour ton commentaire,

      Je t'embrasse,

      Roger

      Supprimer
  45. Un voyage étonnant dans le silence du soir. La quiétude installée pour que les enfants dorment . Les doigts posés sur mon clavier, je vous écris, à vous Roger .
    Je suis comblé par la richesse de ces poèmes, par la beauté de ces photos. Je reviendrais prochainement .Peut être un autre soir, dans un calme similaire pour m’imprégner une nouvelle
    fois sur Le Chemin des Grands Jardins .Merci. yann

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. yann,
      Merci pour ces mots d'encouragement.J'ai depuis le début , fait une place à la poésie sur ce blog car c'est le genre littéraire que je préfère lire. J'ai la chance de connaître personnellement quelques poètes et leur choix me guide parfois pour remplir cet engagement difficile à tenir si on le veut de qualité.
      Belle journée à vous et à bientôt,

      Roger

      Supprimer

Membres

Archives du blog

Qui êtes-vous ?

Ma photo
Landartiste, photographe, auteur de livres pour enfants, Roger Dautais est aussi un artiste atypique, sensible et attachant.Il a sû, dans la diversité de ses expressions, trouver une harmonie par la pratique quotidienne de cet art éphémère : le Land Art. Il dit "y puiser forces et ressources qui lui permettent, également, depuis de nombreuses années, d'intervenir auprès de personnes en grande difficulté ( Centre de détention pour longues peines et personnes âgées atteintes de la maladie d'Alzheimer) pour les aider par la médiation de l'art.