La vie, comme elle va

"S'il suffisait de lire comme dans une bulle de cristal, alors, ce serait, facile.Mais il faut vite déchanter, prendre la route, sac au dos et marcher, toujours marcher pour oublier ce que l'on a déjà fait, ce que l'on va faire. Il faut attendre que la nature nous prenne et nous ouvre sa voie. C'est une progression incessante, pour de si petites choses".
Roger Dautais . Septembre 2009

Un voyage étonnant au cœur du land Art

mercredi 10 juin 2009

à Marie-Claude.

Mes soleils rouges ont disparu dans les entrailles de la Terre Mère pendant que mon talon ouvrait le sillon dans les plaines arides, sous les huées des corbeaux. La neige a recouvert la grande cicatrice et le vent glacial a réduit les mottes jusqu'à l'épuisement des pigris affamés par l'hiver. Je suis allé chercher décembre,tout bord de la mer, je n'ai trouvé que des horizons basculants, sous les embruns. Au-delà, bien au-delà de tes yeux, de ton regard bleu, Orion flambait mais les aurores rouges ne calmaient aucune douleur. Un cri déchirant montait dans la nuit, écartait les barreaux de la cellule. La voie royale s'estompait et laissait place au jour. Le tourbillon infernal reprenait dans la solitude et l'effarement, puis, le rien se mettait à battre au tambour des tempes. Nul autre que toi, sur cet horizon basculé, rien que ton image froissée dans mes mains et la secrète pensée de te retrouver dans l'au-delà de ma folie, avant l'arrivée des brutes en blouse blanche.

Roger Dautais
" Aux aveugles "extrait de : Pourquoi je pratique le land art
LE CHEMIN DES GRANDS JARDINS

video

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Membres

Archives du blog

Qui êtes-vous ?

Ma photo
Landartiste, photographe, auteur de livres pour enfants, Roger Dautais est aussi un artiste atypique, sensible et attachant.Il a sû, dans la diversité de ses expressions, trouver une harmonie par la pratique quotidienne de cet art éphémère : le Land Art. Il dit "y puiser forces et ressources qui lui permettent, également, depuis de nombreuses années, d'intervenir auprès de personnes en grande difficulté ( Centre de détention pour longues peines et personnes âgées atteintes de la maladie d'Alzheimer) pour les aider par la médiation de l'art.